Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 20 septembre 2016

Le père de Ahmad Khan Rahami l'avait signalé au FBI comme terroriste en 2014 ! Le complot terroriste Obama-Clinton continue



par Yanick Toutain
REVACTU
20/9/2016



"Deux ans avant les attentats que Ahmad Khan Rahami est soupçonné d'avoir commis à New York et New Jersey, son père avait informé la police que son fils était un terroriste,
(New York Times)" 


LIRE AUSSI

SAMEDI 20 AOÛT 2016


Quand le père d'un terroriste se déplace au FBI pour le signaler, ces milices de Hoover font leur boulot.

Les agents du FBI font semblant d'enquêter pendant deux mois.
Puis ils envoient promener le père.

"Deux ans avant les attentats que Ahmad Khan Rahami est soupçonné d'avoir commis à New York et New Jersey, son père avait informé la police que son fils était un terroriste, ce qui incite un examen par des agents fédéraux, selon deux responsables de l'application de la loi.

Le père, Mohammad Rahami, dans une brève entrevue mardi, a déclaré que, à l'époque, il a dit son inquiétude aux agents du FBI (Federal Bureau of Investigation)  , son fils venait d'avoir une bagarre avec un autre de ses fils et l'avait poignardé, déclenchant une enquête criminelle.
"Il y a deux ans, je vais au F.B.I. parce que mon fils tournait vraiment mal 
Ils m'ont dit "OK? " 
"Mais ils ont vérifié presque deux mois et ont dit « Il est OK, il est clean, il n'est pas un terroriste. Je dis OK " 
Il a ajouté: «Maintenant, ils disent qu'il est un terroriste. Je dis OK " (New York Times)


Il y a deux jours Ahmad Khan Rahami était un loup solitaire. Les médias de l'impérialisme le répétaient en boucle !

Comme l'assassin de Nice.
Et puis, on nous a avoué que le père de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, était membre régional important du parti islamofasciste Ennahadha.
Ennahdha c'est le parti qui a organisé un camp d'entrainement pour 5000 jeunes Tunisiens juste avant la création de DAECH.
La CIA a assassiné le leader tunisien Chokri Belaid parce qu'il avait dénoncé ce camp.
« La Tunisie est transformée en marché pour les criminels américano-sionistes manipulant nos jeunes pour les envoyer mourir en Syrie et défendre un projet qui n'est pas le leur » déclare-t-il sur un plateau de télévision7 ; il va jusqu'à préciser que « 5 000 jeunes Tunisiens et d'autres nationalités suivent des entraînements (dans un camp de djihadistes situé dans la localité de Lewtiya, à proximité de la frontière libyenne) pour qu'une partie d'entre eux soit envoyée en Syrie et une autre pour s'occuper de semer la violence en Tunisie »7.
C'est aussi le parti islamofasciste qui protégeait le tueur de Charlie Hebdo : Boubakeur Al Hakim le chef du réseau des Buttes Chaumont 
Et aujourd'hui, nouvelles arrestations à Nice !!!
On se fout de nous

La clique terroriste Obama Clinton sont les dirigeants du terrorisme mondial.
Le terroriste de New York était évidemment un de leurs agents.
On a encore appris hier qu'il avait fait plusieurs séjours au Pakistan.


Les attaques actuelles aux USA visent à recrer de la terreur pour préparer les élections.

Comme la CIA le fait actuellement en France depuis janvier 2015 pour protéger Hollande de la révolution française imminente.
Obama a avoué : il a peur du populisme.
Dans sa bouche, c'est la révolution anticapitaliste.
Une révolution française et européenne qu'ils infiltre avec leurs néonazis et les milices de Soros USAQaSATuJo comme ils l'ont fait en Syrie contre la révolution syrienne.
Obama et Clinton ont prévu plus de 300000 morts en France.
Voilà ce que la CIA et ses agents en France (Hollande Belkacem Edouard Philippe , Juppé etc... prévoient
Civils :
86 692 morts au moins30
(dont 15 099 enfants et 10 018 femmes)30
et 3 645 morts non-identifiés30
(selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, au 8 août 2016)

192 434 morts au moins
(dont 21 152 enfants et 21 070 femmes)31
(selon le Réseau syrien des droits de l'homme, au 31 janvier 2016)32

93 442 morts au moins
(dont 16 052 enfants et 10 015 femmes)33
(selon le Centre syrien de documentation des violations, au 15 mars 2016)33


Total :
301 781 à 430 000 morts30
2 000 000 blessés30
20 000 disparus30
(selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, au 13 septembre 2016)

250 000 morts34
(selon l'ONU, le 17 août 2015)

470 000 morts35
(selon le Syrian Centre for Policy Research, au 11 février 2016)

Il faut le comprendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire