Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 28 juin 2012

Nuit des lumières en Tunisie, Cacerolazo au Chili, Tintamarre en France et au Québec, les gadgets qui tournent le dos à la délégation générale révocable,

C'est une lectrice qui m'a rappelé (en cliquant "j'aime") un petit commentaire que j'avais posé rapidement sur le mur tunisien Nuit des Lumières.
Depuis la révolution, les tunisiens sont face au défi de construire une démocratie forte, un pays où on accepte la différence, où on bannit l'intolérance et toutes les formes de rejet, de racisme, de sexismes, de haine... Malgré les difficultés rencontrées ces dernières semaines, on n'a pas d'autre choix que de vivre ensemble, tous sans exception, dans un esprit de fraternité et d’union dans l’amour de la Tunisie.
Dans ce contexte, on lance l'initiative 'La nuit des lumières'. Il s'agit d'un évènement qui a pour objectif principal de tisser plus de liens entre tunisiens. L'idée est d'éclairer toutes les fenêtres et balcons de nos villes par des bougies la nuit du 30 juin 2012 à partir de 21h00, pour toute la soirée. Cette action a pour objectif de passer différents messages:
1) La tunisie reste et restera pour toujours un pays de lumière et loin de toute forme d'obscurantisme.
2) La lumière qui sort de chez les tunisiens est un appel à la paix et à l'apaisement de la société.
3) Après un hiver rude, il est temps de fêter l'arrivée de l'été dans la joie et les lumières.
4) Cet évènement est enfin un appel pour les étrangers de revenir vers la Tunisie qui restera pour l'éternité une perle qui éclaire la méditérannée.
Il s'agit d'une initiative de résistance à la montée de l'islamo-fascisme.
J'avais été invité gentiment par l'un des organisateurs Charfeddine Salah  - un récent ami Facebook.
Voici ce que j'avais répondu :
Merci Charfeddine
J'ai bien réfléchi... voici ma réponse
Ce genre d'initiative est un gadget formois...
IL TOURNE LE DOS à la SEULE ET UNIQUE SOLUTION.
Celle-ci consiste à SE GROUPER par 25 pour désigner un délégué de BASE...
EN 1789, les délégués ont été désignés AVANT la révolution.... en Tunisie, on attend que le peuple INVENTE (ré-invente) la DÉLÉGATION RÉVOCABLE.... Sinon vous aurez le choix .... CELUI QUE LA CIA DONNE AUX ÉGYPTIENS !!
Leur pantins militaires ou leurs pantins islamo fascistes ....
Vous avez eu LA MÊME CHOSE A COTE : en Algérie....
FIS GIA ou la mafia militaire...
IL Y A URGENCE !!!
Si les bougies servent à ECLAIRER les groupes de 25 personnes qui débattent avec leur délégué..... je change mon vote et je prends l'avion pour Tunis...

SIMULER LA RÉBELLION

Il est évident que la victoire des islamo-fascistes aux élections présidentielles en Egypte montre que le danger est réel.
Mais elle montre aussi que les gadgets de tintamarres que la LCR française préconisait en complément de ses blocages de 2004 ne sont que des attrape-nigauds visant à simule la rébellion au lieu de la structurer.
Les formois d'Amérique du Sud ne cherchaient pas à renverser le capitalisme - ils ont trop peur des pauvres - ils cherchaient à implorer la bourgeoisie avec leurs casseroles...

"Un cacerolazo ou une cacerolada est une forme de protestation populaire initiée dans certains pays hispanophones - en particulier le Chili, l'Argentine et l'Uruguay — qui consiste à frapper des ustensiles domestiques de métal, dont les casseroles, qu'ils nomment la pratique. L'intention de cette manifestation est d'appeler l'attention par le biais du bruit produit.(Wikipédia)"

Le pire c'est que, pour ma génération, ces bruits de casseroles sont ceux que les fascistes faisaient dans les rues de Santiago pour accompagner les préparatifs de la CIA et de Pinochet.
A mi-temps de la vidéo ci-contre, on voit les bourgeoises de Santagio faire un tintamarre dans les rues en utilisant des casseroles que leurs femmes de ménage les ont laissé prendre, le temps d'une protestation de rue !!!
Wikipédia le reconnait : c'est bel et bien la bourgeoisie chilienne qui initia cette méthode :
'Une autre particularité sont les différents modes de manifestation, si bien les premiers, qu'on eut lieu au Chili le 1er décembre 1971, prirent forme de mobilisations et de marches, pendant la dictature de la junta militaire menée par Augusto Pinochet, les manifestations ont pris lieu depuis les domiciles et furent de caractère spontanée.
Le mot vient de cacerola en espagnol, qui signifie "casserole". Le suffixe "azo" désigne un coup (de perforation ou de suppression) d'action, et a été étendu métaphoriquement à toute sorte de manifestation de choc.'
Tous ces gadgets dévoilent une chose simple : il ne s'agit pas d'agir, il s'agit de préparer...
Dans le cas du Chili, les bourgeoises malades consuméristes préparaient psychologiquement les esprits pendant que les camionneurs sabotaient l'économie..... Une préparation au coup d'Etat fasciste du 11 septembre 1973.

C'était y a 30 ans
Nous étions dans les rues

Des milliers lentement

A marcher les mains nues

 
Nous n'avions que nos cris

Nos larmes, nos poings fermés

Pour pleurer ce pays

Qu'ils avaient écrasé

 
Le bruit de ces bottes

Le cri de ces armes

Résonne dans nos têtes

A jaillir des larmes

Le bruit de ces bottes

Le cri de ces larmes

Résonne dans nos têtes

A jaillir des armes

 
Il y avait Jara

Qui n' pouvait plus jouer

Et dans tous ces stades

Tous ces prisonniers


Dans le cas de la formoisie sud-américaine et des étudiants québécois, il s"agit de QUÉMANDER à la bourgeoisie une meilleure répartition du butin ancestrale.... le vol exercé sur les plus pauvres.

Tout cela - comme cette "Nuit des Lumières" tourne le dos à la construction de la délégation générale révocable et d'un gouvernement du peuple.


samedi 11 septembre 2010

Leur "11 septembre" et nos "11 septembre"



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire