Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 18 septembre 2014

#NObsRevActu Après les "sans-dents", les "illettrées" et les 20 M€ à Iyad Ag Ghali la vérité nous est enfin révélée sur l'équipe Hollande


par Yanick Toutain
17/9/14


Avec Hollande, avec Emmnuel Macron, avec Fabius, Valls, Le Drian, Canfin et les autres... on a eu droit à tout.
Mais il y a ce qui passe dans les médias et ce qui reste camouflé.
Concernant Emmanuel Macron.... ça on savait !
Même Stéphane Le Foll s'en rendait compte et avait prévenu à l'avance :

MERCREDI 3 SEPTEMBRE 2014


Stéphane Le Foll: "C'est une connerie d'avoir nommé Macron à l'Economie". Un ministre de l'Agriculture qui dit tout haut ce que pensent 83% des Français


par Yanick Toutain
3/9/14



Sous le titre "Ministre en révolte", le Canard Enchaîné de ce mercredi 3 septembre rapporte le "vague à l'âme" de Stéphane Le Foll. Un ministre de l'Agriculture qui "s"est épanché devant ses collègues et même auprès des conseillers de l'Elysée avant l'université de la Rochelle":
"C'est une connerie d'avoir nommé Macron à l'Economie".

mais la gaffe d'Emmanuel Macron n'est qu'une nouvelle preuve du mépris de ces gens-là pour le peuple.
Même Ouest-France est choqué !
Interrogé sur le pouvoir d'achat par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie a cité l'exemple de Gad, avec une sortie déconcertante :

Macron : "Si on ne bouge pas, on échouera !" par Europe1frÀ 8 minutes dans la vidéo« Dans les sociétés qui me sont données, sur les dossiers que j'ai, il y a la société Gad. Vous savez ? Cet abattoir. Il y a dans cette société une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées.Pour beaucoup on leur explique : « vous n'avez plus d'avenir à Gad ou aux alentours. Allez travailler à 50 ou 60 kilomètres »Ces gens-là n'ont pas le permis de conduire. On va leur dire quoi ? Il faut payer 1 500 euros et il faut attendre un an ? Voilà, ça ce sont des réformes du quotidien et ça ce sont des réformes qui créent de la mobilité et de l'activité ».
« Une insulte aux femmes de Gad »
Des propos qui ne passent pas, pour Annick le Guével, déléguée syndicale CFDT de Gad Josselin. « Je suis choquée, je ne sais pas d'où M. Macron tient ces propos », s'étonne la syndicaliste.

« Déjà, il n'y a pas une majorité de femmes dans l'entreprise, nous ne sommes que 40 %...», souligne-t-elle, « Et puis, en tant que responsable de la commission d'égalité professionnelle chez Gad, je peux vous dire que nous faisons attention à ce que tout le monde puisse avoir accès à la formation et à la connaissance. De toute façon, manque de formation ne veut pas dire illettrisme ! C'est une insulte aux femmes de Gad et aux femmes de l'agroalimentaire en général. »Très remontée, elle « invite Emmanuel Macron à se rendre sur le site de Gad et à échanger avec les femmes de l'entreprise. Il verra qui elles sont ».François Goulard a, de son côté, jugé l'expression « malheureuse » dûe à la « maladresse d'un ministre débutant »Lire nos articles sur l'abattoir Gad
Il est vrai que France Inter, en probable service commandé balance Michel Sapin, l'auteur véritable de la stigmatisation publique de ces travailleuses

"Sévèrement tancé par la droite, qui a vu dans ces propos une nouvelle occasion d’attaquer leurs adversaires politiques, le ministre de l’Economie a été contraint de s’excuser dans l’après-midi, à l’Assemblée nationale. Pourtant, d’autres avant lui avaient déjà utilisé le mot “illettré” pour dénoncer la situation difficile dont sont victimes les salariés de Gad depuis plusieurs mois.(...) Le 18 février dernier, lors d’une séance au Sénat, Michel Sapin, alors ministre du Travail, avait lui aussi employé le terme d’illettré pour parler des employés de Gad. On retrouve trace de ces propos dans un compte-rendu disponible sur le site du Sénat.
Sapin
Là encore, rien de choquant. Simplement un échange entre Michel Sapin et des sénateurs, qui s’inquiétaient déjà des possibilités de reconversions des salariés des abattoirs Gad. Pourquoi ces propos n’avaient-ils pas créé les mêmes réactions ? Contexte différent, et image différente."  Matthieu Mondoloni France Inter mercredi 17 septembre 2014 21:15"
Mais tous ces scandales, s'ils révèlent le mépris abject de ces gens pour les pauvres n'est que l'écume des choses.
Que dire du scandale de l'enseignante réprimée 6 ans plus tard pour un tract de soutien de parents d'élèves qu'elle est accusée d'avoir distribué au Havre alors qu'elle distribuait, à Rouen, le même jour, un tract de défense du président Gbagbo. Une enseignante réprimée pour avoir dénoncé des violences à enfants contre deux petits de maternelle.
Il est vrai que ce qui se passe en Afrique est encore pire.
Lisons RFI d'octobre dernier.
Rappelons que ce site est l'équivalent français de la BBC
"Hollande autorise ses services à travers les Fonds destinés aux services de renseignements, et ses entreprises dont AREVA à arroser Aqmi, Ansar Dine ou les organisations terroristes" (sic cité sur RFI )

'LES DEUX HOMMES HERITENT (SIC) DES OTAGES'

Il faut lire un autre article de RFI pour comprendre l'actuelle colère des Africains : ils accusent maintenant Boko Haram d'être directement piloté au Cameroun par les services secrets français.
Lisons d'abord les bobards RFI
Le "gentil" souriant de la photo est
Iyad Ag Ghali leader de Ansar Eddine
 le chef des coupeurs de mains qui ont
attaqué le Mali en janvier 2012 et ont
 assassiné 82 militaires à Aguel Hoc
 le 24 janvier de cette année-là
"Les questions restent nombreuses après la libération des quatre otagesd’Arlit mardi 29 octobre et parmi celles-ci le paiement d’une rançon. Malgré le démenti de l’Elysée, plusieurs sources évoquent le versement d’une somme de 20 millions d’euros. L’autre question est le rôle de Iyad Ag Ghaly. Le chef d’Ansar Dine, ex-rebelle touareg des années 1990, aujourd'hui islamiste et leader charismatique dans sa région d’Abeibara au nord de Kidal. Est-il lié à la détention et la libération des quatre Français?C’est par le biais d’Abdelkrim le Targui que Iyad est lié aux otages d’Arlit. En septembre 2010, lors de l’enlèvement des sept Français, Abou Zeid n’est pas seul, assure une source sécuritaire malienne. Il y a aussi Abdelkrim, le seul touareg à la tête d’une katiba d’Aqmi. Abdelkrim est un cousin de Iyad , les deux hommes sont intimement liés. Dans les années 1990, Abdelkrim est l’imam de la mosquée de la Dawa fondée par Iyad à Kidal. A la création d’Ansar Dine, Abdelkrim mettra ses combattants au service de son parent.A la mort d’Abou Zeid, en mars dernier, les deux hommes héritent des otages français. Des otages qui n’étaient pas cachés loin, assurent plusieurs bons connaisseurs du secteur. Juste de l’autre côté de la frontière en territoire algérien, au nord de Bourassa là où les Français ne risquent pas de s’aventurer sans le feu vert d’Alger. Des otages qui, au fil des mois, vont devenir une planche de salut pour Iyad, une monnaie d’échange contre des garanties d’impunité pour lui et ses hommes.Une fois de plus, Iyad a gagné sur tous les tableaux, estime un officiel malien qui constate quelque peu dépité le récent retour à Kidal des combattants d’Ansar Dine. Un retour en toute impunité qui interroge sur les objectifs de Serval affirme cet officiel qui rappelle que la mission des forces étrangères au nord du Mali est la lutte contre les groupes terroristes.

"Un retour en toute impunité qui interroge sur les objectifs de Serval" 

De ces nouvelles où manque l'essentiel il ne faut retenir que la fin : "Un retour en toute impunité qui interroge sur les objectifs de Serval'
Ce que les Français ne savent pas c'est que les deux groupes qui ont attaqué le Mali, les 17,18 et 24 janvier 2012 ont été pardonnés !
Non seulement les dealers de cocaïne du MNLA sont revenus dans le sillage de l'armée française, pour recommencer à persécuter en janvier 2013 ceux qu'ils avaient attaqué en janvier 2012 mais, de surcroit, leurs complices coupeurs de mains de Ansar Eddine, les tarés psychopathes de la clique de Iyad Ag Ghali, les voyous qui avaient égorgé le capitaine Sékou Traoré.... eh bien ce sont eux dont il était question...
On comprend qu'il faille s'interroger sur Serval !
Et l'on comprend que les Camerounais et tous les Africains sont convaincus d'une opération du même genre entre la frontière du Nigéria et celle de leur pays !!
Et l'on devine quel enfer se prépare pour les auteurs de toutes ces impostures quand elles seront connues du grand public.


En conséquence de quoi, ce sont des lois sécuritaires qui ne visent en aucune façon Iyad Ag Ghali et le MNLA qui sont visées, mais bel et bien les sans-dents et les "illettrées"
Ne perdez pas votre temps à lire la propagande de Ouest-France

Lutte contre le terrorisme. Le projet de loi a été adopté

mais Par Andréa Fradin
Journaliste

Projet de loi contre le terrorisme: une étrange sensation de déjà-vu dès que l'on parle d'Internet


Aujourd'hui, Julie Amadis est accusée d'antisémitisme, de prosélytisme religieux et d'intelligence au service d'une puissance étrangère, demain son combat #FreeGabgbo #SMICenAfrique et anti-violences à enfants sera appelé "terrorisme".... on les connaît !

COMPLEMENT : l'image de Hollande est évidemment un montage photo.
Mais le véritable personnage est le prince Charles
Voir ici