Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 22 juillet 2015

Sandra Bland étudiante de Huston (USA) morte en prison pour un clignotant : encore une victime du racisme de la police esclavagiste de Obama-Bush-Sarkozy-Hollande


Sandra Bland étudiante de Huston (USA)
 morte en prison pour un clignotant :
encore une victime Afro-Etasunienne
de la police esclavagiste de Obama
par Yanick Toutain
22/7/2015

France "Que va-t-il arriver à ces poulets baratineurs dont les faux PV ont failli entraîner de sévères condamnations et ont coûté trois ans de procédures ?
"Il n'y a pas de suite" a répondu au "Canard" le parquet général de Paris.


"Je tiens à préciser que la mort de madame Bland est un incident tragique. Il ne s'agit en aucun cas d'un incident criminel" 
ose affirmer le capitaine Brian Cantrell (du bureau du Shériff du Comté de Waller (Texas Etats Unis)
Comme son collègue du Havre le procureur Francis Nachbar , le pseudo-enquêteur du Texas ose tout !
Il révèle, de facto, que - comme pour Mohamed Rajhi, comme pour Abdoulaye Camara les conclusions de l'enquête sont déjà écrites dès le début de la procédure par les policier et magistrats racistes.
Sandra Bland avait 28 ans, elle a été accusée par des policiers racistes de ne pas avoir mis son clignotant. Cela se passait près de Houston le 10 juillet.
Trois jours plus tard son corps sans vie est retrouvé en prison. Elle se serait pendue.





Le 10 juillet, Sandra Bland, une jeune femme noire de 28 ans, est au volant de sa voiture et se rend à l'université Prairie View A&M près de Houston, où elle vient d'être embauchée. Un officier de police lui demande de s'arrêter. Il lui reproche de n'avoir pas mis son clignotant alors qu'elle changeait de voie.
Le ton monte alors entre les deux protagonistes. La jeune femme refuse de sortir de son véhicule et le policier brandit alors un taser puis extrait de force Sandra Bland de sa voiture, avant de la menotter. Au final, elle est arrêtée pour agression d'un représentant des forces de l'ordre et placée en détention. Trois jours plus tard, le 13 juillet, son corps sans vie est retrouvé dans sa cellule et la police évoque un suicide par pendaison.(LCI-TF1)
IL Y A UN AN AU HAVRE : MOHAMED RAJHI MORT POUR UN JOUET DEFECTUEUX

Mort en garde à vue au Havre en août : Le témoignage de son ex-épouse Nadia Djaghloul 


Nadia Djaghloul : "Quant au décès de mon ex-mari nous n'avons aucune réponse on sait pas de quoi il est décédé à ce jour voilà (6 janvier 2015)

Le procureur du Havre, l'auteur de ce blog subit ses faux en écritures, subit son racisme. Un procureur ex-conseiller d'Eyadéma - le dictateur assassin du Togo, meurtrier du président Sylvanus Olympio, un procureur auteur d'agression en Belgique en garde à vue, signalé par le procureur du Roi (Belge) auprès du Procureur Général de Reims.

Nantes et Le Havre en résistance samedi 21 février contre les violences policières du #HollandeCoupdEtat (la vérité sur la mort de Rémi Fraisse, du père de famille Mohamed Rahji et de Abdoulaye Camara)

Samedi ce seront deux rassemblements simultanés au Havre et à Nantes. L'un contre le scandale de l'assassinat de Abdoulaye Camara - mort le 16 décembre 2014 avec 10 balles dans le corps et la mort inexpliquée d'un père de famille de 41 ans Rajhi  - mort en garde à vue le 7 août 2014 pour avoir fait une réclamation d'un jouet défectueux dans un magasin Joué-Club.

GARDE A VUE MORTELLE ET 20 BALLES (DONT 10 MORTELLES) DANS LE CORPS
 2 MORTS AU HAVRE à 131 JOURS D'ECART

Le procureur Nachbar est un agresseur
qui protège des agresseurs
"Même un policier belge a été choqué par les méthodes Nachbar lors de l'interrogatoire de Monique Olivier, l'épouse de Michel Fourniret. Il s'en était du reste ouvert à Cédric Visart de Bocarme, procureur du Roi, lequel avait transmis ses doléances à fin de poursuites à Yves Charpenel, procureur général de Reims qui s'empressa d'enterrer le dossier. Des baffes derrière la tête qui n'ont eu pour effet que de charger Fourniret d'un crime qu'il n'a pas commis et dont l'auteur court toujours." article de Christian Chardon L'Union L'Ardennais  (les violences commises en Belgique par le procureur délinquant Francis Nachbarsource
Mais ses exploits lui ont permis de conserver pendant 6 mois les pièces d'un autre meurtre, celui de Abdoulaye Camara. Tué de 10 balles.
Comme son collègue de Waller, le capitaine Brian Cantrell, le procureur Nachbar connaissait la conclusion de l'enquête dès le premier jour. Il invoquait des vidéos probantes que l'avocat Me Routel de la famille Camara attend encore....

UNE PSEUDO ENQUETE POUR TERRORISER LES TEMOINS
 ET FABRIQUER DES FAUX : 
LES METHODES HABITUELLES DE LA POLICE DU HAVRE DEPUIS 2008

Mais ce procureur, pendant 7 mois a instruit contre un mort : le temps pour ses amis des services secrets de fabriquer de fausses preuves ! Le temps pour cette police pourrie du Havre d'agir comme ils l'ont fait pour les agressions de l'école Valmy et de l'école Varlin : les procédures servent à foutre la trouille aux témoins pour protéger les agresseurs !
Et pendant le temps de cette enquête bidon, la véritable enquête des deux juges et de l'IGPN ne pouvait pas accéder au dossier. Me Guillaume Routel en a d'ailleurs exigé la communication. Mais les journalistes aux ordres n'en parlent pas !

Camara tué par la police havraise en 2014 : l’enquête se poursuit

La thèse de la famille Camara qui parlait d’une éventuelle agression au domicile d’Abdoulaye, avant les faits a été évincée. « Les policiers se sont aperçus que le domicile, rue Florimont-Laurent, était sens dessus dessous, du sang partout mais uniquement celui d’Abdoulaye Camara. De même il y a son seul ADN au niveau de l’immeuble de la rue Florimont. C’est lui-même qui a cassé, pour une raison que l’on ignore, et est entré dans une rage de démence meurtrière », développe le parquet. Par ailleurs, le trentenaire et Abdoulaye Camara ne se connaissaient pas. « Il n’y a aucune explication quant au comportement d’Abdoulaye Camara qui n’était pas habituellement quelqu’un d’agressif, ni n’avait de suivi psychiatrique. » Ni alcool ni médicament n’ont été retrouvés dans le corps d’Abdoulaye Camara, seulement des traces de stupéfiant.
Contrairement à ce que pense l’avocat de la partie civile, Me Routel, le parquet depuis le début considère que les tirs des policiers étaient proportionnés par rapport à la situation. L’IGPN donnera son avis dans plusieurs mois.
SUZELLE GAUBE

FAUX EN ECRITURES PUBLIQUES
COMMIS PAR LE PROCUREUR VOYOU
DELIQUANT FRANCIS NACHBAR
PROTEGE PAR C. TAUBIRA ET B. CAZENEUVE
L'auteur de ce blog avait prévenu la famille dès le départ : le procureur Francis Nachbar est un menteur, il est un faussaire qui fait recel de faux en écritures fabriqués par des policiers (faux de Jean-Marie Bourry multipliant par 671 le nombre de lecteurs d'un article pour obtenir 31000 €), il fabrique lui-même des faux en écritures .... sans que cela ne semble perturber la Cour de Cassation ni a fortiori les juges du TGI du Havre, du Tribunal d'Instance ni le président de la Cour d'Appel de Rouen....

jeudi 18 décembre 2014

La "THESE" de la famille Camara ose écrire le journaliste havraise de la presse OMERTA76 Suzelle Gaube..... L'aggression de Abdoulaye Camara par une bande n'est pas une "thèse"...
C'est le témoignage de voisins, c'est le témoignage de jeunes ayant entendu les agresseurs revendiquer leur agression et donner le nombre de 6  !
Depuis le 28 février ont été publié ces propos d'un témoin.
Le témoin, il y a 5 mois avait dit
"savoir que des gens sont allés agresser quelqu'un qui s'est fait tué ensuite"
Prétendre qu'il s'agit d'une "thèse" est typique du procureur voyou....... Auteur de faux en écritures publiques contre l'auteur du blog L'Havrais Vérité !!
La vérité finira pas éclater
Il y a des témoignages du voisinage, il y a eu du bruit dans les escaliers, des bruits plus fort dans l'appartement. Et le cri d'une femme dans l'appartement. Un cri qui a duré... un cri qui a été long...Je sais que la police a pris la déposition de ce voisin. (source)
Il suffit de lire ce témoignage pour comprendre que la police havraise est occupée à faire taire les témoins. Pas à enquêter.
BonjourExcusez-moi de vous déranger à propos de l'affaire d'Abdoulaye Camara.J'ai été témoin des cris qu'il y a eu pendant qu'Abdoulaye était dans son appartement.Il n'était pas tout seul. Mais avec plusieurs personnes.Je ne sais pas combien.J'ai aussi entendu des cris d'une fille. Tout ça dans la nuit du lundi au mardi 16 décembre à peu près vers 0h00 je pense.¨Pour que la justice soit faite nous avons besoin de vous, s'il vous plait.Et grâce à votre aide, l'aide de la famille et des témoins, la vérité sera connue de tout le monde. Et les policiers seront jugés comme toute personne ayant assasssiné un homme.Que justice soit faite.Merci au revoir.

PARQUET GENERAL : PAS DE POURSUITES
 POUR LES AUTEURS DE FAUX EN ECRITURES PUBLIQUES

Au Texas comme en France, il faut que le peuple désigne des juges délégués révocables, des enquêteurs délégués révocables !
En France, le Parquet Général protège les auteurs de faux en écritures publiques. C'est officiel ce matin dans le Canard Enchaîné
"Que va-t-il arriver à ces poulets baratineurs dont les faux PV ont failli entraîner de sévères condamnations et ont coûté trois ans de procédures ?"Il n'y a pas de suite" a répondu au "Canard" le parquet général de Paris.Quoi de plus insignifiant, en effet, qu'un faux en écritures publiques" (crime puni de 15 ans de prison) rédigé par des gardiens de la loi ? (Dominique Simonnot LE Canard Enchaîné 22/7/2015)

La vérité sur Sandra Bland, la vérité sur Mohamed Rajhi, la vérité sur Abdoulaye Camara,la vérité sur Morad à Marseille, la vérité sur les agressions des élèves dans les écoles du Havre, ce ne sont pas les juges actuels qui nous la dira !

EDR ! Il faut des Enquêteurs Délégués Révocables pour Morad Touat ! Révolution ! L'Etat voyou esclavagiste et ses bolloriciers camouflent la vérité


x

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire