Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 1 décembre 2015

Clowns Titrés Professeurs #Nobel "Dans un objectif de justice et de redistribution" Jean Tirole & Christian Gollier volent aux Africains leur 2,41 milliards de tonnes de tickets de rationnement carbone CO2



par Yanick Toutain
REVACTU
1/11/2015






Comme tous ses collègues pseudo-scientifiques, Jean Tirole est un clown titré professeur. Il est un charlatan se prévalant d'un imaginaire prix Nobel d'économie qui n'a jamais existé.
Il se prévaut d'un savoir quand il n'est qu'un des grands prêtres ignares de la bourgeoisie impérialiste.
Il est un des idéologues atteint de pathologie consumériste travaillant comme mercenaires de grands criminels écologiques.
Il est un petit larbin cireur de chaussures de ses maîtres.
Mais il camoufle son travail d'escroc pour les puissants sous un pseudo humanisme de façade !

"Dans un objectif de justice et de redistribution, les pays les plus pauvres participants à l’accord pourraient se voir offrir des permis d’émission gratuits qu’ils pourraient revendre sur le marché international, tout en étant confrontés au même prix universel du carbone."
C'est donc en tant que valet de l'impérialisme qu'il se prend pour un augure prophétique annonçant les volontés divines :
SOURCE

Auteurs

Il suffit de commenter phrase par phrase pour déceler la vacuité abyssale de celui qui se prend pour le dernier penseur capable de sauver le capitalisme :
"Le rendez-vous de la COP21 est tout proche, et la crainte que cette conférence internationale se réduise à une simple liste d’intentions grandit. "
Comme si les gens sensés pouvaient s'attendre à autre chose de la part des impérialistes criminels écologiques au moment où ils envoient leurs pantins pratiquer des assassinats terroristes de masse en vue d'abolir les droits humains en Europe.
Au moment où l'Africain de service – Macky Sall – invité à la table des maîtres s'est fait remarquer pour son soutien aux terroristes maliens quand il bloquait en 2012 les armements de l'armée malienne à Dakar.
Un pantin qui envoya des Sénégalais combattre au service du pseudo État terroriste Arabie Saoudite.
Un pantin qui encore récemment magouillait en coulisse au service des terroristes Diendiéré Bassolé Soro.

" Les négociations actuelles fondées sur des « contributions volontaires » (INDC) permettent de faire des promesses séduisantes et de crier victoire alors, qu’en réalité, elles servent surtout à pérenniser l’attentisme de la communauté internationale."
Il n'existe aucune communauté internationale autre que celle des esclavagistes vautour.
On a vu à l’œuvre cette « communauté internationale » renverser le président Gbagbo en Côte d'Ivoire pour mettre au pouvoir le gangster attaqueur de gendarmeries et de commissariats -Guillaume Soro.

"Les pays participants feront de leur mieux pour éviter que l’on puisse comparer leurs engagements avec ceux des autres États et pour rendre ces engagements non vérifiables, donc sans contrainte. "
Et l'idéologue pseudo-savants Tirole va apporter sa contribution à ce camouflage visant à pénaliser les victimes au profit des criminels écologiques.
On en fait la démonstration infra.

" Les conséquences prévisibles de ce jeu d’attente pour le niveau d’émissions de gaz à effet de serre sont similaires à celles d’un accord « zéro-ambition »."
Les conséquences des ruses de Jean Tirole ont les mêmes caractéristiques.

AU LIEU DE LAISSER LES AFRICAINS VENDRE LEURS TICKETS RATIONNEMENT CARBONE AU PRIX DE LEUR CHOIX TIROLE ET GOLLIER VEULENT FIXER UN PRIX MONDIAL DU CARBONE



" Fixer un prix mondial du carbone
Nous devons nous attaquer au défi climatique en utilisant des instruments économiques, et intégrer dans les réflexions le phénomène du passager clandestin qui pousse chaque pays à laisser les autres assumer les efforts. "
Le titre FIXER s'il pourrait satisfaire un bureaucrate stalinien ou un capitaliste participant à une réunion clandestine d'une mafia visant à truquer le marché est tout à fait significatif.
On va démasquer Tirole qui travaille précisément à « laisser les autres assumer les efforts »
"Les politiques de réduction des émissions de CO2impliquent en effet un coût supporté localement, tandis que les bénéfices sont globaux et profitent à tous. "
On pourrait se demander à quoi sert cette apparente lapallisade.
Mais on devine qu'il commence à truquer le débat.
S'arrêter au feu rouge n'est pas un « coût supporté localement » mais un acte civique visant à épargner la vie des passants.

Réduire la consommation d'eau dans une entreprise n'est pas un « coût supporté localement » mais une mesure de survie si l'entreprise se trouve dans une zone désertique.

LES BANDITS CAPITALISTES DE TIROLE VEULENT DES "COMPENSATIONS"


On va comprendre plus loin le caractère rhétorique des propos de Tirole.
"Résultant de l’absence de cadre réglementaire commun, le phénomène du passager clandestin est aggravé par les préoccupations concernant les fuites de carbone et la volonté d’obtenir des compensations lors de négociations futures. "
Des « compensations » ?
Qui veut des « compensations » ?
Des bandits qui ont des centaines de milliards de tonnes d'émission carbone dont ils n'ont encore JAMAIS payé les droits ?
Quelles « compensations » ?

" Il ne peut être résolu que par l’élaboration d’un système cohérent de tarification carbone."

VRAIE TAXE CARBONE EGALISTE OU FAUSSE MONNAIE IMPERIALISTE ?

Ici, un libéral égaliste ne peut que signer des deux mains.
Mais on va voir le gangster anti libéral rapidement pointer son museau terroriste

"Dans l’esprit du principe pollueur-payeur, s’accorder sur un prix uniforme du carbone au niveau international, un prix crédible et reflétant les dommages environnementaux à venir, nous paraît ainsi être la priorité. "
Si le principe pollueur-payeur est une évidence, encore faut-il un système qui ne verse par de primes aux assassins des années précédentes.
Quant au fait que le prix sera fixé en « reflétant les dommages environnementaux à venir », on va y arriver. Mais pas comme le souhaite les patrons impérialistes de Tirole.

"Selon le principe de subsidiarité, chaque pays sera libre d’élaborer sa propre politique nationale de climat en créant par exemple, une taxe carbone ou un système de droit d’émissions qui valoriserait les permis carbone au prix du marché (cap-and-trade). "
Un système de DROITS D'EMISSION ?
Quels droits ?
On arrive ici à la bifurcation entre voyous et gens honnêtes.



DROIT D'EMISSION ? 1,8 KG PAR JOUR PAR HUMAIN
DROIT A STOCKER LE CARBONE DANS l'OCEAN

Le seul droit d'émission qui puisse exister est 1,8 kg par jour et par personne.
« Personne » s'entendant en incluant les Africains, les Chinois, les Indiens.
Il n'existe pas de statut supérieur aux malades mentaux des pays de Terre du Nord leur accordant un droit spécial à polluer..... plus que les autres humains.

Ce sont donc 1,8 kg de carbone par jour et par personne qu'on peut autoriser à émettre.
1,8 kg de carbone émis qu'on peut convertir en CO2 en multipliant par 40/12 et donc 6,6 kg par jour
Cela donne un total d'émissions possibles de 657 kg de carbone par an ou 2,41 tonnes de CO2.
Ce total correspond en fait à ce qu'il était possible de stocker dans l'océan en 2007.
Chaque Terrien a un droit égal à STOCKER LE CARBONE DANS L'OCEAN

"L’accord international définirait alors un maximum mondial d’émissions et donc un plafond de droits d’émission échangeables. "
On a ici une APPARENCE d'accord possible.

JEAN TIROLE CHRISTIAN GOLLIER TENDENT
UNE PETITE PIECE AU TIERS-MONDE
... EN LEUR VOLANT DES CENTAINES DE MILLARDS D'EUROS
 DE DROITS A POLLUER

Mais comme tous les escrocs, Jean Tirole ne va pas aboutir au résultat que les honnêtes gens s'attendraient à voir apparaître.
" Dans un objectif de justice et de redistribution, les pays les plus pauvres participants à l’accord pourraient se voir offrir des permis d’émission gratuits qu’ils pourraient revendre sur le marché international, tout en étant confrontés au même prix universel du carbone."
Quel est donc ce délire qui surgit tout à coup.
On va parler concrètement.
Les Africains sont un peu plus d'un 1 milliard d'humain.
Ils ont un droit à émettre égal à 2,41 tonnes de CO2 par an et par personne.
(on est bien loin de l'" objectif de justice et de redistribution, que le gredin Tirole sort de son chapeau de magicien prostitué à la bankoslavoisie)

L'AFRIQUE A LE DROIT D'EMETTRE
2,41 MILLIARDS DE TONNES DE CARBONE


Cela fait donc un total de 2,41 milliards de tonnes de CO2 que l'Afrique est autorisée à émettre.
Sur ce total, les émissions réelles sont tellement faibles qu'on les laisse de côté. (de toute façon la croissance démographique est telle que les nouveaux arrivants autorisent les émissions de tous)
On a donc 2,41 milliards de tonnes de CO2 de DROITS à POLLUER A VENDRE.
A vendre à QUI ?
Bonne question que Tirole le gredin français camoufle.
Allons donc voir dans son pays.
La France de 66 millions d'habitants peut émettre 66 millions de fois 2,41 tonnes de CO2 par ans
La France a donc un droit à émettre (un droit à stocker dans l'océan) 159,1 Millions de tonnes de CO2
Manque de chance pour Tirole, la France émet 733 MtCO2 et non pas 159 Mt
La France criminelle écologique émet 4,6 fois son quota autorisé !!
Il est donc hors de question que ce pays pollueur puisse faire des « bénéfices »
Ne riez pas, c'est ce que l'imbécile pseudo-spécialiste Jancovici promettait à Sarkozy en 2007 et que l'imbécile Sarkozy répétait comme un âne !!!
La France pollueuse devra donc ACHETER au reste de l'humanité la différence 733 moins 159 égale 574 Mt CO2 d'autorisation à polluer.
Supposons que les Africains lassés de voir leur climat passer à la catastrophe refusent de vendre leurs tickets rationnement carbone à un prix inférieur à 100€ la tonne de CO2.
La France devrait donc acheter pour 574 Mt de CO2 fois 100€

La note monterait donc à 57,4 milliards d'euros à payer aux Africains pour pouvoir émettre ces 574 MtCO2.


" L’OMC et le FMI en gendarmes
Cependant, il serait utopique de croire qu’un système, quel qu’il soit, puisse être efficace sans l’application de sanctions imposées aux passagers clandestins" 
Les « passagers clandestins » ?
Le lecteur naïf qui s'imaginerait que Tirole parle des 20% d'humains qui volent 63% du PIB mondial aux 80%, à qui il ne reste que 17% du PIB mondial chaque année.
Tirole ne parle pas de ceux qui ont plus de 4 parts alors que leurs 80% de passagers terriens normaux n'ont que 17% divisés par 80% à se partager soit 21% de leur part.
Le passager clandestin n'est pas le groupe des Parasites qui prennent 4 parts en laissant 1/5° de part de consommation aux autres humains.
En bon opportuniste, il ne donnera pas, non plus, le nom des 4 pires pays criminels écologiques que sont les USA, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zelande.
Quatre pays qui ont des centaines de milliards de tonnes impayées à rembourser.
"Les précédentes tentatives dans ce domaine, comme les engagements de Kyoto, ont prouvé la nécessité de prévoir une instance de régulation, en charge de mesurer et contrôler la pollution nationale des signataires, et de pénaliser, le cas échéant, les participants ne respectant pas leur engagement d’émission."
Une « instance de régulation » ?
Mais celle des impérialistes s'appelle ONU. Repaire de terroristes, d'assassins, d'esclavagistes.

Si Tirole voulait réellement une véritable instance, il militerait pour un véritable gouvernement mondial et donc pour un Comité Mondial de la Révolution formé de 28 délégués mondiaux représentant 7 milliards d'humains.
Il militerait pour une direction mondiale de 28 délégués mondiaux révocables représentant chacun 250 millions d'êtres humains.
Mais en étant – chacun des 28 – contrôlé par un conseil de 25 délégués internationaux. Eux-mêmes révocables et représentant chacun 10 millions de délégateurs.
Chacun de ces délégués internationaux révocable – récursivement – par un conseil de 25 délégués nationaux.
Avec, en dessous, des délégués députés contrôlant les précédents – et pouvant les révoquer à tout moment. 25 délégués conseillers contrôlant chaque délégué député. 25 délégués de base contrôlant et révoquant chaque délégué conseiller.
Et 280 millions de comités de base de 25 personnes comme socle du pouvoir du peuple Terrien.
Mais Tirole ne parle pas des 280 millions de CDR de base qui se formeront bientôt pour en finir avec le capitalisme, l'impérialisme, l'esclavage, les

Mais Tirole n'imagine pas une telle pyramide : elle déciderait de mettre fin rapidemen non seulement à la pollution ultra-criminelle des USA et de ses clones, à la pollution criminelles de l'Europe et des ses imitateurs, mais encore de mettre fin à la spoliation esclavagiste.
Un tel gouvernement mondial révocable interdirait rapidement à quiconque d'embaucher ou de receler des produits esclavagistes


"Si la stigmatisation des « mauvais élèves », dite stratégie du naming and shaming, est une tactique intéressante, elle demeure insuffisante. "
Les mauvais élèves ? ,Il parle sans doute des criminels écologiques qui détruisent la Terre.
"Nous proposons la mise en œuvre de deux outils qui s’appuieraient sur les institutions existantes et reconnues. Premièrement, tous les pays s’intéressent à leur exportation, donc à leur compétitivité et aux gains du commerce international. "
Reconnues par qui ?Le CMR révolutionnaire dissoudra FMI et OMC ainsi que tous les groupes terroristes de la planète.
Et mettra au passage le violeur Strauss-Kahn en prison. Il pourra y lire la géographie et voir que la Méditerranée n'est pas EN Europe.

"L’OMC devrait donc considérer que le non-respect d’un accord international sur le climat équivaut à du dumping et devrait, de ce fait, imposer des taxes punitives à l’importation en provenance des pays qui ne participent pas à la coalition internationale de lutte contre le changement climatique. "
DUMPING ?
Alors que les voyous ne disent rien sur les salaires 50 euros payés par Bolloré !!!!
"La nature des sanctions ne pourrait être décidée par des pays individuellement, car ceux-ci saisiraient avec joie cette opportunité pour mettre en place des mesures protectionnistes. "
Avec une taxe carbone basée au puits, cela serait impossible !!
LIRE

LUNDI 30 NOVEMBRE 2015





EXTRAIT
Avec des tickets de rationnement carbone 1.8 kg/personne par jour
(ce que l'océan pouvait tolérer en 2007)
chaque Terrien aurait un droit à émettre de 657 kg par an et donc 2,41 Tonnes de COE
Pour une population de 66 millions d'habitants, la France aurait droit à émettre 159M tonnes de CO2
Or la France
http://www.planetoscope.com/co2/821-emissions-de-co2-en-france.html
Montre une émission de 733 Mt CO2
Soit 574Mt de trop
Ce sont donc 574Mt de tickets rationnement CO2 (156Mt carbone) que la France devrait acheter à l'Afrique.
Naturellement cela ne se produirait pas comme un achat direct.
En effet, les Africains, pour une population d'un milliard d'habitant auraient des tickets rationnement carbone en exédent.
Ils ont le droit d'émettre 657 MtC
ou 2,4 GtCO2 (44/12)
++++
Le processus serait indirect : les pays extracteurs de pétrole (gaz, chabon etc..) : Russie, Arabie Saoudite etc....Nigéria, Angola etc..... seraient astreints à ACHETER des TICKETS TRC en quantité EGALE à ce qu'ils voudraient METTRE SUR LE MARCHE
Les prix du pétrole, gaz, charbon SERAIT DONC RENCHERIS au puits.
La taxe carbone serait incluse DES LE DEBUT DU CIRCUIT DE COMMERCIALISATION.
Les pays pollueurs seraient donc aménés - comme la France - à VENDRE leur TRC pour 159 MtCO2 mais à acheter des produits carbonés (directs pétrole ou indirects marchandises) contenant un SURENCHERISSEMENT qui serait la valeur des 574 Mt de carbone que la France émet en TROP

AUCUN ACCORD N'ATTENDRA L'ASSENTIMENT D'AUCUN GANGSTER ECOLOGIQUE
LE GOUVERNEMENT REVOLUTIONNAIRE MONDIAL Y METTRA BON ORDRE 


"Une telle politique inciterait les pays hésitants à rejoindre l’accord et favoriserait le développement d’une coalition globale stable pour le climat. "
La coalition sera celle des peuples contre les 1% de pires criminels soutenus par 19% de complices contre les 80% d'Humains.
" Deuxièmement, le non-respect d’un accord sur le climat devrait engager la responsabilité des futurs gouvernements d’un pays et être ainsi considéré comme de la dette souveraine inflatée de la dette carbone. "
Ici c'est encore une méthode pour menacer les peuples.... mais ces méthodes anti-générations futures s'appliquera aux alliés USA Canada Australie Nouvelle Zélande... qui devront PAYER pour les EMISSIONS PASSEES !!
"Le FMI serait partie prenante à cette politique. "
Le FMI sera dissous !
"Par exemple, dans le cas d’un mécanisme de droit d’émissions, un déficit de permis en fin d’année augmenterait la dette publique ; le taux de conversion serait le prix actuel du marché."

L'OFFRE DE VENTE OU DE NON VENTE DES TICKETS DE RATIONNEMENT CARBONE DETERMINERA LE PRIX DE LA TONNE DE CO2 CONTENUE DANS LE PETROLE LE GAZ ET LE CHARBON

Délire !
Les prduits carbonés auront leurs prix surenchéris dès le puits de pétrole ou de charbon.....
Les mécanismes de Tirole sont obsolètes
"Nous reconnaissons que le chemin menant à un accord international crédible et ambitieux reste semé d’embûches. "
Les embuches vont être levés... par la révolution mondiale contre les capitalistes de Tirole !
"Mais nous pensons aussi qu’il est essentiel que soit mis en place un prix universel du carbone, seule garantie d’efficacité et de crédibilité de nos engagements réciproques en faveur du climat. "
Le prix ?
Il sera fixé par l'OFFRE
Par ailleurs, les quantités MULTIPLES de ce que les peuples VENDRONT seront affectées à un FOND MONDIAL D'INDEMNISATION
Celui-ci sera contrôlé par des JUGES TPR REVOCABLES
"On ne peut plus attendre."
Cela fait 8 ans que l'article incitant aux tickets de rationnement carbone a été publié.
"Cet article est publié dans le cadre du partenariat avec l’Institut Louis Bachelier. Le dossier complet de la revue « Opinions & Débats » où sont intervenus Jean Tirole et Christian Gollier est consultable ici."
C'est la REVOLUTION QUI NE PEUT PLUS ATTENDRE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire