Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 19 février 2013

CPI: Le jour du procès du pdt Gbagbo je viens d'être censuré par Médiapart G.Delacroix: (Le 16 décembre 2010 contre le président Gbagbo: Jean-Marie Bourry - ONUCI putschiste, fasciste criminel tueur de flics ivoiriens) copie idem de l'article

Le 16 décembre 2010 contre le président Gbagbo :Jean-Marie Bourry - ONUCI putschiste, fasciste criminel tueur de flics ivoiriens

LES FASCISTES PUTSCHISTES DU 16 DECEMBRE 2010
ONT LE MEURTRE DE 10 POLICIERS IVOIRIENS
SUR LA CONSCIENCE.
Qu'il ait organisé et commandé de loin ces attaques
ou qu'il y ait participé de telle façon qu'on le voit être filmé ici,
Jean-Marie Bourry aura à répondre
de ses crimes devant le Nuremberg de l'Afrique
Le putsch du 16 décembre 2010 fut la suite de la guerre de basse intensité menée depuis 2002 par les forces fascistes de Alassane Ouattara, délégué FMI-esclavagiste pour la zone.
Ils attaquèrent la Côte d'Ivoire par le nord.
Ce qui justifia l'invasion du pays par la LICORNE fasciste et l'ONUCI.
Ce sont deux chefs SA Guillaume Soro et IB qui étaient chargés des basses besognes criminelles : bonne figure en face de la presse puis discours martial devant ses troupes d'assaut.
Jean-Marie Bourry - ONUCI putschiste, fasciste criminel tueur de flics ivoiriens© Image et son : RTI - président L. Gbagbo commentaires écrits Yanick Toutain

Après avoir truqué les élections, le but, soutenus par les fascistes ONUCI, consistait à entrainer quelques milliers de naïfs en direction de la télévision ivoirienne.
Les milices fascistes - entre autres avec des casques bleus - se chargeant de tuer assez de flics de la police d'Abidjan pour déclencher un contre-tir tuant des civils.
Mais les civils étant absents, on voit donc les agresseurs de Soro mêlé à des casques bleus mener l'offensive du 16 décembre 2010.
On aperçoit la silhouette de Jean-Marie Bourry ou d'un de ses collègues putschistes ONUCI. Mais sa place de chef de la police ONUCI aurait du le faire déférer auprès de la justice afin de le faire inculper. Cela signe donc son forfait ou sa complicité avec ce collègue.

NB : Ce fasciste putschiste persécute l'auteur de ces lignes depuis plus de un an. Avec l'aide de policiers véreux, de polices politiques parallèles faisant des enquêtes sur la vie privée des gens, avec l'appui d'un procureur sarkozyste accoutumé des violences physiques sur des prévenus (dénoncé par un policier belge), l'appui d'un juge pratiquant la jurisprudence fasciste .... il obtint - en "urgence", à l'été 2012, une condamnation folle à faire payer 31000 euros à l'auteur d'un texte lu par 20 personnes le 2 janvier 2011.
Une condamnation en référé, en urgence, datant de septembre 2012.
Depuis, il ne cesse de demander des reports de date pour les appels, mais en continuant à faire actionner des huissiers persécuteurs !
Tout cela va avoir une fin !
La jurisprudence Bourry Changeur Janas faisant violence aux lois sur la vie privée pour obtenir des condamnations politiques va se transformer en un BourryGate accompagnant le TaubiraGate et le HollandeGate anticolonialiste, antiesclavagiste !
CE TUEUR DE FLICS IVOIRIENS VA ETRE MIS SOUS LES PROJECTEURS EN PLACE PUBLIQUE !
ET CESSER DE MANIPULER LA JUSTICE BOURGEOISE A DES FINS POLITICO-ESCLAVAGISTES !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire