Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 22 avril 2017

Critique égaliste humanocrate du programme Constituante 6° République de Mélenchon pour défendre la bourgeoisie

Critique égaliste humanocrate du programme Constituante
 6° République de Mélenchon pour défendre la bourgeoisie



par Yanick Toutain
21/4/2017 dernière version 1.4


Introduction
Depuis 2010, les milices de Mélenchon, qu'elles soient stalinofascistes ou socialofascistes font la chasse aux révolutionnaires.
Faux en écritures, faux témoignage d'agresseur d'enfant tenu en laisse par l'administration, faux témoignages de collègues protecteurs du précédent, soutien occulte aux manoeuvres maccarthystes de juges voyous Franceàfric au service du terrorisme en Afrique. Rien n'est trop illégal pour ces milices qui veulent saboter tout risque que les Libres Humains ne viennent renverser le capitalisme esclavagiste Bolloré dont les miettes viennent nourrir la pathologie consumériste de cette classe sociale formoise.
Les milices de Mélenchon se précipitent pour saboter toute apparition de délégués révocables : la hantise de Bolloré, des capitalistes esclavagistes US et de toute la bankoslavoisie mondiale : la possibilité pour chacun de former un conseil de 25 personnes en désignant son délégué révocable.
Pour camoufler leur soutien à Bolloré et à la démocratie gaulliste, cette clique d'imposteurs a lancé un mot d'ordre "6° république".
6° république signifie de continuer à diviser par 20 les salaires des Africains, mais en versant une plus grosse part du butin colonial à la moyenne et haute formoisie française.
6° république c'est donc une suite de propositions stupides visant à camoufler la perpétuation du foncionnement de la 5° mais avec quelques ajouts ..... de la 4°.

Les Français de 7 à 127 ans n'ont que faire de ces stupidités constitutionnelles et mettront en place DIRECTEMENT une 


PANSTITUTION
de délégués révocables #1pour25

avec 20 % de #déléguésSécurité

40% de #déléguésPédagogie
32% de #déléguésSanté 
8% de #déléguésjustice


Ce texte, avait, pour l’essentiel, été rédigé entre 9h du matin et 23h le 15 avril 2017 et publié dans l’urgence avant le week-end de Pâques.
Cette nouvelle version (1.4) corrige les quelques fautes d’orthographe et ajoute les critiques du chapitre jeunes et colonies.

Avertissement : les remarques, critiques, énoncé de mesures égalistes et/ou humanocrates faites dans la colonne de droite répondent au texte de Mélenchon situé dans la colonne de gauche.
La suite parfois incohérente de mesures préconisées dans la 1° colonne a pour effet de rendre difficile la rédaction d’une suite logique de contre-propositions.
Ces contre-propositions sont présentées principalement dans les deux textes « brouillon de projet dePanstitution » et « Les mesures urgentes de la SHFSociété Humaine de France » où elles trouvent leur cohérence institutionnelle et socio-politique.
Complémentairement peuvent être consultés les textes «Projet de réquisitoire pour le Nuremberg de l’Afrique », « amendements au statutgénéral des CDR 1984 de la révolution burkinabè », « 3analyses du DOP 1983 Sankara Somé » et tous les textes d’humanologie scientifique présentant les découvertes faites par le véritable postmarxisme depuis 1999.



Dans le texte de Mélenchon on trouve
9 fois le mot « constituante »
8 fois mot Constitution

mais ZÉRO fois l’adjectif « constitutionnel »
Par contre le verbe « constitutionnaliser » se trouve 4 fois (« Constitutionnaliser la non-marchandisation du corps humain », « Constitutionnaliser la règle verte » (2 fois répété), « Constitutionnaliser et rendre effectifs les droits au travail et au logement »)

Le mot « conseil » apparaît 9 fois
Mais pas une seule fois l’expression « conseil constitutionnel »
Mélenchon et ses experts (tirés au sort ? Choisis au hasard de ses promenades?) convoquent une Constituante, pour faire rédiger une Constitution….. sans nous expliquer à l’avance….. QUI va la faire respecter !!
Un appel à une constituante « oubliant » le mot « conseil constitutionnel »…. on croit rêver !!!
Amateurs irresponsables ou escrocs cyniques camouflant leur projet ?
A moins qu’il ne faille trouver le projet d’une Cour Suprême…. Entre les lignes de leur texte
CITATION
Réformer le dualisme juridictionnel en supprimant la fonction juridictionnelle du Conseil d’État et en créant une juridiction suprême commune aux deux ordres de juridictions (fusionnant la Cour de cassation et la fonction juridictionnelle du Conseil d’État)
+++++
…..


L’urgence démocratique LA 6e RÉPUBLIQUE
Tout commence par le pouvoir des citoyens. Comment rendre le pouvoir au peuple, en finir avec le système de la caste médiaticopolitique et de la monarchie présidentielle ?
C’est l’ère du peuple qui doit commencer !
La révolution citoyenne à laquelle je crois est le moyen pacifique et démocratique de tourner la page de la tyrannie de l’oligarchie financière et de la caste qui est à son service.
Ce sera la tâche d’une Assemblée constituante, convoquée pour changer de fond en comble la Constitution, abolir la monarchie présidentielle et restaurer le pouvoir de l’initiative populaire. Je voudrais être le dernier président de la 5e République et rentrer chez moi sitôt que la nouvelle Constitution aura été adoptée par le peuple français. La 6e République commencera et ce sera une refondation de la France elle-même.
Jean-Luc Mélenchon
Mélenchon ennemi de l’investissement humain (confiant 3000 révos/mois à chaque Humain en commençant par 10révos/jour dès l’âge de 7 ans va dans le texte qui suit lister toutes les mesures visant à la perpétuation de la classe bourgeoise.
Mélenchon ne lutte pas pour dissoudre la bourgeoisie mais pour « en finir avec le système de la caste médiaticopolitique et de la monarchie présidentielle »
Trucage rhétorique pour ne pas appeler un chat un chat et ne pas appeler un capitaliste esclavagiste sous son nom « capitaliste esclavagiste ».
Les pro Mélenchon qui participent déjà à la chasse aux révolutionnaires pour Vincent Bolloré, Guillaume Soro et le barbouze Jean-Marie Bourry fossoyeur de la démocratie Gbagbo inventent donc un pseudo adversaire aux contours flous « le système de la caste médiaticopolitique et de la monarchie présidentielle » pour ne pas engager la lutte contre la bourgeoisie esclavagiste française (slavoisie) et la bancocratie

Tout l’édifice de l’imposteur Mélenchon repose sur la confiscation du pouvoir des Libres Humains par un Conseil Constitutionnel (sa Cour Suprême camouflée entre les lignes)
Mais de cette confiscation prévue, Mélenchon n’en dira pas un mot !






23
1. Réunir une Assemblée constituante
La nouvelle Constitution dont la France a besoin doit être radicalement nouvelle, y compris dans sa méthode d’écriture : elle ne peut être un simple rafistolage de la 5e République, ni se résumer à quelques réformes octroyées par le futur président de la République. C’est le peuple lui-même qui doit s’emparer de la question et s’impliquer tout au long d’un processus constituant. Nous proposons la convocation d’une assemblée spécifiquement chargée de rédiger une nouvelle Constitution sous le contrôle des citoyens  : une Assemblée constituante. Nous soumettrons à ses travaux des propositions pour une 6e République démocratique, égalitaire, instituant de nouveaux droits et imposant l’impératif écologique. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Les Libres Humains n’ont jamais eu besoin de Constitution.
Les Libres Humains en lutte ont toujours désigné des délégués révocables. Des délégués révocables dont la liste de délégateurs est parfaitement connue.
Des délégateurs évidemment responsables des actes de celui ou de celle qu’ils ont désignés pour les représenter.
Les Libres Humains ont toujours, spontanément, respecté les 3 principes suivants
PANSTITUTION
I PRINCIPES GÉNÉRAUX



article 1 Tout individu est responsable de ses actes et des conséquences de ses actes


article 2 En conséquence de l'article 1, tout individu déléguant ses pouvoirs est en permanence coresponsable des actes commis par son représentant


article 3 En conséquence des articles 1 et 2, tout individu prétendant être représentant d'une ou plusieurs personnes et d'agir en son nom doit donc donner les noms de ceux qu'il prétend représenter.
+++++
Les Constitutions ont toujours été des règles de classes esclavagistes.
Des règles de classes inamovibles et sous la surveillance d’un « Conseil Constitutionnel » ou d’une « Cour Suprême »


Il leur faut des Constitutions esclavagistes ! Que ces esclavagistes puissent vendre leurs esclaves (Athènes, Rome, USA) ou qu’ils les écrasent sur place (Jules Ferry, Bolloré, United Fruit) en contrôlant leurs territoires et en leur interdisant de s’enfuir (L’Afrique subsaharienne est un camp de travail esclavagiste géant aux salaires divisés par 20 quand le Maghreb est un camp de travail semi-esclavagiste aux salaires divisés par 5 )
Cela implique de multiplier par 20 les salaires subsahariens et par 5 les salaires du Maghreb. Ce n’est pas le projet de Mélenchon qui ni n’annonce de multiplier par 20 et 5 le prix des marchandises importées d’Afrique ni de verser 82Mds€ (820Mds révos) à titre de taxe carbone aux Africains
CITATION
Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  : ● En finir avec la Françafrique : respecter l’indépendance des États africains et la souveraineté des peuples en s’interdisant de se mêler des élections et en réprimant les corrupteurs ● Tenir enfin l’objectif de consacrer 0,7 % du revenu national brut au budget de l’aide publique au développement+++++++FIN DE CITATION
Alors que multiplier par 20 les droits des Africains coûtera, non pas 0,7 % du PIB annuel mais 70 fois plus.
C’est pour perpétuer la Franceàfric sous un autre déguisement que Mélenchon veut faire rédiger une Constitution en sabotant la désignation de délégués révocables et la mise en place d’une Panstitution.
Que croit-il ? Que les Africains vont rallier le projet chinois de monnaie mondiale tout en acceptant de travailler pour la formoisie (et la bourgeoisie) chinoise pour 50 euros par mois ?
Mélenchon croit qu’il pourra continuer à multiplier par plus de 5 son propre salaire sur la sueur des parents et le cadavre des millions d’enfants d’Afrique qui meurent chaque année ?



Convoquer un référendum (article 11 de la Constitution) pour engager le processus constituant (modalités de la composition de l’Assemblée constituante – mode de scrutin, parité, tirage au sort et incompatibilités ; modalités de la délibération ; association des citoyens aux travaux…)


Les Libres Humains refuseront cette farce référendaire.
La Constitution putschiste de 1958 de l’assassin De Gaulle (criminel qui tua le premier président d’Afrique, Sylvanus Olympio) est nulle et non avenue.
Les Libres Humains s’inscrivent dans le cadre légal (amélioré) de la panstitution de la Commune de Paris de 1871.
Panstitution dont le sang que fit couler Thiers n’en a jamais abrogé la légalité.


Les Libres Humains ajouteront 2 étages aux institutions de la Commune de Paris
Et désigneront leurs délégués révocables en formant des conseils de 25.
Ce sera un quota de statut (complémentaire infra du quota de fonction)
Chaque conseil désignera son délégué de base.
Les délégués révocables issus de la base se grouperont à leur tour pour désigner des délégués conseillers révocables (1 délégué conseiller révocable représente 25*25= 625 délégateurs de 7 à 127 ans)
Puis de façon récursive,
25³ délégateurs, (15625) pour un délégué député révocable (contrôlé par un conseil de 25 délégués conseillers)
25⁴ délégateurs (390625) pour un délégué national révocable (contrôlé par un conseil de 25 délégués députés)
25⁵ délégateurs (10 millions) pour un délégué international révocable (contrôlé par un conseil de 25 délégués nationaux)

25⁶ délégateurs (250 millions) pour un délégué mondial révocable (contrôlé par un conseil de 25 délégués nationaux)


Les Libres Humains ricanent par avance de l’absurdité de se prétendre respectueux du peuple alors que
« modalités de la composition de l’Assemblée constituante – mode de scrutin, parité, tirage au sort et incompatibilités ; modalités de la délibération ; association des citoyens aux travaux…) »
….
seront évidemment sous le contrôle de ceux (on ne sait pas qui ?…… le président Mélenchon??) lanceront le référendum.
C’est donc un imposteur désigné par une minorité de Français (adultes) qui imposera ses règles dans le texte de son référendum.
Aucun parlementaire des anciennes assemblées de la 5e République ne pourra siéger dans cette Assemblée constituante. Les délégués à l’Assemblée constituante ne pourront être candidats aux élections suivant l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution
24
Absurde et démagogique
A moins que des juges délégués révocables n’abolissent (pour une durée déterminée) les droits panstitutionnel d’un gredin, il est absurde et stupide d’interdire à un groupe de Libres Humains de se porter co-responsables pénalement d’un délégué Libre Humain.
Quiconque n’a pas perdu légalement ses droits panstitutionnels a légitimité à participer à la rédaction de n’importe quelle proposition d’amendement.
Le projet de Constitution proposé par l’Assemblée constituante sera soumis à un référendum d’approbation Perpétuation des méthodes de la dictature gaulliste.
Les institutions panstitutionnelles ne sont jamais soumises à référendum pour une raison évidente.
Elles sont en constante évolution et sous le contrôle permanent des Libres Humains qui peuvent à tout moment désigner des délégués révocables différents pour proposer et voter n’importe quelle modification panstitutionnelle.
2. Balayer l’oligarchie, abolir les privilèges de la caste
La démocratie française est malade des privilèges, de l’argent-roi et de la collusion entre politique et finance. Une caste de privilégiés, coupée des réalités de la vie du peuple, a confisqué le pouvoir. Cela doit cesser  : la vertu doit être au centre de l’action politique. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Le jargon pseudo conceptuel « oligarchie », « caste » ne vise qu’à protéger en les camouflant les privilèges des spoliateurs qui vivent sur le dos des Africains.
Les Français consommant plus que 1000 euros par mois (10 000 révos) sont des Parasites vivant sur la mort de 100 millions d’enfants africains depuis 25 ans.

La prétendue vertu de Mélenchon dont le revenu est égal à plus de 100 fois ce que Vincent Bolloré verse à chaque travailleur de Kienké au Cameroun est une fumisterie.
Politicard parasite inutile à la Société Humaine depuis des décennies, Mélenchon se pare du vocabulaire de Robespierre.
Rendre inéligible à vie toute personne condamnée pour corruption Absurde et stupide.
La panstitution abolira toute élection.
Et cela pour une raison simple : la responsabilité pénale des délégateurs d’un délégué impose de publier la liste de ces délégateurs.
En permanence.
Une personne susceptible d’être condamnée pour n’importe quel délit en relation avec son statut de représentant de la population verra TOUS SES DÉLÉGATEURS subir la même peine.
Qui viendra donc désigner Balkany, Sarkozy, Fillon, Fekl, Macron, Hamon, Belkacem, Fabius, Juppé, etc.…. après leur condamnation pour organisation d’attaques terroristes en Afrique ?
Qui viendra désigner délégués révocables ces gens quand les preuves de leur corruption seront rendues publiques ?
Qui viendra prendre le risque d’être condamnés solidairement pour chaque nouveau délit qui apparaîtra …. ?
Supprimer le monopole du déclenchement de poursuites judiciaires par l’administration fiscale en cas de fraude : la justice doit pouvoir enquêter librement et de sa propre initiative, même contre l’avis du ministre Absurde, stupide et obsolète.
Les Libres Humains auront le contrôle total de l’institution judiciaire.
L’institution judiciaire sera totalement fusionnée avec l’appareil administratif et la pyramide des représentants des Libres Humains.
Les Libres Humains désigneront 8 % de délégués Justice.
Il y aura un quota de fonction complémentaire du quota de statut (1 pour 25)
Parmi 25 délégués de base on trouvera donc 2 délégués Justice, 10 délégués Pédagogie, 8 délégués Santé et 5 délégués Sécurité.
Aucun fonctionnaire éthique ne pourra exercer sans avoir obtenu son quota de fonction.

Par exemple un juge de Cassation ne pourra l’être qu’en ayant acquis son quota de statut, c’est à dire avoir la confiance de 15625 (25³ ) Libres Humains qui seront donc pénalement co-responsables de tous ses actes.
Un Bertrand Louvel actuel Premier Président de la Cour de Cassation– qui regarde passer les faux en écritures sans jamais lancer (ni faire lancer par son collègue procureur général voyou Jean-Claude Marin) les procédures contre les auteurs de ces documents, non seulement sera condamné mais entraînerait avec lui la totalité des 80 000 délégateurs qui auraient l’idée stupides de lui accorder leur confiance.
Les 80 000 délégateurs d’un juge de Cassation laissant délibérément circuler des faux en écritures (au service du complot terroriste de la Franceàfric) serait solidairement condamnés avec ce juge voyou.
LE TEXTE PANSTITUTION SUR LES DELEGUES JUSTICE


article 9 Les délégués justice


9.a Tout juge actuellement en fonction doit acquérir le statut correspondant à son niveau d'intervention


i Juges et magistrats de cassation et au-dessus doivent être des délégués députés présentant la liste des 15625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


ii Juges et magistrats de cour d'appel doivent être des DID délégués Intermédiaires députés présentant la liste des 3125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


iii Juges et magistrats de tribunaux d'instance doivent être des délégués conseillers présentant la liste des 625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


Les TPA siégeaient au niveau des provinces. Chaque TPA comportait deux magistrats professionnels qu'entouraient des juges populaires composés de militants CDR. Les TPA étaient des juridictions de recours contre toute décision rendue par les TPD ou les TPC. Ils rendaient des décisions qui n'étaient pas susceptibles de divorce et de filiation, et statuaient sur les infractions sur lesquelles l'application du code pénal était nécessaire.


iv Juges arbitres des tribunaux de TPD doivent être des DIC délégués Intermédiaires conseillers présentant la liste des 125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


Les TPD pouvaient faire des jugements. Ils avaient également la capacité d'infliger des amendes n'excédant pas 200000 francs CFA. Cependant, il ne leur était pas reconnu le droit de prononcer des peines d'emprisonnement. Aussi n'étaient-ils compétents que pour les petits conflits de travail. La gestion de l'état civil leur était également dévolue : actes de naissances, pièces d'identité, certificats de résidence et autres... Les juges étaient élus au comité départemental des CDR à l'exception du président et son adjoint, nommés par le ministre de la justice. Faisons remarquer qu'un TPC dans un secteur dans la ville de Ouagadougou avait ses compétences étendues à celle d'un TPD.


v Juges conciliateurs des tribunaux de TPC doivent être des délégués de base présentant la liste des 25 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


Les TPC devaient résulter des tentatives de conciliation dans les situations troublant la vie sociale. Par exemple les querelles familiales, les disputes de voisinage, les spéculations sur les prix des produits de première nécessité. Les sanctions prononcées consistaient en l'exécution de travaux d'intérêt commun. Ils étaient aussi déclarés compétents pour régler des contentieux dont l'intérêt n'excédait pas cinquante mille francs. Lorsque les TPC n'arrivaient pas à trouver une conciliation ou lorsque l'affaire était très délicate, ils s'en remettaient aux TPD qui statuaient.


vi Adjoints conciliateurs des tribunaux TPC doivent être des DIB délégués intermédiaires de base présentant la liste des 5 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes






9.b Tout délégué à partir du délégué conseiller doit agréer les délégués justice de sa pyramide de délégateurs.


i Tout délégué conseiller (justice ou non) doit agréer 2 délégués de base justice et 6 DIB adjoints délégués justice


ii Tout délégué député (justice ou non) doit agréer 2 délégués de conseillers justice et 10 DIC justice


iii Tout délégué national (justice ou non) doit agréer 2 délégués députés justice et 10 DID justice


9.c Tout délégué doit veiller à l'installation des délégués justice correspondant à son statut


i Tout délégué conseiller (justice ou non) doit aider à installer un TPC dans sa zone et recevoir 2 délégués de base justice et 6 DIB adjoints délégués justice


ii Tout délégué député (justice ou non) doit installer un TPA et recevoir délégués de conseillers justice et 10 DIC justic


iii Tout délégué national (justice ou non) doit aider à installer un TPD dans sa zone et recevoir 2 délégués députés justice et 10 DID justice
Combattre la pollution du débat parlementaire par les lobbies, interdire l’entrée des lobbyistes dans l’enceinte du Parlement et les cadeaux faits aux parlementaires Que vient faire ici cette mesure qui surgit du néant ??
On pourrait tout aussi bien édicter ici l’ensemble des règles concernant tous les spectateurs autorisés ou non à assister aux séances des comités de zones !!!
On a l’impression d’un catalogue dépareillé dans lequel un décideur important aurait surgi tout à coup pendant sa rédaction et imposant sans délai l’intégration de sa proposition anti-lobbies.
Mais le pire c’est qu’elle est aussi une mesure absurde, stupide et obsolète.
Puisqu’elle semble valider subrepticement la perpétuation de la classe capitaliste.
Signalons que le librégalisme qui régira la SHF Société Humaine de France impliquera que la réputation des Libres Entrepreneurs soit en permanence le critère principal leur assurant (ou non) les apports de capital indispensables. Capital fixe ou capital circulant sera dans les mains des Libres Humains (3000 révos/mois d’une valeur de 300€)
Mettre fin au pantouflage : tout haut fonctionnaire souhaitant travailler dans le privé devra démissionner de la fonction publique et rembourser le prix de sa formation s’il n’a pas servi au moins dix ans, supprimer le concours externe de l’ENA pour toute personne n’ayant jamais travaillé, durcir les règles contre les conflits d’intérêts, allonger les périodes d’interdiction d’exercer une fonction privée après avoir exercé une activité publique dans le même secteur Encore une autre mesure de « saine » perpétuation du capitalisme.
Mesure totalement absurde puisqu’en librégalisme il est possible (et sera fréquent) d’être Libre Entrepreneur et délégué des Libres Humains.
Pourquoi Mark Zuckerberg, Larry Page, ou Sergey Brin après être guéris de leur pathologie consumériste, après avoir appris à vivre avec 10000 révos par mois (environ de 1000 à 1300$) seraient-ils interdits de devenir des délégués du Faso de Californie ou même de devenir délégués internationaux du Comité continental Awérica ?
Pourquoi leur demander de démissionner de Google ou de Facebook (devenues Entreprises Librégalistes sans actionnaires) comme condition pour devenir des délégués révocables ?
C’est absurde !
Dans une pareille logique, des délégués révocables cinéastes seraient interdits de réalisation de film pendant le temps où il représenterait la population.
Un Ken Loach (ayant appris à vivre avec 10000 révos – 1000 €/ mois) pourrait être membre du comité de zone Grande-Bretagne tout en réalisation un film sur Sankara ou sur Louise Michel.
Qui oserait lui demander de démissionner du comité de zone GB avant de réaliser son film ?
Mélenchon qui n’a jamais rien fait d’utile de toute sa vie ?
Sur un industriel Libre Entrepreneur (et qui serait délégué national) un Innovant ayant lancé un projet de fabrication de capteurs solaires nouveaux ou de réseaux de fibres optiques transportant l’information en distinguant les couleurs, le contrôle des Libres Humains serait même double.
Il serait contrôlé par ses 400 000 délégateurs en tant que leur représentant.
Et il subirait un contrôle supplémentaire en tant que leader industriel : pour assurer la trésorerie de ses chaînes robotisés de fabrication il aurait besoin de confiance mensuelle de tous ses investisseurs.
La formoisie mélenchonisée est véritablement une association d’incapables Répétants attendant le chèque patronale à la fin du mois.
Et sans aucune envergure anticipatrice.
Appliquer les recommandations d’Anticor et de Transparency International visant à empêcher la corruption et à [25] rapprocher les représentants des représentés, notamment obliger un élu à rendre publique sa déclaration de patrimoine transmise à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique et supprimer la réserve parlementaire (enveloppe financière dépensée sans vote du Parlement, selon le bon vouloir de chaque parlementaire) Encore de la stupide gestion réformiste du capitalisme esclavagiste.
Dans une société librégaliste, le nombre de juges sera tel qu’il sera impossible de passer entre les mailles du filets.
Et la corruption ordinaire des magistrats (aux salaires proportionnels à leur indifférence criminelle envers la barbarie Franceàfric) sera éradiquée.
Les imposteurs Anticor et Transparency International ne sont que des avocats camouflés de la barbarie esclavagiste capitaliste qu’ils cherchent à rendre plus tolérable.
Ils sont les Abbé Pierre ou les Saint Vincent de Paul qui, effrayés de voir le régime capitaliste s’effondrer de sa propre déviance mafieuse qu’ils cherchent à le protéger de son auto-suicide.

Par ailleurs, dans une société librégaliste, les délégués des Libres Humains n’ont pas accès à la clé du coffre.
Ils ne peuvent en aucune façon ni subventionner des entreprises privées ni disposer du montant des investissements décidés par des comités de zone.

Si un comité de ville veut transformer une route en route solaire, ses délégués révocables (délégués conseillers) en votent le principe en comité (après avis consultatifs des commissions idoines) mais, le financement lui-même sera assuré par des Libres Humains Investisseurs (LHI) d’autres villes.
En effet, le principe « on ne peut investir pour soi-même » interdit aux habitants d’une zone de verser leur « investissement humain » dans la zone où ils habitent ou vivent fréquemment.
Mettre fin à l’usurpation par le Medef de la parole des chefs d’entreprise : fonder la représentativité des organisations patronales sur la base d’élections, comme c’est déjà le cas pour les syndicats de salariés Mélenchon nous annonce ici que le MEDEF ne sera pas dissous.
L’organisation qui a invité la terroriste MNLA Nina Wallet Intalou dans son colloque (sous le haut patronage du chef terroriste de l’Elysée Français Hollande et la complicité active du chef terroriste Matthias Fekl) ne sera donc pas dissoute ?!!
Quant aux syndicats, ils seront interdits dès lors que ceux qui se prévalent d’être responsables d’un certain groupe de Libres Humains devront présenter la liste de leurs délégateurs et qu’ils ne se seront pas donné la peine de le faire, ou qu’ils auront délibérément boycotté les institutions de l’humanocratie.
En humanocratie, ONG, syndicats, partis politiques, associations de défense de quoi que ce soit sont remplacés par des délégués révocables dès que ces groupes prétendront représenter un certain quota de personnes.
La représentation est légale et doit respecter les règles panstitutionnelles.


3. Une République permettant l’intervention populaire
Le peuple est systématiquement tenu à l’écart des décisions. Tout au plus a-t-il le droit de voter une fois tous les cinq ans sans possibilité d’intervenir ensuite. Il est temps de faire confiance aux citoyens et de permettre le débat et l’expression de la souveraineté populaire en toutes circonstances. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Plus jamais de république – structure des esclavagistes.
La CHOSE publique des propriétaires d’esclaves de Rome deviendra une SOCIETE HUMAINE.
Et donc la réification inhérente au mot République cessera.
Quant à « permettre » l’intervention populaire.
Il ne s’agit pas de « permettre » quoi que ce soit.
Il s’agit de prendre le pouvoir.
Les Libres Humains prendront le pouvoir par leurs délégués révocables.
Fixer le droit de vote à 16 ans, instaurer le vote obligatoire et la reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé et généraliser la représentation proportionnelle La base sociale de JL Mélenchon, on l’a vu au Havre, est formé des profs agresseurs d’enfants et de la Franceàfric qui utilise ceux-ci comme alliés, faux témoins, diffamateurs, agents provocateurs etc.…
Frapper les enfants est tellement banal pour les pro Mélenchon qui ont voté en 2014 l’exclusion 2 ans de la révolutionnaire Julie Amadis, puis qui ont voté en 2016 sa révocation pour « atteinte à la république » qu’ils n’ont rien dit lorsque Hollande nomma ministre Najat Belkacem qui s’était vantée 3 mois plus tôt de donner des fessées à ses jum
eaux de ….. 5 ans.
Le droit de vote à 16 permettra donc de continuer à frapper les enfants sans que ceux-ci ne puissent se défendre.
Il permettra aux syndicalistes PCF CGT Front de Gauche de continuer à détruire la Terrer – Centrale à charbon du Havre, construction et maintien criminel de la centrale nucléaire de Paluel.
Les humanocrates eux appe
llent les enfants de 7 à 13 ans à désigner des délégués révocables PIONNIERS
Ayant les mêmes droits que n’importe quel délégué révocable adulte.
Les gens honnêtes le savent :
à 7 ans les enfants ont l’âge de raison. Et sont capables de vouloir protéger leur avenir et donc la Terre.

Le terme âge de raison est apparu en 1690 dans le dictionnaire français. Telle une lapalissade, il est décrit comme l'âge où l'enfant est capable de raisonner. Plus précisément, il correspond à l'âge où l'enfant commence à avoir conscience de ses actes.  (Anne Charlet Debray)

Inventer une responsabilité pénale en interdisant de désigner ses délégués est une stupidité scandaleuse


La responsabilité de l'enfant
Les seuils d'âge dans la loi française :
7 ans est l'âge dit de raison
10 ans est l'âge de la sanction pénale, du consentement à certains actes importants pour la vie de l'enfant (nom, adoption…).
13 ans est l'âge auquel des poursuites pénales sont possibles
15 ans est l'âge de la majorité sexuelle (fille et garçon) et la capacité à se défendre des brutalités ou provocations des adultes.
16 ans est l'âge de la fin de scolarité obligatoire, de l'aptitude au travail, de l'émancipation possible et du durcissement du droit pénal. C'est aussi l'âge auquel l'enfant peut ouvrir un compte bancaire et le gérer seul. C'est enfin l'âge où il peut choisir sa religion.
18 ans est l'âge de la majorité, de l'autorisation pour les filles et les garçons de se marier, de devenir tuteur, de faire un testament, de se présenter à certaines élections et voter.

La responsabilité pénale de l'enfant
L'enfant mineur peut engagé très tôt sa 
responsabilité pénale pour les faits qu'il aura pu commettre.  En fait,, dès l'âge de raison, l'enfant délinquant pourra faire l'objet d'une condamnation pénale inscrite à son casier judiciaire. Certes aucune sanction pénale ne peut être prononcée à son encontre pour des faits commis avant l'âge de 13 ans. Seules des mesures dites éducatives sont ouvertes cet âge : admonestation, liberté surveillée, remise au père ou à la mère, placement en institution. (source)

« 
Droit de vote à 16 ans « ?
Les humanocrates appellent les enfants de 14 à 17 ans à désigner des délégués révocables JUNIORS
La seule restriction étant que les délégués PIONNIERS ne puissent s’associer avec un délégué ADULTE pour la désignation d’un délégué conseiller.
Des délégués de base pionniers ne pouvant désigner qu’un délégué conseiller pionnier ou un délégué conseiller junior.
(Des délégués de moins de 7 ans pourraient même réclamer un statut d’observateur s’ils ont acquis précocement la capacité à lire)

La farce de la reconnaissance du vote blanc est un os lancé à des illuminés stupides.
Comme l’introduction du tirage au sort pour les hallucinés néo-Athéniens de la clique crypto fasciste de Chouard….

La proportionnelle ne pourra exister que par l’humanocratie.
Que combattent les mélenchonistes !
Créer un droit de révoquer un élu en cours de mandat, par référendum, sur demande d’une partie du corps électoral Ah bon ?
Et comment ?

Alors que la procédure en humanocratie est d’une simplicité totale, en démocratie Mélenchoniste on doit passer par un référendum….. sans doute suivi d’une nouvelle élection…
En Humanocratie, si le quota du délégué n’est plus là – par simple EFFACEMENT du nom d’un délégateur dans la liste et en l’absence de LISTE D’ATTENTE…., le délégué tombe d’un étage.
Et ne pourra retrouver son statut que par le recrutement du nombre de délégués manquants,
Alors que ici la volonté de singer De Gaulle et ses référendums est omniprésente….
Instaurer le référendum d’initiative citoyenne et le droit des citoyens de proposer une loi Comme on vous le disait.
POURQUOI faire des référendums (avec des questions évidemment biaisées) quand on peut désigner en permanence ses délégués révocables ?
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !!
Rendre obligatoire le recours au référendum pour réviser la Constitution ou ratifier tout nouveau traité européen et garantir le respect de la décision populaire REBELOTE !
No comment
26
Reconnaître le droit de vote aux élections locales pour les résidents étrangers en situation régulière, comme en bénéficient déjà les ressortissants des pays de l’Union européenne
Comme les délégateurs, Libres Humains peuvent s’associer avec qui ils veulent la question ne se pose pas.
Il reviendra aux comités de zones de décider le quota minimal de résidents parmi les délégateurs d’un délégué pour lui accorder voix consultative ou délibérative.
Encore une volonté de compliquer !
Rendre effectif le principe du non-cumul des mandats,
y compris dans le temps et abroger la loi NOME : contre les nouvelles féodalités et l’éloignement du pouvoir des citoyens, refonder l’organisation territoriale de la République et défendre les libertés communales
Ici c’est totalement absurde et le contraire de l’humanocratie
En humanocratie, un délégué MONDIAL est en même temps membre de son comité de quartier, de son comité de ville, de son comité de région et de son comité national (comité de faso)
Démocratiser l’accès aux responsabilités politiques en permettant à chacun de prendre un « congé républicain », sans risque pour son emploi ou ses droits quels qu’ils soient, en vue de se présenter à des élections Comme les Libres Humains recevront 10 000 révos par mois (1000€) cette question ne se pose même pas !!
4. Abolir la monarchie présidentielle
La monarchie présidentielle actuelle marginalise le Parlement. Le président peut dissoudre l’Assemblée, mais celle-ci ne peut le renverser. Conséquence : les députés agissent plus souvent comme des godillots, obligés du monarque, que comme représentants du peuple souverain. Ce système est une anomalie démocratique. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
L’Humanocratie abolira la notion de président !
Point
Abolir la monarchie présidentielle en instaurant un régime parlementaire stable dans lequel le gouvernement détient le pouvoir exécutif et est responsable devant le Parlement, transférer le pouvoir de nomination au Parlement Les pays (les fasos, sous ensemble des zones continentales) seront gérés par des comités formés de délégués nationaux (et donc ayant 400 000 délégateurs)
Au sein des comités nationaux (comités de fasos) un BUREAU EXECUTIF sera désigné.
Chaque Délégué International Intermédiaire de ce bureau exécutif sera désigné par ses 4 délégués nationaux lui faisant confiance.
Élire l’Assemblée nationale à la proportionnelle Le CNR (Comité National de la Révolution Française) sera formé de l’ensemble des délégués nationaux.
Chacun ayant 25⁴ délégateurs le validant.
Supprimer le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental et créer une Assemblée de l’intervention [27] populaire et du long terme émettant un avis sur l’impact écologique et social des lois Une QUOI ?
Une « assemblée de l’intervention populaire et du long terme émettant un avis sur l’impact écologique et social des lois »
Comme quoi ce n’est donc pas le peuple qui dirigera au Parlement puisqu’il y aura besoin d’une autre structure !!
ABSURDE
Le CNRF aura des COMMISSIONS
Cf les modalités dans le projet de panstitution articles 4 et 11 à 16 pour les sous-commissions

article 4 Les comités répartissent les tâches en diverses commissions.


4.a Un comité regroupant tous les délégués de base d’une même zone est subdivisé en plusieurs commissions.


4.b Chaque membre d'un comité de zone est coordinateur (seul ou à plusieurs) d'une ou de plusieurs commissions. C'est au sein de chaque commission que s'exerce l'essentiel du travail de coordination des délégués.


4.c Les tâches sont votées en comités. Elles sont préparées et mises en œuvre par des commissions spécialisées. Chaque commission est dirigée par un délégué (ou un délégué intermédiaire pour les Bureaux exécutifs) désigné comme coordinateur et composée de délégués intermédiaires (ou de délégués pour les bureaux exécutifs).


4.d Les commissions sont réparties en cinq secteurs d'intervention


i -commission pédagogie


ii -commission santé


iii -commission économie et finances


iv -commission sécurité, protection et défense


v -commission justice populaire


vi On notera que la commission économie et finances n'est pas en liaison avec des fonctions de délégués. Dans ce secteur, la régulation est en effet assurée par la concurrence sur le marché des biens et service et par l'investissement du peuple.

++
article 10 Les cinq secteurs d'intervention dévolus aux commissions sont répartis en sous-commissions.

Chaque sous-commission est coordonnée par un coordonnateur désigné en commission et validé par le comité ou le bureau exécutif de ce comité


article 11 La commission pédagogie sera coordinatrice de sous-commissions


11.a sous-commission alphabétisation révolutionnaire


11.b sous-commission arithmétique et philosophie révolutionnaire


11.c sous-commission savoirs ancestraux (physique biologie humanologie)


11.d sous-commission promotion de nouvelles technologies


11.e sous-commission information, diffusion révolutionnaire


11.f sous-commission activités artistiques et culturelles


11.g sous-commission promotion de l'investissement populaire et trésorerie






article 12 La commission santé sera coordinatrice des


12.a sous-commission activités physiques et prévention


12.b sous-commission thérapie quotidienne


12.c sous-commission collecte des savoirs ancestraux


12.d sous-commission chirurgie diagnostics et soins lourds






article 13 La commission économie et finances sera coordinatrice des


13.a sous-commission développement infrastructures et communication


13.b sous-commission artisanat, industries, développement agro-pastoral


13.c sous-commission finances et commerce


13.d sous-commission accueil des visiteurs (tourisme hôtellerie égalistes)


article 14 La commission sécurité, protection et défense sera coordinatrice des


14.a sous-commission protection humaine et écologique. (ex-police+tâches incendies et incidents légers)


14.b Sous-commission enquêtes, techniques et ressources d'enquête et recherche scientifique d'investigation


14.c sous-commission défense humaine et écologique (tâches militaires + incendies de haute gravité)






article 15 La commission justice populaire sera coordinatrice des


15.a sous-commission : aide à la connaissance et application des règles


15.b sous-commission organisation et formation des juges


15.c sous-commission recherche scientifique et jurisprudence


article 16 Les établissements (écoles, hôpitaux, casernes etc..) sont sous les ordres des commissions correspondant à leur secteur.


16.a Une commission de gestion est désignée pour gérer chaque établissement.


16.b Dans le cas des établissements de sécurité et de santé, les structures hiérarchiques de direction sont mises en place par les commissions santé des comités de villes.


16.c Ces structures hiérarchiques seront évidemment déterminées par les statuts des responsables.


16.d Dans le cas où un comité souhaiterait placer à un poste de responsabilité un délégué n'ayant pas le statut correspondant à ce poste, il faudra attendre qu'un nombre suffisant de délégateurs aient été recrutés par le délégué en question pour qu'il puisse prendre en charge la mission qui lui est confiée


16.e Dans le cas particulier des structures pédagogiques, la commission de gestion sera composée des délégués de base désignés par les élèves et les enseignants sans aucune distinction de responsabilité.

Ce sont donc les sous-commissions des commissions près les comités qui veilleront pour chaque règle et mesure quelle serait l’impact sur l’avenir de l’espèce humaine


Supprimer la Cour de justice de la République et soumettre les membres du gouvernement à la justice ordinaire Nouvelle absurdité.
Comme si des juges ordinaires pouvaient juger ordinairement des responsables ayant des milliers de délégateurs.
La règle ici serait simple : tout responsable ne peut être jugé qu’en proportion de la gravité de la faute MAIS AUSSI en fonction du nombre de ses délégateurs.

Un délégué national pourrait ACCEPTER d’être jugé par un juge conseiller pour une PETITE FAUTE BENIGNE (par exemple un stationnement interdit) mais il aurait le droit de RECUSER ce juge pour exiger d’être condamné par un juge ayant un quota de délégateurs PROPORTIONNEL au sien….. par exemple ce délégué national pourrait demander à avoir un JDR n’ayant pas 16000 fois moins de délégateurs que lui mais 125 fois moins. Et donc un JDR se trouvant à 1,5 étage de son niveau de responsabilité.
5. Une nouvelle étape des libertés et de l’émancipation personnelles
Une Constitution, c’est la garantie pour le peuple des droits et libertés qu’il se reconnaît lui-même. La 6e République sera l’occasion de consacrer de nouveaux droits civils et politiques mais aussi personnels, pour une nouvelle étape de l’émancipation humaine. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Une constitution c’est la GARANTIE qu’un CONSEIL CONSTITUTIONNEL veillera aux intérêts des Parasites les plus puissants.
A commencer par les Parasites esclavagistes qui sont les véritables donneurs d’ordre du Conseil Constitutionnel français depuis 1958 et de la Cour Suprême US depuis……
sa création en 1789 ou plutôt 1803
Wikipédia Ce pouvoir de contrôle de constitutionnalité (judicial review), qui est l'essentiel de la puissance de la Cour suprême, n'est pas explicite dans la Constitution, et la Cour se l'est effectivement attribué en 1803 dans son arrêt Marbury v. Madison. Cette décision est souvent présentée comme une usurpation ; le président de l'époque, Thomas Jefferson a dit que cette décision faisait de la Constitution « un simple objet de cire dans les mains du pouvoir judiciaire ». 


Aucun gredin de Conseil Constitutionnel ne viendra entraver le libre pouvoir des Libres Humains
Constitutionnaliser la non-marchandisation du corps humain et le droit fondamental de disposer de soi en toutes circonstances : liberté de conscience, droit à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse, droit de mourir dans la dignité (y compris avec assistance), accès garanti à des soins palliatifs La révolution ne CONSTITUTIONNALISERA RIEN DU TOUT !
Pour la raison que la révolution ABOLIRA les constitutions pour l’éternité….. des Libres Humains.
Les libertés fondamentales seront sous la garde du Comité Mondial de la Révolution.
Et donc sous la garde de chacun des 250 millions de délégateurs qui soutiendront chacun de ces délégués mondiaux révocables
Autoriser le changement d’état civil libre et gratuit devant un officier d’état civil Que vient faire un tel passage dans une constitution ????


Établir la filiation par reconnaissance comme principe par défaut, reconnaître le droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes, refuser la gestation pour autrui (GPA), faire prévaloir l’intérêt supérieur de l’enfant en toutes circonstances
28
Confier cela à des gredins d’une Cour Suprême est absurde et même risqué.
La seule garantie c’est le libre choix des délégués par les Libres Humains.
6. Une République universelle
Aucune liberté n’est possible sans l’égalité entre les personnes. Assez tergiversé ! Imposons l’égalité des droits ! Punissons ceux qui veulent s’y soustraire. Faisons progresser ensemble l’égalité en droits et en faits dans tous les domaines. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
A BAS LES REPUBLIQUES, choses déshumanisées aux mains des esclavagistes qui nourrissent Mélenchon depuis des décennies.. sur la sueur et le sang des Africains.
l’égalité des droits ce seront, en priorité, les droits des esclaves africains de Bolloré.
Sujet sur lequel Mélenchon respecte Omertafric !
Faire France de tout bois ⊲ Défendre le droit du sol intégral pour les enfants nés en France, y compris dans les Outre-mer ⊲ Faciliter l’accès à la nationalité française pour les personnes étrangères présentes légalement sur le territoire ⊲ Rétablir la carte de séjour de dix ans comme titre de séjour de référence pour les étrangers Le libre choix de la composition des conseils de délégués rend ces mesures absurdes.
Je m’associerai avec des délégateurs de tous les pays africains.
Comme, par ailleurs, la monnaie révo sera sous le contrôle des Africains, la question des PRIVILEGES de telle ou telle NATIONALITE PARASITE ne se posera plus.
Ce que camoufle ce paragraphe, c’est l’admission de PARASITES au sein de la formoisie, de la bourgeoisie et de l’innovoisie française.
Abolir les ségrégations et lutter contre toutes les formes de racisme ⊲ Introduire le récépissé de contrôle d’identité pour interdire le contrôle au faciès ⊲ Assurer l’égalité réelle et combattre les discriminations fondées sur le genre, le handicap, l’apparence, la couleur de peau, l’âge, l’orientation sexuelle, la religion ou la croyance, l’origine sociale ou la fortune Le « «  récépissé de contrôle d’identité pour interdire le contrôle au faciès » après une révolution ????
Drôle de révolution qui n’a pas fait le ménage parmi ses flics racistes ??!!
L’humanocratie a déjà donné la réponse à cela
LES DELEGUES SECURITE seront sous le contrôle des Libres Humains
…. qui seront pénalement responsables de leurs actes
PROJET PANSTITUTION
article 8 Les délégués sécurité



8.a Tout policier, gendarme ou militaire (ou plus généralement corps armé ou d'enquête public ou privé) ne pouvant présenter la liste de ses 25 délégateurs est immédiatement suspendu et doit quitter les locaux à vocation sécurité (public ou privé) et s'interdire d'exercer ailleurs.
Une exception concernera les adjoints qui seront des DIB. Délégués Intermédiaires de base adjoints santé qui n'auront que 4 délégateurs de contrôle.


8.b Les délégués sécurité sont répartis en trois secteurs : protection, enquête et défense.


8.c Sur le 20% de délégués sécurité, ce seront 12% pour la protection (tâches de l'ex-police), 2% pour les enquêteurs, et 8% pour la défense (tâches des ex-militaires)


8.d Les ex-policiers, ex-gendarmes, ex-militaires doivent respecter les règles qui suivent et acquérir le statut correspondant à son niveau d'intervention


i Actuels généraux et au-dessus (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des délégués députés présentant la liste des 15625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


ii Actuels colonels (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des DID délégués Intermédiaires députés présentant la liste des 3125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


iii Actuels lieutenants-colonels et commandants (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des délégués conseillers présentant la liste des 625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


iv Actuels capitaines et lieutenants (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des DIC délégués Intermédiaires conseillers présentant la liste des 125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


v Actuels sous-officiers (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des délégués de base présentant la liste des 25 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


vi Actuels militaires du rang (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des DIB délégués intermédiaires de base présentant la liste des 5 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


Abolir le patriarcat dans l’État et la société ⊲ Imposer l’égalité de conditions entre les femmes et les hommes dans les institutions politiques, administratives, économiques, syndicales et associatives ⊲ Renforcer la loi et les moyens contre les violences faites aux femmes ⊲ Généraliser le Planning familial dans ses missions de formation et d’éducation pour la contraception et le droit à l’avortement
29
Adopter une loi de lutte contre le sexisme ⊲ Abolir la prostitution et garantir la dignité de la personne humaine
Tout cela est du baratin dans un texte institutionnel.
C’est l’apprentissage précoce du processus de désignation de délégués et donc de déléguées PIONNIERES qui fera tomber les préjugés anti-féministes….. comme de toutes autres sortes.
La lutte pour les femmes commencera d’ailleurs par le soutien aux femmes d’Afrique par les Français et les Françaises héritiers de la barbarie coloniale.

On peut remarquer ici l’absence de référence à l’interdiction totale des violences à enfants et donc l’application SANS RUSES de l’article 222-13 de l’actuel code pénal .
Article camouflé par les agresseurs comme Najat Belkacem, article qui punit de 5 ans de prison les violences parentales…… quand elles ne sont que légères.
Assurer l’égalité de toutes les familles, de tous les enfants et des couples mariés et pacsés (en matière de succession, funérailles, pensions de réversion, etc.), ouvrir l’adoption plénière conjointe à tous les couples, mariés ou non L’abolition de l’héritage venant compléter l’interdiction de la propriété immobilière, les Libres Humains n’auront que quelques souvenirs à léguer, que les familles héritières ne viendront plus convoiter comme des vautours et des hyènes autour d’une dépouille.

Les mesures du texte « Mesures urgentes de la Société Humaine de France » éclaireront ce propos
Mesures urgentes de la Société Humaine de France

En particulier les articles 8 et 9

article 8 Aucun membre de la SHF ne peut dormir dehors involontairement. En conséquence de quoi, tous les logements disponibles sont immédiatement réquisitionnés

§ 8.1 La totalité des propriétés immobilières appartient définitivement à la SHF. Aucun fructus immobilier ne peut plus être réclamé par qui que ce soit

§ 8.2 L'usus des propriété est laissé provisoirement aux anciens propriétaires pour un montant locatif ne pouvant excéder 10 000 R  par mois.

§ 8.3 Tous les autres biens immobiliers passent en locatif et seront soumis aux lois de la concurrence selon le système des enchères.

§ 8.4 La totalité des loyers actuels sont diminués de 30%.

§ 8.5 Sont confisqués immédiatement tous les hôtels et passent sous gestion du peuple tous les hôtels dont les tarifs de nuitée étaient supérieurs à 20% du RSA

§ 8.6 Sont confisqués tous les hôtels mais restent sous la gestion provisoire de leurs gérants les hôtels dont les tarifs de nuitée étaient supérieurs à 15% du RSA

§ 8.7 Sont propriétés immobilières SHF les autres hôtels mais leur gestion reste à l'actuel gérant.


Concernant le délire sur les pensions de reversion……
L’article 9 répond par avance

article 9 Aucun membre de la SHF ne peut ni voler son prochain ni être privé du revenu auquel il a droit. En conséquence de quoi, chaque membre de la SHF sera crédité chaque mois d'un montant de 10 000 révos immédiatement et d'une demie-part par jeune en charge de moins de 14 ans.





7. Une République laïque
La laïcité est attaquée de toutes parts et instrumentalisée par ses adversaires historiques, intégristes religieux et racistes qui veulent aussi en faire un prétexte pour flétrir les musulmans. La laïcité est la condition de la liberté de conscience de chacun, de l’égalité et de la fraternité entre tous les citoyens quelle que soit leur option philosophique ou spirituelle. Elle rend possible une action de l’État au service de l’intérêt général. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Ce lamentable paragraphe rédigé pour complaire à Tariq Ramadan et sa clique de faux musulmans est révélateur.
Comme si la laïcité pouvait servir de « prétexte pour flétrir les musulmans »
Alors que la racaille ribanazis qui s’est développée en France (avec le soutien, comme au Havre, de mélenchonistes dégénérés qui invitèrent un rappeur appelant à crucifier les laïcards comme mr Loyal de Nuit Debout) ne sont que des milices fascistes de faux musulmans professant le faux islam de Qaradawi.
Étendre le bénéfice de l’application de la loi de 1905 à tout le territoire de la République (abroger le concordat d’Alsace-Moselle et les divers statuts spécifiques en vigueur dans les Outre-mer) Il faudrait plutôt écrire : généraliser la séparation de l’humanocratie avec toutes les structures de foi sur l’ensemble de la planète.
Garantir la liberté de conscience et l’égalité de toutes les options spirituelles devant la loi Ecrire cela est déjà donner un statut spécifique à la foi religieuse.
Pourquoi un statut particulier à la foi religieuse et pas à n’importe quelle autre croyance ??
Combattre tous les communautarismes et l’usage politique des religions Cela s’appelle LUTTE ANTIFASCISTE contre les milices terroristes créées, financées et missionnées par les USA et ses alliés impérialistes depuis les REGULARES espagnols au Maroc, Al Husseini allié de Hitler, Al Qaeda créé par Hillary Clinton, Reagan, and co, DAECH créé par Haji Bakr pour la CIA, Obama sur un appel de 2012 de Hillary Clinton adressé aux Qatar, Turquie, Arabie Saoudite ORGANIZE TRAIN AND ARM les terroristes….
Refuser les financements publics pour la construction des édifices religieux, des activités cultuelles et des établissements confessionnels Cette règle institutionnelle devra être décrétée au niveau mondial.
Refuser de rencontrer d’État à État ceux qui obligent nos
30
ministres femmes à porter des accoutrements contraires à la dignité républicaine
Etrange gesticulation rhétorique pour ne pas écrire
DECLARATION DE GUERRE à TOUS LES ETATS (ou pseudo Etats) ayant créé les ribanazis et REFUSANT de CONDAMNER leurs responsables ayant organisé cette barbarie.
Interdire la présence de ministres et préfets aux cérémonies religieuses et refuser le titre de « chanoine de Latran » pour le président de la République Ecrire cela est une tautologie absurde.
C’est comme si ce texte était une liste d’AMENDEMENTS à la constitution de 1958.
L’abolitition de celle-ci rend obsolète toutes les mesures de cet acabit.


8. La révolution citoyenne dans les médias
Il n’y a pas de démocratie possible sans information libre et pluraliste. Nos médias sont bien malades :
de l’argent, de la recherche du sensationnalisme et de la tyrannie du buzz. La révolution citoyenne doit être menée sans faiblesse dans les médias ! Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Les accès aux médias seront sous plusieurs types que la loi réglera.
Mais en respect de l’investissement humain.
Ce qui est frappant de la critique émise par Mélenchon c’est l’absence totale d’accusation de « mensonge Franceàfric »
Quand Sarkozy missionne les terroristes attaquer le Mali et qu’un des chefs avoue…. OmertAfric
Quand Hollande organise une attaque jihadiste contre une gendarmerie du Burkina Faso (visait à appuyer le putsch du général Diendiéré sous les ordres du général Puga et du général Beth) par l’intermédiaire du président de l’Assemblée nationale de Côte d’ivoire – protégé de Laurent Fabius qui lui évite une interpellation parisienne par un faux en écritures… ces informations sont totalement tues par les médias.
L’attaque des jihadistes Ansardine du 9 octobre 2015 sera totalement camouflée par ces médias menteurs au service du terrorisme.
Faire élire les présidents de France Télévisions et Radio France par le Parlement Les entreprises médiatiques seront soumises aux règles du librégalisme et donc de l’investissement humain.
Les dirigeants auront le statut de Libres Entrepreneurs.
Quant à l’organisation interne de leurs entreprises, elles seront leur libre choix, sous le contrôle de l’investissement humain

Rappelons ici l’article 10 du projet SHF

article 10 Aucun membre de la SHF ne peut priver quelqu'un de son droit à investir ou être privé de son droit à choisir les investissements. En conséquence de quoi chaque membre de la SHF recevra un montant de 3000 révos R



Adopter une loi anti-concentration des médias, protégeant le secteur des intérêts financiers, favorisant la transformation des médias en coopératives de salariés et de lecteurs/auditeurs/téléspectateurs et attribuer des fréquences aux médias locaux et associatifs A quoi bon le paragraphe précédent si c’est pour sagement revenir à des coopératives ?
Combattre la « sondocratie » : interdire les sondages dans les jours précédant les élections et adopter la proposition de loi sur les sondages votée à l’unanimité par le Sénat en 2011 et enterrée depuis Mélenchon voulant détruire l’échelle qui l’a amené à escroquer les boycotteurs ?!!
AMUSANT
Quoi qu’il en soit pour sonder, il faut investir
Pour investir il faudra convaincre les Libres Humains de le faire.
A Mélenchon de les en dissuader !!….

COMME LES ELECTIONS DISPARAITRONT…...de toute façon...
Créer un « Conseil national des médias » à la place du Conseil supérieur de l’audiovisuel pour en faire un véritable contre-pouvoir citoyen garantissant le pluralisme des opinions et des supports, ainsi que la qualité de tous les médias Encore des fromages à attribuer ?
Chaque comité aura une commission pédagogie et une sous-commission
11.e sous-commission information, diffusion révolutionnaire
pour l’information para-étatique
le reste sera privé.


31
Refonder les aides publiques à la presse pour les réserver aux médias d’information et mutualiser les outils de production (imprimeries, serveurs, distribution, etc.)
DES AIDES PUBLIQUES ?
NON
TERMINE !!
ZERO AIDE PUBLIQUE
Ce sont les Libres Humains qui investissent
Y compris dans les médias.
Protéger les sources et l’indépendance des rédactions à l’égard des pouvoirs économiques et politiques par le renforcement du statut juridique des rédactions et une charte déontologique dans la convention collective Ce paragraphe révèle donc que Mélenchon compte préserver l’existence « des pouvoirs économiques et politiques »
Comme si après la révolution les rédacteurs allaient devoir supporter le pouvoir de capitalistes maintenus…. qui posséderaient leurs médias
9. La République garante des biens communs
La République est un mot creux si elle ignore les conditions concrètes de la vie des gens. Elle ne peut qu’être sociale. Mais l’impératif écologique exige aussi davantage de la République et une République d’un genre nouveau. Le changement climatique menace l’existence de la vie humaine sur la planète. Tous semblables, nous sommes liés par un intérêt général humain : conserver la biosphère qui rend possible la vie humaine. Il est temps que la République soit écologiste. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
« La république … ne peut qu’être sociale »
Où est-ce qu’ils ont tiré cette élucubration ?
La république romaine est la CHOSE des ESCLAVAGISTES.
Une CHOSE qu’ils tiennent entre leurs mains.
Les institutions des Libres Humains ne sont pas une CHOSE
Donc la Republique est abolie.
Et remplacée par une SOCIETE HUMAINE.


Constitutionnaliser la règle verte : ne pas prélever sur la nature davantage que ce qu’elle peut reconstituer, ni produire plus que ce qu’elle peut supporter C’est bien la peine d’écrire cela.
En 2007 ces gens refusaient
1° les tickets rationnement carbone et la taxe carbone
2° de fermer immédiatement Renault et toutes les entreprises carbone ne pouvant réouvir que pour produire des machines solaires
Ces mêmes gens, refusent encore de payer les 82Mds€ à l’Afrique selon le principe POLLUEUR PAYEUR et donc POLLUE PAYE
Pire encore, un grand nombre de pro Mélenchon défendent la centrale thermique du Havre et….. le maintien de Fessenheim...et de Paluel

Quant à CONSTITITONNALISER…. c’est une élucubration….. surtout quand on « oublie » de nous donner la composition de la future Cour Suprême.
Protéger les biens communs : l’air, l’eau, l’alimentation, le vivant, la santé, l’énergie, la monnaie ne sont pas des marchandises. Ils doivent être gérés démocratiquement : le droit de propriété doit être soumis à l’intérêt général, la propriété commune protégée et les services publics développés Démocratique signifie esclavage.
Comment l’humanocratie gérera-t-elle ?
Par le double principe de la gestion des zones par des comités et par le librégalisme qui confiera l’investissement de la totalité des projets à des humains.
« gérés démocratiquement » est ici un principe creux.. Une auberge espagnole où chacun peut mettre ce qu’il veut.
Même la gestion de EDF selon les archaiques principes des bureaucraties staliniennes.
32
Constitutionnaliser et rendre effectifs les droits au travail et au logement
Droit au travail ?
N’importe qui peut travailler comme je le fais depuis 1990
Sans rien recevoir en retour
Le droit au travail est une idiotie.
Chacun a droit à son revenu égal. Un revenu provenant des droits d’auteurs ancestraux.
Chacun doit se rendre utile.

Quant au logement l’article 8 SHF avait déjà répondu en même temps qu’il abolissait l’héritage immobilier
article 8 Aucun membre de la SHF ne peut dormir dehors involontairement. En conséquence de quoi, tous les logements disponibles sont immédiatement réquisitionnés
Amnistier les syndicalistes et militants associatifs condamnés pour faits de luttes sociales, écologiques ou pour la défense des libertés, protéger les lanceurs d’alerte et investir les salariés d’une mission d’alerte sociale et environnementale Les pro Mélenchon vont donc annuler leur vote en Conseil de Discipline à Rouen.
Ils vont annuler la révocation de Julie Amadis ?
Ils vont annuler les condamnations Franceàfric ?

Farce !!

C’est la révolution humanocrate égaliste qui va CONDAMNER les CONDAMNEURS

Seront donc condamnés tous les pro Mélenchon qui ont voté en tant que CGT SNUIPP ET UNSA aux côtés de l’administration.


10. Reconnaître la citoyenneté dans l’entreprise et des droits nouveaux aux salariés
Comme le disait Jean Jaurès, « la grande Révolution a rendu les Français rois dans la cité et les a laissés serfs dans l’entreprise ». Le contrat de travail étant le seul contrat de subordination dans notre pays, il est temps de faire rentrer la citoyenneté dans l’entreprise. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Plutôt que ce délirant (et réformiste)
«  faire rentrer la citoyenneté dans l’entreprise. «
Ce sera
« faire sortir (à coups de pompes) les capitalistes de l’entreprise »
Accorder de nouveaux droits de contrôle aux comités d’entreprise sur les finances de leur entreprise NON
Ou bien les travailleurs sont les gestionnaires. (mais sans contrôle de l’investissement humain)
Ou bien les travailleurs acceptent des Walt Disney ou des Mark Zuckerberg …. qui auront la confiance du public investisseur… sans forcément avoir de droits de regard..
Instaurer le droit pour les salariés à un vote de défiance à l’égard des dirigeants d’entreprise ou des projets stratégiques Ce seront les libres créateurs d’entreprises qui DECIDERONT des modalités de fonctionnement de leur entreprise.
Renforcer le pouvoir d’intervention des salariés contre les licenciements économiques par un droit de veto suspensif des comités d’entreprise
33
« salariés »
Le salariat est aboli.
article 9 Aucun membre de la SHF ne peut ni voler son prochain ni être privé du revenu auquel il a droit. En conséquence de quoi, chaque membre de la SHF sera crédité chaque mois d'un montant de 10 000 révos immédiatement et d'une demie-part par jeune en charge de moins de 14 ans.
11. Une justice au nom du peuple
La justice est rendue « au nom du peuple français ». Mais trop souvent, le service public de la justice ne peut assumer cette lourde tâche. Les tribunaux sont en voie de « clochardisation », les moyens humains et financiers manquent pour assurer des délais raisonnables ; les justiciables, comme les professionnels de la justice, sont en droit d’exiger un effort sans précédent. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
« au nom » ?
On reconnaît bien l’arrogance de la classe formoise.
« au nom »
Ce sont les libres humains qui seront les juges. Les JDR jugeront.
Mais dans des secteurs autres que ceux de leurs délégateurs.
Nul juge délégué Justice ne peut juger ses délégateurs.
Garantir la protection judiciaire de la jeunesse, la justice des mineurs, la politique de prévention de la délinquance et les sanctions éducatives De la part des pro Mélenchon du Havre qui font bloc derrière un prof agresseur d’enfants qui frappe ses élèves de l’école Valmy depuis 20 ans…… un tel paragraphe est plus que culotté.
Et de la part de Mélenchon qui a été informé sur Twitter au fur et à mesure de l’abjection de ses partisans….. c’est le summum de l’hypocrisie.
Mettre fin à la paupérisation de la justice et de l’administration pénitentiaire ⊲ Mettre en œuvre un plan de recrutement de personnels pour désengorger les tribunaux ⊲ Rénover et construire de nouveaux locaux pour les tribunaux ⊲ Recruter 2  000 agents pénitentiaires pour les escortes des détenus ⊲ Mettre fin au tout-carcéral par des peines alternatives à la prison, rénover les prisons pour garantir la dignité humaine, assurer la socialisation des détenus Un plan de recrutement ?
FARCE
La France humanocrate disposera de 9 JDR délégués nationaux (dont 1 délégué justice délégué intermédiaire international)
Ces 9 JDR délégués nationaux seront JDN juges d’appel internationaux
mais seulement dans le temps où ils pourront présenter leur liste de 400 000 délégateurs


de 49 JDR DIN délégués intermédiaires nationaux qui officieront comme JDIN Juges délégués internationaux (ayant 78 125 délégateurs)

de 245 JDR délégués députés qui seront JDD juges de cassation (mais en présentant leur liste de 15625 délégateurs)

de 1228 JDR DID délégués intermédiaires députés. Ces JDID seront juges d’appel. Mais en présentant leur liste de 3125 délégateurs.

de 6144 JDR délégués conseillers. Les JDC seront juges d’instance. (625 délégateurs)
Cela correspond aux champs d’intervention des TPA de la révolution Sankara


Les TPA siégeaient au niveau des provinces. Chaque TPA comportait deux magistrats professionnels qu'entouraient des juges populaires composés de militants CDR. Les TPA étaient des juridictions de recours contre toute décision rendue par les TPD ou les TPC. Ils rendaient des décisions qui n'étaient pas susceptibles de divorce et de filiation, et statuaient sur les infractions sur lesquelles l'application du code pénal était nécessaire.
de 30 720 JDR DIC délégués intermédiaires conseillers. Les JDIC (ayant 125 délégateurs) seront juges des tribunaux correctionnels.
Cela correspond aux TPD de la révolution Sankara

de 153 600 JDR DB délégués de base avec leur 960 00 adjoints dont 153 000 scribes justice.
Les juges JDB correspondent aux tribunaux TPC de la révolution Sankara


Les TPC devaient résulter des tentatives de conciliation dans les situations troublant la vie sociale. Par exemple les querelles familiales, les disputes de voisinage, les spéculations sur les prix des produits de première nécessité. Les sanctions prononcées consistaient en l'exécution de travaux d'intérêt commun. Ils étaient aussi déclarés compétents pour régler des contentieux dont l'intérêt n'excédait pas cinquante mille FCFA. Lorsque les TPC n'arrivaient pas à trouver une conciliation ou lorsque l'affaire était très délicate, ils s'en remettaient aux TPD qui statuaient.

Remplacer les instructions ministérielles au Parquet par des lois d’orientation de politique pénale, débattues et votées par le Parlement Comme la justice sera transparente, s’il advenait qu’un juge reçoive des consignes concernant un jugement à prononcer, cela créerait aussitôt un scandale.
Remplacer le Conseil supérieur de la magistrature par un Conseil supérieur de la justice désigné pour partie par les magistrats et le Parlement, devant lequel il sera responsable
34
Tiens donc, les gredins Franceàfric qui ont laissé les capitalistes français diviser par 20 les salaires des Africains seraient légitimes à former un CSJ, un Conseil supérieur de la Justice
FARCE !!
Réformer le dualisme juridictionnel en supprimant la fonction juridictionnelle du Conseil d’État et en créant une juridiction suprême commune aux deux ordres de juridictions (fusionnant la Cour de cassation et la fonction juridictionnelle du Conseil d’État) ICI SE TROUVE LE GRAND SECRET DE TOUT CE TEXTE
LA CREATION SUBREPTICE D’UNE COUR SUPREME
BASTION DE LA BOURGEOISIE ESCLAVAGISTE
12. Une politique antiterroriste rationnelle
La sûreté est un des droits « naturels et imprescriptibles » de l’être humain, selon la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Les odieux attentats commis en France en 2015 et 2016 interrogent  : comment protéger la population de meurtres terroristes ? Comment garantir notre liberté dans ce contexte ? En la matière, la surenchère sécuritaire ne protège pas, elle affaiblit et fait le jeu des assaillants. C’est une tout autre politique et une stratégie globale qui sont nécessaires pour vivre en paix. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Des considérants camouflant l’envoi de terroristes en Côte d’ivoire par Chirac Compaoré en 2002, par Sarkozy Fillon Puga en 2010-2011, au Mali par Sarkozy Fillon Puga en janvier 2012 (après réunion au Quai d’Orsay en décembre 2011)…. est une hypocrisie franceàfric caractérisée.
On reconnaît le Mariko de France, complice du Mélenchon du Mali qui alla négocier avec les jihadistes Ansardine en mars 2012….
Il faut commencer par flanquer au gnouf tous les organisateurs français du terrorisme.
En faisant parler Bourgi...
Refuser la logique du choc des civilisations et de la « guerre intérieure », sortir des guerres déstabilisatrices et des alliances hypocrites avec les pétromonarchies du Golfe Ah bon ?
Et officialiser la guerre que mènent contre la France Qatar, Turquie et Arabie Saoudite par DAECH interposé….. au service du complot terroriste des USA ?


Améliorer la prévention en engageant une stratégie politique pour renforcer les anticorps républicains et supprimer le terreau des communautarismes par plus
de République, de laïcité, d’éducation, de justice sociale et d’implication citoyenne
Il suffit d’interdire les milices ribanazis de l’Arabie Saoudite et du Qatar
Les vrais croyants signant un texte s’engageant à soutenir la FERMETURE de TOUTES les banques de la planète et l’ABOLITION HISTORIQUE du crédit (crédit à l’investissement comme crédit à la consommation) sont admis en tant que croyants
Les autres sont poursuivis comme MILICIENS TERRORISTES de QARADAWI
Il suffit de se documenter pour comprendre que les USA infiltrent des groupes fascistes en Europe dans le but de Tiers Mondiser la totalité des pays d’Europe – le plan JP Morgan de 2013
http://revolisationactu.blogspot.fr/2012/07/un-document-que-doivent-connaitre-tous.html

ALLAH nous a pourtant sévèrement mis en garde !


Il est sans rappeler que la riba (crédit, banques) en Islam est un péché extrêmement grave, et figurant parmi les premiers péchés capitaux ! Sans aller loin dans l'argumentation religieuse, nous voyons immédiatement un gouffre entre ces musulmans qui pratiquent la riba (crédit, banques) avec insouciance, alors qu'à l'opposé les paroles d'ALLAH (SWT) et son Prophète emploient les mots les plus durs et les descriptions les plus choquantes, lorsque le sujet traite de la pratique de la riba (crédit, banques). En effet, celui qui pratique la riba (crédit, banques) s'attire la colère divine, une guerre du Tout-Puissant ainsi que Sa malédiction ici-bas, avant même d'encourir au châtiment dans l'au-delà ! Trouve-t-on beaucoup de péchés aussi graves ?


ALLAH (SWT) dit (traduction du sens) : « ALLAH anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. Et ALLAH n'aime pas le mécréant pêcheur. » S2-V276.


Dans ce verset, ALLAH associe la pratique de ce péché à une la mécréance ce qui souligne toute sa gravité.


Tandis que dans le verset qui suit, ALLAH associe le délaissement de ce péché à une preuve de la foi.


ALLAH (SWT) dit :
يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَذَرُوا مَا بَقِيَ مِنَ الرِّبَا إِنْ كُنْتُمْ مُؤْمِنِينَ
« Oh les croyants ! Craignez ALLAH, et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants ». S2-V278


Dans notre Oumma, il reste encore des croyants, sur la voie divine, qui détestent et sont répugnés par le péché capital de l'adultère.


Le Prophète (SAAWS) nous enseigne, en fait, que la riba (crédit, banques) est trente-six fois plus grave que l'adultère ! Il a dit, en effet, à ce sujet : « Manger un dirham provenant de la riba (crédit, banques) sciemment est plus grave que commettre trente-six fois l'adultère »
rapporté par Ahmed (225/5)


Dans un autre hadith, le Messager d'ALLAH nous a mis en garde : « Evitez les sept abominations ! Les compagnons demandèrent quelles sont-elles ô Messager d'ALLAH ? Il répondit : '' Le polythéisme, la magie, la riba (crédit, banques), dilapider l'argent de l'orphelin, la fuite pendant le combat et la calomnie des femmes mariées sans preuve ''».
rapporté par al-Bukhârî (2015) et Muslim (89)


La gravité de la riba (crédit, banques) et son interdiction indiscutable sont tellement évidentes aux yeux de toutes les générations de grands oulémas qui nous ont précédés, que lorsqu'ils cherchaient à donner un exemple de péché évident et marquant, ils citaient systématiquement la riba (crédit, banques) !


De quel Islam se revendiquent donc ceux qui cherchent malgré tout à déformer l'interprétation des textes pour autoriser les gens à commettre un si grave péché ?
Refuser la logique de l’exception pour réaffirmer l’État de droit
35
Permettre la sortie de l’état d’urgence à l’initiative du Parlement, état qui ne protège pas mieux ⊲ Faire l’évaluation des lois antiterroristes sécuritaires existantes ⊲ Arrêter progressivement les opérations « Sentinelle » pour confier la sécurité des lieux publics à la police ⊲ Garantir le contrôle par le juge judiciaire des opérations de lutte contre le terrorisme et augmenter les moyens de la justice antiterroriste pour garantir une lutte efficace, durable et respectueuse des droits et libertés fondamentaux
C’est un COUP d’ETAT dont les AUTEURS DOIVENT ETRE INTERPELLES et leurs mesures pseudo légales décrétées nulle et non avenues !
Renforcer le renseignement territorial et humain en revenant sur la fusion de la Direction de la surveillance du territoire (DST) et des renseignements généraux
(RG), en privilégiant l’infiltration par rapport au tout- technologique, en renforçant les moyens d’analyse des renseignements collectés, et imposer aux autorités chargées du renseignement de rendre compte devant une commission parlementaire permanente ● Lutter contre l’embrigadement et soutenir les démarches de signalement par les proches et les programmes de prise en charge des personnes suspectées
Mise au gnouf de tous les responsables DGSE DGSI pour organisation et protection de crimes terroristes en Afrique.
Il rejoindront le procureur Francis Nachbar ex conseiller de la dictature Eyadéma, azgresseur signalé par le procureur du Roi belge auprès du procureur général de Reims, provocateur maccarthyste au Havre, auteur de faux en écritures au service des terroristes.


Instaurer une peine de déchéance des droits civiques
en cas de fraude fiscale ou d’activités illicites permettant le financement d’activités terroristes, punir les financements des trafics alimentant les réseaux terroristes et réquisitionner les entreprises qui collaborent avec les agresseurs
36
Fraude fiscale et terrorisme.
Rien sur la corruption et les salaires esclavagistes en Afrique ?
13. Garantir la sécurité et la sûreté
La République a besoin d’une justice. Elle a aussi besoin d’une police ; une police républicaine, agissant pour protéger les libertés individuelles et collectives. La politique de sécurité doit être refondée en lien avec la population, par l’intégration des conscrits, loin des coups de menton et du « deux poids deux mesures ». Objectif  : une politique de sûreté publique commençant par le renforcement des services publics. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  : ● Refonder la politique de sûreté publique sur la base du triptyque « prévention, dissuasion, sanction » et réaffirmer son caractère national ⊲ En finir avec la politique du chiffre et supprimer les primes aux résultats dont les montants seront redistribués progressivement aux différentes catégories d’agents ⊲ Restaurer la police de proximité en refondant les objectifs des polices municipales et affirmant la distinction entre les missions nationales et locales ⊲ Faire l’évaluation des lois sécuritaires, abroger les
disposition inefficaces et renforcer les politiques de prévention ⊲ Démanteler les BAC (Brigades anti-criminalité) qui ne font que du flagrant délit et ne permettent pas d’assurer une bonne relation entre la police et la population ⊲ Intégrer au service public certaines fonctions de sécurité aujourd’hui privatisées (sécurité aéroportuaire notamment)
Une société humaine n’a pas besoin d’une POLICE.
Horrible mot rappelant la ville esclavagiste qui poursuivait les esclaves en fuite
Une société humaine a besoin de sécurité

article 7 Toute structure dont les membres exercent leur activité avec des armes (armes directes ou par destination) est dissoute et remplacée instantanément en fonction des critères de l'article sur les délégués sécurité qui suit.



article 8 Les délégués sécurité


8.a Tout policier, gendarme ou militaire (ou plus généralement corps armé ou d'enquête public ou privé) ne pouvant présenter la liste de ses 25 délégateurs est immédiatement suspendu et doit quitter les locaux à vocation sécurité (public ou privé) et s'interdire d'exercer ailleurs.
Une exception concernera les adjoints qui seront des DIB. Délégués Intermédiaires de base adjoints santé qui n'auront que 4 délégateurs de contrôle.


8.b Les délégués sécurité sont répartis en trois secteurs : protection, enquête et défense.


8.c Sur le 20% de délégués sécurité, ce seront 12% pour la protection (tâches de l'ex-police), 2% pour les enquêteurs, et 8% pour la défense (tâches des ex-militaires)


8.d Les ex-policiers, ex-gendarmes, ex-militaires doivent respecter les règles qui suivent et acquérir le statut correspondant à son niveau d'intervention


i Actuels généraux et au-dessus (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des délégués députés présentant la liste des 15625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


ii Actuels colonels (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des DID délégués Intermédiaires députés présentant la liste des 3125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


iii Actuels lieutenants-colonels et commandants (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des délégués conseillers présentant la liste des 625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


iv Actuels capitaines et lieutenants (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des DIC délégués Intermédiaires conseillers présentant la liste des 125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


v Actuels sous-officiers (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des délégués de base présentant la liste des 25 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes


vi Actuels militaires du rang (ou grades équivalents dans les forces de police ou de gendarmerie) doivent être des DIB délégués intermédiaires de base présentant la liste des 5 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes
Faire la police républicaine ⊲ En finir avec la police et la justice à deux vitesses en augmentant nettement les effectifs de police en charge
37
de la délinquance en col blanc en lien avec le fisc, les douanes et la justice financière ⊲ Donner la priorité au démantèlement des trafics (drogues, armes, prostitution, êtres humains…) et à la lutte contre la délinquance financière, la corruption et le terrorisme ⊲ Désencombrer l’action policière par la contraventionnalisation de la consommation de stupéfiants et la légalisation de l’usage du cannabis ⊲ Améliorer l’accueil du public et diminuer le temps d’attente pour la prise en compte d’une plainte ainsi que les durées d’investigation ensuite, faire évaluer la police avec des questionnaires de satisfaction des usagers ⊲ Apaiser les conflits existant au sein de la police par des instances de dialogue internes ⊲ Réécrire le code de déontologie et insister sur son importance lors de la formation des forces de police, et rétablir les missions de « défense des libertés et de la République » supprimées par Manuel Valls en 2014 ⊲ Interdire les Taser et Flash-Ball, ainsi que les grenades de désencerclement pour favoriser la désescalade des affrontements
A lire ce passage on se demande si Mélenchon compte EXPULSER les fascistes infiltrés dans la police !!!
La réponse semble plutôt qu’il se prépare à les utiliser à son compte.

Chaque policier devenant un DELEGUE SECURITE s’il espère rester, on pourra facilement commencer à EJECTER ceux qui, par leurs fautes passées, ne trouveront personne pour les désigner délégués en acceptant la CO-RESPONSABILITE PENALE de ses actes passés.
Renforcer les moyens humains et matériels des forces de sécurité, en quantité et qualité ⊲ Mettre en place un plan d’amélioration qualitative de la police et de la gendarmerie Cela relève de l’investissement humain.
Le niveau du coût investi dépendra de la volonté ou non des Libres Humains d’investir dans des projets sécuritaires.
Recruter des agents administratifs pour libérer policiers et gendarmes aptes à aller sur le terrain et qui travaillent sur des postes administratifs ♦ Ramener les effectifs de policiers et gendarmes à ceux de 2007 Le « recrutement » de fonctionnaire sera remplacé par la DESIGNATION de 20 % de délégués Sécurité parmi lesquels la moitié en tant que délégués protection (rôle des ex-policiers) et donc 240 000 délégués de base PROTECTION
20%

sécurité

correspondants 9 600 000
adjoints+scribe 2 400 000
délégués de base 480 000
délégués de base strict 384 000
DIC 76 800
délégués conseillers 15 360
DID 3 072
délégués députés 614
DIN 123
délégués nationaux 24
D2I 4
délégués internationaux 1
Doubler les effectifs de la police technique et scientifique
38
Les délégués enquêteurs seront 2 % des délégués (parmi les 20 % de délégués sécurité) et donc 10 % du total et donc 48 000 délégués de base enquête.
Supprimer le statut précaire et peu qualifié des 11  000 adjoints de sécurité en permettant la formation et la titularisation de celles et ceux qui le souhaitent Il n’existe aucun statut précaire après la révolution.
Le concept de titularisation est obsolète.
Porter à deux ans la durée de formation des élèves gardiens de la paix ⊲ Lancer un plan de rénovation et de construction de commissariats de police pour lutter contre la « clochardisation » du bâti et l’abandon de certains territoires ⊲ Dotation des services en moyens techniques et matériels suffisants, renouvellement général du parc informatique sous contrainte de sécurité des échanges Ce n’est plus un projet de constitution mais un catalogue incohérent.
On répète que l’investissement est dans les mains des Libres Humains.
14. La jeunesse au service de l’intérêt général et de la sûreté de la Nation
Aujourd’hui, de nombreuses tâches indispensables à la sûreté et à l’intégrité de la Nation ne sont pas assurées. C’est vrai aussi bien du point de vue de la défense et de la sûreté que de l’intégrité écologique, de la solidarité et du secours à la population. Ces préoccupations ne peuvent être abandonnées aux marchands ni aux seuls agents des services concernés. C’est la Nation tout entière qui doit y faire face, pour les tâches civiles comme militaires. Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Les naïfs qui imagineraient que la société pourrait être au service de la jeunesse et la préserver en tant que Libres Humains membres de la strate des Innovants vont être douchés par la suite.
C’est la jeunesse qui va être « au service de l’intérêt général et de la sûreté de la Nation »
Le prétendu intérêt général étant celui des vieux qui soutiennent la perpétuation du capitalisme et de la démocratie bourgeoise et des jeunes stalinofascistes recrutés après hypnose par les précédents…

Des vieux séniles atteints de pathologie consumériste aggravée comme Mélenchon et que leur maladie mentale incite à consommer les parts de 3, 5, 10 et même 20 parts du revenu mondial disponible..
C’est ce prétendu « intérêt général » qui a amené CGT et PCF du Havre à imposer aux habitants à la fois la centrale nucléaire criminelle écologique de Paluel et maintenant la perpétuation de la centrale thermique.
Le prétendu « intérêt général » n’étant que le lobby hypocrite des syndicalistes PCF-CGT de l’EDF qui sont corrompus par la bourgeoisie depuis 40 ans pour escroquer les habitants du Havre.
Des émissions carbone et des stockages de déchets nucléaires bien évidemment au détriment de la jeunesse…… pour plus d’un siècle.
La seule jeunesse qui compte pour Mélenchon ce sont ses troupes JC et FdG qui ont organisé l’appel au jihad social du salafiste qaradawiste Médine Zaouiche. place de l’hôtel de ville du Havre dans l’intention à peine camouflée de saboter Nuit Debout avec leurs complices salafistes UOIF.


Créer un service citoyen obligatoire ⊲ Pour les femmes et pour les hommes ⊲ Par conscription avant 25 ans, proche du lieu de vie, en limitant le « casernement » aux fonctions qui l’exigent réellement
39
D’une durée totale de neuf mois, comprenant une forma- tion militaire initiale incluant un droit à l’objection de conscience ⊲ Rémunéré au smic ⊲ Affecté à des tâches d’intérêt général : secours à la population, sapeurs-pompiers, sécurité publique, défense, sécurité civile, protection et réparation de l’environnement, appui à des associations labellisées d’intérêt général ⊲ Présence sur tout le territoire, y compris les Outre-mer, les zones rurales et les quartiers populaires ⊲ Comprenant un bilan de santé, une évaluation des capacités d’écriture, de lecture et de calcul avec leur éventuelle mise à niveau, la formation gratuite à la conduite et le passage de l’examen du permis de conduire
Dans la partie 6° république, ce n’est pas DONNER LE POUVOIR aux Jeunes, ce n’est pas leur RENDRE LE POUVOIR qui leur est confisqué depuis la fin du Paléolithique et l’émergence de la strate des Parasites, non, c’est recruter les jeunes pour un « service citoyen » totalement absurde et obsolète.
En effet, ce sont tous les Libres Humains qui seront en service pour l’humanité.
Au delà des 4 % de Libres Humains (1 sur 25) qui seront désignés comme délégués révocables par les 96 % restants.
Au delà des 16 % de Libres Humains (1 sur 5) qui seront adjoints de ces 4 % délégués de base…. (et donc un total de 20 % ayant été délégués par les autres humains)….. les 80 % restants seront tous des correspondants.
Et cela pour toute leur vie…. Et non pas pendant la durée d’un service militaire réinventé….
Ces 80 % de Libres Humains qui ne seront pas délégués révocables seront tous -au choix - CORRESPONDANTS PEDAGOGIE ou CORRESPONDANTS SANTE, ou CORRESPONDANTS SECURITE ou CORRESPONDANTS JUSTICE ou CORRESPONDANTS ECONOMIE.

Ce ne sont pas une fraction de la jeunesse qui sera mobilisée au service des vieux mais toute la population.
Créer une garde nationale placée sous commandement civil et composée ⊲ Des jeunes en service citoyen obligatoire ayant choisi d’intégrer la réserve pour la protection de la sûreté et de l’intégrité de la Nation ⊲ Des unités existantes labellisées : réserve de sécurité nationale, réserve de sécurité civile, réserve citoyenne Une GARDE NATIONALE ?
En somme le projet des fascistes français.
Au lieu de mettre la totalité des forces violentes (ex flic devenus protecteurs et ex-militaires devenus défenseurs) sous le contrôle éthique total de la population.
Au lieu d’exiger que tout porteur d’une arme ou d’une autorité présente la liste des délégateurs lui faisant confiance et acceptant d’être solidairement condamnés en cas de faute, Mélenchon crée un corps supplétif du type SA ou SS paramilitaires.
Avec comme fonction évidente la défense des intérêts de Bolloré y compris par une contre-révolution.
Absurde diront les naïfs invétérés et les hypocrites.
Pour Mélenchon, la chasse aux révolutionnaires est commencée depuis 2011.
Cela fait plus de 5 ans que les mélenchonistes PCF, FdG alliés à leurs amis des réseaux Filoche et du NPA local participent aux manipulations illégales maccarthystes en supplétifs du procureur voyou Francis Nachbar et du flic barbouze Bourry – donneur d’ordre, financier, fournisseur d’armes des terroristes de Côte d’Ivoire par des trafics d’or dans les véhicules de l’ONU.

Cela fait 5 ans que les masques sont tombés concernant le soutien occulte des mélenchonistes au coup d’État de Hollande.
La révocation pour «atteinte à la république française » d’une résistante révolutionnaire pro Sankara fait révélateur de la duplicité totale de la clique contre-révolutionnaire Mélenchon. (une clique prétendument pro Gbagbo mais une clique qui, en secret et profitant de l’anonymat d’un conseil de discipline vote la révocation d’une militante à cause d’une distribution de tract FreeGbagbo….. unanimement CGT, SNUIPP, UNSA…..
Un clique politiquement dégénérée dont le modèle Maduro est davantage le soutien de l’armée du Venezuela et d’une Cour Suprême devenue folle que la mise en œuvre par le peuple de la révocabilité de ses représentants.

Une clique soutenant l’amorce de dictature proto-stalino-capitaliste de Maduro plutôt qu’une révolution égaliste humanocrate abolissant leur démocratie esclavagiste.
15. L’égalité réelle pour les Outre-mer
Les Outre-mer sont la chance de la France. Ils pourraient être des pointes avancées de la planification écologique et du progrès humain. Au lieu de se développer de manière endogène, ils sont maintenus dans la [40] dépendance d’un système inégalitaire d’économie de comptoir et de pauvreté de masse. La République doit vivre partout et pour tous  ! Nous proposons de réaliser les mesures suivantes  :
Les prétendus « Outre-mer » sont des zones géographiques n’ayant aucune vocation à rester au sein de l’Empire colonial Franceàfric Bolloré.
Ni la Martinique, ni la Guadeloupe – qui ont vocation à fusionner avec Cuba, Saint Domingue, Jamaique, Porto Rico et toutes les iles des Antilles n’appartiennent à la France ou à l’Europe.
C’est une absurdité coloniale perpétuant l’esclavage par les békés.
Ni la Guyane – qui fusionnera avec le Surinam, le Guyana, le Venezuela et le nord du Brésil n’appartient à la France.
C’est du colonialisme Taubira et toutes ces racailles collabos racistes de l’impérialisme.
Ni Mayotte ni la Réunion n’ont vocation à garder ce statut infantilisant de territoires coloniaux près d’une Afrique en voie de libération.
Les Bob Denard et les collabos Vergès ne font plus la loi en Afrique.
On se demande pour quelle mystérieuse raison ces zones auraient-elles vocation à être les « pointes avancées de la planification écologique et du progrès humain. »

D’autant plus que la planification est une aberration bureaucratique héritage des délires staliniens et des forces proto-fasciste de l’Europe des années 30.
Le délire planificateur était simplement la prise du pouvoir d’une minorité planificatrice sur le reste de la population.

Mais on n’est jamais au bout des surprises délirantes avec la formoisie mélenchoniste
Faire vivre la République, l’égalité, le métissage et le droit du sol contre le racisme et l’ethnicisme ⊲ Assurer la tenue démocratique du référendum d’autodétermination prévu en Nouvelle-Calédonie en 2018 ⊲ Étendre la laïcité dans les Outre-mer, en appliquant la loi de 1905 là où elle ne l’est pas ⊲ Soutenir l’enseignement des langues et cultures d’Outre-mer pour ceux qui en font la demande, et mettre en valeur avec les populations la diversité des patrimoines culturels et linguistiques qu’apportent les Outre-mer Le QUOI ?
Le « métissage »
Mais non ces gens ne sont pas racistes…
Ils vous parlent du « métissage » entre les femmes normandes et les marins bretons venus rejoindre leur bateau en Normandie….. et des femmes bretonnes se faisant engrosser comme domestiques parisiennes par des mâles de la Capitale…. c’est cela leur « métissage »
Le métissage de l’ethnie bretonne (arriérée donc) avec la population normale.
Les pro Mélenchonistes pensaient sans doute au « métissage » en les Auvergnats et les Bourguignonnes, entre les Occitanes et les Bordelais, entre les Alsaciens et les Lorraines….
Mélenchon lutte pour le métissage et contre l’ethnicisme.
Etrange…. Comme si la notion (raciste) de métissage ne commençait pas précisément par la définition de DEUX ethnies ou pour reprendre les « thèses » de Lévi-Strauss, de DEUX RACES (parmi, selon lui, les TROIS races qui forment l’humanité)
Faire des Outre-mer des territoires pilotes de la planification écologique ⊲ Élaborer et mettre en œuvre un plan d’autonomie énergétique de chaque territoire d’Outre-mer à partir des énergies renouvelables disponibles, terrestres (géothermie, solaire, éolien) et marines (éolien, utilisant les différences de températures…) ⊲ Faire des Outre-mer des territoires pilotes de l’économie de la mer, doter chacun d’eux d’au moins un lycée
professionnel maritime et des formations supérieures nécessaires à ce développement ⊲ Préserver les trésors de biodiversité des Outre-mer (renforcer les moyens d’études et de protection)

ARTICLE 1 LA RÉPUBLIQUE ESCLAVAGISTE DE FRANCE EST DÉFINITIVEMENT ABOLIE ET SES CRIMES SONT IMPRESCRIPTIBLES.

§ 1.1 Toutes les possessions coloniales, esclavagistes sont rendues immédiatement aux peuples qui subissaient l'esclavage de Bolloré, Fabri, Bouygues et consorts

§ 1.2 La France se retire de toutes les possessions immobilières impérialistes, bases militaires, plantations, mines, usines, voies ferroviaires, routières, aéroports, ports etc.. et en rend instantanément l'usage, les fruits et le droit d'en disposer aux peuples locaux. La France renonce historiquement à ces possessions impérialistes et présente ses excuses pour avoir tardé à effectuer cette renonciation.

§ 1.3 Les troupes d'occupation encore en place doivent immédiatement quitter les zones occupées et revenir en France. Sauf refus des magistrats révolutionnaires de ces zones réclamant des criminels Franceàfric pour les juger

§ 1.4 Toute importation de biens et services en France doit être indemne de toute pratique esclavagiste et aura donc été produit en respect des normes sociales françaises. En cas contraire, une taxe esclavage sera prélevée au moment de l'entrée sur le territoire français et restituée au pays d'origine

§ 1.5 La France révolutionnaire s'engage à juger la totalité de ses criminels esclavagistes et à extrader vers le Nuremberg de l'Afrique et vers le Nuremberg de l'Asie la totalité des criminels français dont ces tribunaux demanderont l'extradition

§ 1.6 Toute condamnation d'un Français pour crimes esclavagistes, terroristes, économiques par un tribunal Nuremberg déclenche instantanément la déchéance de nationalité du coupable et son interdiction de territoire français à vie. La réintégration du criminel au sein de l'humanité est confiée aux peuples en esclavage, les mieux à même de jouer un rôle pédagogique.



Assurer l’égalité et la présence de l’État ⊲ Garantir la continuité territoriale (desserte de service public à tarifs réglementés), l’interconnexion régionale et le désenclavement intraterritorial (en Guyane notamment)
41
Engager un plan pluriannuel d’investissement et de développement des services publics (transports, éducation, santé, logement, culture) ⊲ Supprimer les exemptions fiscales bénéficiant aux ultrariches pour les investissements outre-mer (notamment sur l’ISF)
Favoriser un développement endogène en rupture avec le modèle actuel d’économie de comptoir ⊲ Libérer les Outre-mer des monopoles privés et de la captation de la richesse par la rente en développant des circuits de distribution publics et la production en coopératives ⊲ Protéger les économies locales par un bouclier douanier : préserver l’octroi de mer et renforcer la protection commerciale des productions locales (taxe kilométrique pour promouvoir les productions locales, privilégier les importations à faible emprunte écologique, préférence commerciale pour les produits d’Outre-mer en métropole et en Europe, partenariats commerciaux équilibrés avec les voisins régionaux) ⊲ Atteindre l’autosuffisance alimentaire en soutenant le développement d’une agriculture écologique et paysanne et des filières de transformation agro-alimentaire locales
Faire des Outre-mer des leviers d’alternative à l’échelle mondiale ⊲ Faire des Outre-mer des pôles régionaux de codéveloppement : transfert de technologie auprès des pays voisins, aide logistique et scientifique, investir dans des établissements de formation de haut niveau (santé) bénéficiant à la fois aux étudiants ultra-marins et à ceux des pays voisins ⊲ Rejoindre les coopérations régionales dans une démarche de codéveloppement écologique, social et de progrès
humain : par exemple l’ALBA (Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique) pour les Antilles et la Guyane française, l’Afrique australe pour Mayotte et La Réunion, etc. ⊲ Construire des points d’appui des combats écologiques d’intérêt universel : appui à la préservation des forêts (Guyane pour l’Amazonie) ; appui aux populations du Pacifique et de l’océan Indien menacées par la montée des eaux ; défense des fonds marins contre la prédation pétrolière et la pêche industrielle
De quoi la France impérialiste se mèle-t-elle ?
S’il faut l’unité du continent Awéricain cela ne regarde pas la France impérialiste de Mélenchon.
Une alliance avec l’ALBA ?
Et pourquoi pas une ALLIANCE avec le Mali révolutionnaire, le Burkina Faso révolutionnaire ? La Côte d’Ivoire révolutionnaire ? Le Togo ? Le Bénin ? Le Niger en proto révolution contre le cinglé PM qui appelle à danser comme les Sioux pour faire venir la pluie….. avec sa carte de l’Internationale Socialiste dans sa poche, invoquant Allah….. comme ses complices terroristes Ansardine….
Et pourquoi pas une ALLIANCE avec le Cameroun révolutionnaire ? Le Congo post Sassou, le Congo KabilaDEGAGE, le Burundi libéré ?

Dès que les Français avec des CDR empêcheront Mélenchon de continuer à soutenir les terroristes, les gouvernements Franceàfric s’écrouleront !!!


Les mesures urgentes de la SHF Société Humaine de France (motion présentée au prochain CNRF Comité National Révolution Française) (V2.2)

par Yanick Toutain
25/5/2016


Les circonstances incitent à la publication de ce texte en urgence.
A tout moment, les manoeuvres de Valls complice de la CGT pour saboter la révolution peuvent déclencher une révolution émeutière à la place d'une révolution tranquille.
Les blocages stupides de la CGT stalinienne et contre-révolutionnaire du Havre en sont la preuve.
Alors que la désignation de 720 000 délégués de base pour renverser Hollande aurait permis une fraternisation tranquille avec police et armée, les staliniens de toutes sortes (jusqu'aux faux révolutionnaires NPA et faux anarchistes CNT) gesticulent dans tous les sens pour se victimiser contre les "provocations policières" comme... en 2010
La CGT le Havre avait dissous une manifestation de 40 000 personnes le matin pour aller, l'après-midi, à 40 BLOQUER les rails SNCF

Ce texte (1° brouillon= est la version 1.1 et est susceptible de modification en permanence

LIRE AUSSI

MERCREDI 30 MARS 2016


Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)


LES MESURES URGENTES DE LA SOCIETE HUMAINE DE FRANCE

Mesures urgentes de la Société Humaine de France

ARTICLE 1 LA RÉPUBLIQUE ESCLAVAGISTE DE FRANCE EST DÉFINITIVEMENT ABOLIE ET SES CRIMES SONT IMPRESCRIPTIBLES.

§ 1.1 Toutes les possessions coloniales, esclavagistes sont rendues immédiatement aux peuples qui subissaient l'esclavage de Bolloré, Fabri, Bouygues et consorts

§ 1.2 La France se retire de toutes les possessions immobilières impérialistes, bases militaires, plantations, mines, usines, voies ferroviaires, routières, aéroports, ports etc.. et en rend instantanément l'usage, les fruits et le droit d'en disposer aux peuples locaux. La France renonce historiquement à ces possessions impérialistes et présente ses excuses pour avoir tardé à effectuer cette renonciation.

§ 1.3 Les troupes d'occupation encore en place doivent immédiatement quitter les zones occupées et revenir en France. Sauf refus des magistrats révolutionnaires de ces zones réclamant des criminels Franceàfric pour les juger

§ 1.4 Toute importation de biens et services en France doit être indemne de toute pratique esclavagiste et aura donc été produit en respect des normes sociales françaises. En cas contraire, une taxe esclavage sera prélevée au moment de l'entrée sur le territoire français et restituée au pays d'origine

§ 1.5 La France révolutionnaire s'engage à juger la totalité de ses criminels esclavagistes et à extrader vers le Nuremberg de l'Afrique et vers le Nuremberg de l'Asie la totalité des criminels français dont ces tribunaux demanderont l'extradition

§ 1.6 Toute condamnation d'un Français pour crimes esclavagistes, terroristes, économiques par un tribunal Nuremberg déclenche instantanément la déchéance de nationalité du coupable et son interdiction de territoire français à vie. La réintégration du criminel au sein de l'humanité est confiée aux peuples en esclavage, les mieux à même de jouer un rôle pédagogique.

ARTICLE 2 UNE SOCIÉTÉ HUMAINE PREND SA PLACE. LA SOCIÉTÉ HUMAINE DE FRANCE (SHF)

§ 2.1 Une Société humaine est basée sur le stock des savoirs ancestraux découverts, inventés, créés depuis plusieurs centaines de millions d'années par l'humanité.

§ 2.2 Une Société humaine est formée d'humaines ayant conscience d'être les héritières de ces savoirs ancestraux.

ARTICLE 3 LA SOCIÉTÉ HUMAINE DE FRANCE EST RÉGIE SELON LES RÈGLES DE LA PANSTITUTION MONDIALE TELLE QU'ÉNONCÉES PAR LA SOCIÉTÉ HUMAINE DE NIVEAU LE PLUS ÉLEVÉ (EUROPE, TERRE)

§ 3.1 La Société Humaine de France abolit toutes les mesures de la constitution esclavagiste de 1958 ainsi que toutes les mesures constitutionnelles antécédentes

§ 3.2 La Société Humaine de France renonce pour toujours aux constitutions qui n'ont été que les règles abjectes de spoliateurs visant à perpétuer l'esclavage sous quatre formes successives.

§ 3.3 La Société Humaine de France respectera les règles institutionnelles édictées par la Société Humaine d'Europe dans le respect des règles édictées par la Société Humaine Terrienne.

ARTICLE 4 LE MODE DE REPRÉSENTATION DES FRANCAIS EST L'HUMANOCRATIE. SEULS DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES PEUVENT REPRÉSENTER LE PEUPLE. ET LES DÉLÉGATEURS SONT CO-RESPONSABLES DES ACTES DE LEURS DÉLÉGUÉS.

§ 4.1 Tout citoyen est responsable de ses actes ou des conséquences de ses actes.

§ 4.2 Tout citoyen désignant un ou plusieurs délégués devient un délégateur.

§ 4.3 Tout délégateur est coresponsable des actes de ses délégués.

§ 4.4 Tout délégué doit donc présenter la liste de ses délégateurs – l'ensemble des citoyens au nom duquel il agit au sein des institutions de la Société Humaine de France.

§ 4.5 Ont le statut de Français tous les citoyens l'ayant précédemment ou participant activement à l'édification de la Société Humaine de France.

§ 4.6 Tout Français de 7 ans et plus n'ayant pas perdu ses droits civiques ou ayant acquis la capacité de lire prématurément et choisissant d'exercer ses droits a la statut de citoyen.

ARTICLE 5 LA SOCIÉTÉ HUMAINE DE FRANCE EST DIRIGÉE PAR UN COMITÉ NATIONAL RÉVOLUTION FRANÇAISE (CNRF) FORMÉ DE DÉLÉGUÉS NATIONAUX RÉVOCABLES DÉSIGNANT UN BUREAU EXÉCUTIF.

§ 5.1 Le CNRF (Comité National de la Révolution Française) dirige la France.

§ 5.2 Le CNRF est provisoirement formé des représentants des 18 millions de Français qui ont aboli la République esclavagiste.

§ 5.3 Les membres du CNRF sont 46 délégués nationaux révocables. Chacun d'entre eux représente 400 000 Français.

§ 5.4 Le Bureau Exécutif du CNRF (BECNRF) est formé de délégués intermédiaires.

§ 5.5 Chaque délégué intermédiaire du BNCNRF est désigné par 5 délégués nationaux (4 plus lui-même) est est révocable en cas de non quota.

ARTICLE 6 LES TERRITOIRES DE LA SOCIÉTÉ HUMAINE DE FRANCE SONT LES FRONTIÈRES ACTUELLES DE LA FRANCE ESCLAVAGISTE SAUF LES ZONES TERRITORIALES DONT LES COMITÉS DE ZONE AURONT DEMANDÉ ET OBTENU RÉGULIÈREMENT LEUR RETRAIT DE LA SHF.

§ 6.1 En cas de désaccord pour le retrait hors de la SHF, ce sont les comités continentaux qui tranche le désaccord :

exemple : une demande de retrait de la Guadeloupe refusée par la SHF serait confirmée ou infirmée par le comité Antilles ou Awérique du Nord.

ARTICLE 7 LA MONNAIE AYANT COURS, À L'EXCLUSION DE TOUTE AUTRE MONNAIE, EST LE RÉVO. LE RÉVO N'EST PAS COMMERCIALISABLE ET SERT UNIQUEMENT AUX FRANÇAIS À DE PROCURER LEUR CONSOMMATION ET DÉFINIR LEURS CHOIX D'INVESTISSEMENT HUMAIN (IH = INVESTISSEMENT HUMAIN)

§ 7.1 L'Euro est instantanément aboli. Toute vente ou achat commise en euro sera l'objet de poursuites pour complicité de terrorisme en relation avec les organisations criminelles bancaires.

§ 7.2 Le révo (R ) a pour valeur 0,1 €. Son cours est provisoirement calé sur la monnaie impérialiste mais pourra plus tard avoir cours forcé selon les décisions du CNRF

Une commission d'étude envisagera d'indexer la cours du révo sur des monnaies étrangères au prorata des échanges commerciaux avec les pays émettant ces monnaies. Par exemple, si 15% des échanges se faisaient avec la Russie, 15% du « panier de référence » pour le cours du révo serait basé sur le rouble, etc.

§ 7.3 Chaque billet de 10 € doit donc immédiatement porter la marque « 100 R »

ARTICLE 8 AUCUN MEMBRE DE LA SHF NE PEUT DORMIR DEHORS INVOLONTAIREMENT. EN CONSÉQUENCE DE QUOI, TOUS LES LOGEMENTS DISPONIBLES SONT IMMÉDIATEMENT RÉQUISITIONNÉS

§ 8.1 La totalité des propriétés immobilières appartient définitivement à la SHF. Aucun fructus immobilier ne peut plus être réclamé par qui que ce soit

§ 8.2 L'usus des propriété est laissé provisoirement aux anciens propriétaires pour un montant locatif ne pouvant excéder 10 000 R  par mois.

§ 8.3 Tous les autres biens immobiliers passent en locatif et seront soumis aux lois de la concurrence selon le système des enchères.

§ 8.4 La totalité des loyers actuels sont diminués de 30%.

§ 8.5 Sont confisqués immédiatement tous les hôtels et passent sous gestion du peuple tous les hôtels dont les tarifs de nuitée étaient supérieurs à 20% du RSA

§ 8.6 Sont confisqués tous les hôtels mais restent sous la gestion provisoire de leurs gérants les hôtels dont les tarifs de nuitée étaient supérieurs à 15% du RSA

§ 8.7 Sont propriétés immobilières SHF les autres hôtels mais leur gestion reste à l'actuel gérant.

ARTICLE 9 AUCUN MEMBRE DE LA SHF NE PEUT NI VOLER SON PROCHAIN NI ÊTRE PRIVÉ DU REVENU AUQUEL IL A DROIT. EN CONSÉQUENCE DE QUOI, CHAQUE MEMBRE DE LA SHF SERA CRÉDITÉ CHAQUE MOIS D'UN MONTANT DE 10 000 RÉVOS IMMÉDIATEMENT ET D'UNE DEMIE-PART PAR JEUNE EN CHARGE DE MOINS DE 14 ANS.


ARTICLE 10 AUCUN MEMBRE DE LA SHF NE PEUT PRIVER QUELQU'UN DE SON DROIT À INVESTIR OU ÊTRE PRIVÉ DE SON DROIT À CHOISIR LES INVESTISSEMENTS. EN CONSÉQUENCE DE QUOI CHAQUE MEMBRE DE LA SHF RECEVRA UN MONTANT DE 3000 RÉVOS R

ARTICLE 11 TOUTES LES STRUCTURES BANCAIRES SONT NOMMÉES ORGANISATIONS TERRORISTES. LEURS MEMBRES SONT INVITÉS EN URGENCE À ACQUÉRIR LE STATUT DE REPENTI ET DONC, LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE À DÉNONCER TOUS LES CRIMES TERRORISTES COMMIS PAR LES MEMBRES DES GANGS BANCAIRES.

Sont appelés membres des gangs bancaires tous les employés y ayant travaillé ainsi que tous les clients ayant camouflé dans ces banques une somme égale ou supérieure à 10 RSA