Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 4 octobre 2011

Cameroun : La révolution pédagogique qui se prépare. Quelques mesures d'urgence (un commentaire sur Facebook)

Une photo d'une ""école" dans la campagne camerounaise m'a inspiré un commentaire. Après quelques lignes sur l'entraide, les autres mesures complémentaires à prendre d'urgence ont été dictées par la nécessité. Crier "BIYA DEGAGE", - même crier "BOLLORE DEGAGE" et "AFRICATION de l'ECONOMIE" - n'est pas suffisant.
Il faut commencer le processus de construction d'un gouvernement révocable du peuple.
Voici le commentaire que je viens de déposer sur le mur "Le Cameroun c'est le Cameroun".
  • Yanick Toutain La PREMIERE MESURE n'est NI de construire une BELLE ECOLE NI de construire un BEAU LOGEMENT pour le proto-formois instituteur...
    LA PREMIERE MESURE REVOLUTIONNAIRE est d'INSTAURER l'ENTRAIDE OBLIGATOIRE...
    Celui qui détient un SAVOIR quelconque a le DEVOIR de la transmettre.
    Dans la journée de classe, une durée SUPERIEURE à 30 % doit être dédiée à des plages 'dans lesquelles (sans arrogance, sans présomption, sans humiliation) l'élève qui sait AIDE celui qui ne sait pas, celui qui ne comprend pas.
    Ce système est valable entre enfants du même âge comme entre enfants d'âges différents.
    L'élève lecteur devra aider l'enfant de moins de 6 ans. L'élève de collège devra aider les deux précédents. L'élève de lycée devra conscientiser son rôle de privilégié (probable enfant de voleurs économiques) pour aider les collégiens, les écoliers et les enfants non lecteurs. L'élève de supérieur devra AUSSI prendre quelques heures par semaine pour AIDER les précédents. SA PRODUCTIVITE PEDAOGIQUE de chercheur n'en sera que plus grande le reste du temps.

    LA DEUXIEME MESURE REVOLUTIONNAIRE - je parle des jeunes - EST DE GENERALISER LA LECTURE !
    Tout enfant a le DEVOIR d'écrire les NOMS DES OBJETS sur des papiers pour ses ASCENDANTS.
    TOUS LES USTENSILES AGRICOLES (et de l'artisanat) DOIVENT ETRE MUNIS DE L'ECRITURE LISIBLE DE LEUR NOM.
    Les pièces des maisons, les objets domestiques... TOUT DOIT RECEVOIR SON NOM - l'écriture de son nom.
    Depuis l'assiette jusqu'à la porte.... les MOTS "ASSIETTE" et "PORTE" doivent être écrits lisiblement.
    EN UN AN, le PROCESSUS REVOLISATIONNAIRE DOIT ABOUTIR A L'ALPHABETISATION DE 98 % des Camerounais de moins de 50 ans. Et d'une forte proportion des plus âgés.
    Ceux-ci auront le DEVOIR d'aider à la REDACTION ECRITE de leurs mémoires pour perpétuer le SOUVENIR DE L'ESCLAVAGISME aussi bien sous sa forme primitive que celle du travail forcé que l'esclavage salarié des Bolloré-SOCAPALM.

    LA TROISIEME MESURE REVOLUTIONNAIRE, c'est la formation de groupes de délégateurs. Groupes de cinq pour les plus jeunes, groupes de 25 pour les plus âgés. Groupes qui rédigeront un CAHIER DE REVENDICATION et désigneront un DELEGUE REVOCABLE. Délégué de base pour un groupe de 25, délégué intermédiaire pour un groupe de 5 jeunes.
    5 délégués intermédiaires désigneront l'un des leurs comme délégué de base.
    (Cette mesure est largement expliquée ailleurs)

    LA QUATRIEME MESURE REVOLUTIONNAIRE (centrée sur la REVOLUTION PEDAGOGIQUE mais non exclusivement) c'est la COMMUNICATION.
    La diaspora, la formoisie compradore (qui consomme localement plus que 600 euros par mois) la proto-formoisie compradore (qui consomme plus que 50 000 F cfa) ont pour devoir de FINANCER DES EQUIPEMENTS INTERNET POUR TOUS LES VILLAGES.
    Réseau satellite, réseau wifi, Bluetooth ou autre localement.
    Chaque habitant du Cameroun doit pouvoir ACCEDER AU SAVOIR MONDIAL, ACCEDER AUX ACTUALITES ET CONTRÔLER L'ACTION - immédiate - de SES DELEGUES.
    Tout enfant DOIT connaître les traitements de texte, les tableurs, doit avoir une page de blog, doit apprendre à programmer (HTML, freeBASIC en premier lieu)
    LA CIRCULATION DES OUTILS PEDAGOGIQUES FAJEAE DEVRA ACCELERER LE PROCESSUS DE LA REVOLUTION PEDAGOGIQUE.
    En associant , peu à peu, la TOTALITE DE LA POPULATION à l'accession et à la PRODUCTION du savoir du 21° siècle.
    TOUTES ET TOUS DOIVENT DEVENIR membres de la STRATE DES INNOVANTS.
    Toutes et tous doivent devenir DECOUVREURS, INVENTEURS, CREATEURS !
    Il y a 10 minutes ·
  • Yanick Toutain Voir cette photo m'a fait imaginer ceux et celles qui pouvaient s'y asseoir pour apprendre.
    Et donc commencer à rédiger le commentaire qui précède. Il est devenu - dans le cours de sa rédaction - un ARTICLE que je vais publier sur #Revactu.
    Merci Nadialy Bam's
    Il y a 8 minutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire