Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 30 septembre 2016

Jean-Marc Ayrault renonce à envahir le Gabon pour installer Jean Ping ! La Franceàfric se couche et reconnait Ali Bongo.

 par Yanick Toutain


REVACTU

30/9/2016

JM Ayrault à Europe1
"Il y a la Cour constitutionnelle gabonaise qui s'est prononcée, (...)  il faut une solution politique de réconciliation, et c'est ce que la France redit et répétera
 encore.(..) 
 Il est investi, il est installé,
la France a été représentée par son ambassadeur,
(...) il y a besoin que l'Union africaine,
qui a commencé à le faire,
joue son rôle pour encourager Bongo à chercher une politique de rassemblement
parce que je pense que c'est l'intérêt du Gabon
mais c'est aussi l'intérêt de toute l'Afrique.

Interview Ayrault sur Europe 1 le 29/9/2016

JM Ayrault à Science Po le 28/9
"mais maintenant, un président a été proclamé élu selon la décision de la Cour constitutionnelle. L'Union européenne avait des observateurs et on a pu constater que ce n'était pas parfait. Ce que nous encourageons à présent, c'est le dialogue politique pour la suite de l'Histoire du Gabon."

provocateur activiste #PingInvasion
"Si malgré l'insistance de l'ONU et de L'UE
il ne devait accepter ni le comptage de voix,
ni la lumière sur les arrestations,
les embastillements et les massacres sommaires et de nature criminelle du Peuple,
 le Conseil de Sécurité Onusien pourrait se résoudre
 à donner mandat à l'Armée française et/ou aux casques bleus,
de veiller à transférer Ali Bongo et plusieurs de ses phagocytes de l'Etat de droit à la CPI...

@John Mickouma

LIRE AUSSI


QUATRIÈME GUERRE CONTRE L'AFRIQUE
 INVASION GABON REPORTEE

L'invasion du Gabon n'aura pas lieu cette semaine.
Ni probablement pas ce mois-ci.
Jean-Marc Ayrault se couche !
Il rallie la position du chef du syndicat des troupes d'occupation, le fasciste Jean-Marie Le Pen. Le 31 août !

Hier, sur Europe 1, Ayrault a baissé le pavillon ! L'invasion programmée du Gabon n'aura pas lieu..... contrairement au Mali, à la Côte d'Ivoire et ce qu'ils espéraient faire au Burkina Faso en septembre dernier en y envoyant Ansardine attaquer la gendarmerie de Samorogouan.
L'invasion du Gabon pour installer Jean Ping n'est plus à l'ordre du jour.



12. Afrique - Gabon - Entretien de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec «Europe1» (Paris, 29/09/2016) 
(...) Q - Toute dernière question à propos d'une autre élection présidentielle, Ali Bongo qui a été investi pour un deuxième mandat. Il y a de lourds soupçons de fraude. Est-il Ali Bongo un président légitime aujourd'hui ? 
R - Il y a la Cour constitutionnelle gabonaise qui s'est prononcée, il y a eu des recours, c'est ce que nous avions recommandé ; il reste toujours un doute. Maintenant il faut une solution politique de réconciliation, et c'est ce que la France redit et répètera encore. 
Q - Mais c'est un interlocuteur légitime aujourd'hui ? 
R - Il est investi, il est installé, la France a été représentée par son ambassadeur, vous avez vu qu'il y a une certaine retenue après cette élection ; et en même temps ce que nous voulons ce n'est pas la déstabilisation du Gabon ; et pour ça il y a besoin que l'Union africaine, qui a commencé à le faire, joue son rôle pour encourager Bongo à chercher une politique de rassemblement parce que je pense que c'est l'intérêt du Gabon mais c'est aussi l'intérêt de toute l'Afrique. 
Q - Merci beaucoup Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères, d'être venu ce matin nous parler de la Syrie sur Europe 1. Merci bonne journée. 
R - Merci./.


Gabon Front Uni contre l'invasion formez des CDR


MARDI 6 SEPTEMBRE 2016

Pour le #Gabon il faut 11 #déléguésdéputés #CDR #Sankara

Pour diriger le Gabon à la place de Bongo et Ping les résistants doivent désigner 11 délégués députés chacun par 625 CDR de base 
délégateurs 180000 

délégués de base 7200 
délégué conseillers 288 
délégués députés 11 
Bureau exécutif de DIN délégués Intermédiaires Nationaux 2




QUATRIEME GUERRE MALI APRES CÔTE D'IVOIRE 

La quatrième guerre contre l'Afrique commencée par l'invasion de la Côte d'Ivoire, du Mali, par la tentative Soro-Bassolé-Ansardine-Beth-Puga-Hollande de Samorogouan le 9 octobre 2015 vient de connaître un coup d'arrêt.
Il faut relire 4 ans plus tard cet article (YT) du 21 décembre 2012. 
Après le 16 décembre 2010, après le 11 avril 2011, on va donc voir une nouvelle attaque criminelle fasciste des bandits esclavagistes ONU & Cie contre une capitale africaine.
RECONQUETE ESCLAVAGISTE PAR L'ONU
Après l'attaque de la RTI ivoirienne en 2010 par des milices financées par les trafics d'or ONUCI, après l'attaque du palais présidentiel de Laurent Gbagbo - président élu de Côte d'Ivoire, la bourgeoisie esclavagiste mondiale entend mener à bien sa reconquête esclavagiste. 
Par le vote, hier soir, de son "conseil de sécurité esclavagiste" de l'ONU, la classe capitaliste annonce la 2° étape de sa 4° guerre contre les peuples d'Afrique.La première - après le prologue de la traite antique et des incursions portugaises - consista en une guerre de déportation des peuples d'Afrique vers l'Amérique. La deuxième guerre contre l'Afrique fut une colonisation barbare dans laquelle le roi des Belges faisait couper les mains des Congolais récalcitrants. La troisième guerre commença entre 1961 et 1963. Elle eut comme "sacrifice fondateur" l'assassinat du Premier Ministre congolais Patrice Lumumba et du premier président africain Sylvanus Olympio - il avait fait le choix de sortir du FCFA.Cette troisième guerre était menée sur place par la classe formoise compradore et sa jumelle - proto-formoisie compradore. Base sociale des Mobutu, Compaoré, Boumédiène, Sédar Sengor, Houphouet-Boigny, Biya mais aussi Laurent Gbagbo, cette classe sociale (formoisie) n'était rien d'autre qu'une bourgeoisie des diplômes jouant le rôle des kapos des camps nazis : asservir le peuple par des prisonniers étant la méthode favorite des nazis. 
LA 4° GUERRE ESCLAVAGISTE CONTRE LES PEUPLES D'AFRIQUE ELLE FAIT TROIS MILLIONS DE MORTS PAR AN 
Mais la 4° guerre fut rendue nécessaire par les vélléités révolutionnaires des peuples en esclavage : voir 10% des naissances devenir des morts devenait insupportable au 21° siècle. Il devint donc de plus en plus difficile de comprimer - sans révolte populaire - les salaires au niveau de 1/20° du SMIC français.

BONIMENTEURS CAMOUFLANT
 LE PROJET #PINGINVASION



Contrairement aux  racontars de Grégory Protche dénigrant ceux qui dénonçaient ces plans d'invasion du Gabon, ceux-ci étaient bel et bien au programme de la Franceàfric et de l'USAfric.



Non seulement les révolutionnaires sankaristes sont beaux -et apprécient les compliments - mais en plus ils se désolent de la laideur de ceux qui nient la vérité et l'évidence !

L'activiste John Mickouma était évidemment en service commandé




Il suffit de lire la propagande faite par ce John Mickouma sur les réseaux sociaux pour trouver la trace du plan PingInvasion
Le 4 septembre, il publiait



IV- Si malgré l'insistance de l'ONU et de L'UE il ne devait accepter ni le comptage de voix, ni la lumière sur les arrestations, les embastillements et les massacres sommaires et de nature criminelle du Peuple, le Conseil de Sécurité Onusien pourrait se résoudre à donner mandat à l'Armée française et/ou aux casques bleus, de veiller à transférer Ali Bongo et plusieurs de ses phagocytes de l'Etat de droit à la CPI...@John Mickouma





Ce provocateur pro-impérialisme semble même avoir un réseau de lobbying puissant derrière lui
La concertation ainsi projetée, qui se tiendra à l’Hôtel Hilton Atlanta Northeast, se construira essentiellement autour d’un programme en trois segments : 9h00-16h00 : TRAVAUX : Les travaux permettront aux Gabonais de tous les bords politiques de l’opposition représentés au sein de la diaspora politiquement engagée d’Amérique du Nord de discuter de leur éventuel retour politique au Gabon en vue d’y mener, directement sur le terrain, le combat de l’alternance politique immédiate en compagnie des frères et des sœurs qui y luttent déjà avec courage. 17h00-18h00 : ATELIER ENTREPRENEURIAL : Rencontre entre la communauté gabonaise d’Atlanta et voisinage et des hommes d’affaires gabonais et américains en vue d’échanges visant non seulement à établir des contacts préliminaires avec la communauté entrepreneuriale du Gabon, mais aussi à orienter les Gabonais désireux de s’engager dans la création d’entreprises au Gabon et/ou aux Etats-Unis sur les opportunités d’investissement qui s’offrent à eux ou pourront s’offrir à eux dans le Gabon de demain. 18h00 : RENCONTRE ET DEBAT POLITIQUE PUBLIC avec la communauté gabonaise d’Atlanta et voisinage : il s’agira ici non seulement de livrer à la communauté gabonaise les résolutions finales de cette concertation, mais également de permettre un débat public qui soit franc et inclusif entre Gabonais de tous les bords politiques, y compris ceux favorables au régime des Bongo Ondimba, aux fins de commencer à imaginer, ensemble, ce que pourrait être le Gabon de demain, celui-là même auquel aspirent toutes les portions du peuple gabonais. Date de la Concertation : Samedi 21 février 2015 Lieu de la Concertation : Hilton Atlanta Northeast 5993 Peachtree Industrial Boulevard Norcross, GA 30092 Contact : Henri Omva (404) 790-8473 Liste (Non-Exhaustive) des Organisateurs : Raphael Mbadinga Henri Omva Allhen Allhan Ambamany Charles Mengue M’Azui Gisèle Ntsoure John Mickouma Venant Zuè Dr. Thierry Nguéma Christian Nkombegnondo Landry Amiang Hervé John Ndong Hilaire Nzé Ndong François Gouahinga Arsène Assame Frank Jocktane Daniel Mengara 
Ma réponse (encore polie) à Grégory Protche, hier, remettait les pendules à l'heure
Yanick Toutain Votre réponse cousin est ABSURDE
++++++
Grégory Protche ils sont beaux non tous ceux qui nous disaient qu'elle allait intervenir militairement pour installer Ping...
++++++
Si Hollande a reculé par rapport au PROJET GENERAL de 4° GUERRE CONTRE L'AFRIQUE c'est précisément le fait que l'OPPOSITION ANTI BONGO s'est fragmentée en TROIS morceaux
MAIS que ces TROIS MORCEAUX sont restés en CONTACT et en DIALOGUE anti FRANCEàFRIC permanent
Vous devriez, en fréquentant les murs Facebook avoir fait ce constat que la QUASI TOTALITE des pro PING et des pro BONGO comme du 3° groupe des #NiBongoNiPing n'ont eu A AUCUN MOMENT..... des TENSIONS semblables ) celles qui ont pu opposer les PRO Gbagbo et les PRO Ouattara......
L'INTERVENTION MILITAIRE avait des PRE-REQUIS.... et le premier était d'avoir AUTOUR de PING plus des DEUX TIERS des anti Bongo.....
Ce plan a foiré.......
Les pro Poutine iront chantant que c'est le VETO que la Russie aurait opposé à l'avance à l'ONU qui a empêché l'INVASION......
EN CONCLUSION
J'AJOUTERAI que le fait de CRIER au LOUP face AUX LOUPS a EVIDEMMENT un effet DISSUASIF

Je le PRATIQUE TOUS LES JOURS dans MA ville, en ANNONCANT que le PROJET du MAIRE DU HAVRE est de FAVORISER DAECH et des CRIMES DAECH dans sa ville.......
Cela a evidémment un EFFET exactement CONTRAIRE......
Mais le fait qu'ils n'aient pas encore osé faire au HAVRE ce qu'ils ont fait à ROUEN ne prouve pas que ce n'est pas leur INTENTION......
Quand un terroriste en djellabah tourne autour de la fac de Rouen, cela prouve que la NORMANDIE est DANS LE COLLIMATEUR de l'OTAN

Comme d'ailleurs..... SAUMUR


AYRAULT FAIT SA POLITIQUE DANS LES MEDIAS ET LES CONFERENCES A SCIENCE PO



11. Afrique - Gabon - RDC - Développement - Lutte contre le terrorisme - Conférence inaugurale de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, à l'école des affaires internationales de Sciences Po (Paris, 28/09/2016)Q - Bonjour Monsieur le Ministre, je suis étudiant ici, j'ai la double nationalité de l'Afrique du Sud et de l'Allemagne. Merci pour votre discours.Vous avez parlé de l'Afrique du Nord, mais je serais intéressé de savoir jusqu'où la France peut soutenir le Gabon par exemple, et plus généralement le processus démocratique dans les pays africains, où les présidents restent souvent plusieurs années. La France ne pourrait-elle pas faire pression pour que les dirigeants quittent le pouvoir après avoir servi deux voire trois mandats ?R - Merci beaucoup pour vos questions sur des sujets qui sont très importants.Prenons la première question qui concerne l'Afrique. J'ai évoqué brièvement ce que l'Afrique représentait comme perspective pour l'avenir et le continent qui a le plus grand dynamisme démographique, avec une jeunesse pleine d'attente, d'envie et capable de projets. Vous le savez bien, vous venez d'Afrique du Sud et comme vous l'avez dit il y a énormément de potentiel. En même temps, l'Afrique est confrontée à plusieurs défis : celui du développement d'abord, celui de la sécurité et le défi démocratique. Il faut être positif. Vous avez fait allusion aux élections récentes au Gabon par exemple. Il y a une période qui est révolue et vous avez dû le lire à travers les déclarations que j'ai pu faire au nom de la France : c'est la période de la France-Afrique, la période de l'ingérence dans la politique intérieure des pays africains. Nous avons souhaité que le processus électoral soit le plus transparent possible, que la voie du droit soit utilisée plutôt que celle de la violence, que ce soit par les opposants ou par les régimes. Nous avons tenu cette ligne.Nous avons par ailleurs appelé au dialogue alors qu'il y avait des doutes. Il en reste encore, mais maintenant, un président a été proclamé élu selon la décision de la Cour constitutionnelle. L'Union européenne avait des observateurs et on a pu constater que ce n'était pas parfait. Ce que nous encourageons à présent, c'est le dialogue politique pour la suite de l'Histoire du Gabon. Nous faisons confiance à l'Union africaine. J'ai parlé de l'Europe, mais l'Afrique s'est également organisée, elle a créé des organisations régionales, pour l'Afrique de l'Ouest et pour l'ensemble de ce continent. L'Union africaine est extrêmement importante, elle joue et jouera un rôle de plus en plus important dans la régulation des conflits, dans la régulation des situations de crise, et il y en a beaucoup.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire