Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 25 novembre 2017

Togo Manifs 29, 30 novembre, 2 décembre Le projet des 3 larbins d’Alpha Condé venus prendre leurs ordres à Paris VS le programme CDR Sankara et le projet de gouvernement provisoire CNPRT au Togo



Par Yanick Toutain
REVACTU
25 novembre 2017

Installer sur tout le Togo
25 comités de Zones Urbaines Provisoires
 formés de 2000 délégués conseillers
 (environ 80 délégués conseillers par ZUP)
avec pour chaque comité, un comité exécutif (CE-ZUP) de 16 membres DID,
et un bureau exécutif (BE-ZUP)
 de 3 membres délégués députés
 – ainsi membres du comité national.
Installer sur tout le Togo pour chaque comité (comités de quartiers/villages, comités de ZUP et comité national) une commission justice, une commission sécurité, une commission santé, une commission pédagogie et une commission économie (cette dernière composée principalement de délégués pédagogie)

Si vous partagez les propositions du programme sankariste CDR, lisez ce livre en le téléchargeant gratuitement en PDF sur Google Drive
Cliquez sur le lien ou sur l'image
http://goo.gl/gVrbAP




LIRE AUSSI

JEUDI 9 NOVEMBRE 2017


CNR-Togo : Recommandations à William Kouessan annoncé président d’une « commission santé » non institutionnelle


par Yanick Toutain
9 novembre 2017

WILLIAM KOUESSAN  DEVENEZ UN DES 
13 MEMBRES DU CEP
 COMITE EXÉCUTIF PROVISOIRE
 POUR DIRIGER LE TOGO (DEVENEZ UN DES 3 DELEGUES SANTÉ
 PARMI LES 13) 
PUBLIEZ LA LISTE DES
78 125 DÉLÉGATEURS QUI VOUS DESIGNENT
 MEMBRE DU COMITE EXÉCUTIF PROVISOIRE




Après la lamentable visite à Canossa des trois traitres venus quémander à Macron la succession.
Visite sur laquelle ironise la lettre du continent.
 Après la lamentable visite à Paris de Tikpi Atchadam venu accompagner les deux imposteurs réformistes Jean-Pierre Fabre et Brigitte Kafui Adjamagbo.
Après la séance d’humiliation des trois clowns Franceàfric USAfric venus quémander de leurs maîtres l’autorisation de remplacer le dictateur. Après la séance d’humiliation de la rencontre avec un autre Africain lui aussi venu à Paris pour porter auprès de ses subalternes la parole de l'esclavagiste Bolloré et du roi Jupiter Macron..... que les trois traitres..... ne rencontreront même pas...... pas plus visiblement qu'un quelconque employé subalterne de la maison mère....
C'est une NOUVELLE MANIFESTATION qui est APPELEE....
Mais toujours sur la même LAMENTABLE PLATE-FORME REFORMISTE , CONSTITUTIONNISTE , COLLABORATIONNISTE , ESCLAVAGISTE

FACE à CELA LES SANKARISTES CDR PRECONISENT LA SEULE SOLUTION PANSTITUTIONNELLE !


ET NON PAS LA TRAHISON D'UNE TRANSITION DE LA DICTATURE BOLLORE-GNASSINGBE VERS UNE AUTRE DICTATURE BOLLORE CAP2015-PNP




COMPARAISON DES DEUX PLATE-FORMES

BARATIN DES CONSDEMS allés prendre par Alpha Condé à Paris leurs ordres de Bolloré et Macron PROPOSITIONS HUMANOCRATES CDR Sankara 1 pour 25
La coalition vous invite à nouveau à la rejoindre, encore plus nombreux, sur toute l’étendue du territoire national, les mercredi 29 et jeudi 30 Novembre ainsi que le samedi 02 Décembre, Les sankaristes vous invitent immédiatement à vous grouper par 25, désigner 50 000 délégués de base #1pour25 pour les comités de quartiers, désigner 2000 délégués conseillers #1pour625 pour comités ZUP dans les 25 Zones Urbaines Provisoires, désigner 80 délégués députés #1pour15625 pour diriger le Togo dans un CNPRT Comité National Provisoire de la Révolution Togolaise et défiler avec vos délégués, par groupes de 5, 25, 125, 625, sur toute l’étendue du territoire national, les mercredi 29 et jeudi 30 novembre ainsi que le samedi 02 décembre, en proclamant l’installation du nouveau Gouvernement Provisoire
pour :d’une part :exiger le retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, Pour abolir définitivement la Constitution Eyadéma et proclamer l’instauration de la panstitution au Togo
la révision du cadre électoral Pour abolir les élections et installer l’humanocratie au Togo
et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger ; En proclamant le droit de la diaspora à participer au gouvernement du Togo CNR-Togo (et demain celui de l’Afrique-Burkina Faso par un CIRAF) en désignant librement des délégués révocables par des délégateurs en diaspora et/ou en formant des conseils avec des délégateurs vivant au Togo.
et d’autre part : condamner fermement les propos irresponsables, haineux et va-t-en-guerre du Chef de l’Etat devant les bérets rouges au camp de Témédja, le 10 Novembre 2017, Annoncer la désignation de 4000 délégués justice de base, dont 3200 juges de base (pour tribunaux TPR-TPC Sankara), 640 juges DIC (TPD-Tribunaux correctionnels), 128 juges délégués conseillers (juges de TGI-TPA), 25 juges DID (niveau cours d’appel), et 5 délégués députés justice (ces derniers ayant rang de juges de cour de cassation) pour poursuivre et condamner le dictateur Gnassingbé et ses miliciens criminels. À commencer par Yark l’assassin.
En y ajoutant 16 000 adjoints justice DIB.
dénoncer les répressions sauvages des manifestations pacifiques publiques des mois d’Août, Septembre et Octobre 2017 ayant fait des morts, de nombreux blessés et de nombreux exilés, Organiser la fraternisation révolutionnaire avec policiers et militaires et l’identification de la totalité des miliciens criminels.
Le tout organisé par 10 000 délégués sécurité – incluant les policiers et les militaires ralliés à la révolution (dont 8000 délégués de base assimilés à sous-offs, 1600 DIC de niveau lieutenants, 320 délégués conseillers de niveau commandants, 64 DID de niveau colonels, 12 délégués députés niveau généraux, plus 2 DIN)
Tous les corps habillés n’étant pas validés en tant que délégués révocables au niveau de leurs responsabilités seront désarmés immédiatement.
exiger qu’une enquête indépendante soit diligentée pour situer les responsabilités dans ces massacres de populations aux mains nues et traduire en justice les auteurs et commanditaires, Installer sur tout le Togo 25 comités de Zones Urbaines Provisoires formés de 2000 délégués conseillers (environ 80 délégués conseillers par ZUP) avec pour chaque comité, un comité exécutif (CE-ZUP) de 16 membres DID, et un bureau exécutif (BE-ZUP) de 3 membres délégués députés – ainsi membre du comité national.
Installer sur tout le Togo pour chaque comité (comités de quartiers/villages, comités de ZUP et comité national) une commission justice, une commission sécurité, une commission santé, une commission pédagogie et une commission économie (cette dernière composée principalement de délégués pédagogie)
dénoncer et condamner les traitements inhumains infligés aux détenus politiques et exiger leur libération immédiate et sans conditions, Libérer immédiatement, sous la responsabilité des délégués justice (correspondant aux niveaux d’infraction) les détenus politiques incarcérés.
Cela exclut évidemment les détenus coupables de terrorisme et de haute trahison et donc bien évidemment l’imam de Sokodé qui complotait avec des officiers américains sur le mont Agou pour y installer un tribunal terroriste de ribanazis pseudo-musulmans.
exiger l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition, Annoncer aux terroristes UNIR que leurs actes criminels seront passibles de la sévérité des tribunaux de l’humanocratie et que certains d’entre eux seront déférés au tribunal Nuremberg de l’Afrique dès qu’il sera installé par le comité CIRAF
exiger l’arrêt immédiat des entraves à l’exercice du droit constitutionnel de manifestation sur toute l’étendue du territoire national. Annoncer aux constitutionnistes démocrates au service des puissances étrangères esclavagistes que toutes tentatives de réinstaller de la démocratie et de ses institutions constitutionnels seront sévèrement poursuivies et condamnées comme actes terroristes et esclavagistes


Ces propositions seront accompagnées des premières mesures de la révolution pédagogique et de la révolution santé.
À commencer par la désignation de 20 000 délégués de base pédagogie et de 16 000 délégués de base santé.
La révolution pédagogie aura comme priorité la révolution alphabétisation (100 mots acquis en 3 mois par tous les analphabètes du Togo) et la révolution vitalité (division par 15 de la mortalité infantile au Togo en 5 ans)


Ces propositions qui ne mentionnent pas la jeunesse consciente du Togo doivent être reprises intégralement en multipliant par 1,5 toutes les préconisations ci-dessus.
En effet, si les femmes représentent 50 % de délégué.e.s à désigner, les jeunes de 7 à 17 ans représentent un nombre égal.
Pour 50 000 délégués adultes, il faut donc désigner 25 000 délégués pionniers et juniors.


Les sankaristes incitent les populations alentours à suivre ces progrès révolutionnaires et à commencer par les imiter : Habitants du Bénin et du Ghana doivent préparer la fusion révolutionnaire des trois pays dans un Ewe Faso de 48 millions d’habitants.
Habitants de Côte d’Ivoire, Mali et Burkina Faso doivent accompagner cette construction révolutionnaire et préparer leur fusion en Volta Faso.
Les manifestations des 29,30 et 2 décembre concernent donc tout autant les populations des 6 pays.

COMPLEMENT
LA VERITABLE STRATEGIE DE L'OPPOSITION DES CONSDEMS

COMPLEMENT



La coalition des 14 annonce de grandes manifestations nationales les 29, 30 novembre et 02 décembre prochains

CAP2015 – Groupe de Six- CAR – PNP- Santé du Peuple
COMMUNIQUE N° 22
Grandes manifestations nationales des 29, 30 Novembre et 02 Décembre 2017
Vous venez une fois encore, chers compatriotes, de démontrer votre détermination en prenant massivement part aux manifestations des 16, 17 et 18 novembre 2017. La Coalition CAP2015 – Groupe de Six- CAR – PNP- Santé du Peuple vous remercie pour ce niveau de mobilisation.
Elle vous invite à nouveau à la rejoindre, encore plus nombreux, sur toute l’étendue du territoire national, les mercredi 29 et jeudi 30 Novembre ainsi que le samedi 02 Décembre, pour :d’une part :exiger le retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger ;
et d’autre part : condamner fermement les propos irresponsables, haineux et va-t-en-guerre du Chef de l’Etat devant les bérets rouges au camp de Témédja, le 10 Novembre 2017, dénoncer les répressions sauvages des manifestations pacifiques publiques des mois d’Août, Septembre et Octobre 2017 ayant fait des morts, de nombreux blessés et de nombreux exilés, exiger qu’une enquête indépendante soit diligentée pour situer les responsabilités dans ces massacres de populations aux mains nues et traduire en justice les auteurs et commanditaires, dénoncer et condamner les traitements inhumains infligés aux détenus politiques et exiger leur libération immédiate et sans conditions, exiger l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition, exiger l’arrêt immédiat des entraves à l’exercice du droit constitutionnel de manifestation sur toute l’étendue du territoire national.
ITINÉRAIRES DE LOME
Point de départ 1 : Ets CCP- Carrefour Eglise Baptiste- Uniprix (Rails)- Tokoin Trésor- Ramco- Fontaine lumineuse- Bd circulaire- Deckon Déckon- Pharmacie du Bd- Rex- Nopato- Rue de Bè- Immeuble Fiata- Bd Circulaire côté est- Festival des glaces- Plage face hôtel Sancta Maria.
Point de départ 2 : Bè Gakpoto- Marché de Bè- Bd Félix Houphoët Boigny- Bd circulaire côté ouest- Déckon- Pharmacie du Bd- Rex- Nopato- Rue de Bè- Immeuble Fiata- Bd Circulaire côté est- Festival des glaces- Plage face hôtel Sancta Maria.
Point de départ 3 : Atikoumé/Akossombo-Todman-Gbossimé- Bd de la Kara- Gbossimé- Carrefour Eglise Baptiste- Uniprix (Rails)- Tokoin Trésor- Ramco- Fontaine lumineuse- Bd circulaire- Déckon- Pharmacie du Bd- Rex- Nopato- Rue de Bè- Immeuble Fiata- Bd Circulaire côté est- Festival des glaces- Plage face hôtel Sancta Maria
Pour les chefs-lieux de préfectures, les coordinations locales préciseront les itinéraires retenus.
Togolaises et Togolais des villes et campagnes du Togo et de l’étranger, organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, artistes, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, taximen, zémidjans, munis de drapelets togolais, une fois encore soyons tous aux rendez-vous des mercredi 29 Novembre, jeudi 30 Novembre et samedi 02 Décembre 2017, pour dire non, ça suffit, pour exiger la restitution à notre peuple sa souveraineté.
La lutte populaire est invincible
A Lomé le 24 Novembre 2017
Pour les organisateurs
CAP2015
Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON
GROUPE de Six
Nicodème HABIA
CAR
Jean KISSI
PNP
Tchatikpi OURO-DJIKPA
Santé du Peuple
Georges KUESSAN
Source : www.icilome.com


LIRE AUSSI

Manif Togo 7 novembre : urgence 50000 délégués de base pour un gouvernement provisoire CNR Togo

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 07/11/2017








Les Togolais sont en révolution depuis maintenant 2 mois.
Les manifestations sont à chaque fois très nombreuses.
A chaque fois la population crie "Gnassingbé Dégage"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire