Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 25 mai 2016

Les mesures urgentes de la SHF Société Humaine de France (motion présentée au prochain CNRF Comité National Révolution Française) (V1.1)

par Yanick Toutain
25/5/2016


Les circonstances incitent à la publication de ce texte en urgence.
A tout moment, les manoeuvres de Valls complice de la CGT pour saboter la révolution peuvent déclencher une révolution émeutière à la place d'une révolution tranquille.
Les blocages stupides de la CGT stalinienne et contre-révolutionnaire du Havre en sont la preuve.
Alors que la désignation de 720 000 délégués de base pour renverser Hollande aurait permis une fraternisation tranquille avec police et armée, les staliniens de toutes sortes (jusqu'aux faux révolutionnaires NPA et faux anarchistes CNT) gesticulent dans tous les sens pour se victimiser contre les "provocations policières" comme... en 2010
La CGT le Havre avait dissous une manifestation de 40 000 personnes le matin pour aller, l'après-midi, à 40 BLOQUER les rails SNCF

Ce texte (1° brouillon= est la version 1.1 et est susceptible de modification en permanence


LIRE AUSSI

MERCREDI 30 MARS 2016




LES MESURES URGENTES DE LA SOCIETE HUMAINE DE FRANCE

Mesures urgentes de la Société Humaine de France

article 1 La République esclavagiste de France est définitivement abolie et ses crimes sont imprescriptibles.

§ 1.1 Toutes les possessions coloniales, esclavagistes sont rendues immédiatement aux peuples qui subissaient l'esclavage de Bolloré, Fabri, Bouygues et consorts

§ 1.2 La France se retire de toutes les possessions immobilières impérialistes, bases militaires, plantations, mines, usines, voies ferroviaires, routières, aéroports, ports etc.. et en rend instantanément l'usage, les fruits et le droit d'en disposer aux peuples locaux. La France renonce historiquement à ces possessions impérialistes et présente ses excuses pour avoir tardé à effectuer cette renonciation.

§ 1.3 Les troupes d'occupation encore en place doivent immédiatement quitter les zones occupées et revenir en France. Sauf refus des magistrats révolutionnaires de ces zones réclamant des criminels Franceàfric pour les juger

§ 1.4 Toute importation de biens et services en France doit être indemne de toute pratique esclavagiste et aura donc été produit en respect des normes sociales françaises. En cas contraire, une taxe esclavage sera prélevée au moment de l'entrée sur le territoire français et restituée au pays d'origine

§ 1.5 La France révolutionnaire s'engage à juger la totalité de ses criminels esclavagistes et à extrader vers le Nuremberg de l'Afrique et vers le Nuremberg de l'Asie la totalité des criminels français dont ces tribunaux demanderont l'extradition

§ 1.6 Toute condamnation d'un Français pour crimes esclavagistes, terroristes, économiques par un tribunal Nuremberg déclenche instantanément la déchéance de nationalité du coupable et son interdiction de territoire français à vie. La réintégration du criminel au sein de l'humanité est confiée aux peuples en esclavage, les mieux à même de jouer un rôle pédagogique.

article 2 Une Société Humaine prend sa place. La Société Humaine de France (SHF)

§ 2.1 Une Société humaine est basée sur le stock des savoirs ancestraux découverts, inventés, créés depuis plusieurs centaines de millions d'années par l'humanité.

§ 2.2 Une Société humaine est formée d'humaines ayant conscience d'être les héritières de ces savoirs ancestraux.

article 3 La Société Humaine de France est régie selon les règles de la panstitution mondiale telle qu'énoncées par la Société Humaine de niveau le plus élevé (Europe, Terre)

§ 3.1 La Société Humaine de France abolit toutes les mesures de la constitution esclavagiste de 1958 ainsi que toutes les mesures constitutionnelles antécédentes

§ 3.2 La Société Humaine de France renonce pour toujours aux constitutions qui n'ont été que les règles abjectes de spoliateurs visant à perpétuer l'esclavage sous quatre formes successives.

§ 3.3 La Société Humaine de France respectera les règles institutionnelles édictées par la Société Humaine d'Europe dans le respect des règles édictées par la Société Humaine Terrienne.

article 4 Le mode de représentation des Francais est l'humanocratie. Seuls des délégués révocables peuvent représenter le peuple. Et les délégateurs sont co-responsables des actes de leurs délégués.

§ 4.1 Tout citoyen est responsable de ses actes ou des conséquences de ses actes.

§ 4.2 Tout citoyen désignant un ou plusieurs délégués devient un délégateur.

§ 4.3 Tout délégateur est coresponsable des actes de ses délégués.

§ 4.4 Tout délégué doit donc présenter la liste de ses délégateurs – l'ensemble des citoyens au nom duquel il agit au sein des institutions de la Société Humaine de France.

§ 4.5 Ont le statut de Français tous les citoyens l'ayant précédemment ou participant activement à l'édification de la Société Humaine de France.

§ 4.6 Tout Français de 7 ans et plus n'ayant pas perdu ses droits civiques ou ayant acquis la capacité de lire prématurément et choisissant d'exercer ses droits a la statut de citoyen.

article 5 La Société Humaine de France est dirigée par un Comité National Révolution Française (CNRF) formé de délégués nationaux révocables désignant un Bureau Exécutif.

§ 5.1 Le CNRF (Comité National de la Révolution Française) dirige la France.

§ 5.2 Le CNRF est provisoirement formé des représentants des 18 millions de Français qui ont aboli la République esclavagiste.

§ 5.3 Les membres du CNRF sont 46 délégués nationaux révocables. Chacun d'entre eux représente 400 000 Français.

§ 5.4 Le Bureau Exécutif du CNRF (BECNRF) est formé de délégués intermédiaires.

§ 5.5 Chaque délégué intermédiaire du BNCNRF est désigné par 5 délégués nationaux (4 plus lui-même) est est révocable en cas de non quota.

article 6 Les territoires de la Société Humaine de France sont les frontières actuelles de la France esclavagiste sauf les zones territoriales dont les comités de zone auront demandé et obtenu régulièrement leur retrait de la SHF.

§ 6.1 En cas de désaccord pour le retrait hors de la SHF, ce sont les comités continentaux qui tranche le désaccord :

exemple : une demande de retrait de la Guadeloupe refusée par la SHF serait confirmée ou infirmée par le comité Antilles ou Awérique du Nord.

article 7 La monnaie ayant cours, à l'exclusion de toute autre monnaie, est le révo. Le révo n'est pas commercialisable et sert uniquement aux Français à de procurer leur consommation et définir leurs choix d'investissement humain (IH = Investissement Humain)

§ 7.1 L'Euro est instantanément aboli. Toute vente ou achat commise en euro sera l'objet de poursuites pour complicité de terrorisme en relation avec les organisations criminelles bancaires.

§ 7.2 Le révo (R ) a pour valeur 0,1 €. Son cours est provisoirement calé sur la monnaie impérialiste mais pourra plus tard avoir cours forcé selon les décisions du CNRF

Une commission d'étude envisagera d'indexer la cours du révo sur des monnaies étrangères au prorata des échanges commerciaux avec les pays émettant ces monnaies. Par exemple, si 15% des échanges se faisaient avec la Russie, 15% du « panier de référence » pour le cours du révo serait basé sur le rouble, etc.

§ 7.3 Chaque billet de 10 € doit donc immédiatement porter la marque « 100 R »

article 8 Aucun membre de la SHF ne peut dormir dehors involontairement. En conséquence de quoi, tous les logements disponibles sont immédiatement réquisitionnés

§ 8.1 La totalité des propriétés immobilières appartient définitivement à la SHF. Aucun fructus immobilier ne peut plus être réclamé par qui que ce soit

§ 8.2 L'usus des propriété est laissé provisoirement aux anciens propriétaires pour un montant locatif ne pouvant excéder 10 000 R  par mois.

§ 8.3 Tous les autres biens immobiliers passent en locatif et seront soumis aux lois de la concurrence selon le système des enchères.

§ 8.4 La totalité des loyers actuels sont diminués de 30%.

§ 8.5 Sont confisqués immédiatement tous les hôtels et passent sous gestion du peuple tous les hôtels dont les tarifs de nuitée étaient supérieurs à 20% du RSA

§ 8.6 Sont confisqués tous les hôtels mais restent sous la gestion provisoire de leurs gérants les hôtels dont les tarifs de nuitée étaient supérieurs à 15% du RSA

§ 8.7 Sont propriétés immobilières SHF les autres hôtels mais leur gestion reste à l'actuel gérant.

article 9 Aucun membre de la SHF ne peut ni voler son prochain ni être privé du revenu auquel il a droit. En conséquence de quoi, chaque membre de la SHF sera crédité chaque mois d'un montant de 10 000 révos immédiatement et d'une demie-part par jeune en charge de moins de 14 ans.




article 10 Aucun membre de la SHF ne peut priver quelqu'un de son droit à investir ou être privé de son droit à choisir les investissements. En conséquence de quoi chaque membre de la SHF recevra un montant de 3000 révos R

article 11 Toutes les structures bancaires sont nommées organisations terroristes. Leurs membres sont invités en urgence à acquérir le statut de repenti et donc, le plus rapidement possible à dénoncer tous les crimes terroristes commis par les membres des gangs bancaires.

Sont appelés membres des gangs bancaires tous les employés y ayant travaillé ainsi que tous les clients ayant camouflé dans ces banques une somme égale ou supérieure à 10 RSA



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire