Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 30 août 2011

La Bourse de Paris fait une piqûre de moustique aux escrocs capitalistes de la vente à découvert. Un texte du 23 septembre 2008 par Yanick Toutain sur Monsyte

Deux ans se sont écoulés. Les mêmes escrocs pillent les peuples. Et leurs petits copains amusent la galerie en bloquant 11 valeurs.
Le jeu d'aspirateur par la bancocratie que dénonçait Karl Marx s'est poursuivi.
La différence ?
En 2010, les clowns stalino-menchéviques français du NPA se sont totalement discrédités pour empêcher la formoisie de France de CHASSER SARKOZY !
Le casino peut continuer : Poutou Besancenot and Co réclame une BANQUE MITTERRAND !
Ces pitres REFUSENT L'INVESTISSEMENT DEMOCRATIQUE !
Celui-ci sonnera le glas de la formoisie !


par Yanick Toutain
23/09/2008


Hier lundi, les pages économie du Figaro nous annoncent :


(source graphique Euronext)




L'AMF interdit les ventes à découvert de valeurs financières

Afin de se coordonner avec les gendarmes boursiers américains et britanniques, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a décidé vendredi soir de renforcer, elle aussi, son contrôle sur les opérations spéculatives. Dès aujourd'hui et durant les trois prochains mois, les ventes à découvert sont donc interdites sur le valeurs financières à la Bourse de Paris. Ces opérations permettent aux spéculateurs de vendre à une tierce partie, au prix du marché, des actions qu'ils ont empruntées, dans l'espoir de la racheter plus tard à un prix inférieur. Ces paris sur la baisse des cours exacerbent la volatilité.
Par ailleurs, pour "réduire les causes de perturbation de marché", l'AMF demande également aux banques et aux assureurs de "s'abstenir de prêter" des "titres du secteur financier" aux hedge funds. Le gendarme précise qu'il s'assurera du respect de ces nouvelles dispositions.



(Le Figaro économie 22/09/2008 p. 21)

C'est avec retard que la police française (amie) des capitalistes, l'AMF, se décide à s'en prendre à la principale cause des délires du casino mondial.
Le même Figaro nous signalait dès samedi quelle avait été la réaction des USA, de la Grande Bretagne et de l'Australie :




Les valeurs financières à l'abri des ventes à découvert



Après avoir strictement encadré mercredi les ventes à découvert sur tous les titres cotés, l'autorité des marchés américains, la SEC, a purement et simplement interdit
hier, pour une durée de dix jours, ce genre d'opération sur 799 actions de sociétés financières.
L'autorité britannique, la FSA, en fait autant sur 33 valeurs (pendant quatre mois) tout comme la Bourse irlandaise. Paris s'apprête aussi à durcir les règles sur les ventes à découvert. Ces opérations consistent à céder une action avec l'espoir de la racheter moins cher. Une technique "légitime dans les conditions de marché normales", admet le président de la FSA, mais qui a amplifié la chute des valeurs financières. Même l'Australie interdit depuis hier les ventes "à nu", c'est à dire la vente à découvert de titres que l'on ne détient pas.

(Le Figaro économie 20-21/09/2008 p. 21)

Mais en vérité, la magouille se limite à circonscrire le secteur de l'escroquerie à une zone bien particulières, sur un nombre de valeurs bien limité.



RAILROAD TYCOON

Je conseille à tous les lecteurs intéressés à comprendre cette escroquerie d'aller jouer au splendide jeu vidéo Railroad Tycoon II. Ils pourront, comme je l'ai fait, découvrir, en le pratiquant, le miracle de la vente à découvert.
Cette escroquerie consiste à attendre que les cours des actions d'une ou plusieurs compagnies de trains commencent à baisser.
Le joueur peut même, dans le jeu, accélérer le mouvement, par divers procédés.
Le plus simple consiste à pratiquer une vente (à découvert) massive d'une action donnée, dans l'espoir de provoquer une panique du marché sur cette compagnie.
On peut aussi provoquer le ralentissement des affaires de l'entreprise dont on est le directeur.
Mais le plus généralement, on attend que le journal (du jeu vidéo) nous annonce un ralentissement général de l'économie.
Plus on est riche et plus on peut acheter à découvert, on peut vendre ce que l'on ne possède pas, et donc plus on peut influencer l'économie.
Les grandes banques ne se sont pas gênées pour faire de telles magouilles.

LES YO-YOS SONT INCOMPRÉHENSIBLES SUR LE PLAN INDUSTRIEL

Les apologistes du système capitaliste se sont bien gardé d'expliquer que les subprimes ne sont que les étincelles d'une prairie déjà prête à l'incendie : Entre la bulle financière qui est la sur-valorisation délirante de la valeur réelle d'une compagnie et les ventes à découvert dont les immenses profits qu'elles génèrent sont précisément dus à l'absurdité des cours des actions, les véritables causes sont clairement identifiées.
Ce sont les gentils fayots des boursiers, les larbins intellectuels des capitalistes qui vous font croire que ce sont les prêts immobiliers qui sont la véritable cause.
Comme si l'étincelle était la cause unique d'une explosion !!!

Allez donc faire une étincelle au milieu d'un océan.

La poudre accumulée c'est la déconnexion croissante entre la véritable valeur des entreprises, basées sur les dividendes qu'elles peuvent distribuer, dont le niveau est en dernière instance le bénéfice réel qu'elle peuvent faire.
Il suffit de considérer que l'auto-investissement est une forme de dividende pour comprendre que c'est cela qui détermine réellement la valeur capitalistique des entreprises.

LES START UP VAMPIRISÉES

L'évolution de la société humaine qui passe d'une société de répétants à une société d'innovants permet l'apparition de groupes (de musiciens, d'informaticiens, etc...) qui mettent à la disposition de leur famille humaine d'outils à très haut niveau de productivité.
Ce furent les John Lennon, les Paul Mac Cartney, les Bill Gates, les Roland Moreno qui prirent la suite des Walt Disney et des Edison.
Ces outils de production et ces biens de consommation sont fondamentalement similaires.
Un outil de traitement de texte ou Yesterday de Mac Cartney ont un point commun : un potentiel productif énorme : ces deux "produits" font gagner du temps à leurs usagers.
Ce sont ces groupes qui sont vampirisés par les capitalistes de l'escroquerie.

PPH PPM
Potentiel productif humain, potentiel productif machine.


Le livre Les Principia, un logiciel LOGO, un livre de Zola, le film "Reds", le film "capitaine d'avril" vont augmenter la valeur du capital humain de celui qui aura utilisé ces produits.
Ces produits contiennent un fort potentiel productif humain.
Ces concepts complètent les thèses d'Adam Smith, de Schulz, de Denison, de Stroumiline et font suite aux "30 thèses pour une révolution pédagogique".
Une entreprise qui s'équipe d'ordinateurs va augmenter son niveau général de productivité. Plus le logiciel utilisé sera performant, plus il contient un potentiel productif machine, et plus la valeur général du capital machine de l'usine va croître.

Il y a 10 ans, quand 1 milliard d'investissements était fait en Chine, selon que ce fut une entreprise de produits de beauté ou une entreprise de production de logiciels ou un studio de cinéma, le niveau potentiel de productivité de la Chine allait croître différemment.
Dans les trois cas, il s'agit d'augmenter la valeur de l'investissement machine.
Mais dans le cas du studio, cet investissement "machine" va permettre d'augmenter la valeur du capital humain ( celui des futurs spectateurs de film)
Dans le cas des logiciels, la diffusion et l'usage de ceux-ci augmentera la valeur du capital des entreprises utilisatrices.
Dans le cas des cosmétiques, cela n'est que pure perte, comte tenu du retard de la Chine : le plaisir de sentir sa voisine ou son voisin n'augmentera que faiblement le rendement des travailleurs chinois.

UNE CROISSANCE DE 20% VAMPIRISÉES PAR LES VAUTOURS CAPITALISTES

Ce sont ces secteurs qui permettraient une croissance mondiale de 20%.
Mais les vautours capitalistes magouillent les marchés : au lieu d'envoyer les capitaux vers les secteurs les plus utiles, les secteurs à fort PPH ou fort PPM, ils jouent au casino, gagnent du fric à la hausse, gagnent du fric à la baisse.
Quand l'action Veolia gagne - vendredi - 7.78 % en une séance, à 30.9 euros avec 6.62 millions de titres échangés, de qui se moque-t-on ?
Comment une société de service peut-elle justifier une croissance de sa valeur réelle de 8 % en une journée ?
C'est du n'importe quoi !

LES VAMPIRES INCITENT A LA CRÉATION D'ENTREPRISES INUTILES

Et ces vampires qui ont bouclé leurs positions vendredi, qu'achètent-ils ? Que consomment-ils ?
Certainement pas les mêmes produits qu'un SDF, qu'un chômeur, qu'un travailleur pauvre.
Et leur richesse de voleurs, leur fric de gangsters, va leur service à transformer complètement le tissu industriel : leur fric va provoquer une baisse de productivité des biens produits.

Que ce soient 10 larbins autour d'eux dans les restaurants, des montres bling-bling au poignet du corrompu, des yachts pour 10 personnes, des avions particuliers, des villas de luxe, etc etc tous ces biens ont été produits au détriment de biens utilisables par le plus grand nombre.
C'est cela le principal crime des capitalistes

LES CRIMINELS CAPITALISTES POLLUEURS

Car les capitalistes ne se contentent pas de voler l'humanité, ils émettent du carbone à produire des gadgets, des outils inutiles, des biens de consommation inutiles.
Ils font fabriquer des pyramides destructibles.
Et détruisent la Terre pour cela !

Leur orgueil, l'orgueil démesuré de ces imbéciles est la corde qu'ils se mettent autour du cou.
Ils n'ont de solution que la fabrication des Ben Laden.
L'occupation de l'Afghanistan est la seule réponse de l'imbécile Sarkozy au couvercle carbone, sa seule réponse à l'explosion de son système économique, sa seule réponse à la révolte planétaire des humains.
Ils veulent nous terroriser, ils veulent nous imposer leur fascisme.
Nous ne laisserons pas ces crétins nous imposer cela.
Nous ne laisserons pas ces pauvres crétins détruire la Terre de nos enfants.
Nous ne laisserons pas ces misérables imbéciles détruire l'économie réelle.

LA RÉVOLUTION METTRA BON ORDRE A TOUT CELA !
IL FAUT LA PRÉPARER !
C'EST URGENT !






post scriptum (mardi 16h33) Une fois bouclées les positions des escrocs de la vente à découvert, on voit le yo-yo qui recommence.
Ils se sont aperçus que seul un secteur limité leur était interdit provisoirement.
Ils peuvent recommencer leur délire !


(source graphique : Euronext [avant la cloture])

1 commentaire:

  1. "on peut vendre ce que l'on ne possède pas"

    Ce n'est pas vrai. En fait, un broker possède des actions, et en échange d'une commission, en vend sur votre demande, puis les rachète plus tard sur votre demande, idéalement après que le prix ait baissé. Le gain/la perte est pour vous, la commission est pour le broker, qui a par ailleurs récupéré ses actions.
    Notez qu'avec un achat, vous ne pouvez pas perdre plus que votre investissement (l'action ne tombe pas plus bas que zero...), alors qu'avec une vente à découvert, vous pouvez théoriquement perdre une somme infini, l'action pouvant monter jusqu'à l'infini...

    RépondreSupprimer