Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 29 février 2016

Thomas Sankara combattait les Koglwéogo : "Féodalité A bas !"


"Féodaux A bas" ! Thomas Sankara avait éradiqué les milices et tribunaux Koglwéogo féodaux barbares en 1983-1987extrait...
Posté par Yanick Toutain sur samedi 27 février 2016
DISCOURS D'ORIENTATION POLITIQUE "Féodaux A bas" ! Thomas Sankara avait éradiqué les milices et tribunaux Koglwéogo féodaux barbares en 1983-1987 extrait de son discours du 2 octobre 1983 (DOP)

LE TEXTE INTEGRAL DU DOP 1983

Le DOP du 2 octobre 1983 est le programme légal du Burkina Faso 2016 ! Le Discours d'Orientation Politique de Thomas Sankara rédigé par Valère Somé s'impose au CNR et aux CDR à construire

EXTRAIT


 "Les forces rétrogrades qui tirent leur puissance des structures traditionnelles de type féodal de notre société. Ces forces, dans leur majorité, ont su opposer une résistance ferme à l’impérialisme colonialiste français. Mais depuis l’accession de notre pays à la souveraineté nationale, elles ont fait corps avec la bourgeoisie réactionnaire pour oppresser le peuple voltaïque. Ces forces ont tenu les masses paysannes en une situation de réservoir à partir duquel elles se livraient à des surenchères électoralistes. Pour préserver leurs intérêts qui sont communs à ceux de l’impérialisme et opposés à ceux du peuple, ces forces réactionnaires ont le plus souvent recours aux valeurs décadentes de notre culture traditionnelle qui sont encore vivaces dans les milieux ruraux. Dans la mesure où notre révolution vise à démocratiser les rapports sociaux dans nos campagnes, à responsabiliser les paysans, à mettre à leur portée plus d’instruction et plus de savoir pour leur propre émancipation économique et culturelle, ces forces rétrogrades s’y opposeront. Ce sont là les ennemis du peuple dans la présente révolution, des ennemis que le peuple a identifiés lui-même lors des événements du mois de mai. Ce sont ces individus-là qui ont constitué le gros de la troupe des marcheurs isolés, protégés par un cordon militaire, et qui ont manifesté leur soutien de classe au régime déjà moribond issu du coup d’État réactionnaire et pro-impérialiste."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire