Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 30 juin 2012

Une réponse à Copas : Il faut CONSTRUIRE UN MOUVEMENT DE RENVERSEMENT DU CAPITALISME et du RENVERSEMENT DU SALARIAT QUALIFIE en même temps. C’est la leçon de PARVUS et TROTSKY J’ai de bons maitres. Et l’élève dépasse dialectiquement le maître… (sur le blog Conscience Citoyenne Responsable)

Il arrivait parfois que Copas , dans ses commentaires sur Bellaciao, glisse vers sa gauche et donne l'impression - ou plus - de se rapprocher de l'égalitarisme révolutionnaire.
Je tentai donc, en vain, de débattre avec lui.
Voici la copie d'une de ces tentatives de 2010 (samedi 4 décembre 2010

Quelle nouvelle offensive ? Questions à Copas (sur le site Bellaciao qui.... a interrompu ... mon bannissement

Une hirondelle ne faisant pas le printemps, je m'empresse de répondre à quelques commentateurs plus avancés sur le chemin de la révolution égalitariste.
En commençant par pseudo-Copas.
A partir de sons...d’âge MÛR.., contradictions, espoirs, obstacles, COMMUNISME..
samedi 4 décembre 2010 (11h58)


A partir de sons...d’âge MÛR.., contradictions, espoirs, obstacles, COMMUNISME..
4 décembre 2010 - 16h58 - Posté par Yanick Toutain - 85.***.162.*
Bonjour Copas
Puisqu’il semble que j’ai récupéré mon droit à la liberté d’expression sur Bellaciao, je vais enfin pouvoir vous répondre. Ou plutôt je vais pouvoir vous poser les questions qui sont en creux dans vos commentaires.
Commençons par le début : A) Acceptez-vous l’idée que le parti bolchévik s’est construit en RECRUTANT et en conservant des adhérents dans TROIS étapes fondamentales (qui ont précédé la révolution d’Octobre-Novembre) ? . 1° parmi ceux qui ACCEPTAIENT LES THÈSES D’AVRIL et donc qui acceptaient de
a) construire des soviets (recruter des participants, désigner des délégués en veillant à ce qu’ils soient représentatifs
b) fixer comme objectif de DÉBATTRE pour que ces soviets (où les bolchéviks étaient minoritaires) soient considérés COMME LES ORGANES constitutionnels du POUVOIR. en exigeant, en conséquence que le gouvernement provisoire RENDE des comptes au COMITÉ EXÉCUTIF de ces soviets formés de délégués révocables.
c) fixer comme but l’explication inlassable afin de GAGNER UNE MAJORITÉ.
2° Par l’épreuve des Journées de Juillet et la répression qui s’en est suivie (quand kérensky et ses amis socialistes menchéviques envoyèrent les proto-fascistes casser les imprimeries, incarcérer les dirigeants tel Trotsky .... Une épreuve qui permit de voir QUELS ÉTAIENT LES DÉSERTEURS.
3° Par l"épreuve de la fin aout, quand il s’agit de CESSER le sectarisme en acceptant de DÉFENDRE KERENSKY contre le coup d’Etat de son (ex) complice KORNILOV.
B) Acceptez-vous l’idée que, depuis 1995, ce qui est en jeu c’est la construction d’une COORDINATION NATIONALE DES DÉLÉGUÉS DU PEUPLE RÉVOCABLES A TOUT MOMENT ?
C) Acceptez-vous l’idée que, depuis le mois de mars où l’on vit Olivier Besancenot et le NPA rejoindre les partis de la "gauche colonialiste" (celle qui a participé qu génocide sanitaire* en MAINTENANT LES TROUPES D’OCCUPATION MILITAIRE (de 1997 à 2002)) .... acceptez-vous l’idée que cela fut une TRAHISON et un franchissement d’un RUBICON qui parachevait la DÉSERTION DU COMBAT pour les COORDINATIONS par la LCR depuis décembre 1995 ?
D) Acceptez-vous l’idée que la QUESTION DU POUVOIR était la question clé des mobilisations de l’automne 2010 ? Et que le "DEHORS SARKOZY" a été le non dit qui a paralysé le mouvement en jouant le rôle d’un virus interne CASSANT TOUTE PERSPECTIVE SÉRIEUSE ?
===============================================

REVOQUONS SARKOZY ! (25 délégateurs pour un délégué de base)

PartagerPlus !

Yanick Toutain

Messages: 18
Date d'inscription: 04/11/2010

REVOQUONS SARKOZY ! (25 délégateurs pour un délégué de base)

Message  Yanick Toutain le Ven 5 Nov - 17:12


RÉVOQUONS SARKOZY !
IL FAUT CHASSER LES COUPABLES
QUAND ON AURA CHOISI
NOS DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES




E) Acceptez-vous l’idée que la question de l’AUTO-ORGANISATION (de son sabotage par TOUS les partis, anarchistes inclus) a été la principale FRONTIÈRE entre les réformistes et les révolutionnaires.
F) Accepteriez-vous RÉTROSPECTIVEMENT, que le combat en faveur d’un SYSTÈME DE DÉLÉGATION PAR 25 aurait été le moyen de DÉBORDER à la fois les réformistes droitiers des CARTELS "intersyndicales" et à la fois les réformistes aventuristes gauchistes des "AG interpro" ? (ces partisans des actions cow-boys à 40 sur les voies SNCF l’après-midi quand 40000 personnes avaient défilé le matin) Des réformistes aventuristes qui sont en train de SABOTER la construction d’une véritable COORDINATION NATIONALE.(d’abord Tours puis Nantes) DÉMOCRATIQUE ET REPRÉSENTATIVE de tout le peuple.
G) Acceptez-vous l’idée que l’ÉLARGISSEMENT AUX COUCHES POPULAIRES LES PLUS PAUVRES IMPLIQUAIT l’ÉLARGISSEMENT de la PLATE FORME de lutte aux 3 PRIORITÉS 1° Le chômage 2° Les troupes françaises hors d’Afrique 3° Des tickets de rationnement carbone distribués de façon ÉGALITARISTE à TOUS les Terriens (1,8 kilos par Terrien)
F) Acceptez-vous l’idée qu’une PYRAMIDE DE 19 MILLIONS de délégateurs de base qui se seraient groupés par 25 25 délégateurs =====> un délégué de base révocable à tout moment 25 délégués de base ====> un délégué de conseil révocable à tout moment (représentant 625 personnes - comme pendant la Révolution de 1917) 25 délégués de conseils====> un délégué député révocable à tout moment (représentant 15000 personnes comme pendant la Commune de Paris) 25 délégués députés ====> un délégué national révocable à tout moment
.... qui aurait eu 50 délégués nationaux (des délégués nationaux qui auraient représenté chacun 400 000 personnes) ....
... acceptez-vous l’idée que ces 50 délégués nationaux auraient eu la LÉGITIMITÉ POUR RÉVOQUER SARKOZY ?
NOTES
* génocide sanitaire = 3 millions de mort par an (uniquement chez les bébés de moins de UN an en Afrique (sources INED cf dimanche 22 février 2009 REQUISITOIRE :3 MILLIONS DE BEBES AFRICAINS VONT MOURIR A CAUSE DE SARKOZY-BOLLORE Le nombre de 19 millions c’est un peu plus que le nombre des électeurs 2007 de Nicolas Sarkozy

Le site CCR ayant validé mon commentaire, Copas m'ayant "répondu", je viens de poser un nouveau commentaire.
Bonjour Copas
j’aurais apprécié entendre votre protestation quand, vous répondant sur Bellaciao je vis mon texte être effacé, puis je me vis banni définitivement.
Je vais donc pouvoir vous répondre en terrain neutre.
Vous écrivez
++
Donc Toutain, tu te renseignes sur les positions des gens plutôt que de délirer sur les autres sans connaitre leurs positions.
++
N’importe quel lecteur comprendra que je devrais me renseigner sur les positions du NPA-LCR pour le motif que je ne « connaitrais pas leurs positions ».???!!!
Vous disiez juste avant
++
Pour Toutain : je ne suis ni trotskyste ni LCR et je n’en pense pas moins sur le mouvement des retraites, mais le NPA n’avait pas la responsabilité que tu dis dans l’enchainement des événements.
Effectivement l’aile droite de ce parti qui dirigea le NPA 6 mois après sa création fut une catastrophe pour ce parti et plus généralement pour les chances de faire reculer la bourgeoisie.
C’est partie remise mais plus compliquée.
Ca ne signifie d’ailleurs pas que ceux qui écœurés, ont pris contrôle du NPA, aient toutes bonnes solutions mais ils ont au moins mérite de résistance et rébellion.
Donc Toutain, tu te renseignes sur les positions des gens plutôt que de délirer sur les autres sans connaitre leurs positions.
++
Vous parlez de façon arrogante et présomtueuse et sans savoir !!!

J'AI MILITE A LA LCR DE 1973 A 1982

Concernant celui qui devrait prendre conscience ou connaitre les positions du NPA-LCR c’est bien plutôt vous que moi.
Je connais la LCR depuis 1973.
J’AI UNE BONNE RAISON :
J’y ai milité de mars 73 à janvier 82.
Par ailleurs, à partir de décembre 95 par des contacts avec des JCR de l’époque (lycéens puis étudiants), j’ai eu maintes fois l’occasion de tenter de peser un RETOUR aux saines traditions trotskystes de CONSTRUCTION DE SOVIETS sous la forme de la bataille en faveur des COORDINATIONS de délégués révocables.
Je suis tellement resté en contact que l’un de ceux là fut un des trois délégués havrais pour ce qui aurait du être la COORDINATION NATIONALE de Tours…
http://blogs.mediapart.fr/blog/naja/301010/appel-une-rencontre-interprofessionnelle-nationale-tours
C’est pourquoi l’Assemblée générale de Tours, réunie le 28 octobre 2010, se propose d’organiser et d’accueillir une rencontre interprofessionnelle de mandatés des Assemblées Générales qui se tiennent dans tout le pays.
Cette rencontre aura lieu à Tours le samedi 6 novembre, journée de mobilisation nationale, et se prolongera si nécessaire le dimanche 7. Nous y convions les mandatés de toutes les assemblées générales interprofessionnelles ( ainsi que ceux des intersyndicales étendues aux non syndiqués et s’inscrivant dans une démarche interprofessionnelle et de massification du mouvement).
Il m’a révélé qu’ils avaient mandat de leur AG locale (où ils ont remis en selle politiquement le PCF) d’EMPECHER LA PROCLAMATION D’UNE COORDINATION NATIONALE.
C’est pour CETTE raison-là que fut annoncé cette stupide ASSEMBLEE GENERALE INTERPRO (nationale)!
C’était la LIGNE des STALINIENS d’empêcher qu’apparaisse une structure
1° qui aurait été en concurrence avec leurs amis dirigeants CGTistes
2° qui aurait pu devenir un PHARE POLITIQUE pour le SARKOZY degage…
Ce que les staliniens n’ont pu empêcher par leur UNCAL et leur UNEF en 73, ce sont les pseudo-trotskystes qui ont travaillé à le SABOTER…
Mais, Vincent Alès du NPA (délégué pour l’AG interpro nationale ne m’a pas dit que ça….. il m’a bel et bien confirmé que c’était LA LIGNE NATIONALE DU NPA….
Lui étant sur l’aile DROITE dans les débats internes du NPA ne pouvait me raconter de balivernes à ce sujet….
Voilà ce que j’écrivais le 21 décembre 2010 sur Rue89 (rapidement censuré par l’écolo-fasciste Julien Bayou)
http://revolisationactu.blogspot.fr/2010/12/des-farces-formoises-pour-faire-oublier.html
Humain sur Terre | 18H55 | 21/12/2010 | Permalien
Ce qui est remarquable, c’est la capacité des membres de classes exploiteuses opprimées à INVENTER des diversions toutes plus originales les unes que les autres.
Quand, pendant tout l’automne, la question de la REVOCATION de Nicolas Sarkozy était posée, quand il était possible de faire ce que Alain Krivine – pendant des années – nous a geint que cela avait manqué à Mai 68 : des délégués révocables.
Quand il était possible, UN POUR 25 DELEGATEURS – de désigner un délégué de base, de construire une pyramide de 19 mlillions de délégateurs, quand il était possible d’aller chercher les chômeurs par un cri « ZERO CHÔMEURS », quand il était possible de motiver la jeunesse d’origine africaine par un cri « TROUPES FRANCAISES HORS D’AFRIQUE », quand il était possible de dénoncer le CRIME ECOLOGIQUE (émettre QUATRE fois plus de carbone que ce que l’Océan accepte encore de stocker « TICKETS DE RATIONNEMENT CARBONE ».
Quand il était possible, par le PLUS PUISSANT MOUVEMENT DE TOUTE L’HISTOIRE DE FRANCE de REVOQUER SARKOZY….
La classe formoise disait « nos retraites »
… refusait qu’on parle d’autre chose et les « rebelles NPA, CGT, Mélenchonistes s’ingéniaient à SABOTER toutes les tentatives d’auto-organisation.
Je connais même un militant NPA envoyé par une « AG INTERPRO » par tous les néo-staliniens du coin pour SABOTER toutes tentatives de construction d’une coordination nationale.
Ce qui était l’AXE CENTRAL de TOUTE la politique de l’ancienne LCR !!!
Ce qui était la colonne vertébrale de sa construction dans les années 70-80.
Le 13 novembre j’écrivais
samedi 13 novembre 2010
Il n’y avait pas de GAUCHE NPA à cette époque : les formois de la Ligne Claire validaient l’exclusivité pour les retraites et leur évocation des coordinations trotskystes n’était qu’un pis aller stalino-compatible REFUSANT D’APPELER A DES GROUPES DE 25 et à la DÉLÉGATION GÉNÉRALE RÉVOCABLE…
La Ligne Claire de Gaston Lefranc n’a rien SAUVE du tout !!!
"Ca ne signifie d’ailleurs pas que ceux qui écœurés, ont pris contrôle du NPA, aient toutes bonnes solutions mais ils ont au moins mérite de résistance et rébellion."
C’est de ce groupe dont vous semblez parler dans cette phrase embrouillée…
photo Philippe Alès
Leur caractère FORMOIS les empêche de PROCLAMER LA REVOLUTION PERMANENTE JUSQU’A L’ABOLITION DES DIPLOMES et le SALAIRE EGAL POUR TOUS LES TERRIENS…
NPA, Fdg, PG, PCF, CNT, FA, les anars
FURENT en 2010 des CITADELLES DE DEFENSE DE SARKOZY au sein du mouvement populaire.
Et Gaston Lefranc et ses amis grecs de SPARTAKOS sont partis pour jouer le même rôle à ATHENES !!!
IL FAUT – comme en 1905 – SCISSIONNER AVEC MILIOUKOV et tous ceux qui défendent les PRIVILEGES SALARIAUX !!!
Il faut CONSTRUIRE UN MOUVEMENT DE RENVERSEMENT DU CAPITALISME et du RENVERSEMENT DU SALARIAT QUALIFIE en même temps.
C’est la leçon de PARVUS et TROTSKY
J’ai de bons maitres.
Et l’élève dépasse dialectiquement le maître…
LIRE AUSSI
jeudi 23 septembre 2010
samedi 6 novembre 2010


PAR SA DUREE ET LE NOMBRE DE PARTICIPANTS,
2010 fut le PLUS GRAND MOUVEMENT SOCIAL
DE L'HISTOIRE DE FRANCE....
avec un RESULTAT NUL 


 Wikipédia :

Quatorze journées de manifestations


  • 23 mars 2010 : 800 000 en France selon la CGT et 395 00040, dont 31 000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur41, pour la première journée de grève consacrée exclusivement à l'opposition au projet gouvernemental de réforme des retraites.
  • 1er mai 2010 : selon la CGT, environ 300 000 personnes se sont retrouvées dans les 280 défilés organisés en province, consacrés par les syndicats à la défense des des retraites.
  • 27 mai 2010 : un million de manifestants selon la CGT, 395 000 selon le ministère de l'Intérieur42.
  • 15 juin 2010 : entre 23 000 personnes, selon la police, et plus de 70 000 personnes, selon le syndicat FO43.
  • 24 juin 2010 : 1,92 million de manifestants dans 200 rassemblements44 selon la CGT45, 797 000 selon le ministère de l'Intérieur46.
  • 7 septembre 2010 : 2,735 millions de manifestants selon la CGT, 2,5 millions d'après la CFDT47 sur 220 manifestations44, et 1,12 million selon le ministère de l'Intérieur44.
  • 23 septembre 2010 : autour de 3 millions de manifestants selon la CGT et la CFDT48, les deux syndicats évaluant à 300 000 personnes la manifestation parisienne, qui s'est répartie en deux cortèges49. Les manifestants étaient 997 000 selon le ministère de l'Intérieur50, dont 65 000 à Paris51.
  • 2 octobre 2010 : 3 millions de manifestants selon la CGT, 899 000 selon le ministère de l'Intérieur52, dans 240 villes.
  • 12 octobre 2010 : sur fond de grèves pour la première fois reconductibles à la SNCF, la RATP, EDF, La Poste et GDF Suez, les syndicats revendiquent 3,5 millions de manifestants, dont 330 000 pour la manifestation parisienne. Le ministère de l'Intérieur les estime pour sa part à 1,23 million, dont 89 000 à Paris. Les lycéens et étudiants se joignent aux cortèges et commencent des manifestations quotidiennes.
  • 16 octobre 2010 : « près de 3 millions » de manifestants selon la CGT, 2 500 000 d'après la CFDT53 et 825 000 selon le ministre de l'Intérieur54.
  • 19 octobre 2010 : les 8 syndicats rassemblent 3,5 millions de manifestants, selon la CFDT55 et la CGT56 dans 266 villes57et 1,1 million selon le ministère de l'intérieur, tandis que des opérations escargot ont lieu partout en France58.
  • 28 octobre 2010 : Les manifestations rassemblent 560 000 personnes selon le ministère de l'Intérieur59 et près de 2 millions selon la CGT60.
  • 6 novembre 2010 : Les manifestations rassemblent 375 000 personnes selon le ministère de l'Intérieur et 1,2 million selon la CGT61.
  • 23 novembre 2010 : le ministère de l'Intérieur comptabilise 52 000 manifestants62.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire