Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 11 septembre 2015

Depuis sa geôle dans la dictature Biya-Bolloré-Hollande au Cameroun, le résistant André Blaise Essama continue à dénoncer les néo-colons




Pour faire peur à ceux qui rêvent d'une Afrique libre, les néo-colons ont vite étalé 3 mois de prisons ferme et 150.000 Frs d'amendes pour destruction des monuments et symboles coloniaux sur Essama André Blaise . Je purge actuellement cette peine à la prison centrale de new-béll à la cellule 16 S .,..Merci de me rendre visite car la lutte continue pour la Vraie indépendance et la Vraie liberté. Hommage dans cette pénitence à toùs les pionniers de cette lutte et en particulier à Ruben Um Nyobe tuée tous le 13 Septembre 1958 à Boumnyebel soit 57 années de combat jusqu'à cette génération...Et ça continue,,.!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire