Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 7 octobre 2016

Le gouvernement du Niger dénonce les terroristes jihadistes de Sarkozy et Hollande : "Les groupes armés dans le nord du Mali, c’est un continuum entre les groupes terroristes et les groupes armés qui participent parfois au processus d’Alger et les groupes de trafiquants, narcotrafiquants. Donc, il n’y a pas de distinction entre ces différents groupes : Ansar Dine, Aqmi, HCUA, narcotrafiquants. En réalité, ils passent d’un statut à l’autre."

par Yanick Toutain
REVACTU
7/10/2016

Un ancien haut fonctionnaire du gouvernement allemand
a dit au SPIEGEL que, Ag Ghali était «notre homme».
Selon les conclusions du BND [services secrets allemands],
 Ansardine dirigé par Ag Ghali  est aujourd'hui avec environ 1.500 combattants, le plus grand groupe d'insurgés islamistes au Mali.
(Der Spiegel)


LE CHEF DES ASSASSINS DE TAZALIT ETAIT "NOTRE HOMME" POUR LES SERVICES SECRETS ALLEMANDS..... QUI ENVAHISSENT LE NIGER 

Ce que le site Revactu ne cesse de dénoncer depuis 2012, voilà qu'un ministre de Issoufou, le traitre compradore, grand ami de la France se met à le dénoncer à son tour


Les groupes armés dans le nord du Mali, c’est un continuum entre les groupes terroristes et les groupes armés qui participent parfois au processus d’Alger et les groupes de trafiquants, narcotrafiquants. Donc, il n’y a pas de distinction entre ces différents groupes : Ansar Dine, Aqmi, HCUA, narcotrafiquants. En réalité, ils passent d’un statut à l’autre.(déclaration de Hassoumi Massaoudou ministre nigérien de la Défense)

Mais au lieu d'en tirer la conclusion que ces terroristes sont des pantins de la DGSE avec une formation au faux islam Burkislam du Qatar-CIA...... ces voyous vont venir nous raconter que laisser l'impérialisme allemand s'installer au Niger est la solution.

Comme si les terroristes de la France n'étaient pas précisément là comme milices auxiliaires de la 4° guerre contre l'Afrique que mène l'Europe



ONU-MISMA VS peuple malien : Après Abidjan, c'est Bamako. La 4° guerre contre l'Afrique est commencée

Comme si le chef de ces assassins n'était pas un PANTIN de l'impérialisme allemand lui-aussi.
Comme si Iyad Ag Ghali, l'égorgeur de Aguel Hoc n'était pas à la fois le pantin des USA (qu'il invitait à envahir le Mali) le pantin du DRS algérien (spécialiste de la création de groupes terroristes.... et qui invitait AQMI à attaquer le Mali et le Maroc dans les courriels de Hillary Clinton), à la fois le pantin de Sarkozy - qui l'a envoyé attaquer le Mali en 2012 et le pantin..... de Hollande qui l'a missionné par Soro, Bassolé, Ouattara, Beth, Puga pour attaquer la gendarmerie de Samorogouan.
Cette attaque de plus est une commande.
On saura bientôt qui l'a passée.
On sait déjà que tous ceux qui ont des satellites et protègent MNLA Ansardine sont complices - CIA et DGSE.


Ein ehemaliger Spitzenbeamter der deutschen Regierung sagte dem SPIEGEL, Ag Ghali sei "unser Mann" gewesen. Nach Erkenntnissen des BND ist die von Ag Ghali geleitete Ansar al-Din heute mit rund 1500 Kämpfern die größte Gruppe islamistischer Aufständischer in Mali. Bis vor kurzem hatte die Regierung in Bamako gehofft, sie könnte über Ag Ghali Verhandlungen mit den Islamisten führen, die Gespräche wurden allerdings nach dem Vorstoß der Aufständischen in den Süden Malis abgebrochen.  
Un ancien haut fonctionnaire du gouvernement allemand a dit au SPIEGEL que, Ag Ghali était «notre homme». Selon les conclusions de la BND, Ansardine dirigé par Ag Ghali  est aujourd'hui avec environ 1.500 combattants, le plus grand groupe d'insurgés islamistes au Mali. Jusqu'à récemment, le gouvernement de Bamako avait espéré qu'ils pourraient négocier avec les islamistes sur Ag Ghali, les pourparlers ne sont pas annulées par l'avance des rebelles dans le sud du Mali.
On peut placer Merkel sur la liste des commanditaires les plus suspects pour l'attaque de Tazalit.
"UNSER MANN" est le chef de la bande de criminels missionnés par Sarkozy et Hollande.

Pendant ce temps, les affaires continuent : les élections sont reportées une nouvelle fois par ces gredins complices de l'EuropeàFric


Déjà reportées deux fois de six mois, les élections locales nigériennes ne se tiendront une nouvelle fois pas à la date prévue. Le Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) a en effet décidé de décaler une troisième fois le scrutin. « Nous avons abouti [à la décision] de reporter les élections locales prévues initialement le 8 janvier 2017 », a affirmé à la télévision publique Brigi Rafini, mercredi 5 octobre.(Jeune Afrique)

Et le Monde endort l'opinion française sur le terroriste le plus psychopathe de la région
Pour des raisons différentes, celui que le spécialiste des mouvements djihadistes au Sahel, Lemine Ould Salem, présente comme un immense poète et un grand amateur de musique converti au salafisme rigoureux, n’est pas dans le viseur des forces et des services de renseignement français. En effet, à Paris on s’en tient toujours à la promesse de 2014 de l’Algérie, interlocuteur incontournable pour gagner la plus petite guerre au Sahel, de s’occuper du « cas Iyad »Le Monde

Oubliant juste d'informer les lecteurs que ce sont 50 miliciens de Iyad Ag Ghali qui ont attaqué la gendarmerie de Samoragouan le 9 octobre 2015 en franchissant la frontière du Mali pour entrer au Burkina Faso... prêter main forte à Diendéré en train de faire son putsch.
Le Monde fort géné de devoir avoué que cette attaque est une commande de l'Elysée par le général Puga et le général Beth. Une commande transmise au général Basssolé par Guillaume Soro.
Une commande dont on connait le prix : 5 Milliards de FCFA.
On sait tout cela : Soro et Bassolé étaient sur écoute !!!
Mais le salopard du PS, l'avocat de Hollande, le protecteur des assassins sait tout cela
Il est avocat de la bande de ces criminels.
Et aussi l'avocat ..... de Médiapart !!






Niger: l'attaque de Tazalit menée par des «groupes de narcoterroristes»





Localisation de Tazalit, au Niger.
© Google Maps

Au Niger : l'attaque perpétrée jeudi 6 octobre en plein milieu de la journée contre un centre d'accueil de réfugiés maliens à Tazalit, dans la région de Tahoua, a fait 22 morts, des soldats nigériens exécutés d'une balle dans la tête. Ce n'est pas la première fois que la région de Tahoua subit une attaque terroriste, mais c'est la première fois que le bilan est aussi lourd. Une attaque surprise, rapide et meurtrière. On ignore l'identité précise des assaillants, mais Massaoudou Hassoumi, ministre nigérien de la Défense, pointe la responsabilité de groupes narcoterroristes.


Cette attaque a été perpétrée par des groupes de narcoterroristes venus du Nord-Mali, probablement de la zone de Kidal et Tin Zaouaten qui se sont attaqués à des groupes isolés de nos forces de défense et sécurité. Évidemment ce sont de lourdes pertes, mais nous prendrons les mesures nécessaires pour que cela leur coûte cher. (...) Les groupes armés dans le nord du Mali, c’est un continuum entre les groupes terroristes et les groupes armés qui participent parfois au processus d’Alger et les groupes de trafiquants, narcotrafiquants. Donc, il n’y a pas de distinction entre ces différents groupes : Ansar Dine, Aqmi, HCUA, narcotrafiquants. En réalité, ils passent d’un statut à l’autre. Nous les avons poursuivis, ils sont entrés en territoire malien. Nous allons faire en sorte que cela leur coûte de plus en plus cher de mener ce genre d’attaque contre notre pays, contre nos soldats.
Le ministre nigérien de la Défense, Hassoumi Massaoudou
07-10-2016 - Par David Baché


Les forces armées nigériennes ont enterré leurs 22 camarades : 14 gardes nationaux, 5 gendarmes et trois soldats, en présence du gouverneur de la région de Tahoua et du commandant de la zone de défense numéro 4.
Arrivés à la frontière malienne par la grande vallée de l’Azaouad, les assaillants, qui ont vraisemblablement préparé leur attaque, ont choisi l’heure du déjeuner, au moment où la majorité des soldats étaient rassemblés autour des plats, pour exécuter leur sale besogne.
Le poste de sécurité du camp a directement été la cible. Les 22 soldats ont ainsi été mitraillés sans grande résistance. « Une bande de criminels non identifiée », a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, le colonel Ledru.
Le Haut-Commissariat aux réfugiés, dont les agences sont sur le site, a confirmé également la mort de 22 soldats, avant d’ajouter que seuls trois soldats affectés à la sécurité du camp de Tazalit ont réussi à fuir.
Des nouvelles en provenance du site de Tazalit indiquent que les assaillants sont restés maîtres des lieux pendant presque deux heures, le temps de piller les magasins de vivres, les produits pharmaceutiques du camp, les armes des 22 soldats ainsi qu’un véhicule de l’armée et un autre du HCR. Quant à l’unique ambulance du camp de réfugiés, elle a été complètement incendiée.
Cette agression ne restera pas impunie, a martelé le porte-parole du ministère de la Défense, avant d’exhorter ses camarades « à poursuivre avec courage la lutte contre cette bande de criminels ».



L'article de Jeune Afrique sur l'invasion du Niger par les salopards de l'armée allemande - soutiens de Unser Mann - Iyad Ag Ghali
Bien évidemment ni l'Afp ni Jeune Afrique rappellent aux lecteurs les liens BND - terroristes



Niger : l’Allemagne va construire une base militaire en appui à la Minusma au Mali
Par Jeune Afrique avec AFP
L'Allemagne va construire au Niger une base militaire en appui à la Mission militaire onusienne qui combat les jihadistes au Mali voisin, a annoncé mercredi l'ambassadeur d'Allemagne à Niamey. Angela Merkel se rendra à Niamey le 10 octobre.
« Avec l’établissement d’une base militaire allemande pour le transport aérien à Niamey, en appui à la mission de la Minusma au Mali auquel le Niger a militairement participé de manière significative dès le début, un nouveau chapitre de notre coopération est ouvert » avec le Niger, a déclaré mercredi 5 octobre l’ambassadeur Bernd von Münchow-Pohl.
Angela Merkel à Niamey le 10 octobre L’Allemagne, a-t-il dit, « est prête à s’engager davantage dans la région du Sahel » et « à assumer encore plus de responsabilité ».
« Le Niger est à cet effet pour nous un partenaire central » et « un pays-clé dans la lutte contre le terrorisme et la migration illégale », en provenance
La chancelière allemande est attendue dans les jours à venir au Niger : le ministre des Affaires étrangères nigérien a confirmé à Jeune Afrique la venue d’Angela Markel à Niamey le 10 octobre.
Le Niger, allié militaire stratégique La France et les États-Unis disposent déjà de bases militaires au Niger pour lutter contre les jihadistes du Sahel, notamment entre la Libye et le Mali, deux voisins du Niger. Ils ont aussi déployé des drones à Niamey et à Agadez (nord du Niger) pour surveiller les mouvements des jihadistes.
Le Niger est en passe de devenir « une base cruciale » pour les opérations des puissances occidentales principalement dans la lutte contre les jihadistes. De nombreux responsables de la société civile du Niger critiquent cette « forte présence militaire étrangères » et accusent les autorités « d’aliéner » la souveraineté du pays.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire