Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 21 mai 2016

Blocages VS #HollandeDEGAGE ! la CGT organise le sabotage de la révolution #CNRF au service du PS. Deux comparses, un complot CGT-Parti socialiste


par Yanick Toutain
21/5/2016

CGT EN 2010 BLOCAGES SABOTAGE
Le 23 septembre 2010 les dirigeants CGT avaient dissous une manifestation de 40 000 personnes en refusant d'appeler à désigner 1600 délégués révocables (délégués de base 1 pour 25) pour aller à 40 bloquer les rails de la gare SCNF 

RÉSULTAT : La CGT (l'agence ultra-réformiste de lutte contre "l'anti-communisme primaire" selon les récents propos de son secrétaire local Pierre Lebas) vient hurler à la "provocation policières"....

Cela fait rire les militants sérieux ... Nous étions 40 000 le matin, ils étaient 40 l'après-midi....

Quant à l'AG qui s'est tenue - en fin d'après-midi - il n'en est rien sorti ....
(article du 30 septembre 2010) 

CGT EN 2016 BLOCAGES SABOTAGE
Frédéric Sanchez n°2 CGT ..
sur le point de blocage du pont du Hode,
à l'entrée de la zone industrielle du Havre.
 
« Vous êtes un exemple national, la fierté du syndicalisme européen.
Manuel Valls demande à la CGT de prendre ses responsabilités.
Qu'il prenne les siennes en démissionnant,
en retirant le projet de loi
et en ouvrant de véritables négociations
en direction des salariés..... »



LIRE AUSSI
Mascarade pseudo révolutionnaire CGT devant le local du PS Bombage anti 49.3 infiltré par 2 abrutis avec leur barrière pour fracasser la porte



par Yanick Toutain
L'Havrais Vérité


12 mai 2016







#LeHavre #Manif12mai #LoiTravail #MotiondeCensure #49al3
Mascarade pseudo #révolutionnaire #CGT devant le local du #PS
la CGT Le Havre ayant "oublié" d'appeler à la grève les travailleurs du Havre, refusant les délégués révocables, refusant un comité de ville révolutionnaire, refusant d'appeler 720 000 délégués de base désignés par 18 M Français pour que Hollande DEGAGE transforme en manifestation vers le local du PS le TRES MAIGRE rassemblement à la Mairie du Havre puis organise un bombage ridicule 49.3 sur le local du PS...... au lieu de faire la révolution pour METTRE HOLLANDE en GARDE à VUE
Bombage débordé par 2 provocateurs ayant porté une barrière sur 2 kilomètres pour fracasser la porte d'entrée du local.

Le torchon de propagande Paris-Normandie joue le jeu du complot CGT-PS
« L'actualité a bouleversé [rien que ça] l'emploi du temps de Frédéric Sanchez, secrétaire général de la métallurgie de la CGT. Le n°2 de la centrale syndicale s'est rendu hier sur le point de blocage du pont du Hode, à l'entrée de la zone industrielle du Havre. « Vous êtes un exemple national, la fierté du syndicalisme européen. Manuel Valls demande à la CGT de prendre ses responsabilités. Qu'il prenne les siennes en démissionnant, en retirant le projet de loi et en ouvrant de véritables négociations en direction des salariés..... »
En somme, la CGT est dirigée par un imbécile qui réclame – dans l'ordre –
1° la démission d'un Premier ministre, 2° que le Premier ministre qui vient de démissionner retire une loi (on se demande comment puisqu'il ne serait plus Premier ministre) et donc3° (on passe aux choses sérieuses) il demande que le Premier ministre qui n'est plus Premier Ministre « ouvre de véritables négociations en direction des salariés ».
C'est totalement stupide.
OU bien on demande la démission ou bien ou demande de négocier.
Si on demande la démission, on obtiendra gain de cause d'un AUTRE Premier Ministre...
SAUF QUE ….. Frédéric Sanchez, secrétaire général de la métallurgie de la CGT n'est qu'un hypocrite.
Il n'agit en aucune façon pour renverser la gouvernement.
Ses acolytes du Havre font tout ce qu'ils peuvent pour saboter la mobilisation – que ce soit chez les étudiants, les lycéens, les chômeurs, les SDF, ou chez les travailleurs.....
Ils font des blocages ultra-minoritaires en sabotant toute possibilité de mobiliser en appelant la population à désigner 1836 délégués de base révolutionnaire 1 pour 25 sous le mot d'ordre de HOLLANDE DEGAGE.
Il est vrai que le n°2 CGT avoue son vrai projet : négocier des miettes avec leurs amis socialistes.
Des amis au service de qui il ont saboté la mobilisation en 2010 par …. leurs stupides blocages de raffinerie.....
Au Havre, en 2010, la CGT avait annoncé des manifestations de 40 000 personnes, de 60 000 personnes....
Des mobilisations où ils avait lutté comme des forcenés pour EMPECHER les HAVRAIS de DESIGNER des délégués révocables.
Cet extrait d'un article du 30 septembre 2010 démasque les "ruses" des bloqueurs saboteurs (extrait d'un débat sur le site de la Besancenot LCR belge )
Deux exemple de circonstances
Le premier, j'en débats depuis 3 jours la possibilité, le deuxième, cela fait deux ans que je le décris comme immédiatement possible.
1° 40 000 personnes ont défilé.... Le cortège se disloque sur une grande place au centre de la ville.
1A )
Imaginons qu'un parti révolutionnaire égalitariste soit suffisamment implanté (et - surcroit - qu'il ait pu entamer le processus)
Avec un mégaphone, des agitateurs égalitaristes passent au milieu des groupes arrêtés....
(manifestants ....qui attendent (pour la majorité d'entre eux) que les leaders syndicaux proposent quelque chose de crédible.....)
.... en les appelant .... 

"Groupez-vous par 25, désignez votre délégué révocable..."
puis
"Que les délégués révocables aillent se réunir près de la porte principale de l'Hôtel de Ville"....
Si cela se faisait..... 40 000 manifestants, cela fait 1600 DÉLÉGUÉS DE BASE !
En supposant qu'on parvienne à convaincre 10 % du cortège à désigner leur délégué (à la première tentative).... cela ferait 160 délégués qui se réuniraient....
Ils auraient alors toute légitimité pour
- prendre des décisions
- à commencer pour appeler la population non encore mobilisée à désigner de pareils délégués.
- désigner des délégués de conseils : 1600 délégués de base, cela fait 80 délégués de conseils.
Et donc 3 délégués députés parmi eux ....

Si nous voulons faire la révolution anti-capitaliste, il faut se fixer des  objectifs RÉALISTES ...
réalistes ET révolutionnaires....
Par ailleurs, amorcer la pompe de la délégation révocable parmi les secteurs salariés privilégiés (haute et moyenne formoisie) a pour fonction principale de donner un APPUI pour inciter les Pauvres des quartiers victimes du capitalisme à - eux aussi - désigner leurs délégués révocables...
==
1B)
Dans la réalité (la triste réalité de la collaboration de classer réformiste ordinaire) ... que s'est-il passé ?
Les réformistes de la CGT n'ont rien proposé de sérieux.
- Pique-nique à 20 autour de la camionnette-sono de la CGT
- Puis ils se sont rendus à une QUARANTAINE sur les voies ferrées de la gare SNCF du Havre
En occupant les voies, .... et donc les Robocops sont intervenus (malgré - les dirigeants réformistes de la CGT locale s'en sont plaints eux-mêmes - qu'ils AVAIENT prévenu à l'avance de ce qu'ils allaient faire)

RÉSULTAT : La CGT (l'agence ultra-réformiste de lutte contre "l'anti-communisme primaire" selon les récents propos de son secrétaire local Pierre Lebas) vient hurler à la "provocation policières"....
Cela fait rire les militants sérieux ... Nous étions 40 000 le matin, ils étaient 40 l'après-midi....
Quant à l'AG qui s'est tenue - en fin d'après-midi - il n'en est rien sorti .... 
===
L'article est lisible ici

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010

LIRE AUSSI

VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

LA PROVOCATION C'EST 40 CHEFS SYNDICAUX DESORGANISANT 40 000 MANIFESTANTS POUR ALLER FAIRE UN BLOCAGE DE GARE à 40

Un certain Paco avait publié ses photos avec la même narration factuelle (mais en version apologétique)
Les photos ont été effacées mais le texte reste lisible ici.

La manifestation havraise contre la réforme des retraites a réuni 40 000 personnes calmes mais déterminées ce matin. Pour appuyer ses revendications, l’intersyndicale a décidé de se rendre à la gare SNCF pour occuper les voies ferrées dans l’après-midi. Quelques dizaines de syndicalistes du privé et du public, rejointes par des lycéens et des étudiants, ont empêché le mouvements des trains durant une trentaine de minutes. Alors que le blocage allait se lever spontanément pour rejoindre l’assemblée générale prévue à 17 heures à la Maison des syndicats, les CRS ont fait irruption pour dégager vigoureusement les voies. Une intervention musclée aussi ridicule que disproportionnée qui a surpris les responsables syndicaux. « Ah, c’est comme ça ? Bravo la police de Sarkozy ! C'est de la provocation, on s’en souviendra ! », a prévenu un militant de la CGT dans un concert de trompettes, de sifflets et de slogans. -

source cache GOOGLE lisible aussi sur le Post Huffington

Le résumé c'est
Le 23 septembre 2010 les dirigeants CGT avaient dissous une manifestation de 40 000 personnes en refusant d'appeler à désigner 1600 délégués révocables (délégués de base 1 pour 25) pour aller à 40 bloquer les rails de la gare SCNF et crier à la provocation

"Provocation"
Mais ce sont EUX qui avaient prévenu la police à l'avance !!
Se victimiser est une technique parfaitement rodée chez les staliniens contre-révolutionnaires du Havre !
Les mêmes qui ont organisé l'exclusion 2 ans d'une prof anti-violences à enfants avec leur syndicat SNUIPP allié aux socialistes de l'UNSA !

BLOCAGE = SABOTAGE
= QUÉMANDAGE de MIETTES FRANCEàFRIC
 sur le DOS DES AFRICAINS

Mais Frédéric Sanchez n°2 CGT ..n'avait pas fini avec ses élucubrations !
Il se plaint de Hollande, Valls and co pour qui ils ont fait campagne avec Front de Gauche PCF, NPA etc....
"....C'est pour cela qu'ils ont été élus. Tout le monde annonçait que le rapport de force allait s’essouffler, s'estomper car le gouvernement avait soi-disant lâché du lest par rapport à la première écriture du projet de loi. Force est de constater que le mouvement prend de l'ampleur, que la mobilisation s'accentue. Un cran a été franchi. A nous, à vous de voir quel nouveau mode d'action mettre en œuvre dans les prochains jours pour faire plier le gouvernement. Déjà deux rendez-vous sont arrêtés, les 26 mai et 14 juin.
Vous ne rêvez pas 26 mai.... dans 5 jours et 14 juin..... dans....PLUS DE TROIS SEMAINES !!!

UNE CGT DE LUTTE DES CLASSES FORMOISES
EGOISTE VIS A VIS DE LA JEUNESSE, DE CHÔMEURS, des SDF, DES AFRICAINS, des PAUVRES


La CGT du Havre est accoutumée à se porter à l'avant des mouvements sociaux pour mieux jouer les mercenaires du PS et de Bolloré.
Il suffit aux gouvernements (de droite et de gauche) de sortir un chèque pour continuer d'oxygéner des organisations et des secteurs économiques moribonds et socialement inutiles,la CGT et ses alliés pseudo rebelles viendront empêcher les Havrais de faire la révolution.
La CGE-Vivendi n'avait qu'à sortir le carnet de chèques pour que les cabinets noirs stalinofascistes du PCF pourrissent la vie de quelqu'un pour 40 ans
A l'université, le sabotage a tellement bien réussi qu'il n'y a quasiment plus de mobilisations étudiantes.
Un ridicule "cortège" de 30 jeunes (solidement) encadrés par deux miliciens staliniens .
Devant le palais de justice, les deux zélotes de Georges Marchais et de Leonid Brejnev s'apprêtaient à interdire à l'auteur de ces lignes de continuer l'agitation révolutionnaire au mégaphone.
Une agitation dénonçant l'ex-procureur Francis Nachbar en tant que terroriste membre d'un groupe terroriste de soutien à Guillaume Soro et Alasassane Ouattara - les deux assassins qui ont pris le pouvoir après l'attaque aux lance-roquettes RPG le 16 décembre 2010
Mais une telle agitation révolutionnaire dérange les mercenaires de la bourgeoisie Franceàfric !
Au Havre, Bolloré est parfaitement tranquille ! Comme les terroristes TOTAL, entreprise doublement criminelle , criminelle Franceàfric et criminelle écologique.
Il suffit d'acheter la CGT et/ou sa base pour être tranquille

LA REVOLUTION AU HAVRE = 1836 DELEGUES DE BASE
LA REVOLUTION AU HAVRE = 72 DELEGUES CONSEILLERS


Mais au Havre,la révolution est au bord d'éclater !
Il suffit que 2500 personnes désignent 100 délégués de base !
Que ces 100 délégués de base désignent 4 délégués conseillers pour un comité de ville révolutionnaire...
Et les 2500 deviendront 10 000 avec 16 délégués du comité de ville.
A 20 000 délégateurs, ce sont 32 délégués conseillers
Et en doublant à 45 000 on aura alors 1800 délégués de base.... plus de délégateurs que d'électeurs Hollande en 2012




LIRE AUSSI

VENDREDI 5 SEPTEMBRE 2014


Humanocratie et délégués révocables : 4 faits historiques qui éclairent le passé et l'avenir


par Yanick Toutain

5/9/14



Je viens de déposer ce commentaire sur un blog apparemment d'orientation anarchiste.
Votre commentaire est en attente de modération 

Je rappelle aux cousins 4 fois historiques
1° TOUS les mouvements populaires avaient des délégués révocables (Même Spartakos l’était)
2° La Commune de Paris en 1871 a formalisé le délégué député révocable (UN pour 15000 environ)
3° La révolution russe de 1905 a formalisé le délégué de conseil révocable (UN pour 500) La révolution russe de février 1917 avait repris ce système
4° La révolution espagnole de 1936 avait utilisé le délégué de base (sous le nom de delagado de grupo) UN POUR 25.
Mais ne l’avait pas étendu.
Ce système a été utilisé (je cherche des sources) dans le Mai rampant italien.
Et je le préconise depuis 2003 avec Julie Amadis.
25 délégués de base choisiraient un délégué de conseil révocable.
25 délégués de conseil… 1 délégué député
25 délégués députés pour 1 délégué national (ministre ou commissaire du peuple ou autre nom)
25 délégués nationaux pour 1 délégué international
Puis 25 délégués internationaux pour 1 délégué mondial REVOCABLE
Avec 24 délégués mondiaux on a UN GOUVERNEMENT DU PEUPLE pour organiser la DISTRIBUTION EGALITARISTE des ressources



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire