Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 30 mai 2017

"Appelez à la reformation de CDR (Comités de Défense de la Révolution) pour que le peuple burkinabé prenne le pouvoir" Mon appel du 1° novembre 2014 à Valère Somé (il disparait aujourd'hui sans avoir reconstruit le CNR et les CDR)

par Yanick Toutain
REVACTU
30 mai 2017

"Votre rôle est HISTORIQUE Valére !
Si, demain vous apparaissiez pour APPELER LE PEUPLE à former des COMITES DE BASE DE DEFENSE DE LA REVOLUTION et à désigner UN pour 25 des délégués révocables.... ce n'est pas seulement la FACE DU BF qui serait changée mais la face de TOUTE L'AFRIQUE et de toute la planète !
C'EST LE SEUL MODELE HUMANOCRATIQUE !
Vous pouvez encore plus peser sur l'histoire que par le DOP !!
PRENEZ VOS RESPONSABILITES
MAXIMISEZ VOTRE PRODUCTIVITE HISTORIQUE" (conclusion de ma lettre ouverte du 1° novembre 2014 à Valère Somé

LIRE AUSSI

MARDI 30 MAI 2017


Valère Somé meurt sans avoir reconstruit l'oeuvre de sa jeunesse.
Il meurt aujourd'hui sans être redevenu membre du CNR, sans avoir reconstruit les CDR, l'oeuvre de sa jeunesse quand il était le bras gauche de Thomas Sankara.
Il aurait pourtant pu le faire.
Mais à la condition de rompre avec les voyous de la proto-formoisie vampire de l'université de Ouagadougou. Ses anciens élèves devenus la base sociale des agents Balai Citoyen au service des ambassades.
Ce n'est pourtant pas faute d'y avoir été incité par l'exécuteur testamentaire de Thomas Sankara que je suis devenu avec Julie Amadis.
Postant à nous deux plus de 98% des messages incitant à reconstruire les institutions de 1983 : Statut général des CDR
Valère Somé est mort sans avoir assumé son devoir : appeler les jeunes à former des CDR.
Il meurt sans avoir relancé l'appel qu'il avait lancé en octobre 1983

Il reviendra aux jeunes de faire ce que Valère n'a pas fait : redonner un CNR au Burkina Faso, construire 20 millions de CDR de base en Afrique, désigner 20 millions de délégués de base pour un gouvernement CIRAF, l'équivalent panafricain du CNR.

SAMEDI 1 NOVEMBRE 2014





une missive à Valère Somé
par Yanick Toutain
RevActu
1/11/2014

Quand Blaise Compaoré était le bras droit de Thomas Sankara, en 1983 et pendant 4 ans, vous vous étiez son bras gauche. Pas militaire mais civil, leader étudiant marxiste-léniniste tiers-mondiste proto-égalitariste un des dirigeants de l'ULC-R . Vous avez rédigé un des textes les plus fondateurs de cette révolution burkinabé 1983-1987 : Le DOP , le discours d'orientation politique.
Un texte qu'une baderne militaire comme l'imposteur Yacouba Isaac Zida serait totalement incapable d'écrire ou de prononcer !
Vous avez vécu en exil, puis êtes revenu à Ouagadougou comme universitaire, anthropologue.
J'ai tenté, dès que vous avez revendiqué la paternité du DOP, de dialoguer avec vous. En vain.
Aujourd'hui, vous êtes au pied du mur : Ce que je vous demandais, "à froid" depuis des mois ; enseigner aux jeunes les CDR et le modèle alternatif d'humanocratie dont ont besoin  les Africains et toute l'humanité, vous devez l'enseigner dès demain, place de la Révolution. Là où sont morts plus de 30 martyrs révolutionnaires.

Votre rôle est HISTORIQUE Valére !
Si, demain vous apparaissiez pour APPELER LE PEUPLE à former des COMITES DE BASE DE DEFENSE DE LA REVOLUTION et à désigner UN pour 25 des délégués révocables.... ce n'est pas seulement la FACE DU BF qui serait changée mais la face de TOUTE L'AFRIQUE et de toute la planète !
C'EST LE SEUL MODELE HUMANOCRATIQUE !
Vous pouvez encore plus peser sur l'histoire que par le DOP !!
PRENEZ VOS RESPONSABILITES
MAXIMISEZ VOTRE PRODUCTIVITE HISTORIQUE

J'écrivais ceci cet après-midi
"Les seuls qui peuvent prétendre s'appeler SANKARISTES aujourd'hui ils SONT EN TRAIN D'APPELER LE PEUPLE à CONSTRUIRE des COMITES DE DEFENSE DE LA REVOLUTION
Chaque COMITE DE BASE doit désigner un DELEGUE DE BASE
Les autres prétendus "sankaristes" ne sont que des farceurs donnant dans l'escroquerie intellectuelle !"


S'ils sont 250 000 manifestants demain dimanche pour crier ZIDA DEGAGE ! IIls doivent former 10 000 groupes de 25 et choisir 10 000 délégués de base
S'ils sont 1 million sur la place de la Révolution demain, ce sont 40 000 délégués de base qui doivent être désignés
En se groupant par 25 ils choisiront 1600 délégués de conseil puis 64 délégués députés et donc 2 DELEGUES NATIONAUX !
Pour un GOUVERNMENT DE 10 DELEGUES NATIONAUX IL FAUT QUE 4 MILLIONS de burkinabés désignent leurs délégués révocables !S'ils sont 250 000 manifestants demain dimanche pour crier ZIDA DEGAGE ! IIls doivent former 10 000 groupes de 25 et choisir 10 000 délégués de base
S'ils sont 1 million sur la place de la Révolution demain, ce sont 40 000 délégués de base qui doivent être désignés
En se groupant par 25 ils choisiront 1600 délégués de conseil puis 64 délégués députés et donc 2 DELEGUES NATIONAUX !
Pour un GOUVERNMENT DE 10 DELEGUES NATIONAUX IL FAUT QUE 4 MILLIONS de burkinabés désignent leurs délégués révocables !



SAMEDI 7 MAI 2011



Thomas Sankara et les classes sociales au Burkina Faso : une étude néo-marxiste et post-marxiste en rapport avec son discours d’orientation politique du 2 octobre 1983 (1/x)

par Yanick Toutain
7 mai 2011
ILS ONT TUE LUMUMBA
POUR DES SALAIRES 50 EUROS
ILS ONT TUE SANKARA
L AFRIQUE EST UN GHETTO
77
2° REVOLUTION
FOULES DE OUAGADOUGOU
BIENTOT L AFRICATION
THOMAS EST TOUJOURS DEBOUT


81
ILS ONT TUE LUMUMBA
VAUTOURS DANS LA BATAILLE
ILS ONT TUE SANKARA
L AFRIQUE EST UN CAMP DE TRAVAIL
84
NOUS F'RONS DELEGATION
FOULES DE OUAGADOUGOU
POUR LA REVOLUTION
THOMAS EST PARMI NOUS
La question intelligente d'un participant Facebook déclencha la rédaction de ce texte dont le contenu avait été trop longtemps reporté.
-existe-t-il une lutte de classe en Afrique et notamment au Burkina Faso?
-si oui! quels sont les différentes classes sociales en présence?
-quels sont les les intérêts de chacune de ses classes sociales ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire