Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 6 janvier 2016

La police savait ! Le terroriste Chérif Kouachi garé en planque -3 mois avant - devant l'immeuble Charlie Hebdo dans la fourgonnette CW-413 MK. Il annonce l'attaque. Le rapport de police a disparu du dossier d'instruction


par Yanick Toutain

REVACTU

6/1/2016

"Mais c'est bien ici les locaux de Charlie ?
C'est bien ici qu'on critique le prophète ?
De toute façon on les surveille !....
Vous ferez passer le message
".
Et il démarre le monospace de couleur sombre
 garé "sur la place de livraison
 juste devant l'immeuble" [de Charlie Hebdo]

Ce que vient de lancer Didier Hassoux dans le Canard Enchaîné de ce mercredi 6/1/2016. est une bombe médiatique !

LA POLICE AVERTIE DES OCTOBRE 2014 DES REPERAGES
 FAITS PAR LE TERRORISTE DEVANT L'IMMEUBLE CHARLIE HEBDO

La police avait été avertie des menaces proférées par Chérif Kouachi quand il faisait ses repérages juste devant l'immeuble de Charlie Hebdo en octobre 2014.
Ce nouveau scandale ne surprendra pas les résistants africains : ils ont maintenant toutes les preuves en Afrique que la DGSE et les réseaux terroristes sont une seule et même entité : le criminel Guillaume Soro, organisateur d'attaques djihadistes au Burkina Faso en septembre 2015 contre des commissariats et des gendarmeries, organisateur de trois assassinats politiques (dont le PM Zida) était le protégé de Cazeneuve, Hollande et Fabius à la COP 21 !
Il fallut lui rédiger une attestation falsifiée et antidatée de prétendu "diplomate" à la COP21 pour lui éviter une arrestation par les policiers envoyés par la juge honnête Sabine Khéris.
Que la DGSE et les terroristes ne soient qu'un seul et même gang risque de déboucher sur un autre constat : ou bien la DGSI est truffée d'incapables ou bien, comme leurs collègues de la DGSE ils sont les pilotes et les donneurs d'ordre des terroristes opérant en France.
Des terroristes faisant tout ce qu'il faut pour donner prétexte à Hollande de continuer en France le coup d'Etat commencé le 16 décembre 2010 par Sarkozy dans les rues d'Abidjan avec les psychopathes de Guillaume Soro.

TOUT A ETE FAIT POUR LAISSER LE CHAMP LIBRE
 AUX ASSASSINS DE CABU, CHARB ET DE CHARLIE HEBDO

Ces révélations sur les repérages de Kouachi dévoilent l'étendue des mensonges de Cazeneuve, Hollande et toute la bande de marionnettistes de terroristes qui laissent faire (ou organisent – comme on a la preuve maintenant en Côte d'Ivoire et au Burkina Faso ) des attaques terroristes pour construire le prétexte du coup d'Etat mis en oeuvre en France.

Chérif Kouachi, en octobre 2014, trois mois avant l'attaque terroriste :

"Mais c'est bien ici les locaux de Charlie ? C'est bien ici qu'on critique le prophète ? De toute façon on les surveille !.... Vous ferez passer le message". 

Et il démarre le monospace de couleur sombre garé "sur la place de livraison juste devant l'immeuble [de Charlie Hebdo]
Tel sont les propos tenu par le terroriste Kouachi à "un journaliste travaillant à Premières Lignes, une agence audiovisuelle voisine de Charlie Hebdo".

Ce journaliste qui avait été intrigué par ce véhicule "ce mercredi d'octobre entre 11 heures et 11h30" téléphone aussitôt au policier Patrick Haggeman.
Ce policier – surnommé Fish – était avec son collègue Franck Brinsolaro "un des deux policiers chargés de la protection de Charb"

LES POLICIERS PROTEGEANT CHARB CONNAISSAIENT
 LES REPERAGES DU TERRORISTE
ET AVAIENT AVERTI LEUR HIERARCHIE

Franck Brinsolara est mort dans l'attaque. Son collègue – averti par le journaliste – avait bel et bien fait un rapport.
L'IGPN a confirmé au Canard "La matérialité des appels puis la rédaction d'un rapport ont été établies"Quand la veuve du policier – Ingrid Brinsolaro – a interrogé le "patron de son époux et de Fish, Frédéric Auréal, chargé du SDLP [Service de la Protection]," celui-ci lui a répondu que le collègue du défunt "avait fait l'objet d'une enquête administrative qui n'avait donné lieu à aucune suite"

Celle-ci a donc déposé plainte contre la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure) l'UCLAT (L'Unité de coordination de la lutte antiterroriste) et contre ce SDPL.
Une plainte pour homicide involontaire en raison "des manquements à des obligations de prudence et de sécurité".

COMBIEN DE BAVURES POUR FACILITER LA TÂCHE AUX TERRORISTES FAUX MUSULMANS ?

Ce même numéro du Canard Enchainé rappelle que, sur demande du syndicat (fasciste) Alliance, la "garde statique devant les locaux avait totalement disparu en septembre 2014"Mais ne pose pas la question du lien entre cette fin de garde statique en septembre et l'irruption de Kouachi juste un mois après.
On apprend de même que la préfecture de police avait été avertie le 7 janvier "à 11h23" que "deux hommes ont blessé un agent d'entretien au 10 rue Nicolas -Appert".

Mais ne "pense pas" prévenir les policiers de Charlie Hebdo.
Et donc une simple "patrouille de la BAC arrive sur les lieux sans imaginer qu'il s'agit d'une attaque terroriste et sans savoir que les locaux de Charlie Hebdo se trouvent à cette adresse".Le carnage n'a pas encore eu lieu "car les frères Kouachi mettent encore de longues minutes avant de repérer les locaux. Quand les trois policiers de la BAC parviennent sur les lieux, la tuerie n'a pas encore débuté. A 11h29 l'un deux passe un appel pour prévenir que les locaux de 'Charlie' pourraient être visés. Il demande des renforts."C'est à 11h32 que "des détonations retentissent"
Soit 9 minutes après le premier appel.
Largement le temps pour les journalistes de Charlie Hebdo de se barricader, pour que le policier Brinsolaro ait eu le temps de prévoir une défense armée sans surprise.

On se souvient des autres sabotages :

AMÉDY COULIBALY LAISSE LIBRE DÉLIBÉRÉMENT 8 JOURS AVANT L'ATTENTAT


Nous savons maintenant que les services de l’État ont laissé délibérément libre Amedy Coulibaly.
Le Canard Enchaîné a révélé mercredi 21 janvier que les services de police ont délibérément lâcher Coulibaly dans la nature alors qu'il venait d'être contrôlé et que son identification et sa dangerosité étaient connues !


""Ce  30 décembre 2014 [...] A deux pas des Buttes-Chaumont, à Paris (XIXe), deux motards de la Direction de l'ordre public et de la circulation procèdent à des contrôles de routine. A 11 h 45, ils stoppent une Seat Ibiza, immatriculée DL-788-AB, à hauteur du 55 rue Simon-Bolivar. Tout près du terrain de jeu des frères Kouachi et de la filière irakienne des Buttes-Chaumont. " (le Canard Enchainé le mercredi 21 janvier) (Lire l'article sur Revactu)


58 MILLIONS VERSES PAR HOLLANDE ET SARKOZY A AL QAEDA AFRIQUE PLUS 20 MILLIONS A ANSARDINE PLUS.... DES SOMMES ENCORE PLUS CONSIDERABLES PAR QATAR ET ARABIE SAOUDITE



La police française a camouflé les menaces d'attaque proférées pendant que Sarkozy et Hollande sont les plus gros contributeurs financiers d'AlQaeda en Afrique ainsi que pour les groupes terroristes subsahariens.
Nos juges JDR inculperont tous les complices du Qatar, tous les complices de l'Arabie Saoudite.
Les corrompus se retrouveront en garde à vue dès le début de la révolution
Mais ce pays sanguinaire est le meilleur ami de la France.
"Tout cela n'empêche pas nos hommes et nos femmes politiques de se succéder en rangs serrés au Qatar. On peut citer pêle-mêle parmi les habitués des séjours à Doha: Dominique de VillepinBertrand DelanoëPhilippe Douste-Blazy, Rachida Dati, Ségolène Royal, Fadela Amara, Claude Guéant, Jean-Louis Debré, Gérard Larcher, Hubert Védrine, Frédéric Mitterrand, Hervé Morin, Jean-Pierre Chevènement, Dominique Baudis, Jack Lang…" (Slate.fr)
Nous savons quels sont les compromissions et les actes

MERCREDI 28 JANVIER 2015

Mais sans les "naïvetés" de Claude Angeli et de ses informateurs dans ce même numéro du Canard Enchaîné.
"Paris est pieds et poings liés face à aux Saoudiens alors qu'ils ont financé tous les djihadistes qui nous emmerdent"

"Emmerdent"... ou "facilitent la mise en place du coup d'Etat" ?

GENERAL PUGA : LES ORGANISATEURS TERRORISTES SONT A L'ELYSEE

Claude Angeli ne cite pas le nom de Benoit Puga, le terroriste qui a lancé les jihadistes Ansardine à l'attaque du Mali en janvier 2012, le terroriste qui a lancé le MNLA assassiner le capitaine Sékou Traoré.... un terroriste installé à l'Elysée....
Un terroriste qui a donné le "feu orange" le 16 septembre 2015 à son pantin Guillaume Soro et au protecteur de Iyad Ag Ghali, Djibril Bassolé pour un putsch organisé avec l'appui de djihadistes du Mali.

L'OAS DIRIGE L'ELYSEE
C'EST LA SUITE DE L'ATTENTAT DU TRAIN PARIS STRASBOURG

Les dérives OAS de Hollande ne sont que le programme politique de l'OAS qui fait la pluie et le beau temps depuis l'Elysée.
C'est le fils d'un des organisateurs de l'attentat du train Paris Strasbourg qui pilote le coup d'Etat.
Nous avons évidemment l'intime conviction que le financement des terroristes en métropole est de son fait comme nous avons la certitude que les plus de 150 millions de dollars versés par les Européens aux terroristes africains sont le financement du coup d'Etat de l'OTAN , la suite des méthodes du Gladio des années 70.

Directement par le biais des rançons comme nous le révèle le New York Times récemment :

"L'enquête du quotidien américain révèle ainsi qu'al-Qaida et ses affiliés directs ont
engrangé au moins 125 millions de dollars de recettes via des enlèvements depuis 2008, dont 66 millions de dollars payés l'an dernier. Des communiqués du département américain du Trésor (l'équivalent du ministère du Budget) ont cité, relève le NYT, des rançons s'élevant au total à 165 millions de dollars sur la même période.
«Ces paiements ont été faits presque exclusivement par des gouvernements européens, qui ont acheminé l'argent via un réseau d'intermédiaires, le faisant parfois passer pour des aides humanitaires, selon les entretiens menés pour cet article avec d'anciens otages, négociateurs, diplomates et officiels du gouvernement de dix pays en Europe, Afrique et au Moyen-Orient. Le fonctionnement interne au business des enlèvements a aussi été révélé dans des milliers de pages de documents d'al-Qaida (Slate.fr)"
Le général Puga est le véritable organisateur du terrorisme en France.
Et ce ne sera qu'une révolution qui pourra le mettre hors d'état de nuire !
Lui et ses pantins, Hollande, Cazeneuve, Fabius and co....

PENDANT CE TEMPS LES CRIMES CONTINUENT
ET DE NOUVELLE CIBLES SONT DESIGNEES

Pendant ce temps, en Arabie Saoudite, les frères jumeaux de DAECH continuent à assassiner.
Comme assassinent leurs homologues iraniens en Iran chiite !
Pendant ce temps, le "petit frère" de Tariq Ramadan continue à désigner des cibles aux terroristes financés par les patrons de son "grand frère", les terroristes du Qatar.
Des cibles et des méthodes d'exécution "crucifixion" et "amputation".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire