Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 27 juin 2011

Lettre à une lectrice du Nicaragua : En défense de Ernesto Che Guevara, de l'égalitarisme, en défense de Cuba et du Nicaragua. Les saboteurs formois Daniel Ortega, Fidel Castro, Alain Krivine and Co seront démasqués définitivement


Je ne connaissais pas cette lectrice de Facebook. Je découvre son nom en acceptant sa demande d'amitié.
Mais je lui donne des précisions sur ce que j'analyse sur le Nicaragua, Cuba et les saboteurs formois de la révolution.
Le texte que j'avais prévu de rédiger à l'annonce des mesures économiques et sociales criminelles prises par les frères Castro pour le congrès du PC cubain n'étant toujours pas rédigé, j'ai profité de cette demande d'amitié facebook pour faire un certain de nombre de mises au point intéressant tous nos lecteurs.
Après un premier texte, j'ai utilisé les services de Google traduction pour lui poster une version en espagnol. J'ai donc aidé le traducteur en modifiant mon texte intial.
Voici donc ma deuxième version et la traduction espagnole correspondante.
Yanick Toutain Tout en vous remerciant pour l'amitié facebook, voyant que vous écrivez depuis le Nicaragua, je tiens à vous préciser deux choses :
1° Je suis partisan de Ernesto Che Guevara ET adversaire résolu des frères Castro que je considère être les saboteurs de la révolution égalitariste à Cuba.
Ils sont même actuellement les saboteurs de la révolution de leur propre classe en TRAHISSANT AU PROFIT DES CAPITALISTES.
2° Je suis, depuis 1979, l'adversaire résolu de Daniel Ortega et des clowns formois.
Ils ont saboté la révolution égalitariste au Nicaragua -premièrement - au profit de la classe des hauts diplômés, et - deuxièmement - au profit de la bourgeoisie coloniale
Cela a commencé par l'emprisonnement SANS AUCUN MOBILE de la Brigade Simon Bolivar.
Les partisans de Moreno n'étaient pas des EGALITARISTES mais des militants FORMOIS DE GAUCHE.
Ortega et les faux trotskystes infiltrés du SWP (USA) ainsi que les Alain Krivine, Daniel Bensaid, Ernest Mandel et compagnie REVELERENT LEUR VOLONTE DE SABOTER TOUTES LES REVOLUTIONS ANTICAPITALISTES.
+++++++
Sachez donc quelle est ma position sur ces sujets.
Quand j'aurai le temps, j'écrirai un texte ACCUSATEUR CONTRE LES CASTRO EN TANT QUE SABOTEURS DE L'AVENIR DE CUBA !
A BAS LE CAPITALISME !
1000 EUROS POUR TOUS LES TERRIENS !
A BAS LE CREDIT ET LES BANQUES  !
INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE (300 euros par mois par Terriens) !
DELEGATION GENERALE REVOCABLE ! (Un délégué pour 25 délégateurs !)
NOUS VAINCRONS !
VENCEREMOS !

traduction Google automatique :


Yanick Toutain


Mientras las gracias por la amistad en Facebook, ver que se escribe a partir de Nicaragua, quiero saber dos cosas:


1 º Estoy a favor de Ernesto Che Guevara y decidido adversario de los hermanos Castro que considero que los saboteadores de la revolución en Cuba igualitaria. Son ahora mismo los saboteadores de la revolución de su propia clase por traicionar el beneficio del capitalista.

2 º Yo soy, desde 1979, el adversario de Daniel Ortega y formois payasos. Sabotearon la revolución igualitaria en Nicaragua, en primer lugar - en beneficio de los graduados de clase alta, y - en segundo lugar - en beneficio de la burguesía colonial Se inició con la detención SIN MÓVIL Brigada Simón Bolívar.Los partidarios de Moreno no eran igualitarios, pero dejó FORMOIS activistas. Ortega y los falsos trotskistas infiltrados SWP (EE.UU.) y Alain Krivine, Daniel Bensaid, Ernest Mandel y compañía han demostrado su voluntad de sabotear todos revolución anti-capitalista.

+++++++

Usted debe saber cuál es mi posición sobre estos temas. 
Cuando tengo tiempo voy a escribir un texto de los cargos en contra de Castro como saboteadores EL FUTURO DE CUBA! Abajo el capitalismo! 1.000 euros para todos los terrícolas! ABAJO LOS BANCOS Y DE CREDITO! Inversión democrática (300 euros al mes terrícolas)! DELEGACIÓN revocable GENERALE! (Un delegado de 25 delegaciones!)


Venceremos!


J'ai donné, en complément, la version espagnole de ma chanson L'Empire S'écroule

MARTES, 18 DE ENERO 2011


El imperio se derrumbó por Amadís y Toutain una canción escrita 09 de enero 2011 por Yanick Toutain

El imperio se derrumbó canción de Amadís y Toutain

Túnez 
Y Argelia 
Imperio se derrumba 
Por la multitud 
El comprador 
Ejecutores de las muertes 
Muertos por la violencia 
Multitudes 
El Ali Ben 
Se harkis 
Bouteklika 
Y la mafia 
Jacks secuaces 
Francia A frican 
Matar sin remordimiento 
Tres monedas de oro 
Pero la multitud se convierte en bloque 
Y la organización 
Restaurar la Esperanza como una roca 
Para révolisation 
Pero la gente que delega 
Reafirmar su compromiso 
Ordenar el acabado de estos desempleados 
Una esperanza, un gran verano 
Côte d'Ivoire 
Donna Esperanza 
Era la señal 
Internacional 
La ONUCI 
Enemigos fascistas 
Nos reunimos 
Contra lo peor 
Y las amenazas 
Huellas 
De nuestra unión 
Revolución 
El golpe de Estado 
Ouattara 
RTI 
Juntos 

Pero la multitud se convierte en bloque 
Y la organización 
Restaurar la Esperanza como una roca 
Para révolisation 
Pero la gente que delega

Reafirmar su compromiso 
Ordenar el acabado de estos desempleados 
Una esperanza, un gran verano 
Túnez 
Y Argelia 
Imperio se derrumba 
Por la multitud 
De sur a norte 
A pesar de los muertos 
Africa de pie 
Bajo los golpes 
En Abidjan 
Y Orán 
Túnez 
Hasta CI 
El continente 
Se convierte en un gigante 
Y los buitres 
Tienen sus días 

Túnez 
Y Argelia 
Imperio se derrumba 
Por la multitud


















COMPLEMENTS


sur Wikipédia : Daniel José Ortega Saavedra (11 novembre 1945 à La Libertad, Nicaragua - ) est l'actuel président du Nicaragua. Il a été élu lors de l'élection de novembre 2006 et a été investi de ses pouvoirs le 10 janvier 2007. Il avait auparavant occupé ce poste, de 1985à 1990, durant le gouvernement sandiniste.
Il est l'actuel dirigeant (secrétaire général) du parti sandiniste Front sandiniste de libération nationale (FSLN). Il est marié à la poétesse Rosario Murillo. C'est un ami personnel de Fidel Castro et d'Hugo Chávez.
(...)O
rtega a voulu donner une nouvelle image de son parti, débarrassée du passé révolutionnaire marxiste-léniniste. Paradoxalement, cela l'a mené à s'allier à des intérêts traditionnellement considérés comme de droite, comme l'Église catholique romaine et des ex-Contras (son candidat à la vice-présidence en est un). Récemment, le camp sandiniste a appuyé un projet de loi abolissant l'avortement sous toutes ses formes (y compris l'avortement thérapeutique, autorisé depuis 1893), loi qui a été adoptée par le Parlement. 
(...)
Les élections de 2006]Daniel Ortega en mars 2007.
L'élection présidentielle du 5 novembre 2006, a opposé Daniel Ortega (FSLN) à Eduardo Montealegre (ALN, droite),José Rizo Castellón (PLC, droite), Edmundo Jarquín Calderón (MRS, gauche) et Edén Pastora (AC, gauche). Son principal rival, Eduardo Montealegre, bénéficiait du soutien du gouvernement sortant et de Washington4.
Favori dans les sondages, Daniel Ortega remporte 37,99 % des suffrages (soit 930 862 voix), ce qui lui assure la victoire au premier tour, avec une avance confortable de presque 9 points sur Eduardo Montealegre qui n'emporte que 28,30 % des votes. José Rizo bénéficie de 26,21 % de votes, Edmundo Jarquín de 6,44 % et Edén Pastora de 0,27 %.
C'est avec moins que le minimum de 40 % des suffrages requis par le texte constitutionnel modifié suite au « pacte » Ortega–Aleman de 2000 et dû seulement au fait de l’écart supérieur à 5 points qui le sépare de son principal adversaire. Ce résultat constitue le plus mauvais score qu’il ait réalisé sur 5 élections présidentielles.
En 2008, c'est le premier dirigeant à reconnaître, après la Russie, l'indépendance de l'Ossétie du Sud, et le seul dirigeant étranger à soutenir ouvertement le colonel Kadhafi au début de la révolte libyenne de 20115.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire