Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 23 septembre 2011

Un appel sur Facebook : "Commencer à construire un gouvernement de délégués nationaux révocables"


Heure
samedi 31 décembre · 03:00 - 06:00

Lieu
sur le territoire de la France, sur les territoires occupés par l'armée française (y inclus l'Afghanistan et la Libye) ainsi que dans la totalité des quatre zones CFA considérées comme camp de travail esclavoisiste de la France à fric.

Créé par :

En savoir plus
Nous proclamons
que Nicolas Sarkozy est un gangster qui embauche des gangsters en les menaçant d'une "balle entre les deux yeux",
que nous allons établir un gouvernement inspiré de la Commune de Paris, un gouvernement formé de délégués nationaux révocables - des délégués contrôlés et désignés par des groupes de 25 délégués-députés.
que chaque délégué-député sera révocable en permanence et contrôlé par 25 délégués de conseil.
que chaque délégué de conseil sera désigné et contrôlé par un groupe de 25 délégués de base
que ce gouvernement prendra le pouvoir dès qu'une pyramide de plus de 19 millions de délégateurs de base aura été constituée.
que ce gouvernement appelera à l'interpellation de toute structure étatique obéissant au gangster et/ou à toute autre structure non révocable et que nous allons commencer par former des groupes de 25 délégateurs de base.
Cette étape est un pas vers un gouvernement de délégués internationaux révocables pour gouverner la planète entière et mettre au pas toutes les dictatures non révocables.

Cet appel peut être signé par toute personne exerçant une activité sur le territoire de la France, sur les territoires occupés par l'armée française (y inclus l'Afghanistan et la Libye) ainsi que dans la totalité des quatre zones CFA considérées comme camp de travail esclavoisiste de la France à fric.

premiers signataires :



POUR IMPRIMER L'APPEL SOUS FORME DE TRACT :
 

xx

jeudi 22 septembre 2011

Deux lettres publiques à Gregory Batheux Pasqueille : Arrêtez les clowneries formoises, désignez des délégués, construisez un gouvernement de délégués nationaux révocables, préparez les trois révolutions !

Il y a des "Indignés" en France. En apparence au moins.
Mais le pays qui, en 2010, aurait pu renverser le gouvernement capitaliste par une mobilisation massive aux dimensions incomparablement plus grandes que les "foules" que réunissaient les "Indignados" d'Espagne a une fatalité : le crétinisme politique de la classe formoise.
A peine des courants alternatifs apparaissent-ils que les appareils politiques de la formoisie viennent pourrir les mouvements.
Leur tactique ?
Alterner le réformisme le plus plat (la banque Mitterrand proposée récemment par le clown Besancenot et ses comparses "porte-paroles" du NPA - Poutou et compagnie) et les provocations.
Les "indignés" français auraient pu poursuivre le mouvement de 2010 et reprendre ce qui avait été DETRUIT à partir du 23 septembre : l'auto-organisation, les quotas, la tradition de révocabilité et des délégués-députés de l'an 1871 et de la Commune de Paris.
Mais non, il n'existe aucune évolution dans cette direction.
Mon "ami" Facebook Grégory Batheux Pasqueille multipliait hier les appels à la "mobilisation".
Les indignés sont encore encerclé place de la Bourse, on fonce besoin de monde las bas a diffuser et faire diffuser partout.Il y a 15 heures 
Les marcheurs indignés sont Place de la Bourse rue Vivienne. Ils sont encerclés par les crs et ceci suite à une marche silencieuse et pacifique. Venez nombreux avec caméras, vidéos etc... Alerter la presse à diffuser et faire diffuser

Je fis donc la nième tentative de RElancer le débats sur les méthodes, les objectifs, les moyens et donc les bilans du passé.


  • Yanick Toutain Les gesticulations, les provocations à l'affrontement, les blocages sont les méthodes habituelles d'une classe sociale vouée à l'extinction.
    On voit la jeune formoisie se lmettre à utiliser des méthodes de plus en plus ressemblantes aux méthodes de la petite bourgeoisie commerçante des années 68 ert 70.
    C'est la même impasse que l'imbécile stratégie de "lutte armée" formoise en Amérique du Sud que propageait le pseudo-philosophie Daniel Bensaïd.
    Cet impotent politique se vengea de ceux qui s'étaient opposés à lui en organisant avec le pourri Daniel Ortega, les sandinistes, les pro-cubains et les infiltrés du SWP des USA l'emprisonnement des seuls militants archéo-trotskystes qui étaient restés au NIcaragua.
    Les affrontements avec la police sont ABSURDES.
    Il faut ORGANISER DES GROUPES DE DELEGATEURS, il faut DESIGNER DES DELEGUES et APPELER LES FORCES REPRESSIVES à en faire autant !
    C'est l'imbécile FORMOISIE SPOLIATRICE (qui consomme plus que 600 euros par mois) qui se construit une PSEUDO identité de REBELLE en CREANT DE FRONTIERES ARTIFICIELLES !

    Il y a 15 heures

  • Yanick Toutain L'HEURE EST A LA CONSTRUCTION D'UN GOUVERNEMENT MONDIAL DE DELEGUES INTERNATIONAUX REVOCABLES !
    PAS AUX CLOWNERIES DE TOUS LES PIERRE LEBAS DE FRANCE ET D'AILLEURS !!!

    Il y a 15 heures

  • Yanick Toutain Dès le 23 septembre 2010, il était clair que les CLOWNS stalino-fascistes de la formoisie PREFERAIENT ALLER BLOQUER des rails à 40 personnes (l'après-midi) que d'organiser' 40 000 personnes réunies le matin !
    Grégory Pasqueille, vous REFAITES les mêmes IDIOTIES que ces CLOWNS CGT-NPA


    jeudi 23 septembre 2010


    La très réformiste CGT-Le Havre envoie un groupe ultra-minoritaire faire les clowns sur les voies ferrées pour pouvoir hurler à la "provocation policière". Ou comment masquer le refus de préparer le renversement de Sarkozy !


    • Denis  On 23 septembre 2010 at 19 h 56 min
      http://www.lepost.fr/article/2010/09/23/2233975_reforme-des-retraites-provocations-policieres-au-havre.html
      c’était au Havre cette après-midi ….des suites de la belle (très) manif’ de ce matin…la suite demain.Et chez vous?


      (allez voir les photos : on y voit de paisibles robocop (au service d'une bourgeoisie heureuse de participer aux clowneries des cow-boys de la CGT locale) pousser sans brutalités excessives un groupe utra-minoritaires (après que les 40 000 manifestants soient rentrés dans leurs pénates sans proposition de construction de délégués révocables !!!)




      • Yanick Toutain  On 23 septembre 2010 at 21 h 59 min
        J’ai débattu, ce midi, sur la place de l’Hôtel de Ville du Havre, avec le responsable CGT qu’on voit sur les photos (avec une barbe blanche)
        Il est CONTRE la délégation révocable, CONTRE les coordinations, CONTRE le combat pour soutenir la revendication du SMIC pour nos cousins africains travaillant pour Bolloré ( il ose prétendre que l’important c’est le SMIC en France à 1500 euros)
        Il est CONTRE le fait que les syndicats français réclament « Troupes Françaises Hors d’Afrique ».
        Argument : « C’est politique et les syndicats ne peuvent pas réclamer ça ».
        Et …. il est parti à ce moment là.
        Rien à en tirer…
        Pas étonnant qu’il aille faire le « cow-boy » l’après-midi sur les rails de la gare avec les anciens militants LCR que j’identifie sur la photo.
        On y voit par ailleurs les militants SUD-étudiant et quelques-uns des étudiants qui se réunissaient à la (tragiquement maigrelette) Assemblée générale étudiante l’après-midi. (TRENTE participants (30 !!!)
        Lors de cette AG, ils s’y opposèrent à la proposition de Julie Amadis de prioriser l’intervention en direction des quartiers pauvres de la ville.
        Ils ENVISAGENT, – ils acceptent enfin après des années de refus – dans plusieurs semaines un PETIT quelque chose … mais ne VOIENT pas quoi faire.
        Julie Amadis a proposé d’organiser RAPIDEMENT un débat dans l’ »Atrium » à Caucriauville. (Sorte de « foyer municipal pour jeunes »)
        Refus.
        Et ils se sont prononcés CONTRE la mise en place immédiate de la DÉLÉGATION RÉVOCABLE.
        Jouer aux cow-boys avec la (très réformiste) direction CGT locale en faisant les clowns sur les voies ferrées est parfaitement compatible avec un réformisme vain. C’en est même le complément indispensable.





    POST SCRIPTUM 0924 19:53 (J'ajoute un commentaire sur Plume de Presse)
Mais ce n'était que l'appel à rejoindre des rassemblements provocateurs ne visant qu'à faire apparaitre la formoisie aux yeux des classes spoliatés.... ni Grégory Batheux ni aucun de ses lecteurs n'éprouva le besoin de clarifier.
Mais, cela n'empêcha aucunement mon ami Facebook de continuer à "mobiliser".
Il ne répondit rien sous le fil. Mais en commença un autre.
Pas de censure, mais un nouveau fil pour enfoncer le précédent :

++
Les marcheurs indignés sont Place de la Bourse rue Vivienne. Ils sont encerclés par les crs et ceci suite à une marche silencieuse et pacifique. Venez nombreux avec caméras, vidéos etc... Alerter la presse à diffuser et faire diffuser

puis
La police embarque les marcheurs qui sont sur la place de la Bourse, besoin de monde pour relayer l'infos partout
· Il y a 14 heures
puis des liens
http://www.20minutes.fr/ledirect/792010/paris-dizaine-indignes-garde-vue


http://www.liberation.fr/depeches/01012361300-une-dizaine-d-indignes-en-garde-a-vue-a-paris


puis un 3° lien qui menait vers une dépêche de Libération :
++

Plus de 80 "Indignés" ont été interpellés mercredi soir lors d'un rassemblement à Paris place de la Bourse (IIe arrondissement), dont une dizaine a été placée en garde à vue pour des "dégradations sur des véhicules de police", a-t-on appris de source policière. ( © AFP Pierre Verdy)
Dépêches Hier à 21h15

Une dizaine d'Indignés en garde à vue à Paris

PARIS (AFP) - Plus de 80 "Indignés" ont été interpellés mercredi soir lors d'un rassemblement à Paris place de la Bourse (IIe arrondissement), dont une dizaine a été placée en garde à vue pour des "dégradations sur des véhicules de police", a-t-on appris de source policière.
Dans le détail, 73 personnes ont été interpellées pour vérification d'identité et 11 ont été placées en garde à vue pour "dégradations sur des véhicules de police", a-t-on précisé de même source.
Les "Indignés" s'étaient rassemblés aux alentours de 19H00 sur la place en vue d'une "assemblée populaire", a constaté une journaliste de l'AFP. Peu avant 21H00, ils étaient encore quelques dizaines, assis dans le calme.
Les "Indignés", dont des militants venus d'Espagne, multiplient depuis plusieurs jours les actions à Paris pour protester contre le système capitaliste. Ils doivent rejoindre Bruxelles le 15 octobre pour une journée d'action.
Lundi, une soixantaine d'entre eux avaient été conduits dans des commissariats parisiens pour des vérifications d'identité après un rassemblement non déclaré dans le VIe arrondissement de Paris.
© 2011 AFP
++


Sous mon nième commentaire rappelant la Commune de Paris et l'importance de construire un gouvernement de délégués nationaux, une seule réaction.
Je viens d'y poser une nouvelle réponse :

Fabrice Bluszcz ‎80 interpellés dont 11 pour dégradation de véhicules de police, selon la préfecture de police.
Il y a 11 heures
Yanick Toutain ‎@Fabrice Bluszcz 80 interpellés dont 11 pour dégradation de véhicules de police, selon la préfecture de police.

Vous ne répondez en AUCUNE façon à mon argumentaire. LES ARRESTATIONS c'est PRECISEMENT ce que CHERCHAIENT les 40 clowns formois de la CGT-NPA au Havre le 23 septembre 2010 !!!

C'est PRECISEMENT la "RUSE" imbécile que les clowns formois UTILISENT, INSTRUMENTALISENT : se faire INTERPELLER par les larbins de la BOURGEOISIE ESCLAVAGISTE.

Quand 8000 bébés africains MEURENT PAR JOUR, quand des MILLIONS DE Français sont condamnés au chômage, quand la MOITIE de notre PIB suffirait à verser (à partir de 14 ans) 1000 euros par mois à chaque personne sur le territoire et 500 euros de plus par enfants (soit 3500 euros par mois pour une famille de deux adultes, un ado et un enfant)..
CEUX QUI CHOISISSENT les affrontements IMBECILES sont les PANTINS CRETINS de la bourgeoisie !!!

LES 40 CRETINS du 23 septembre étaient LES DIRIGEANTS de la CGT, du NPA, du PCF , du PG etc qui avaient appelé le matin 40 000 PERSONNES !!!
Chercher la PROVOCATION MINORITAIRE était une RUSE IMBECILE pour NE PAS TENTER DE RENVERSER SARKOZY !!!
Le but "était d'EMPECHER 19 MILLIONS DE FRANCAIS de désigner leurs DELEGUES DE BASE !!

Se faire INTERPELLER plutôt que d'ORGANISER la DELEGATION GENERALE REVOCABLE, se faire INTERPELLER plutôt que de CONSTRUIRE UN GOUVERNEMENT DE DELEGUES NATIONAUX est une IMBECILE "ruse" FORMOISE.
Il est clair que la formoisie et la proto-formoisie étudiante ont PEUR des pauvres !
Pendans DIX ANS, Julie Amadis s'est affrontée dans toutes les assemblées générales de l'université du Havre pour que les MANIFESTATIONS aillent chercher les pauvres de Caucriauvilles, de la Mare-Rouge, du Mont-Gaillard, du Bois-de-Bléville, de Soquence, des Neiges...
MAIS LES AGENTS JEUNES clowns formois du NPA, de la CGT, du PCF, du PG comme du PT et des anars ... NE VOULAIENT PAS que les pauvres soient MOBILISES !!
POURQUOI ?
Tout simplement parce que la formoisie, la bourgeoisie des diplômes VEUT MANGER LES MIETTES AFRICAINES toute seule !!!
Les DIPLOMES ne veulent pas que les pauvres viennent RECLAMER LEUR PART du BUTIN COLONIAL ni même des DROITS d'AUTEURS ANCESTRAuX (600 euros par mois)
Les diplômés préfèrent GESTICULER, faire (comme les femmes fascistes chiliennes de 1973) de CONCERT DE CASSEROLE... et surtout.... se faire interpeller !!!!
Cela "prouve" qu'ils sont des HEROS !!!!

Et surtout .... MASQUE LEUR REFUS DE PREPARER la REVOLUTION, LEUR REFUS d'ORGANISER un GOUVERNMMENT DU PEUPLE ! IMMEDIATEMENT !!!



LIRE AUSSI

mercredi 20 juillet 2011


Philippe Poutou recevant l'investiture de Philippe Bilger ou comment le NPA va encore saboter la révolution et la délégation générale révocable !


vendredi 20 mai 2011


Le contre G8 des clowns gangsters politiques incompétents de la formoisie du Havre : du sabotage d'une manifestation de 40 000 personnes le 23/09/2010 à un contre-G8 de touristes politiques mangeurs de miettes néo-coloniales, en passant par un blocage de rails le 23/9/2010, l'après-midi .... ils étaient 40 !

samedi 25 septembre 2010


Pierre Lebas croit être l'unique "responsable CGT" du Havre ou comment l'hydre stalinienne formoise confirme sa résurgence en s'autorisant à m'accuser d'avoir tenu des propos mensongers

mardi 28 septembre 2010


Sarkozy : Le 4° coup d'Etat et les clowns formois des partis colonialistes OU quand il faut dévier la colère du peuple, Jean-marc Ayrault, Yves Cochet, Roland Muzeau, Gérard Charasse et Martine Billard répondent "présents" !

mardi 26 octobre 2010


Après la défaite des cow-boys aventuristes réformistes : Blocages, piquets de grève ou construire une pyramide de délégués révocables (Préparer une révolution ou gesticuler en attendant 2012 ? 2)

lundi 18 octobre 2010


"Dehors Sarkozy et Fillon" les clowns stalino-menchéviks du NPA ont accepté d'apprendre la politique par la bouche des jeunes des quartiers pauvres !

jeudi 28 octobre 2010


Le sabotage des "Pierre Lebas" affaiblit l'ancrage parmi les Pauvres et la Jeunesse. Les manifestations du 28 octobre 2010 (un commentaire sur rue89)

vendredi 7 janvier 2011


13 mois de luttes des classes et de luttes des strates. Un graphique visible sur Revolisation Actu

 

LIRE ENCORE cet article sur Facebook qui présentait l'article ci-dessus :

De la même façon que le mois de janvier en Tunisie (surtout du début de mois jusqu'au 14) doit être un objet d'étude. (en comparant le processus au processus de février-mars 1917 - la semaine qui suit la Journée Internationale de la Femme) ... de la même façon le sabotage des directions "formoises rebelles" de la gauche pseudo trotskyste et pseudo anarchistes, en France de septembre à novembre 2010 doit être étudié TRES ATTENTIVEMENT !
Dans l'exemple du Havre, on voit 40 000 personnes défiler le matin. On voit les stalino-fascistes de la CGT et leurs grands amis du NPA local empêcher la désignation de 1600 délégués de base.(un délégués pour 25 délégateurs)
Une telle mesure démocratique aurait donné un PARLEMENT AU MOUVEMENT.
Et donc, empêché dans la foulée qu'à raison de 1 pour 25, ces 1600 délégués de base ne puissent, à leur tour, se grouper par 25 pour désigner 64 délégués de conseil.
C'est plus facile - de LEUR point de vue - de MANIPULER DES ASSEMBLEES GENERALES stalinisées !!!
Ces 64 délégués de conseil auraient même pu désigner DEUX DELEGUES DEPUTES.
Qui auraient donc été envoyés dans une REUNION NATIONALE de FORMATION d'UN GOUVERNEMENT DU PEUPLE !!!

Quand on a été CORROMPU par l'EDF - comme la CGT locale qui a IMPOSE au peuple la CENTRALE NUCLEAIRE DE PALUEL (ILS COGNAIENT ENCORE LES REVOLUTIONNAIRES APRES 1973), il est logique qu'on TRAVAILLE A LA PROTECTION DU CAPITALISME !

Ils n'ont donc PAS appelé à la désignation de la délégation générale révocable.Ils ont formé un COMMANDO de 40 CRETINS pour aller - l'après-midi - BLOQUER LES RAILS de la gare SNCF.En prenant la précaution de prévenir la police et de se FAIRE PRENDRE EN PHOTO !Saboteurs mais communicants !!Voici l'article écrit le jour-même.
 http://revolisationactu.blogspot.com/2010/09/la-tres-reformiste-cgt-le-havre-envoie.html
jeudi 23 septembre 2010
La très réformiste CGT-Le Havre envoie un groupe ultra-minoritaire faire les clowns sur les voies ferrées pour pouvoir hurler à la "provocation policière". Ou comment masquer le refus de préparer le renversement de Sarkozy !

 

jeudi 15 septembre 2011

La révolution anti-esclavoisiste se prépare aussi par le débat économique. A BAS LE FRANC CFA colonial ! Préparons un afro inconvertible et l'investissement démocratique !



Par Yanick Toutain
15/09/2011

Le franc CFA est un objet de scandale régulier dans nos débats sur les murs Facebook.

Wikipédia : La zone franc rassemble quinze états africains et des territoires du Pacifique répartis en quatre groupes :
Dans la période décembre-avril, quand les fascistes préparaient leur coup d’État contre la Côte d'Ivoire, des débats eurent lieu sur la préparation d'une sortie de la Côte d'Ivoire du système monétaire colonial.
Mais il en fut de ces débats sur la Côte d'Ivoire comme des débats sur la résistance antifasciste à Abidjan : les atermoiements du france-à-fricain mou qu'est Laurent Gbagbo et de la proto-formoisie compradore ivoirienne eurent – dans ce domaine aussi – un rôle délétère.
Comment préparer une monnaie anticolonialiste sans préparer l'éjection totale des agents coloniaux ?

La formoisie du FPI sabotait dans l'ombre !
Censure sur le site Abidjantalk, - le webmaster assis aux USA pour le compte du FPI effaçait régulièrement tout ce qui critiquait son parti -, censure sur le mur de Toussaint Alain !
Comment préparer l'avenir sans un débat réel ?

Que les choses soient claires : toutes les classes spoliatrices compradores – même dans leur version locale saboteront toujours toutes les tentatives d'éjecter définitivement le monstre tutélaire qu'est la bourgeoisie esclavagiste mondiale : face au paysan spoliaté la classe des diplômés (la formoisie) sera toujours tentée – si nous ne l'écrasons pas idéologiquement – de prendre le parti du pays qui enverra ses troupes soutenir le gouvernement fantoche.
Les textes qui suivent ont été déposé entre le 14 et le 15 septembre 2011 sur un mur de débat Facebook.
Ils ont suscité un début de débat avec Manimben YTombi . Ses questions pertinentes ont fait rebondir le débat et m'ont amené à préciser davantage quels étaient nos axes programmatiques.



      A mes cousins : le mot "France" ne veut rien dire. Il y a les Français..... mais il faut distinguer TROIS GROUPES +++ J'ai écrit ceci sur un autre mur tout à l'heure Yanick Toutain : Ne confondez pas 1° La France à fric 2° La France révolutionnaire 3° Le marais mangeur de miettes.
      La premier groupe va du PCF et des écolos jusqu'au Front National.
Tous les GANGSTERS POLITIQUES
QUI ONT SOUTENU
l'OCCUPATION MILITAIRE DE L'AFRIQUE :
      De Éva Joly à Jean-Marie Le Pen.
      Le deuxième groupe crie "Troupes françaises hors d'Afrique" depuis plus de trente ans et la résurgence des groupes de VRAIS trotskystes en France. Les porteurs des valises du FLN algérien appartiennent à ce groupe. Les Communeux de Paris qui ont INVENTÉ le DÉLÉGUÉ-DÉPUTÉ RÉVOCABLE en 1871 en font partie. Comme Louis Michel que révère le peuple Kanak. Les babouvistes de la révolution française en font partie.
      Le troisième groupe (formoisie, innovoisie, moyenne bourgeoisie) est représenté politiquement par le NPA, les faux anarchistes... Ils mangent les miettes que leur donne la bourgeoisie esclavagiste. Et donc, leur revenu consommable est SUPÉRIEUR au PIB mondial. Mais leurs MAINS sont "propres" : ils se contentent de VOTER pour les FASCISTES de la France à fric. C'est pourquoi il votèrent Mitterrand en 1988, Jospin en 1995 et .... Chirac en 2002. Certains consomment 1500 euros par mois et d’autres des millions de droits d'auteur. Mais TOUS mangent DANS L'ASSIETTE DU PAYSAN CAMEROUNAIS, dans l'assiette du paysan africain, dans l’assiette du mingong chinois. Les pauvres de France (qui consomment MOINS de 1000 euros par mois appartiennent au groupe deux, mais ne le savent pas. Quand leurs enfants sortent défiler en septembre octobre 2010, les AGENTS de la formoisie, les militants du NPA vont les ENGUEULER parce qu'ils crient "DEHORS SARKOZY" et ne crient pas "nos retraites ! nos retraites !".

      Mht Hassan Seiro a écrit :  « ce qui est sûr, un jour on va laisser tomber la monnaie de la France appelé FCFA en créant nos propres monnaies. » Vous avez tout à fait raison, mais il faudra créer une MONNAIE INTERNE inconvertible par les commerçants ! SINON LES VAUTOURS DE LA FINANCE VIENDRONT SPÉCULER ! C'est pourquoi, la création d'un AFRO en tant que monnaie devra être SIMULTANÉE à la mise en œuvre de l'INVESTISSEMENT DÉMOCRATIQUE et la FIN DEFINITIVE DU CREDIT !
      Pour être plus précis encore : dans le Cameroun révolutionnaire, toute entreprise devra REVERSER LA TOTALITÉ de son CHIFFRE d'AFFAIRE à l'ordinateur central. Ensuite les salaires (50 000 F cfa pour tous) seront versés. Plus les salaires des adolescents (à partir de 14 ans 50 000 F cfa et pour les enfants 25 000 F cfa) Chacun aura le devoir de SE RENDRE UTILE. L'informatisation rapide de TOUT LE TERRITOIRE devra permettre à chacun d'AVOIR SON PROPRE BLOG où il RENDRA compte à la société de son activité personnelle. Pour l'investissement, une somme (par exemple de 12 000 F cfa) sera disponible pour chaque citoyen. Les enfants commenceront avec 100 f cfa par jour par exemple. Le concepteur d'un projet le présente et demande un financement. Chaque citoyen versera ( sur son INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE) la somme de son choix. Dans la limite de ses 12 000 F cfa mensuels. La sanction d'une mauvaise gestion n'est pas la faillite (TOUT LE CA est reversé chaque mois) .... mais une détérioration de la REPUTATION du mauvais gestionnaire. Je précise que le CAPITAL CIRCULANT est aussi concerné par la méthode : le courant électrique, la facture d'eau etc .... font aussi partie de ce que le CITOYEN INVESTISSEUR doit cotiser. Dans un tel système, la MONNAIE est UNIQUEMENT INTERNE AU SYSTEME !
      aime · 1 personne
    • Manimben YTombi ‎@ Yanick Toutain, J'ai pris plaisir à lire tes posts. en particulier le dernier en date. ton approche empirique du mode de gouvernance d'un "Cameroun révolutionnaire" a le mérite d'ouvrir une voie de débat constructif au processus de redressement de notre pays en apportant notamment des propositions concrètes et originales visant à cet idéal.
      Aime :· 1 personne
    • Manimben YTombi a écrit [en posant deux questions dont je donne le texte infra avec mes deux réponses]
      cependant, j'ai quelques questions regardant certains points listes dans ton schéma. (...)
    • Manimben YTombi ceci dit, 12000 FCFA/mois octroyés à chaque camerounais (environ 19 millions selon les dernières sources Wikipedia) parait une somme en accord avec les 3.900 millions de dollars (budget 2009, même source)
      @Manimben YTombi Tout d'abord, merci cher cousin de cette participation constructive à ce débat programmatique. En préambule, je tiens à préciser que la totalité de mes propositions sont faites dans le cadre d'une stratégie internationale. De la même façon qu'il aurait été illusoire pour les Vietnamiens des années 60 de résister à l'agression US sans avoir une ACTION MILITANTE à l'intérieur même des frontières des USA, de la même façon que l'action des hippies, des beatniks et des révolutionnaires trotskystes a été un des AXE MAJEUR de la défaite US, de la même façon notre combat est à la fois un combat pour CHASSER BIYA ET SARKOZY et donc aussi un combat pour chasser FRU NDI et STRAUSS-KAHN, ROYAL, AUBRY, MELENCHON, LE PCF du pouvoir politique. L'avenir du Cameroun et de toute l'Afrique passe par le PAIEMENT PAR LE NORD de ce que nous appelons "LES DROITS D'AUTEUR ANCESTRAUX". Seule une révolution du peuple français pourra RENDRE CE PROCESSUS VOLONTAIRE. Notre but est de CONVAINCRE une majorité de Français de LIMITER LA CONSOMMATION à 1000 euros par mois et de mettre en place à UN GOUVERNEMENT DE DELEGUES NATIONAUX REVOCABLES. Nous ne faisons aucune DISTINCTION entre la LIBERATION du Cameroun du pouvoir du pantin Biya et la LIBERATION de la France du pouvoir des marionnettistes de la bourgeoisie esclavagiste. Le FINANCEMENT proviendra donc de l'ACTION POSITIVE D'UN GOUVERNEMENT REVOLUTIONNAIRE en France. Dans le cas où un RETARD serait PRIS quant au RENVERSEMENT de la bourgeoisie en France, les pays VICTIMES DE LA SPOLIATION auront une STRATEGIE DE RECHANGE : celle que je mentionnais, la construction d' OPEP de façon à CONTRÔLER LES COURS. Dans ce cas, il est nécessaire que la REVOLUTION anti-ESCLAVAGISTE touche la totalité des PAYS PRODUCTEURS. Pour l'huile de palme (par exemple) à quoi bon renverser Biya si les PRODUCTEURS des pays d'Asie n'ont pas RENVERSE leurs propres gouvernements ? Il ne faut pas qu'un pays vienne CONCURRENCER les autres. Mais le plus avantageux est donc clairement une STRATEGIE associant le RENVERSEMENT au Nord au RENVERSEMENT au Sud. D'où l'importance, pour les combattants d'Afrique de GAGNER LA TOTALITE DE LA JEUNESSE des pays SPOLIATEURS. Je signale, au passage, un mode de financement complémentaire, le paiement d'une VERITABLE TAXE CARBONE basée sur le droit humaniste à stocker 1,8 kilos de carbone par jour. Ceci posé quant aux grandes lignes de l'origine du financement, je vais pouvoir répondre à vos questions.
      En réponse à votre première question :

    • +++
      1-"l'informatisation rapide de TOUT LE TERRITOIRE devra permettre à chacun d'AVOIR SON PROPRE BLOG o il RENDRA compte à la société de son activité personnelle", est-ce qu'une telle position s'inscrit dans une démarche démocratique? si tant est que la chose soit possible (non pas informatiser tout un territoire, mais amener les 15 millions et plus de camerounais à utiliser l'outil informatique de manière efficiente...
      +++


    • Voici ma réponse :
      A)
      J'ai enseigné face à des élèves pendant 17 années. Dont 13 années en primaire et 4 ans en collège.
      JAMAIS il ne m'est venu l'idée de TRAVAILLER POUR UN SALAIRE.
      C'est mon modèle.
      Nous devons construire une NOUVELLE CIVILISATION dans laquelle la CONSOMMATION est totalement déconnectée du TRAVAIL SOCIAL.
      Ce pronostic à accoucher est lié à l'analyse de la lutte des strates et au fait que les MACHINES FERONT le travail des REPETANTS et que seuls les TRAVAUX INNOVANTS subsisteront à terme.
      Notre but est donc de VERSER 50 000 F cfa par personne, SANS AUCUN CONTRÔLE D'UNE HIERARCHIE QUELCONQUE.
      C'est le contrôle social - la REPUTATION - qui sera le point de contrôle de la PARTICIPATION au travail commun.
      Quelle sera la sanction ?
      Aucune à court terme sauf dans le cas de COMPLOT CONTRE LA SOCIETE : nous n'allons pas financer des saboteurs en les payant 50 000 F cfa par mois.
      La sanction se produira à terme.
      En effet, le GROSSISSEMENT du nombre d'INNOVANTS incitera un nombre de plus en plus grand de citoyens à RECLAMER UN FINANCEMENT de plus en plus IMPORTANT de leurs projets.
      C'est là que la SANCTION par la REPUTATION interviendra.

      B)
      Pour la transmission du savoir, un autre aspect est à prendre en compte : LA FIN DE L'ECOLE CAPITALISTE, L'ABOLITION DE L'ECOLE COLONIALE.
      Et donc une REVOLUTION PEDAGOGIQUE qui mettra L'ENTRAIDE ENTRE ELEVES au cœur de la FORMATION.
      Pour l'obtention de son master d'enseignement, Julie Amadis vient de rédiger un mémoire sur l'état historique et actuel de cette pratique de l'ENTRAIDE ENTRE ELEVES.
      Je l'ai pratiquée dans ma classe pendant plus de quinze années avec UNE PRODUCTIVITE PEDAGOGIQUE GIGANTESQUE !
      Le point le plus notable, quand on EXIGE que les meilleurs pratique l'AIDE aux plus faibles, quand on trouve des circonstances où les plus faibles peuvent AIDER les meilleurs..... c'est le PLAISIR D'APPRENDRE QUI CROIT DANS TOUTE LA CLASSE !!!

      Les notes perdent de plus en plus leur importance.
      Un critère "anecdotique" : à 16h30, les enfants n'avaient PAS ENVIE DE QUITTER la classe.... Presque tous les jours nous FINISSIONS l'activité en cours....
      .... et les parents ronchonnaient un peu .... surtout les AUTOMOBILISTES !!!!
      Au Cameroun, imaginez une MOBILISATION DE TOUTE LA JEUNESSE dans laquelle le combat anti-colonial PRENDRAIT LA FORME de l'ABOLITION des VIEILLES PRATIQUES COLONIALES.
      Les jeunes des lycées iraient - plusieurs heures par semaine - AIDER des élèves de collèges.
      Des jeunes des collèges aidant des élèves de primaire.
      Et des élèves de primaire allant en MATERNELLE.

      L'instauration du SALAIRE UNIQUE réduira l'ORGUEIL imbécile de l'ENSEIGNANT COMPRADORE !
      Car, je l'avoue, notre projet est une DEFENSE DU VRAI SAVOIR, celui des Newton, celui des vrais scientifiques, une défense de l'histoire VRAIE de la résistance du CONTINENT mais aussi une histoire vraie des CRIMES GAULLISTES EN FRANCE, des crimes de la bourgeoisie européenne et étasunienne !
      Notre projet est basé sur une ACQUISITION MASSIVE du VRAI SAVOIR et une REMISE EN CAUSE du faux savoirs des enseignants des pseudo-Etats compradores d'Afrique.
      Ce que les jeunes Chinois de 1966, - LA REVOLUTION CULTURELLE - nous le RECOMMERONS.
      Mais sans les HUMILIATIONS copiées sur les méthodes archaïques (bonnets d'âne etc...) et AVEC WIKIPEDIA et tous les JEUX VIDEOS PEDAGOGIQUES !

      Les ELEVES POURRONT DESIGNER LEURS DELEGUES POLITIQUES (par 25) dès l'âge de 7 ans (à partir du moment où un enfant peut lire, il peut DECIDER)
      ANNEXE : Pour ce qui concerne l'arithmétique, nous préconisons un RETOUR à Puthagoras. (refus du continu) Donc l'enseignement des PUISSANCES, des RACINES et des LOGARITHMES dès l'âge de 7 ans.
      Une véritable REVOLUTION PEDAGOGIQUE dans l'enseignement du CALCUL.
      Réponse à votre deuxième remarque :

    • +++
      2- "Chaque citoyen versera (sur son INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE) la somme de son choix." dans l’éventualité où le projet porterait fruition, quel type de contre-partie sera octroyée a ses investisseurs? reconnaissance publique via le descernement de Médailles d'Honneur pour ceux qui auraient investi le plus (au-delà d'1 certain ratio)? octroi de dividendes au pro-rata de la somme investie?
      (sans être des homo oeconomicus tournes exclusivement vers la recherche du profit, il n'en est pas moins vrai que la quête d'un certain avantage de quelque nature que ce soit n'est pas étranger à notre "conditionnement" d'animal social.
      +++

    • On s'est mal compris.
      Dans une telle société sans crédit ni sans banque, il n'y a pas d’impôt.
      Le citoyen reçoit ses 50 000 F cfa chaque mois.
      Donc un couple reçoit 100 000 F cfa.
      Plus 50 000 F cfa par adolescent à partir de 14 ans et 25 000 F pour les enfants.

      En conséquence de quoi, l'investissement n'est PAS FAIT sur cette somme.
      C'est une SOMME VIRTUELLE SUPPLEMENTAIRE.
      Concrètement, vous allumez votre ordinateur le premier du mois et sur votre compte d'INVESTISSEUR DEMOCRATIQUE, vous serez CREDITE d'une somme de 12 000 F cfa (ce montant est un exemple)
      Il vous restera à faire un VIREMENT télématique en direction des PROJETS de votre choix.
      UN CONDITION : vous ne pouvez pas SOUTENIR FINANCIEREMENT un projet où vous auriez un INTERET PERSONNEL (ou familial, ou géographique)
      Concrètement, vous financez une ROUTE mais PAS celle qui passe à CÔTE DE CHEZ VOUS.
      Vous financez une ENTREPRISE, MAIS PAS celle de votre cousin !
      Vous financez une pompe à eau dans un village .... congolais...

      Le but de cet investissement démocratique est L'EFFICACITE MAXIMALE.
      Votre AVANTAGE (j'avais rédigé des notes il y QUINZE ans sur un distinguo entre INTERET et AVANTAGE).... en l'occurrence ce sera d'APPARAÎTRE COMME UN INVESTISSEUR EFFICACE !

      Par exemple, si je finance un film de KEN LOACH sur les massacres de Mesmer au Cameroun et si un PUBLIC NOMBREUX voit ce film, MA REPUTATION de FINANCIER DEMOCRATIQUE VIGILANT augmentera.

      MAIS SANS QUE JE NE TOUCHE UN CENTIME !!!!

      Par ailleurs, Ken Loach sera payé..... 1000 euros par mois au maximum....
      Lui et toute la troupe...

      .... et son salaire de 1000 euros sera NIVELE à 50 000 F cfa pendant tout le temps de son tournage au Cameroun !

      DONC JE RESUME : le montant est VIRTUEL (vous êtes dans la position d'un politique qui SUBVENTIONNE UN PROJET) et ne donne AUCUN RETOUR.

EN COMPLEMENT, et après consultation de sources économiques et démographiques récentes, voici – approximativement – quel sera le coût des mesures au Cameroun




Consommation mensuelle :
15 ans et plus : 50 000 F cfa pour 11,86 millions de personnes : 593 milliards
- de 15 ans : 25 000 F cfa pour 8,24 millions de jeunes : 206 milliards

Coût mensuel total pour la consommation : 800 milliards de francs CFA
Investissement
12 000 F cfa pour 11,86 millions de personnes : 140 milliards
100 f cfa par jour (en moyenne) pour 8,24 millions de jeunes : 24,7 milliards

Coût mensuel total pour l'investissement 167 milliards.

On a donc un total de 967 milliards de F cfa.
Or, le PIB mensuel est d'environ 911 milliards de F cfa.
Il faudra donc simplement une croissance de 6 % pour réaliser ce plan.

Nota Bene : Rappelons que la totalité de la consommation est transformée en Chiffres d'Affaires pour les entreprises et que celles-ci reversent la TOTALITE de leur CA à l'ordinateur central.
Rappelons aussi que le capital circulant fait aussi partie des 167 milliards mensuels de l'investissement démocratique.
Rappelons enfin que le chiffre d'affaire dont le montant est centralisé chaque mois contient l'amortissement des capitaux investis.
Il y aura donc création monétaire chaque mois.
Une somme dont le montant sera approximativement le montant non amorti des nouveaux investissements.
Mais la somme de 967 milliards de francs restera – à démographie constante – égale.
Ce n'est que l'intégration dans le marché mondial égalitariste (et donc le paiement des droits d'auteurs ancestraux et des taxes carbone et uranium) qui permettra de gonfler le volume de ces salaires.
En effet, ce n'est que la partie positive de la balance commerciale avec les autres pays ex-spoliateurs ou encore sous la domination esclavagiste qui pourra être distribuée sous forme de salaires (égaux pour tous) en croissance.
Mais le plafond de 1000 euros par mois restera fixe. En effet, il est hors de question de relancer la vieille course aux augmentations de salaire. Une fois ce plafond atteint, la croissance du pouvoir d'achat ne se produira que par la baisse des prix des biens de consommation.

mardi 13 septembre 2011

Tous pourris ! Jean-François Probst révèle : Bongo achetait RMC " :... mais la partie de vraie monsieur Brunet c'est que vous êtes à RMC et que certaines années RMC était financé par Bongo !"

par Yanick Toutain
13/9/2011


La pourriture du personnel politique français, la corruption généralisée depuis le PCF jusqu'au Front national n'est un secret que pour les naïfs.
Mais la corruption de la presse, elle, a réussi à être soigneusement occultée.
Léon Trotsky nous avait révélé de quelle façon des négociations avec le Temps (l'ancêtre du Monde) avait été entamée par le gouvernement de l'URSS et de quelle façon c'est Staline qui avait tiré les marrons du feu pour obtenir une campagne publicitaire de la part de l'"organe de référence".
Mais il faut un "scandale Bourgi" pour que les bouches s'ouvrent et que les pourris se balancent les uns les autres !

CERTAINES ANNÉES "RMC ETAIT FINANCE PAR BONGO"
Le pourri france-à-fricain Jean-François Probst n'avait certainement pas prévu de balancer la radio RMC au moment où Eric Brunet le prenait à l'antenne :
22:28 [temps sur le mp3 à télécharger]
Éric Brunet : Jean-François Probst est avec moi bonjour..
Jean-François Probst  :  Bonjour, je suis à Saint Jean de Luz mais je vous entends.
Éric Brunet :  Bon très bien (..) Vous êtes un - comment dire - ancien conseiller, proche collaborateur de Jacques Chirac vous avez travaillé avec lui pendant près de trois décennies pour le RPR notamment ..
(..)
Mais c'est le harcèlement destiné à lui faire révéler quel est donc ce "quart de vrai" que le pourri Probst va en répétant sur toutes les ondes - en référence aux propos de Robert Bourgi - qui l'a fait craquer.
Mais ils sont entre gens du même milieu pourri :
ERIC BRUNET NE CHERCHE PAS A EN SAVOIR DAVANTAGE
SUR LA CORRUPTION DE SES PATRONS !!!

25:06 Jean-François Probst  :  je continue de répéter (...) dans ce que dit Mr Bourgi, y a un quart de vrai. c'est à dire que ça existe depuis Jules César, les transferts d'argent de Moscou au parti communiste ...
(...)
Vincent Hugeux "Quel est ce quart de vrai ?"
Eric Brunet  :"...  Est-ce que c'est Chirac recomptant les talbins, qui range dans son armoire vitrée au fond de son bureau pendant qu'il sert une bière à Bourgi sur les fauteuils de .. (...) parce que ça , ça m'intéresse...
Jean-François Probst  :   La justice ou une commission parlementaire fera lit de ... justice de ces assertions on verra bien ce qui est vrai ce qui est faux... parce que je crois que dans un pays comme le nôtre (confusion)
Éric Brunet  Mais vous mêmes vous savez...
Jean-François Probst  :   (...) qu'il se mette les menottes lui-même...
Éric Brunet "Ce qui m'ennuie c'est que je vous ai là au téléphone et que je sais que vous vous savez ce qui est vrai ...
Jean-François Probst  :  ... de même que monsieur Fabius et monsieur Nouchi savaient ce qu'était le Carrefour du développement
Éric Brunet - Ouais...
Jean-François Probst  :   de même que monsieur Mitterrand et monsieur Dumas savaient quels étaient les relations entre monsieur Bongo et la France... vous croyez qu'en 95 que Bongo n'a donné de l'argent qu'au candidat Chirac ? (...)
(...)
Jean-François Probst  ... attendez y a des choses qui sont vraies, il faut pas que monsieur Bourgi au prétexte qu'il est un bouffon éconduit (...) se mette tout à coup à raconter une partie de vraie... et toute l'autre partie (confusion)
..
C'est souvent les bouffons éconduits (...)
Vincent Hugeux pose une question sur la partie de vraie.. Probst répond alors :
26:50 Jean-François Probst :... mais la partie de vraie monsieur Brunet c'est que vous êtes à RMC et que certaines années RMC était financé par Bongo !

Éric Brunet oui mais c'était le RMC d'avant (Eric Brunet émet un rire nerveux)
pendant ce temps Probst continue sur le fait que ça profite "à Marine Le Pen"..
.
ET.... c'est tout !

Le pitre libéral Brunet, le petit roquet de l'anti-mai 68 vient d'enlever son masque de faux journaliste !
Il ne veut PAS SAVOIR !

BRUNET NE VEUT PAS CONNAITRE
LES DETAILS DE LA
CORRUPTION RMC-BONGO
Il va changer de sujet !
Comme tous les pourris de la presse capitaliste, il ne veut pas savoir la vérité !
De la même façon que la presse française et la "gauche" étaient achetées par les colonialistes en 1935, de la même façon, la presse était aux ordres.
Même bourgeoisie esclavagiste et même pourriture politique et "journalistique".

8 février 1935 : « Les invectives d'aujourd'hui contre Flandin dans le Popu aussi bien que dans l'Huma, ne sont que le camouflage de l'accord conclu hier avec lui. Ces Messieurs croient tromper l'histoire. Ils ne trompent qu'eux-mêmes. Et le Temps, pendant ce temps-là, part en guerre contre la corruption et le déclin des mœurs..
(...)
9
février 1935 : Bien plus grand a été le rôle joué par le ton de la grande presse française, à commencer par le Temps. Ce journal était "pour" Rakosi contre le gouvernement hongrois, de même qu'il était contre Zinoviev et pour le tribunal de Staline. Dans les deux cas, bien entendu, en vertu de considérations "patriotiques". Quelles autres considérations pourraient bien inspirer le Temps ?
Dans l'affaire Zinoviev, il y avait aussi, à vrai dire, des considérations de conservatisme social. Le correspondant du Temps à Moscou, qui sait visiblement fort bien où prendre ses directives, a souligné à plusieurs reprises que Zinoviev, de même qu'en général tous les hommes d'opposition actuellement poursuivis, sont à gauche du gouvernement, et que par conséquent il n'y a pas de raison de s'alarmer. Il est vrai que Rakosi est aussi à gauche de Horthy, et même considérablement, mais il s'agit en l'occurrence d'un petit service rendu au Kremlin. Désintéressé, faut-il croire ? » (Léon Trotsky Journal d'Exil 1935)
De la même façon qu'on voit la "presse" française devenir de plus en plus TOLERANTE vis-à-vis des fascistes du Front National et de la fasciste colonialiste Marine Le Pen, de la même façon, le journal Le Monde devenait de plus en plus "tolérant" vis-à-vis de Staline et de l'URSS :
12 février 1935 : « Le changement de ton du Temps est au plus haut point remarquable. De l'olympienne condamnation passée de la dictature de droite ou de gauche il ne reste à peu près rien. Dans les éditoriaux, apologie du mussolinisme comme moyen de salut "à toute extrémité". Dans les enquêtes, publicité pour les Jeunesses Patriotes et autres. Notre-Dame n'aura pas tiré Flandin d'affaire. »(Léon Trotsky Journal d'Exil 1935)
Trotsky, à mesure qu'il nous donne les petites touches de l'évolution de la corruption, envisage - il va le faire - de nous révéler les COULISSES DE LA POURRITURE :
14 février 1935« L'honnête, l'incorruptible, le national Temps dénonce "les logomachies politiques qui ne sont souvent que le nuage artificiel derrière lequel se dissimulent les intérêts particuliers". Mélange de quaker et de Tartuffe, mais le quaker comme le tartuffe sont modernisés au goût de l'époque Oustric-Stavisky.
L'organe du Comité des Forges stigmatise les intérêts particuliers ! Le Comité des Forges met au service de ses intérêts toute la presse française. Pas un seul journal radical n'ose, par exemple, rien publier sur la terreur fascisto-cléricale qui sévit dans les hôpitaux du Comité des Forges contre les ouvriers révolutionnaires : s'ils sont identifiés comme tels, on les jette dehors à la veille même d'être opérés. Le directeur - radical-socialiste, franc-maçon ou autre - d'un journal démocratique vous répond : "
Je ne peux rien publier; l'an dernier, pour un entrefilet contre quelqu'un du Comité des Forges, mon journal a été privé par Havas de vingt mille francs de publicité." Comment dès lors l'organe officieux de de Wendel ne stigmatiserait-il pas les " intérêts particuliers " au nom du bien-être national !
En 1925 (ou 1924 ?) Krassine, en qualité de représentant politique soviétique en France, mena des pourparlers avec le directeur du Temps, et en fit rapport à une séance du Politburo pour recevoir les directives nécessaires. Les propositions du Temps étaient les suivantes :
a) la rédaction envoie à Moscou, après un certain délai, un correspondant qui commence par donner des articles critiques, mais de ton modéré ;
b) dans les éditoriaux, plus de lutte contre l'U.R.S.S. ;
c) après un nouveau délai de quelques mois (six, si j'ai bonne mémoire), le journal commence à adopter une ligne de politique extérieure amicale pour l'U.R.S.S. ;
d) les correspondances de Moscou prennent un caractère favorable ;
e) dans le second éditorial (politique intérieure), la rédaction conserve sa pleine indépendance dans la critique du bolchévisme ;
f) le gouvernement soviétique verse au Temps un million de francs par an. - Krassine avait commencé par un demi-million, était allé jusqu'à sept cent cinquante mille (c'est là-dessus que s'étaient arrêtés les pourparlers), et demandait maintenant au Politburo s'il fallait aller plus loin. La question fut tranchée par la négative, non seulement pour raison d'économie de devises, mais aussi en vertu de considérations diplomatiques : il n'y avait pas alors d'espoir d'un accord avec la France, il était plus raisonnable d'ajourner l'opération.
Quiconque se donnera la peine de parcourir le Temps de 1933-34 pourra voir que le marché fut pleinement réalisé, simplement avec un retard de neuf ans [1].
Nul n'imputera à crime au gouvernement soviétique le fait de soudoyer la presse bourgeoise, et de s'efforcer ce faisant de ne pas payer plus qu'elle ne vaut. Ce qui est répugnant, c'est que la clique de Staline fait de la presse bourgeoise un instrument de lutte contre son propre parti. »
NOTE DE TROTSKY [1] J'hésite, comme je l'ai dit, à dater les pourparlers de Krassine de 1924 ou de 1925 (j'établirais la date sans peine si j'étais à Moscou). En 1924 le directeur du Temps était Emile Hébrard, le co-traitant de l'agent tsariste Raffalovitch. En 1925 Emile était remplacé par le vieil Adrien [un deuxième Adrien Hébrard] : tel fut le modeste tribut que le vice démasqué paya à la vertu. Je suppose que, quelle que fût la date, Krassine négocia avec Emile, mais je ne puis le garantir; à l'époque, je ne m'intéressai pas au côté personnel de l'affaire, et aussi bien, même maintenant, il est sans importance. Le Temps est le Temps. Les générations se succèdent, la vénalité reste. (note de Trotsky)
(Léon Trotsky Journal d'Exil )
Si, à la place du pitre haineux Eric Brunet, avait été assis, au micro, un vrai libéral, quelles questions auraient été posées au france-à-fricain Probst ?
Tout simplement les questions concernant les sommes et les conditions.
L'exemple stalinien montre bien comment un corrupteur fixe un calendrier.
On aurait donc pu savoir – si Jean-François Probst avait répondu honnêtement – combien Omar Bongo avait versé à RMC.
On aurait pu savoir de quelle façon les journalistes corrompus de RMC avait fait le catalogue publicitaire du Gabon et un régime « démocratique » Biya.

La révolisation, les quatre révolutions anti-esclavoise, anti-bourgeoise, anti-formoise et anti-innovoise, mettront tous ces crimes en lumière.
Pas cette justice pourrie et ces juges en bois … qui rampent couchés sur le parquet !
Pas ce gouvernement criminel ni les roues de secours « de gauche ».


Ce sera un gouvernement révolutionnaire de délégués nationaux révocables !
IL FAUT PREPARER LE GRAND MENAGE !