Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 14 mars 2018

Stephen Hawking : mort d'un imposteur obscurantiste positiviste solipsiste ennemi d'Isaac Newton et de la véritable science matérialiste

L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, le 26 avril 2007
lors d'une expérience sur l'absence de gravité © ZERO G ZERO G/AFP/Archives
par Yanick Toutain
REVACTU
14 mars 2018


En réalité, Stephen Hawking,
comme tous ses collègues pro-Einstein,
 fut un obscurantiste tentant de construire une pseudo-théorie
dans laquelle les corps n'ont pas de réalité objective
 et donc pas de vitesse objective
- comme le leur a pourtant enseigné Isaac Newton.
Ces escrocs sont en réalité,des solipsistes
tentant de fabriquer une pseudo théorie positiviste
dans laquelle les signaux seuls n'auraient d'existence
..... sans qu'il existe une réalité inhérente
 dotée de lois scientifiques elles-aussi inhérentes
 et que les véritables scientifiques auraient pour tâche
de découvrir en les approximant peu à peu.
Oubliant ce faisant que la reconnaissance de l'existence objective de signaux
 et de leur vitesse objective dans le vide
 implique inexorablement
la reconnaissance de l'existence objective
 des événements de leur émission et donc la vitesse objective des corps qui auront émis ces signaux
..



Stephen Hawking : mort d'un imposteur obscurantiste positiviste solipsiste ennemi d'Isaac Newton et de la véritable science matérialiste


L'imposteur handicapé Stephen Hawking qui occupait scandaleusement le fauteuil d'Isaac Newton est mort.
Tous les médias de la bourgeoisie sont sur le pont ! Comme pour la mort de sa collègue obscurantiste Vera Rubin, les éloges vont rivaliser de flagornerie et d'ignorance imbécile
Un géant de la science
Son travail s'est concentré sur le rapprochement des théories de la relativité et des quantas pour tenter d'expliquer la création de l'Univers et son fonctionnement.
En 1974, il était devenu, à 32 ans, l'un des plus jeunes membres de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique du Royaume-Uni.
En 1979, Hawking avait été nommé titulaire de la chaire lucasienne de mathématiques, une position honorifique qu'avait également occupée Isaac Newton à l'université de Cambridge. Après un premier diplôme à Oxford, il avait rejoint Cambridge afin d'étudier l'astronomie théorique et la cosmologie.
Dans son corps distordu par la maladie résidait un esprit extrêmement brillant, fasciné par l'essence de l'Univers, par son processus de formation et par la manière dont il pourrait finir.
"Mon objectif est simple", a-t-il dit. "C'est la compréhension totale de l'Univers", "comprendre pourquoi il est comme il est et pourquoi il existe". 

En réalité Stephen Hawking, comme tous ses collègues pro-Einstein fut un obscurantiste tentant de construire une pseudo-théorie dans laquelle les corps n'ont pas de réalité objective et donc pas de vitesse objective - comme le leur a pourtant enseigné Isaac Newton.
Ces escrocs sont en réalité,des solipsistes tentant de fabriquer une pseudo théorie positiviste dans laquelle les signaux seuls n'auraient d'existence..... sans qu'il existe une réalité inhérente dotée de lois scientiques elles-aussi inhérentes et que les véritables scientifiques auraient pour tâche de découvrir en les approximant peu à peu.
Oubliant ce faisant que la reconnaissance de l'existence objective de signaux  et de leur vitesse objective dans le vide implique inexorablement la reconnaissance de l'existence objective des événements de leur émission et donc la vitesse objective des corps qui auront émis ces signaux.
Mais pour complaire à la bourgeoisie dégénérée, depuis 1905, quiconque cherche à obtenir un statut de "clown titré professeur" doit ânonner les stupidités de Poincaré, Mach Einstein...(où les "lois scientifiques sont de libres créations de l'esprit humain). en supplément de celles de Cantor (où les segments ont tellement de points qu'il est impossible de les compter avec des nombres entiers)....
... stupidités auxquelles le fasciste nazi Werner Heisenberg (véritable gourou du faux marxiste Daniel Bensaid) a ajouté la disparition des causalités........

Il faut des Stephen Hawking solipsistes pour les Bolloré, les Macron, les George Soros, les Bernard Arnault.
L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, célèbre pour ses travaux sur l'Univers qu'il scrutait depuis son fauteuil roulant, est mort mercredi à l'âge de 76 ans, suscitant une pluie d'hommages rarement égalée pour un scientifique.
De la reine Elizabeth II à l'ancien président américain Barack Obama, les réactions montraient le statut unique qu'il avait acquis. Buckingham Palace a annoncé que la reine enverrait un message de condoléances à sa famille. Barack Obama a, lui, souhaité à l'astrophysicien de "s'amuser parmi les étoiles", dans un tweet accompagné d'une photo des deux hommes.(...)
La Première ministre britannique, Theresa May, a salué sur Twitter "un esprit brillant et extraordinaire, l'un des plus grands scientifiques de sa génération".

Il leur faut des pseudo savants inventant une pseudo science anti-matérialiste où les esclaves africains payés 50 euros par mois n'ont pas de véritable existence... et dont le sort abominable impose maintenant que DGSE, MI6 et CIA leur envoient des terroristes pour les contraindre à s'écraser et à ne pas faire la révolution.
L'absence de vitesses objectives dans les théories stupides de Stephen Hawking est indispensable pour nier l'existence d'une seule et unique véritable science matérialiste.
Les pitreries lamentables du cirque Hawking instrumentalisant hypocritement un handicap réel pour participer à l'écrasement sociale et psychologique de tous les partisans de Newton manqueront à ses maîtres : la bankoslavoisie mondiale, le coeur de la strate des Parasites qui pousse inexorablement l'espèce humaine vers le suicide collectif depuis 5000 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire