Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 3 mai 2016

racisme ordinaire ! La police française humilie un handicapé dans le métro Gare de Lyon ! Il ressemble à un esclave de Bolloré !

par Yanick Toutain
REVACTU
3/5/2/16


"Hier vers 22 heures30  je venais de l'Essonne. J'ai vu le jeune homme se faire interpeller par 3 agents de la police nationale,ce qui m'indigne dans cette histoire c'est l'humiliation infligée à ce jeune sans défense."
Jean-Didier Bakékolo
auteur des images


Un jeune Camerounais, François Bayga, était l'objet d'un contrôle humiliant par la police française dans la station de métro sous la gare de Lyon
Selon le témoin Jean-Didier Bakékolo (vidéaste improvisé avec son smartphone)  qui passait là par hasard, hier lundi 2 mai, "il ne s'attendait pas à autant de violences"
Il a donc commencé à filmer tout à la fin.
"Hier vers 22 heures30  je venais de l'Essonne. J'ai vu le jeune homme se faire interpeller par 3 agents de la police nationale,ce qui m'indigne dans cette histoire c'est l'humiliation infligée à ce jeune sans défense."
Jean-Didier Bakékolo est un résistant congolais à la dictature de Sassou Nguesso. Il a donc interpellé les policiers qui sont partis sans porter secours à celui qu'ils avaient contraint à retirer ses prothèses.
Pour la suite, les images parlent d'elles-mêmes





Un pays qui soutient des dictatures pour que Bolloré puisse diviser par 20 les salaires des Africains est un pays barbare.
Un pays dont le président (Sarkozy) envoie des terroristes attaquer un autre pays (le Mali) est un pays barbare.
Un pays dont le président (Hollande) récompense (20 millions €) les terroristes précédents (Ansardine) et leurs alliés MNLA en les réinstallant sur le lieu des 82 crimes commis à Aguel Hoc est un pays barbare.
Un pays qui finance des terroristes (AQMI) formés par le QATAR et l'Arabie Saoudite en leur versant  (58M$) est un pays passé dans la zone la plus sombre de la barbarie humaine.
Rien de surprenant donc à voir ces images : la victime est un mendiant. La police n'aime pas les mendiants. La victime est un handicapé : la police n'aime pas les handicapés. La victime ressemble à un Africain. C'est le plus grave : il ressemble aux planteurs de Kienké que Bolloré paye 50 euros par mois.
Ressembler à un des esclaves de Bolloré, c'est prendre le risque d'être traité comme un prisonnier d'un camp nazi !

La publication originelle est celle-ci (parue une heure avant les autres)


Soki Na lobi oh Bakekolo A lobaki?
Bakekolo a bandi koloba?
Ta Bakekolo témoin d'une brutalité policière à la Gare de Lyon .
Aujourd'hui A mon retour de Paris ,je me suis retrouvé devant une fouille avec une brutalité inouïe à la Gare de Lyon .
Je suis prêt de me porter témoin ,malgré les explications de l'intéressé les agents présent A cet effet l'ont obligé de se dénudé,le pauvre c'est retrouvé sans prothèse afin de prouver sa coopération aux yeux de la loi ,le monsieur a été malmené jusqu'à se mettre assis par terre sans ses vêtements, je tiens à ce que ceci soit connu par tout le monde et partager la vidéo au maximum ,et je comprend avec un peu de retard pourquoi la France ferme les jeux sur ce qui ce passe sur le génocide en Afrique ...
Ma question aux autorité en ce qui concerne la déontologie si ça dû changer entre temps dites nous comment se comporté dans le journal officiel à ce que nous puissions adapter nos comportements actuel qu'un individu peu afficher devant un agent de l'ordre...
Partager au maximum ,l'intéressé m'a confirmé il va porté plainte .
Ta Bakekolo








COMPLEMENT
LA JOURNALISTE FRANCE 24 A INTERVIEWE LA VICTIME

"François Bayga est l’homme handicapé qui apparaît dans la vidéo. Il nous raconte la scène, telle qu’il l’a vécu.
C’était lundi, je cherchais le train pour rejoindre la gare du Nord. Sur le quai, trois policiers se sont dirigés vers moi. Ils m’ont demandé mes papiers alors j’ai enlevé mon sac à dos et je leur ai montré.
Mais je n’ai pas tous mes papiers, je vis en France mais ma demande de papiers est encore en attente à la préfecture. Je leur ai dit, ils m’ont alors répondu que je n’avais rien à faire dans la gare. Je leur ai donné mon téléphone, ma carte AME [aide médicale d’État, NDLR] et ma carte d’inscription à mon club de rugby en fauteuil roulant. Ils m’ont demandé mon lieu de résidence, je leur ai dit que j’étais dans un centre d’hébergement. Ils m’ont demandé où j’avais eu mon téléphone, m’accusant de l’avoir volé. J’ai commencé à m’énerver, je ne comprenais pas ce qu’ils voulaient.
J’ai été plaqué contre le mur et tandis que je me débattais l’un des policiers me tirait la jambe. Il voulait savoir ce que j’avais sur moi, je leur ai dit plusieurs fois "ce sont des prothèses". Ils ont insisté pour me fouiller. J’ai alors tout enlevé. Je me suis assis par terre pour leur montrer qu’ils avaient eu ce qu’ils voulaient.
L’homme qui filmait me faisait des signes pour que je me calme, pour ne pas aggraver la situation. Les policiers m’ont rendu mes affaires puis ils sont partis. Heureusement qu’il y avait des témoins pour m’aider sinon la police m’aurait laissé planté là, c’est ça le pire. Un passant m’a aidé à remettre mes affaires sur moi. Je me suis senti complètement humilié."




COMPLEMENT


CETTE VIDEO A ETE REPRISE PAR DES USURPATEURS NE DONNANT PAS LEURS SOURCES TEL CE POST


Aujourd'hui A mon retour de Paris ,je me suis retrouvé devant une fouille avec une brutalité inouïe à la Gare de Lyon . Je suis prêt de me porter témoin ,malgré les explications de l'intéressé les agents présent A cet effet l'ont obligé de se dénudé,le pauvre c'est retrouvé sans prothèse afin de prouver sa coopération aux yeux de la loi ,le monsieur a été malmené jusqu'à se mettre assis par terre sans ses vêtements, je tiens à ce que ceci soit connu par tout le monde et partager la vidéo au maximum ,et je comprend avec un peu de retard pourquoi la France ferme les jeux sur ce qui ce passe sur le génocide en Afrique ... Ma question aux autorité en ce qui concerne la déontologie si ça dû changer entre temps dites nous comment se comporté dans le journal officiel à ce que nous puissions adapter nos comportements actuel qu'un individu peu afficher devant un agent de l'ordre... ger la vidéo au maximum ,et je comprend avec un peu de retard pourquoi la France ferme les jeux sur ce qui ce passe sur le génocide en Afrique ...
Ma question aux autorité en ce qui concerne la déontologie si ça dû changer entre temps dites nous comment se comporté dans le journal officiel à ce que nous puissions adapter nos comportements actuel qu'un individu peu afficher devant un agent de l'ordre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire