Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 21 novembre 2013

1911 Le jumeau voyageur dans le texte de Langevin à Bologne passé sous la loupe. Paul Langevin, un crétin qui ne comprend rien à l'effet Doppler.


par Yanick Toutain

Langevin est un imbécile. Et ses partisans des idiots.
Il suffit de se pencher sur son texte pour découvrir qu'il introduit des présupposés totalement stupides qui viennent ensuite..... prouver l'impossible...
Pour avoir un voyageur (qui deviendra "jumeau" dans la propagande de la secte relativiste), il va "prouver" l'existence d'une prétendue DISSYMÉTRIE totalement stupide après avoir inventé une prétendue SYMETRIE..... quand une autre dissymétrie que celle qu'il nous présente aurait du être présentée au lecteur
Le texte qui suit provient de sa republication sur Monsyste

LUNDI 6 JUILLET 2009


Le lecteur gnoséologue pourra lire en préalable ou en complément cette autre étude

LUNDI 6 JUILLET 2009


Langevin, Bologne, la relativité, Lénine, le matérialiste et l'empiriocriticisme. Les philosophes scientifiques contre les imposteurs relativistes. (½)

Une analyse philosophique du texte de Bologne écrit en 1911 par Paul Langevin

Il résulte de ce qui précède que ceux-là auront le moins vieilli dont le mouvement pendant la séparation aura été le plus éloigné d’être uniforme, qui auront subi le plus d’accélérations.”
ânerie de clown signée Paul Langevin Bologne 1911
I UNE ANALYSE PHILOSOPHIQUE DU TEXTE DE BOLOGNE ECRIT EN 1911 PAR PAUL LANGEVIN
Par Yanick Toutain
5/7/2009
ABSTRACT : A) Les relativistes mentent. 1° En 1911, à Bologne, les « jumeaux » n'étaient qu' « un voyageur ». 2° Pour Langevin, il fallait accélérerpour faire ralentir le temps : 3° L'âne relativiste Langevin n'a rien compris à la relativité restreinte. 4° Langevin ment quant aux « preuves ». 5° Son texte est truffé d'une accumulation incohérente d'erreurs de calculs et de stupidités B) La propagande de Paul Langevin s'inscrivait dans l'offensive réactionnaire contre Newton et contre le matérialisme de Marx, Engels et Lénine.
Ce qui suit est une nouvelle présentation - plus concise - de l'étude qui avait été présentée en 2009.

LUNDI 6 JUILLET 2009

Dans ce résumé mettant directement le projecteur sur les élucubrations de Langevin, on laissera délibérément de côté les passages parasites destinés à impressionner le lecteur ou à détourner son attention des stupidités.
En particulier tout ce qui trait aux antennes et à l'énergie nécessaire pour faire accélérer préalablement de tel engins à de telles vitesses..... impossibles à atteindre...

Voilà donc comment l'imposteur présente son prétendu protocole

Avant de donner un autre exemple concret, présentons encore notre résultat sous un autre jour. Supposons que deux portions de matière se rencontrent une première fois, se séparent, puis se retrouvent. Nous pouvons affirmer que des observateurs liés à l’une et à l’autre pendant la séparation n’auront pas évalué de la même manière la durée de celle-ci, n’auront pas vieilli autant les uns que les autres. Il résulte de ce qui précède que ceux-là auront le moins vieilli dont le mouvement pendant la séparation aura été le plus éloigné d’être uniforme, qui auront subi le plus d’accélérations.
Cette remarque fournit le moyen, à celui d’entre nous qui voudrait y consacrer deux années de sa vie, de savoir ce que sera la Terre dans deux cents ans, d’explorer l’avenir de la Terre en faisant dans la vie de celle-ci un saut en avant qui pour elle durera deux siècles et pour lui durera deux ans, mais ceci sans espoir de retour, sans possibilité de venir nous informer du résultat de son voyage puisque toute tentative du même genre ne pourrait que le transporter de plus en plus avant.
Il suffirait pour cela que notre voyageur consente à s’enfermer dans un projectile que la Terre lancerait avec une vitesse suffisamment voisine de celle de la lumière, quoique inférieure, ce qui est physiquement possible, en s’arrangeant pour qu’une rencontre, avec une étoile par exemple se produise au bout d’une année de la vie du voyageur et le renvoie vers la Terre avec la même vitesse. Revenu à la Terre ayant vieilli de deux ans, il sortira de son arche et trouvera notre globe vieilli de deux cents ans si sa vitesse est restée dans l’intervalle inférieure d’un vingt-millième seulement à la vitesse de la lumière. Les faits expérimentaux les plus sûrement établis de la physique nous permettent d’affirmer qu’il en serait bien ainsi.
On va vérifier : La fraction donnée par Langevin est donc v/c = 19 999/ 20 000.
Pour calculer la valeur de la fonction gamma, il faut commencer par élever cette fraction au carré et soustraire le résultat de 1.
On aura donc 1 – 19999² / 20 000² = (20000²-19999²) / 20000².
Il faut calculer la racine carrée du résultat et prendre la fraction inverse.
Gamma sera donc égal à 20000 divisé par racine carrée de (20000²-19999²)= 100
D'après les thèses de la relativité restreinte, le facteur gamma est égal à 100.

On va donc admettre qu'il soit possible d'atteindre une telle vitesse.....
A cette différence près.... qu'il va s'agir d'un facteur 200 et non d'un facteur 100.
Commençons la lecture du "protocole" :
Il est amusant de se rendre compte comment notre explorateur et la Terre se verraient mutuellement vivre s’ils pouvaient, par signaux lumineux ou par télégraphie sans fil, rester en communication constante pendant leur séparation, et de comprendre ainsi comment est possible la dissymétrie entre les deux mesures de la durée de séparation.

Nous allons voir que les observations sont effectivement dissymétriques mais pas comme Langevin l'imagine.

Pendant qu’il s’éloigneront l’un de l’autre avec une vitesse voisine de celle de la lumière, chacun d’eux semblera à l’autre fuir devant les signaux électromagnétiques ou lumineux qui lui sont envoyés, de sorte qu’il mettra un temps très long pour recevoir les signaux émis pendant un temps donné. 

Effectivement, le voyageur (qu'on va appeler Walter) fuit les images de Sam (le sédentaire qui avance en restant sur une Terre en déplacement)
Il va donc falloir ajouter un temps supplémentaire.... Le désaccord va porter sur COMBIEN de TEMPS SUPPLEMENTAIRE ?
Le calcul montre ainsi que chacun d’eux verra vivre l’autre deux cents fois plus lentement qu’à l’ordinaire.

Ici commence l'imbécillité.
Non seulement de la valeur 200 qui est le DOUBLE de la valeur annoncée initialement.
Mais surtout du fait que ce 200 est IMPOSSIBLE.... pour le sédentaire Sam.
 Pendant l’année que durera pour lui ce mouvement d’éloignement, l’explorateur ne recevra de la Terre que des nouvelles des deux premiers jours après son départ;

On peut accepter cette assertion.
On a donc un VOYAGEUR qui FUIT la Terre.... et qui, après un an de voyage, recevra des images n'ayant que 2 jours...
Comme il voyage pendant 365 jours pour recevoir des images produites 2 jours après son départ.... la fraction 365/2 est égale à 182,5.... et avoisine 200.
On notera simplement que dans le credo de la secte relativiste, un facteur gamma égal à 200 implique une "vitesse" égale à 0,999987 c.
99,9987% de la vitesse de la lumière et donc une vitesse 100 fois plus grande que celle énoncée par Langevin.
Admettons.
pendant cette année il aura vu la Terre que des nouvelles des deux premiers jours après son départ;

On accepte cette redite. Walter, après UN AN DE VOYAGE voit l'image de Sam envoyée DEUX JOURS après le départ...
  pendant cette année il aura vu la Terre accomplir les gestes des deux jours.
Tout cela reste encore logique.
D’ailleurs, pour la même raison, au vertu du principe de DOPPLER, les radiations qu’il recevra de la Terre ....... (...) 
On saute tout le passage sur les longueurs d'onde émises. Le lecteur peut le consulter ici.
On notera simplement ici une entourloupe : Rien n'est dit concernant précisément ce que le Terrien Sam aura reçu comme image de Walter.
QUE RECOIT - après un an de voyage - COMME IMAGE DE WALTER , LE TERRIEN SAM ?
REPONSE : Une image émise 183 jours après le départ de Walter....
Et NON PAS DEUX JOURS....
Pour comprendre cela, pour comprendre le calcul de proportionnalité, il faut que le lecteur se reporte au schéma.
La bonne question à se poser (celle que l'arrogant Langevin a oublié dans son griffonage de table de restaurant...) c'est A QUELLE DATE l'IMAGE la plus éloignée de WALTER parvient-elle à Sam, le Terrien.
La réponse est tout simplement : APRES 728 JOURS.
S'il est complexe en apparence, le raisonnement qui aboutit à cela est, en fait, simplissime :
On sait que Walter VOIT L'IMAGE "2 jours" de Sam..... après un an de voyage...
Cela indique donc que cette image a mis 363 jours POUR VOYAGER de Sam à Walter....
C'est tout simplement la soustraction "365 jours MOINS 2 jours" qui donne la réponse.
Et donc, puisque, à son point la plus éloigné, Walter VOIT ARRIVER une IMAGE qui a voyagé pendant 363 jours....... s'il REEMET à son tour une IMAGE en direction de Walter, celle-ci METTRA EXACTEMENT LA MEME DUREE pour faire son voyage....
L'image de Walter VERS SAM voyagera pendant 363 jours.
Les points S2 (émission de l'image de Sam) W3 (réception de cette image par Walter) et S4 (réception de l'image de Walter par Sam) forment un TRIANGLE EQUILATERAL.
Avec DEUX CÔTES qui sont les TRAJETS ALLER et RETOUR des deux images.
Avec la BASE DU TRIANGLE formée de la trajectoire de Sam pendant ces deux aller-retour.
Comme il faut 2*363 jours pour parcourir cette base et qu'il faut ajouter les 2 jours initiaux (avant que l'image de Sam ne soit envoyée vers Walter), on a donc un total de 2+2*363 = 728 jours.

SAM RECOIT UNE IMAGE J365 quand son horloge affiche J728
On remarque donc que le RALENTISSEMENT APPARENT DU TEMPS de Walter perçu par Walter n'est ABSOLUMENT PAS le MEME !
Cet usage du facteur 200 par Langevin était une stupidité !
On peut même calculer QUELLE IMAGE DE WALTER a été reçue par Sam après un an de voyage.
Il suffit pour cela d'une simple règle de trois :
365*(365/728) = environ 183 (jours)
APRES 1 AN DE VOYAGE, SAM VOIT L'IMAGE DE WALTER PRODUITE après 183 jours de déplacement. Soit donc 58% d'une année....
Quand Walter a l'impression d'un ralentissement du temps de Sam égal à 200 fois..... Sam, lui, croit que le temps de Walter RALENTIT ..... presque DEUX FOIS !!!
NOUVELLES ELUCUBRATIONS DE LANGEVIN POUR LE RETOUR
Pendant le retour les conditions seront inversées: chacun d’eux verra vivre l’autre d’une vie singulièrement accélérée, deux cents fois plus rapide qu’à l’ordinaire, 

Certes, les choses seront INVERSEES, mais PAS DU TOUT de la manière dont le prévoit l'imbécile ;
En effet, une analyse matérialiste va nous montrer que, en UN AN, pendant la deuxième partie du voyage, Walter va voir le déroulement de 728 jours (2*363 + 2)
WALTER VA VOIR LE TEMPS DE SAM SE DEROULER presque DEUX FOIS PLUS VITE
(728/365)
Alors que Sam, lui, va voir le temps de WALTER ACCELERER..... mais d'un facteur 200.
Dans les DEUX JOURS qu'il reste encore à voyager..... Sam, qui voyait une IMAGE de Walter agée de 1 an..... va voir UNE ANNEE ENTIERE se dérouler...
Les images de 365 jours de la vie de Walter vont atteindre Sam en seulement DEUX JOURS.
Mais ce n'est pas cela que va présenter l'idiot relativiste.
Suivez bien le CHEMINEMENT DU CRETIN :
et pendant l’année que durera pour lui le retour, l’explorateur verra accomplir les gestes de deux siècles:

D'OU A-T-IL TIRE CE "DEUX SIECLES"
Pourquoi DEUX SIECLES.... ?
Pourquoi Walter verrait-il 200 années de la vie de Sam s'écouler ?
A cause de son crétinisme aggravé !
Dans la réalité, on a vu que PENDANT LA PREMIERE ANNEE, Walter a vu 2 JOURS de la vie de Sam se dérouler dans les images qu'il recevait.
On va vu qu'il restait donc 363 jours d'images à recevoir... PLUS les 365 jours de la 2° année...
Ce sont donc 728 jours d'images de Sam que Walter a en retard.....
Il faudrait donc qu'il reçoive les IMAGES de SAM à une cadence DEUX FOIS PLUS GRANDE (728/365)....
Mais ce FACTEUR DOPPLER de DEUX....., l'idiot Langevin va le TRANSFORMER en un FACTEUR 200 !
Pourquoi ?
Mais à cause de la prétendue SYMETRIE de l'ALLER et du RETOUR !
C'est STUPIDE ?
OUI ! TOUT LANGEVIN EST STUPIDE !
Il n'est qu'un stalinien, un stalino-fasciste corrompu par une société formoise criminelle, dont il sera le propagandiste.
En 1911, il n'est encore qu'un petit arriviste minable qui s'associera avec un autre escroc.
Le premier escroc Einstein sait parfaitement bien que les accélérations de Langevin n'ont rien à faire dans la Relativité Restreinte..... mais il va laisser se DIFFUSER L'iMPOSTURE.... Il a trop à gagner ...
ET DONC LE FACTEUR DEUX DU RETOUR.... VA ETRE ARBITRAIREMENT TRANSFORME EN FACTEUR 200
Et donc démarre l'imposture du jumeau bicentenaire
 on conçoit ainsi qu’il la trouve au retour vieillie de deux cents ans. 

On saute le passage rhétorique sur les antennes.... pour arriver à la pseudo-explication

UNE IMAGE FAIT UN ALLER RETOUR DANS LE MEME TEMPS !!

Pour comprendre la dissymétrie, il faut remarquer que la Terre mettra deux siècles à recevoir les signaux envoyés par l’explorateur pendant son mouvement d’éloignement qui pour lui dure un an:

C'est complètement idiot : si l'image de Sam parcout un trajet de 363 jours pour atteindre Walter, l'image de Walter pour REVENIR à Sam mettra EXACTEMENT LA MEME DUREE.
On a vu plus haut que l'image de Walter émise après UN AN de voyage arrivera à Sam à J728. C'est-à-dire après presque DEUX ANS de voyage (Il ne s'agit pas de SIECLE !)

 elle le verra vivre pendant ce temps dans son arche d’une vie deux cents fois plus ralentie;elle lui verra accomplir les gestes d’un an. 

FAUX ET ARCHI FAUX : Sam verra les images de Walter ETRE RALENTIE de DEUX FOIS....
Langevin vient encore embrouiller avec ses antennes
 Pendant les deux siècles au cours desquels la Terre la verra ainsi s’éloigner, elle devra pour recevoir les signaux hertziens émis par lui, employer une antenne deux cents fois plus longue que la sienne. A la fin de ces deux siècles parviendra à la Terre la nouvelle de la rencontre du boulet avec l’étoile qui marque le commencement du voyage du retour.

Sans qu'il s'en soit aperçu, Langevin a glissé un facteur gamma puissance deux !
Au lieu d'utiliser un facteur égal à 365/2 et l'autre facteur égal 728/365.... il se met à utiliser un facteur 200..... puis à élever ce facteur à la puissance 2.... en introduisant un facteur égal à 40 000

 L’arrivée du voyageur se produira deux jours après pendant lesquels la Terre le verra vivre deux cents fois plus vite qu’à l’ordinaire, lui verra accomplir les gestes d’une autre année pour le trouver au retour vieilli seulement de deux ans. ( Pendant ces deux dernières journées, ....)  Ainsi la dissymétrie tenant à ce que le voyageur seul a subi, au milieu de son voyage, une accélération qui change le sens de sa vitesse et le ramène au point de départ sur la Terre se traduit par ce fait que le voyageur voit la Terre s’éloigner et se rapprocher de lui pendant des temps égaux chacun pour lui à un an, tandis que la Terre, prévenue de cette accélération seulement par l’arrivée d’ondes lumineuses, voit le voyageur s’éloigner d’elle pendant deux siècles et revenir pendant deux jours, pendant un temps quarante mille fois plus court.

Le point le plus délirant, c'est le fait que Langevin a construit un triangle totalement absurde :
Le triangle est formé de la trajectoire du signal émis par Walter après 1 an (un trajet qui doit durer 2 siècle) est formé du trajet de Sam dans les deux derniers jours et est formé du trajet de Walter pendant un an.
Ces trois côtés ont des durées qui ne se raccordent pas !

On montrera ailleurs que l'effet Doppler aurait du faire apparaître DEUX FACTEURS. L'un f1 =365/2 et l'autre f2 = 728/365.
Les deux facteurs se raccordant par la formule f2 = 2 - 1/ f1
Le facteur f1 est celui par lequel Walter voit l'horloge de Sam ralentir ou par lequel Sam voit la pendule de Walter accélérer au retour
Le facteur f2 est celui par lequel Walter voit l'horloge de Sam accélérer au retour ou par lequel Sam voit la pendule de Walter ralentir à l'aller.

On est bien loin des élucubrations de Langevin !!

LIRE AUSSI

SAMEDI 11 JUILLET 2009


Langevin et les ânes relativistes : Une réponse à Hubert Lengrand - Richard Hachel sur USENET-Google

Une nouvelle fois Hubert Lengrand alias Richard Hachel parle de Langevin sans l'avoir lu.

Je lui réponds 

VENDREDI 19 FÉVRIER 2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire