Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 19 janvier 2018

Le Canard Enchaîné (Claude Angeli) avoue enfin:«Hollande, Fabius, Le Drian»«espéraient voir ces jihadistes s’emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs après en avoir chassé Bachar et son clan»«comme USA, Erdogan, Qatar, Arabie Saoudite»

par Yanick Toutain
REVACTU
19 janvier 2018


« Erdogan (…) Arabie saoudite et le Qatar (...) Tous espéraient voir ces djihadistes s'emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs, après en avoir chassé Bachar et son clan.
Sans imaginer un instant que miser ainsi sur un mouvement terroriste pour se débarrasser de Bachar et de son régime était à là fois indigne et stupide, l'équipe Hollande-Fabius-Le Drian nourrissait le même espoir, et, à l'instar de la coalition dirigée par les Etats-Unis, les Rafale et les Mirage français n'ont jamais bombardé les positions du Front Al-Nosra pendant plus de deux ans.

Mais, en septembre 2015, quand ces jihadistes s’approchaient de Damas et se vantaient d’y instaurer bientôt la charia, Poutine s’était énervé (…) Ainsi se termine le rêve d’Al-Qaida. Et celui, que cela plaise ou non, de Hollande, de Fabius et de Le Drian.




Une nouvelle fois Claude Angeli fait un article bombe médiatique, mais en noyant l’information principale dans un titre sur un thème secondaire.
Pourquoi titrer sur Erdogan quand il s’agit d’expliquer pourquoi Lafarge finançait DAECH… ? Et ne même pas parler de Lafarge dans l’article.

CLAUDE ANGELI AVOUE CE QU’ON EXPLIQUE DEPUIS DES ANNEES
Hollande, Le Drian et Fabius sont les alliés de DAECH-Al Qaeda-Al Nosra




Aux terroristes de Daech, celui-ci ouvrait généreusement ses frontières, facilitait leurs exportations de pétrole et permettait aux blessés de l’État islamique de se faire soigner dans les hôpitaux turcs. Quant aux combattants du Front Al-Nosra, souvent « en conflit de territoires » avec Daech en Syrie, Erdogan acceptait de leur fournir des armes et une aide financière, comme l'Arabie saoudite et le Qatar, deux bons amis et clients de la France. Tous espéraient voir ces djihadistes s'emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs, après en avoir chassé Bachar et son clan.
Sans imaginer un instant que miser ainsi sur un mouvement terroriste pour se débarrasser de Bachar et de son régime était à là fois indigne et stupide, l'équipe Hollande-Fabius-Le Drian nourrissait le même espoir, et, à l'instar de la coalition dirigée par les Etats-Unis, les Rafale et les Mirage français n'ont jamais bombardé les positions du Front Al-Nosra pendant plus de deux ans.

Mais, en septembre 2015, quand ces jihadistes s’approchaient de Damas et se vantaient d’y instaurer bientôt la charia, Poutine s’était énervé (…) Ainsi se termine le rêve d’Al-Qaida. Et celui, que cela plaise ou non, de Hollande, de Fabius et de Le Drian.
« On a épargné et parié sur le Front Al Nosra, se désolait à l’époque un diplomate, alors que ce mouvement figurait en bonne place dans la liste des groupes terroristes établie par l’ONU. » Claude Angeli

SAMEDI 14 NOVEMBRE 2015


DAECH Quand le général Vincent Desportes dénonçait les Etats-Unis "le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre"



présentation Yanick Toutain
REVACTU
14/11/2015




Les terroristes sont les mercenaires de la bankoslavoisie. Ces psychopathes de la riba, faux musulmans qui bafouent la principale des 7 abominations de l'Islam ont été financés, recrutés, entraînés, coordonnés par la CIA (Frères Musulmans Al Qaeda DAECH etc...), par la DGSE (MNLA Ansardine etc... )
Le général français Vincent Desportes révélait une partie de la vérité au Sénat.
Cela se passait le 17 décembre 2014.

FERMER TOUTES LES AMBASSADES TERRORISTES
TURQUIE QATAR ARABIE SAOUDITE USA GRANDE-BRETAGNE


Un gouvernement révolutionnaire en France fermerait immédiatement toutes les ambassades terroristes à Paris : Turquie, Qatar, Arabie Saoudite, USA, Grande-Bretagne ainsi que leurs complices et marionnettes dont les peuples ne les auraient pas encore renversés - Mali, Togo, Cameroun etc etc
..... ainsi que l'actuelle Transition illégale du Burkina Faso qui fait semblant d'enquêter sur le putsch de septembre..... sans même oser lancer un mandat international contre le terroriste Soro qui organisait des attaques de commissariat ou de gendarmerie par les islamofascistes du Mali - leurs pantins mercenaires.

LA CREATION DE DAECH FUT LANCEE
PAR HILLARY CLINTON EN 2012
ET LA CREATION EUT LIEU LE 8 AVRIL 2013




SAMEDI 20 AOÛT 2016


Barack Obama et Hillary Clinton ont créé DAECH le 8 avril 2013 : nom de code Timber Sycamore (Financement Arabie Saoudite)

Haji Bakr
 véritable chef DAECH
Organisateur du plan CIA
 Timber Sycamore en Syrie
par Yanick Toutain
20/8/2016


Tous les matins, pendant cinq jours d'affilée,
la voiture marron foncé dépose Baghdadi
et son second, Haji Bakr,
au quartier général du Conseil consultatif
des moudjahidines à Kafr Hamrah.
À la fin de la journée, la même voiture,
avec le même chauffeur, vient les chercher
 et les emmène dans un endroit secret pour y passer la nuit.
Le lendemain, la voiture revient et dépose Baghdadi et Bakr.

… dans un discours prononcé par Baghdadi
peu après l'épisode de Kafr Hamma.
Le 8 avril 2013, il annonce que son organisation
 s'est implantée en Syrie.
Toutes les factions djihadistes syriennes,
 y compris le Front Fatah al-Sham,[Al Nosra]
doivent se soumettre à son autorité. 
«Nous déclarons avec l'appui d'Allah
 l'annulation du nom d'État islamique d'Irak
et l'annulation du nom Jabhat al-Nusra,
pour les réunir sous un seul nom:
 l'État islamique en Irak et au Levant»,
cf infra

"Les détenus racontent que le Camp Bucca
 s'était transformé en véritable académie du djihadisme"

cf infra

 "Washington devrait commencer par exprimer sa volonté de travailler avec les alliés régionaux comme la Turquie, l'Arabie Saoudite et le Qatar pour organiser, former et armer les forces rebelles syriens." (Email Hillary Clinton 4 mois avant le 8 avril 2013 la création de DAECH)
"le New York Times a révélé dans cet article que l’Arabie saoudite a financé à hauteur de « plusieurs milliards de dollars » la guerre secrète de la CIA en Syrie. D’autres contributeurs étatiques à cette campagne de l’Agence sont cités par ce journal. Il s’agit de la Turquie, de la Jordanie et du Qatar. " (infra)
Il y avait Abou Sayyaf, un djihadiste venu de Belgique, qui parlait souvent des décapitations. Un jour, il a demandé à son émir, Abou al-Atheer al Absi, s'il pouvait assassiner quelqu'un. «Je voudrais juste porter une tête à la main», a-t-il dit. Autour de lui, on le surnommait al-thabah, «le bourreau».

UN GROUPE DE CRIMINELS ATTAQUE L'EUROPE
TÉLÉGUIDES PAR LA CIA

Avec l'argent de l'Arabie Saoudite, avec l'armement massif venu des USA acheté par l'Arabie Saoudite, avec son manuel de la terreur dont les chapitres semblent avoir été écrits à Langley ou à l'université du Nebraska à Omaha (comme le manuel d'Al Qaeda imprimé par l'USAID), Haji Bakr fait fusionner tous les groupes terroristes de Syrie le 8 avril 2013.
Et, pendant que Obama appelle au renversement d'Assad, le pantin d'Haji Bakr et de la CIA annonce la création de DAECH (ISIS)


Les médias au service du capitalisme criminel excellent dans l'art de donner la vérité par petits morceaux en la rendant incompréhensible.
Quand l'Elysée organise et finance (20M€) l'attaque jihadiste du 9 octobre 2015 contre la gendarmerie de Samorogouan au Burkina Faso, toutes les preuves sont publiques. Mais en petits morceaux.
Le général Puga, bras droit militaire de Hollande a lancé les jihadistes à l'attaque du Mali le 17 janvier 2012 et a missionné les mêmes contre le Burkina Faso, 3 et demi plus tard. Après leur avoir versé 20 millions d'euros en octobre 2013 pour la création à Kidal de l'école des « petits combattants du jihad » que le leader Iyad Ag Ghali présenta au journaliste du Spiegel en 
RFI, le Monde et autres médias au service du terrorisme d'Etat énoncent les faits. Mais jamais dans le même article.
L'enregistrement téléphonique des logisticiens Guillaume Soro et Djibrill Bassolé n'est jamais mentionné dans les articles concernant l'attaque elle-même.
Pour la création de DAECH, la même technique est utilisée.
Le New York Times publie un scoop sur l'opération Timber Sycamore.
Mais ne met jamais en relation cette opération d'armement massif de DAECH avec la création de ce groupe par l'agent de la CIA – Haji Bakr (qui n'était pas le bras droit de Baghdadi mais, en réalité, son véritable chef).
De la même façon, les déclarations d'Obama au même moment ne sont jamais corrélées avec la création de DAECH et l'armement.
Ni la liste des dirigeants terroristes de la région que Obama rencontre au moment exact de la création de DAECH.


PROCLAMATION DE DAECH LE 8 AVRIL 2013 PAR BAGHDADI PANTIN DE HAJI BAKR





L'ARTICLE DE CLAUDE ANGELI CANARD ENCHAINE








Les soldats turcs entrés en Syrie avec Al-Qaida

EN RECEVANT le président Erdogan à l’Élysée, le 5 janvier, Macron s'était bien gardé de lui reprocher les amicales relations entretenues par ses généraux avec divers groupes djihadistes. Exemple le plus récent : à l'automne 2017, les troupes turques ont pénétré dans la province syrienne d'Idlib avec comme escorte, et comme alliés, les combattants de Tahrir al-Cham - puissant mouvement terroriste plus connu sous son ancienne appellation : le Front Al-Nosra, une filiale d'Al-Qaida. 

Il faut rappeler que DAECH a été créé par l’absorption de Al Nosra : le faux musulman Haji Bakr missionné par la CIA aspira par des mensonges les jihadistes de Al Nosra le 8 avril 2013.

Trois mois plus tard, les 12 et 13 janvier, « Le Monde » puis « Le Figaro » mentionnent, au détour de leurs articles sur la bataille d'Idlib, cette complicité des militaires turcs avec les djihadistes d'Al-Qaida, qui les avaient « escortés » tandis qu'ils entraient en Syrie. Les deux confrères utilisent le même verbe - « escorter » -, mais sans trop s'en émouvoir. En revanche, plusieurs diplomates et, à les en croire, certains de leurs amis militaires estiment vraiment « problématique » que le président Erdogan persévère dans ses mauvaises fréquentations. Ils n'ont pas tort car, dans ce cas précis, Macron se montre tout aussi complaisant à l'égard d'Erdogan que ses anciens amis socialistes. 

Il faut aussi rappeler que l'installation des terroristes MNLA Ansardine au pouvoir au Mali s'est faite pendant que Macron était à l'Elysée : le jihadiste Iyad Ag Ghali était tranquillement installé au sommet de l'hôtel de luxe où l'avaient logé Blaise Compaoré et.... Le Drian-Hollande-Fabius-Macron : l'Hôtel Laico à 4,5 km du palais présidentiel du Burkina Faso, à Ouagadougou.... pendant que Le Drian faisait semblant de le rechercher au Mali...... il court toujours 5 ans plus tard.....
Il est vrai qu'il a reçu de Hollande 20M€ en octobre 2013..... en remerciement !!


Durant le quinquennat précédent, François Hollande, Laurent Fabius, au Quai d'Orsay, et Jean-Yves Le Drian, à la Défense, avaient en effet toujours toléré - comme les Américains, d'ailleurs - que le Grand Turc ait deux fers au feu djihadiste. Aux terroristes de Daech, celui-ci ouvrait généreusement ses frontières, facilitait leurs exportations de pétrole et permettait aux blessés de l’État islamique de se faire soigner dans les hôpitaux turcs. 
Quant aux combattants du Front Al-Nosra, souvent « en conflit de territoires » avec Daech en Syrie, Erdogan acceptait de leur fournir des armes et une aide financière, comme l'Arabie saoudite et le Qatar, deux bons amis et clients de la France. Tous espéraient voir ces djihadistes s'emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs, après en avoir chassé Bachar et son clan.
Sans imaginer un instant que miser ainsi sur un mouvement terroriste pour se débarrasser de Bachar et de son régime était à là fois indigne et stupide, l'équipe Hollande-Fabius-Le Drian nourrissait le même espoir, et, à l'instar de la coalition dirigée par les Etats-Unis, les Rafale et les Mirage français n'ont jamais bombardé les positions du Front Al-Nosra pendant plus de deux ans. 

Il manque ici le rappel qu'après le 8 avril 2013 (création de DAECH), Hollande, fin juillet 2013 voulait précipiter le mouvement et bombarder Assad. Obama qui craignait déjà Poutine, mit son veto

Mais, en septembre 2015, quand ces djihadistes s'approchaient de Damas et se vantaient d'y instaurer bientôt la charia, Poutine s'était énervé. Pour défendre son protégé Bachar et les bases russes qu'héberge la Syrie, il avait vite envoyé 50 avions de combat, des hélicoptères, des commandos, des missiles de croisière montés sur camions (avec radar) et une artillerie de «gros calibre », comme disaient alors les militaires français. Ainsi se termina le rêve d'Al-Qaida. Et celui, que cela plaise ou non, de Hollande, de Fabius et de Le Drian. « On a épargné et parié sur le Front Al-Nosra, se désolait à l'époque un diplomate, alors que ce mouvement figurait en bonne place dans la liste des groupes terroristes établie par l'ONU. » Claude Angeli
Le Canard enchaîné » - mercredi 17 janvier 2018 - 3



Les ratés de la « force africaine »
PARMI les éléments de langage destinés aux journalistes et préparés à l’Élysée ou au ministère des Armées, on parle toujours de la « montée en puissance » de cette force africaine dont Macron s'était voulu le chantre à Bamako, le 1" juillet 2017. A sa demande, les chefs d’État du Mali, du Niger, du Tchad, du Burkina et de la Mauritanie s'étaient alors engagés à fournir 5 000 hommes chargés de traquer les terroristes en compagnie des 4 500 Français du dispositif français Barkhane. Depuis, les réunions de ce « G5 Sahel » se sont succédé.

Il manque le rappel que ce sont Sarkozy et le général Puga qui ont recruté et missionné ces terroristes.
Et le rappel supplémentaire que le jihadiste Ahmada Ag Bibi a été élu député...... de l'Internationale Socialiste

lundi 6 mars 2017


Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT

Le Capitaine Sékou Traoré Résistant aux jihadistes
Découvre l'alliance entre son Président ATT et les terroristes
Par Julie Amadis
#IPEAVAEAFAF
Le 06/03/2017



"La France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne,... en contrepartie, elle nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad. C’est l’accord qui a été conclu avant la guerre entre le MNLA et la France.(interview de Hama Ag Mahmoud un des principaux chefs terroristes MNLA)





 Et l'on y « invite » - pour ne pas avouer qu'il s'agit d'une convocation - chefs d’État, ministres de la Défense et chefs d'état-major africains. Macron, qui ne craint pas de se voir accusé de paternalisme, a déclaré, selon l'un de ses conseillers : « Cet engagement ne sent tout de même pas mauvais comme naguère la Françafrique. » Reste que les 5 000 hommes prévus ne sont pas encore tous recrutés, équipés et formés, que le financement international traîne encore et que la situation sur le terrain se dégrade. Notamment au Mali ainsi que dans la zone dite « des trois frontières », à cheval sur celles du Burkina, du Niger et du Mali - plus de la moitié de la France.






LA DEUXIEME PARTIE DU COMPLOT SYRIE-MALI C'EST EN FRANCE
DAECH FRANCE = ARMEE FRANCAISE SAUMUR



MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2016


Les terroristes DAECH Saumur c'est l'armée française sous déguisement. Preuve ahurissante du complot terroriste par le CIA NRBC en France


par Yanick Toutain
28/9/2016


"une salle de propagande avec caméra sur trépied, ordinateur portable, un coin cuisine, un lit de camp" Et encore "de la documentation de propagande islamisteet une représentation d'un drapeau de DAECH". Les policiers s'inquiètent tout particulièrement de la "présence d'une forme allongée à terre vêtue d'une combinaison de protection avec masque à gaz
 ainsi que d'"un autre masque à gaz accroché au mur
avec derrière un rideau plastifié transparent
" (Canard Enchaîné 28/9/2016)

Mercredi après-midi, [21 septembre 2016]
 des employés d’une association d’insertion
viennent débroussailler un terrain situé près de l’église Saint-Hilaire-des-Grottes,
 à la sortie de Saint-Hilaire-Saint-Florent sur la route de Gennes.
La clé qui doit ouvrir le portail ne fonctionne pas.
 Ils empruntent une autre entrée
et voient un camion blanc banalisé qui quitte alors les lieux.
Comme ils trouvent cela étrange, ils alertent la police nationale.
 Sur place, celle-ci découvre du matériel pour le moins suspect :
 un drapeau de Daesh, du matériel audio et vidéo,
un groupe électrogène, des journaux en langue arabe…
Bref, des objets qui peuvent faire penser à une planque terroriste.
(Courrier de l'Ouest du 22/9 que les médias nationaux ont à peine signalé)

Depuis mercredi dernier, la presse française a bien camouflé l'information explosive publiée le jeudi 22 septembre par le Courrier de l'Ouest Saumur : l'armée française crée des planques DAECH en France.

LE CIA NERBC CREE DES PLANQUES DAECH
AVEC DRAPEAU ET CAMERA
POUR REVENDIQUER DES ATTENTATS


DAECH est une agence de la CIA crée par Obama et Clinton le 8 avril 2013. On a les preuves. On a même le courriel de Hillary Clinton. "Organize Train And Arm" avec la liste des organisateurs et financiers : Qatar, Arabie Saoudite, Turquie et la Jordanie pour les camps d'entrainement.
Les gens informés que la vérité ne dérange pas ne sont aucunement surpris d'apprendre que l'armée française fabrique des planques DAECH.
C'est la méthode de l'armée algérienne pendant la prétendue lutte contre FIS et GIA : les militaires du FLN se déguisaient en terroristes pour assassiner les opposants révolutionnaires au régime.

MAIN ROUGE TERRORISTE A SAUMUR
LE GENERAL ARNAUD NICOLAZO DE BARMON


 CHEF TERRORISTE DAECH S'EST FAIT PRENDRE

L'armée française a des drapeaux DAECH, l'armée française a de la propagande islamique, l'armée française a des masques à gaz DAECH.

Un coup de fil du sous-préfet au général commandant les Écoles Militaires de Saumur (EMS) permet de pousser un ouf de soulagement. Le matériel a été déposé par les militaires du Centre interarmées de la défense nucléaire, radiologique, biologique et chimique qui sont en formation. Ils utilisent en effet ces grottes comme terrain d’exercice. (Courrier de l'Ouest 22/9/2016)
On comprend maintenant l'étrange impunité depuis 2013 de l'assassin de Chokri Belaid, le franco-tunisien qui a recruté les terroristes Kouachi.
Les terroristes sont une fabrication de la CIA en Syrie, en Tunisie, en Irak, en Afghanistan.
On savait que la DGSE finance les terroristes au Mali - 20M€ au jihadiste Iyad Ag Ghali.
On a appris hier que l'armée française venait de "prendre ses distances" avec ses amis les terroristes MNLA.
On a donc maintenant les preuves que, sur le territoire française il existe des planques DAECH créées par les barbouzes terroristes CDNBC.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire