Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 15 septembre 2011

La révolution anti-esclavoisiste se prépare aussi par le débat économique. A BAS LE FRANC CFA colonial ! Préparons un afro inconvertible et l'investissement démocratique !



Par Yanick Toutain
15/09/2011

Le franc CFA est un objet de scandale régulier dans nos débats sur les murs Facebook.

Wikipédia : La zone franc rassemble quinze états africains et des territoires du Pacifique répartis en quatre groupes :
Dans la période décembre-avril, quand les fascistes préparaient leur coup d’État contre la Côte d'Ivoire, des débats eurent lieu sur la préparation d'une sortie de la Côte d'Ivoire du système monétaire colonial.
Mais il en fut de ces débats sur la Côte d'Ivoire comme des débats sur la résistance antifasciste à Abidjan : les atermoiements du france-à-fricain mou qu'est Laurent Gbagbo et de la proto-formoisie compradore ivoirienne eurent – dans ce domaine aussi – un rôle délétère.
Comment préparer une monnaie anticolonialiste sans préparer l'éjection totale des agents coloniaux ?

La formoisie du FPI sabotait dans l'ombre !
Censure sur le site Abidjantalk, - le webmaster assis aux USA pour le compte du FPI effaçait régulièrement tout ce qui critiquait son parti -, censure sur le mur de Toussaint Alain !
Comment préparer l'avenir sans un débat réel ?

Que les choses soient claires : toutes les classes spoliatrices compradores – même dans leur version locale saboteront toujours toutes les tentatives d'éjecter définitivement le monstre tutélaire qu'est la bourgeoisie esclavagiste mondiale : face au paysan spoliaté la classe des diplômés (la formoisie) sera toujours tentée – si nous ne l'écrasons pas idéologiquement – de prendre le parti du pays qui enverra ses troupes soutenir le gouvernement fantoche.
Les textes qui suivent ont été déposé entre le 14 et le 15 septembre 2011 sur un mur de débat Facebook.
Ils ont suscité un début de débat avec Manimben YTombi . Ses questions pertinentes ont fait rebondir le débat et m'ont amené à préciser davantage quels étaient nos axes programmatiques.



      A mes cousins : le mot "France" ne veut rien dire. Il y a les Français..... mais il faut distinguer TROIS GROUPES +++ J'ai écrit ceci sur un autre mur tout à l'heure Yanick Toutain : Ne confondez pas 1° La France à fric 2° La France révolutionnaire 3° Le marais mangeur de miettes.
      La premier groupe va du PCF et des écolos jusqu'au Front National.
Tous les GANGSTERS POLITIQUES
QUI ONT SOUTENU
l'OCCUPATION MILITAIRE DE L'AFRIQUE :
      De Éva Joly à Jean-Marie Le Pen.
      Le deuxième groupe crie "Troupes françaises hors d'Afrique" depuis plus de trente ans et la résurgence des groupes de VRAIS trotskystes en France. Les porteurs des valises du FLN algérien appartiennent à ce groupe. Les Communeux de Paris qui ont INVENTÉ le DÉLÉGUÉ-DÉPUTÉ RÉVOCABLE en 1871 en font partie. Comme Louis Michel que révère le peuple Kanak. Les babouvistes de la révolution française en font partie.
      Le troisième groupe (formoisie, innovoisie, moyenne bourgeoisie) est représenté politiquement par le NPA, les faux anarchistes... Ils mangent les miettes que leur donne la bourgeoisie esclavagiste. Et donc, leur revenu consommable est SUPÉRIEUR au PIB mondial. Mais leurs MAINS sont "propres" : ils se contentent de VOTER pour les FASCISTES de la France à fric. C'est pourquoi il votèrent Mitterrand en 1988, Jospin en 1995 et .... Chirac en 2002. Certains consomment 1500 euros par mois et d’autres des millions de droits d'auteur. Mais TOUS mangent DANS L'ASSIETTE DU PAYSAN CAMEROUNAIS, dans l'assiette du paysan africain, dans l’assiette du mingong chinois. Les pauvres de France (qui consomment MOINS de 1000 euros par mois appartiennent au groupe deux, mais ne le savent pas. Quand leurs enfants sortent défiler en septembre octobre 2010, les AGENTS de la formoisie, les militants du NPA vont les ENGUEULER parce qu'ils crient "DEHORS SARKOZY" et ne crient pas "nos retraites ! nos retraites !".

      Mht Hassan Seiro a écrit :  « ce qui est sûr, un jour on va laisser tomber la monnaie de la France appelé FCFA en créant nos propres monnaies. » Vous avez tout à fait raison, mais il faudra créer une MONNAIE INTERNE inconvertible par les commerçants ! SINON LES VAUTOURS DE LA FINANCE VIENDRONT SPÉCULER ! C'est pourquoi, la création d'un AFRO en tant que monnaie devra être SIMULTANÉE à la mise en œuvre de l'INVESTISSEMENT DÉMOCRATIQUE et la FIN DEFINITIVE DU CREDIT !
      Pour être plus précis encore : dans le Cameroun révolutionnaire, toute entreprise devra REVERSER LA TOTALITÉ de son CHIFFRE d'AFFAIRE à l'ordinateur central. Ensuite les salaires (50 000 F cfa pour tous) seront versés. Plus les salaires des adolescents (à partir de 14 ans 50 000 F cfa et pour les enfants 25 000 F cfa) Chacun aura le devoir de SE RENDRE UTILE. L'informatisation rapide de TOUT LE TERRITOIRE devra permettre à chacun d'AVOIR SON PROPRE BLOG où il RENDRA compte à la société de son activité personnelle. Pour l'investissement, une somme (par exemple de 12 000 F cfa) sera disponible pour chaque citoyen. Les enfants commenceront avec 100 f cfa par jour par exemple. Le concepteur d'un projet le présente et demande un financement. Chaque citoyen versera ( sur son INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE) la somme de son choix. Dans la limite de ses 12 000 F cfa mensuels. La sanction d'une mauvaise gestion n'est pas la faillite (TOUT LE CA est reversé chaque mois) .... mais une détérioration de la REPUTATION du mauvais gestionnaire. Je précise que le CAPITAL CIRCULANT est aussi concerné par la méthode : le courant électrique, la facture d'eau etc .... font aussi partie de ce que le CITOYEN INVESTISSEUR doit cotiser. Dans un tel système, la MONNAIE est UNIQUEMENT INTERNE AU SYSTEME !
      aime · 1 personne
    • Manimben YTombi ‎@ Yanick Toutain, J'ai pris plaisir à lire tes posts. en particulier le dernier en date. ton approche empirique du mode de gouvernance d'un "Cameroun révolutionnaire" a le mérite d'ouvrir une voie de débat constructif au processus de redressement de notre pays en apportant notamment des propositions concrètes et originales visant à cet idéal.
      Aime :· 1 personne
    • Manimben YTombi a écrit [en posant deux questions dont je donne le texte infra avec mes deux réponses]
      cependant, j'ai quelques questions regardant certains points listes dans ton schéma. (...)
    • Manimben YTombi ceci dit, 12000 FCFA/mois octroyés à chaque camerounais (environ 19 millions selon les dernières sources Wikipedia) parait une somme en accord avec les 3.900 millions de dollars (budget 2009, même source)
      @Manimben YTombi Tout d'abord, merci cher cousin de cette participation constructive à ce débat programmatique. En préambule, je tiens à préciser que la totalité de mes propositions sont faites dans le cadre d'une stratégie internationale. De la même façon qu'il aurait été illusoire pour les Vietnamiens des années 60 de résister à l'agression US sans avoir une ACTION MILITANTE à l'intérieur même des frontières des USA, de la même façon que l'action des hippies, des beatniks et des révolutionnaires trotskystes a été un des AXE MAJEUR de la défaite US, de la même façon notre combat est à la fois un combat pour CHASSER BIYA ET SARKOZY et donc aussi un combat pour chasser FRU NDI et STRAUSS-KAHN, ROYAL, AUBRY, MELENCHON, LE PCF du pouvoir politique. L'avenir du Cameroun et de toute l'Afrique passe par le PAIEMENT PAR LE NORD de ce que nous appelons "LES DROITS D'AUTEUR ANCESTRAUX". Seule une révolution du peuple français pourra RENDRE CE PROCESSUS VOLONTAIRE. Notre but est de CONVAINCRE une majorité de Français de LIMITER LA CONSOMMATION à 1000 euros par mois et de mettre en place à UN GOUVERNEMENT DE DELEGUES NATIONAUX REVOCABLES. Nous ne faisons aucune DISTINCTION entre la LIBERATION du Cameroun du pouvoir du pantin Biya et la LIBERATION de la France du pouvoir des marionnettistes de la bourgeoisie esclavagiste. Le FINANCEMENT proviendra donc de l'ACTION POSITIVE D'UN GOUVERNEMENT REVOLUTIONNAIRE en France. Dans le cas où un RETARD serait PRIS quant au RENVERSEMENT de la bourgeoisie en France, les pays VICTIMES DE LA SPOLIATION auront une STRATEGIE DE RECHANGE : celle que je mentionnais, la construction d' OPEP de façon à CONTRÔLER LES COURS. Dans ce cas, il est nécessaire que la REVOLUTION anti-ESCLAVAGISTE touche la totalité des PAYS PRODUCTEURS. Pour l'huile de palme (par exemple) à quoi bon renverser Biya si les PRODUCTEURS des pays d'Asie n'ont pas RENVERSE leurs propres gouvernements ? Il ne faut pas qu'un pays vienne CONCURRENCER les autres. Mais le plus avantageux est donc clairement une STRATEGIE associant le RENVERSEMENT au Nord au RENVERSEMENT au Sud. D'où l'importance, pour les combattants d'Afrique de GAGNER LA TOTALITE DE LA JEUNESSE des pays SPOLIATEURS. Je signale, au passage, un mode de financement complémentaire, le paiement d'une VERITABLE TAXE CARBONE basée sur le droit humaniste à stocker 1,8 kilos de carbone par jour. Ceci posé quant aux grandes lignes de l'origine du financement, je vais pouvoir répondre à vos questions.
      En réponse à votre première question :

    • +++
      1-"l'informatisation rapide de TOUT LE TERRITOIRE devra permettre à chacun d'AVOIR SON PROPRE BLOG o il RENDRA compte à la société de son activité personnelle", est-ce qu'une telle position s'inscrit dans une démarche démocratique? si tant est que la chose soit possible (non pas informatiser tout un territoire, mais amener les 15 millions et plus de camerounais à utiliser l'outil informatique de manière efficiente...
      +++


    • Voici ma réponse :
      A)
      J'ai enseigné face à des élèves pendant 17 années. Dont 13 années en primaire et 4 ans en collège.
      JAMAIS il ne m'est venu l'idée de TRAVAILLER POUR UN SALAIRE.
      C'est mon modèle.
      Nous devons construire une NOUVELLE CIVILISATION dans laquelle la CONSOMMATION est totalement déconnectée du TRAVAIL SOCIAL.
      Ce pronostic à accoucher est lié à l'analyse de la lutte des strates et au fait que les MACHINES FERONT le travail des REPETANTS et que seuls les TRAVAUX INNOVANTS subsisteront à terme.
      Notre but est donc de VERSER 50 000 F cfa par personne, SANS AUCUN CONTRÔLE D'UNE HIERARCHIE QUELCONQUE.
      C'est le contrôle social - la REPUTATION - qui sera le point de contrôle de la PARTICIPATION au travail commun.
      Quelle sera la sanction ?
      Aucune à court terme sauf dans le cas de COMPLOT CONTRE LA SOCIETE : nous n'allons pas financer des saboteurs en les payant 50 000 F cfa par mois.
      La sanction se produira à terme.
      En effet, le GROSSISSEMENT du nombre d'INNOVANTS incitera un nombre de plus en plus grand de citoyens à RECLAMER UN FINANCEMENT de plus en plus IMPORTANT de leurs projets.
      C'est là que la SANCTION par la REPUTATION interviendra.

      B)
      Pour la transmission du savoir, un autre aspect est à prendre en compte : LA FIN DE L'ECOLE CAPITALISTE, L'ABOLITION DE L'ECOLE COLONIALE.
      Et donc une REVOLUTION PEDAGOGIQUE qui mettra L'ENTRAIDE ENTRE ELEVES au cœur de la FORMATION.
      Pour l'obtention de son master d'enseignement, Julie Amadis vient de rédiger un mémoire sur l'état historique et actuel de cette pratique de l'ENTRAIDE ENTRE ELEVES.
      Je l'ai pratiquée dans ma classe pendant plus de quinze années avec UNE PRODUCTIVITE PEDAGOGIQUE GIGANTESQUE !
      Le point le plus notable, quand on EXIGE que les meilleurs pratique l'AIDE aux plus faibles, quand on trouve des circonstances où les plus faibles peuvent AIDER les meilleurs..... c'est le PLAISIR D'APPRENDRE QUI CROIT DANS TOUTE LA CLASSE !!!

      Les notes perdent de plus en plus leur importance.
      Un critère "anecdotique" : à 16h30, les enfants n'avaient PAS ENVIE DE QUITTER la classe.... Presque tous les jours nous FINISSIONS l'activité en cours....
      .... et les parents ronchonnaient un peu .... surtout les AUTOMOBILISTES !!!!
      Au Cameroun, imaginez une MOBILISATION DE TOUTE LA JEUNESSE dans laquelle le combat anti-colonial PRENDRAIT LA FORME de l'ABOLITION des VIEILLES PRATIQUES COLONIALES.
      Les jeunes des lycées iraient - plusieurs heures par semaine - AIDER des élèves de collèges.
      Des jeunes des collèges aidant des élèves de primaire.
      Et des élèves de primaire allant en MATERNELLE.

      L'instauration du SALAIRE UNIQUE réduira l'ORGUEIL imbécile de l'ENSEIGNANT COMPRADORE !
      Car, je l'avoue, notre projet est une DEFENSE DU VRAI SAVOIR, celui des Newton, celui des vrais scientifiques, une défense de l'histoire VRAIE de la résistance du CONTINENT mais aussi une histoire vraie des CRIMES GAULLISTES EN FRANCE, des crimes de la bourgeoisie européenne et étasunienne !
      Notre projet est basé sur une ACQUISITION MASSIVE du VRAI SAVOIR et une REMISE EN CAUSE du faux savoirs des enseignants des pseudo-Etats compradores d'Afrique.
      Ce que les jeunes Chinois de 1966, - LA REVOLUTION CULTURELLE - nous le RECOMMERONS.
      Mais sans les HUMILIATIONS copiées sur les méthodes archaïques (bonnets d'âne etc...) et AVEC WIKIPEDIA et tous les JEUX VIDEOS PEDAGOGIQUES !

      Les ELEVES POURRONT DESIGNER LEURS DELEGUES POLITIQUES (par 25) dès l'âge de 7 ans (à partir du moment où un enfant peut lire, il peut DECIDER)
      ANNEXE : Pour ce qui concerne l'arithmétique, nous préconisons un RETOUR à Puthagoras. (refus du continu) Donc l'enseignement des PUISSANCES, des RACINES et des LOGARITHMES dès l'âge de 7 ans.
      Une véritable REVOLUTION PEDAGOGIQUE dans l'enseignement du CALCUL.
      Réponse à votre deuxième remarque :

    • +++
      2- "Chaque citoyen versera (sur son INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE) la somme de son choix." dans l’éventualité où le projet porterait fruition, quel type de contre-partie sera octroyée a ses investisseurs? reconnaissance publique via le descernement de Médailles d'Honneur pour ceux qui auraient investi le plus (au-delà d'1 certain ratio)? octroi de dividendes au pro-rata de la somme investie?
      (sans être des homo oeconomicus tournes exclusivement vers la recherche du profit, il n'en est pas moins vrai que la quête d'un certain avantage de quelque nature que ce soit n'est pas étranger à notre "conditionnement" d'animal social.
      +++

    • On s'est mal compris.
      Dans une telle société sans crédit ni sans banque, il n'y a pas d’impôt.
      Le citoyen reçoit ses 50 000 F cfa chaque mois.
      Donc un couple reçoit 100 000 F cfa.
      Plus 50 000 F cfa par adolescent à partir de 14 ans et 25 000 F pour les enfants.

      En conséquence de quoi, l'investissement n'est PAS FAIT sur cette somme.
      C'est une SOMME VIRTUELLE SUPPLEMENTAIRE.
      Concrètement, vous allumez votre ordinateur le premier du mois et sur votre compte d'INVESTISSEUR DEMOCRATIQUE, vous serez CREDITE d'une somme de 12 000 F cfa (ce montant est un exemple)
      Il vous restera à faire un VIREMENT télématique en direction des PROJETS de votre choix.
      UN CONDITION : vous ne pouvez pas SOUTENIR FINANCIEREMENT un projet où vous auriez un INTERET PERSONNEL (ou familial, ou géographique)
      Concrètement, vous financez une ROUTE mais PAS celle qui passe à CÔTE DE CHEZ VOUS.
      Vous financez une ENTREPRISE, MAIS PAS celle de votre cousin !
      Vous financez une pompe à eau dans un village .... congolais...

      Le but de cet investissement démocratique est L'EFFICACITE MAXIMALE.
      Votre AVANTAGE (j'avais rédigé des notes il y QUINZE ans sur un distinguo entre INTERET et AVANTAGE).... en l'occurrence ce sera d'APPARAÎTRE COMME UN INVESTISSEUR EFFICACE !

      Par exemple, si je finance un film de KEN LOACH sur les massacres de Mesmer au Cameroun et si un PUBLIC NOMBREUX voit ce film, MA REPUTATION de FINANCIER DEMOCRATIQUE VIGILANT augmentera.

      MAIS SANS QUE JE NE TOUCHE UN CENTIME !!!!

      Par ailleurs, Ken Loach sera payé..... 1000 euros par mois au maximum....
      Lui et toute la troupe...

      .... et son salaire de 1000 euros sera NIVELE à 50 000 F cfa pendant tout le temps de son tournage au Cameroun !

      DONC JE RESUME : le montant est VIRTUEL (vous êtes dans la position d'un politique qui SUBVENTIONNE UN PROJET) et ne donne AUCUN RETOUR.

EN COMPLEMENT, et après consultation de sources économiques et démographiques récentes, voici – approximativement – quel sera le coût des mesures au Cameroun




Consommation mensuelle :
15 ans et plus : 50 000 F cfa pour 11,86 millions de personnes : 593 milliards
- de 15 ans : 25 000 F cfa pour 8,24 millions de jeunes : 206 milliards

Coût mensuel total pour la consommation : 800 milliards de francs CFA
Investissement
12 000 F cfa pour 11,86 millions de personnes : 140 milliards
100 f cfa par jour (en moyenne) pour 8,24 millions de jeunes : 24,7 milliards

Coût mensuel total pour l'investissement 167 milliards.

On a donc un total de 967 milliards de F cfa.
Or, le PIB mensuel est d'environ 911 milliards de F cfa.
Il faudra donc simplement une croissance de 6 % pour réaliser ce plan.

Nota Bene : Rappelons que la totalité de la consommation est transformée en Chiffres d'Affaires pour les entreprises et que celles-ci reversent la TOTALITE de leur CA à l'ordinateur central.
Rappelons aussi que le capital circulant fait aussi partie des 167 milliards mensuels de l'investissement démocratique.
Rappelons enfin que le chiffre d'affaire dont le montant est centralisé chaque mois contient l'amortissement des capitaux investis.
Il y aura donc création monétaire chaque mois.
Une somme dont le montant sera approximativement le montant non amorti des nouveaux investissements.
Mais la somme de 967 milliards de francs restera – à démographie constante – égale.
Ce n'est que l'intégration dans le marché mondial égalitariste (et donc le paiement des droits d'auteurs ancestraux et des taxes carbone et uranium) qui permettra de gonfler le volume de ces salaires.
En effet, ce n'est que la partie positive de la balance commerciale avec les autres pays ex-spoliateurs ou encore sous la domination esclavagiste qui pourra être distribuée sous forme de salaires (égaux pour tous) en croissance.
Mais le plafond de 1000 euros par mois restera fixe. En effet, il est hors de question de relancer la vieille course aux augmentations de salaire. Une fois ce plafond atteint, la croissance du pouvoir d'achat ne se produira que par la baisse des prix des biens de consommation.

2 commentaires: