Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 15 octobre 2014

Depuis le 15 octobre 1987, depuis 27 ans et après Thomas Sankara ce sont plus de 100 millions d'enfants qui sont morts en Afrique


par Yanick Toutain
15/10/14

Les 15 octobre sont le jour de l'année où la colère des néosankaristes monte d'un cran.
Une année de plus où se prolonge le règne de son assassin, Blaise Compaoré.
C'est en effet, le 15 octobre 1987 que le complot organisé par Jacques Foccart, Félix Houphouet Boigny, Mouammar Kadhafi, Charles Taylor (fraichement évadé-libéré de prison aux USA) et leur recrue, le meilleur ami de la victime, Blaise Compaoré, parvinrent à stopper la révolution égalitariste au Burkina Faso en assassinant son leader.

"SANKARA EST MORT COMME IL A VECU : LES POCHES VIDES"

MERCREDI 15 OCTOBRE 2014

Ils sont aussi 100 millions d'enfants d'Afrique qui sont morts après Thomas Sankara. 100 millions dont plus de 98% auraient pu survivre si des quota sanitaires d'Europe ou des pays développés n'avaient pas été interdits aux femmes africaines.

Il faut relire Thomas Sankara.
Et en particuler son DOP , son Discours d'Orientation Politique prononcé en 1983

Thomas Sankara : Lorsqu’en 1960, le colonialisme français traqué de toutes parts, déconfit à Dien-Bien-Phu (Vietnam), en prise à des difficultés énormes en Algérie, fut contraint, tirant ainsi les leçons de ces défaites, d’octroyer à notre pays la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale, cela a été salué positivement par notre peuple qui n’était pas resté impassible mais développait des luttes de résistance appropriées.Cette fuite en avant de l’impérialisme colonialiste français constitua pour le peuple une victoire sur les forces d’oppression et d’exploitation étrangères. Du point de vue des masses populaires ce fut une réforme démocratique, tandis que du point de vue de l’impérialisme ce n’était qu’une mutation opérée dans ses formes de domination et d’exploitation de notre peuple.
Cette mutation a abouti cependant à une redisposition des classes et couches sociales et à l’établissement de nouvelles classes.
En alliance avec les forces rétrogrades de la société traditionnelle, la petite-bourgeoisie intellectuelle de l’époque, dans un mépris total des masses fondamentales qui lui avaient servi de tremplin pour son accession au pouvoir, entreprit d’organiser les fondements politiques et économiques des nouvelles formes de domination et d’exploitation impérialistes.

http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales.html
http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales.html
Cette mutation a abouti cependant à une redisposition des classes et couches sociales et à l’établissement de nouvelles classes. En alliance avec les forces rétrogrades de la société traditionnelle, la petite-bourgeoisie intellectuelle de l’époque, dans un mépris total des masses fondamentales qui lui avaient servi de tremplin pour son accession au pouvoir, entreprit d’organiser les fondements politiques et économiques des nouvelles formes de domination et d’exploitation impérialistes 
.http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales.html
"La crainte que la lutte des masses populaires ne se radicalise et ne débouche sur une solution véritablement révolutionnaire est à la base du choix opéré par l’impérialisme qui consiste à exercer dorénavant sa mainmise sur notre pays, à perpétuer l’exploitation de notre peuple par des nationaux interposés. Des nationaux voltaïques allaient prendre le relais de la domination et de l’exploitation étrangères."
Thomas Sankara :
"A l'armée coloniale se substitue une armée néo-coloniale avec les mêmes attributs, les mêmes fonctions et le même rôle de gardien des intérêts de l'impérialisme et de ceux de ses alliés nationaux. ..» "
Les armées africaines ont-elles encore "le même rôle de gardien des intérêts de l'impérialisme et de ceux de ses alliés nationaux. ..» "
http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales_09.html
POUR LE 27° ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE THOMAS SANKARA DEBATTONS !
Thomas Sankara en 1983 :
"A l'école coloniale se substitue une école néo-coloniale qui poursuit les mêmes buts d'aliénation des enfants de notre pays et de reproduction d'une société essentiellement au service des intérêts impérialistes, accessoirement au service des valets et alliés locaux de l'impérialisme...» 
Les écoles en Afrique poursuivent-elles encore "les mêmes buts d'aliénation des enfants de notre pays et de reproduction d'une société essentiellement au service des intérêts impérialistes, accessoirement au service des valets et alliés locaux de l'impérialisme..."
http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales_09.html 
POUR LE 27° ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE THOMAS SANKARA DEBATTONS !
Thomas Sankara :"Thomas Sankara :Des miettes de ce pillage qui leur retombent, ils se transforment petit à petit en une bourgeoisie véritablement parasitaire, ne sachant plus retenir leurs appétits voraces. Mus par leurs seuls intérêts égoïstes, ils ne reculeront désormais plus devant les moyens les plus malhonnêtes, développant à grande échelle la corruption, le détournement des deniers et de la chose publics, les trafics d'influence et la spéculation immobilière, pratiquant le favoritisme et le népotisme. ....» "
Peut-on appeler "bourgeoisie" ces cliques parasitaires qui protègent les intérêts des envahisseurs pillards et esclavagistes ?
http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales_09.html
POUR LE 27° ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE THOMAS SANKARA DEBATTONS !
!
Quels présidents, ministres, députés africains actuels correspondent au portrait fait par Thomas Sankara ?
Thomas Sankara :"Thomas Sankara :Une année entière ne se passe sans qu'ils se payent de grasses vacances à l'étranger..Leurs enfants désertent les écoles du pays pour un enseignement de prestige dans d'autres pays.A la moindre petite maladie, tous les moyens de l'État sont mobilisés pour leur assurer des soins coûteux dans les hôpitaux de luxe des pays étrangers. ..» 
Ne dites pas Paul Biya c'est trop facile ! Cherchez les autres !
http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales_09.html
POUR LE 27° ANNIVERSAIRE DE L'ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA DEBATTONS 

"DAMNES DE LA TERRE"
POUR LE 27° ANNIVERSAIRE DE L'ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA DEBATTONS !
Thomas Sankara ::Au sein de cette grande majorité, il y a ces « damnés de la terre », ces paysans que l'on exproprie, que l'on spolie, que l'on moleste, que l'on emprisonne, que l'on bafoue et que l'on humilie chaque jour et qui, cependant, sont de ceux dont le travail est créateur de richesses. ..»
Quel pourcentage actuel d'Africains mérite encore ce qualificatif "Damnés de la Terre" ?
http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales_09.html

27° ANNIVERSAIRE DU CRIME FOCCART-HOUPHOUET-KADHAFI-COMPAORE CONTRE THOMAS SANKARA ! Pourquoi la "petite bourgeoisie intellectuelle africaine verse-t-elle des larmes de crocodiles hypocrites tous les 15 octobre de chaque année sans JAMAIS DEBATTRE SERIEUSEMENT de l'héritage de Thomas Sankara.
http://revolisationactu.blogspot.co.uk/2011/05/thomas-sankara-et-les-classes-sociales_13.html
DAMNES DE LA TERRE Thomas Sankara :"Et pourtant, ce sont eux qui souffrent le plus du manque des structures, d'infrastructures routières, du manque des structures et d'encadrement sanitaires".
DAMNES DE LA TERRE Thomas Sankara : "Ce sont ces paysans créateurs de richesses nationales qui souffrent le plus du manque d'écoles et de fournitures scolaires pour leurs enfants".
DAMNES DE LA TERRE Thomas Sankara :"Ce sont leurs enfants qui vont grossir les rangs des chômeurs après un passage-éclair sur les bancs des écoles mal adaptées aux réalités de ce pays. C'est parmi eux que le taux d'analphabétisme est le plus élevé : 98 pour cent. Ceux qui ont besoin de plus de savoir pour que leur travail productif puisse s'améliorer en rendement, c'est encore eux qui profitent le moins des investissements dans le domaine de la santé, de l'éducation et de la technologie. ..»
Thomas Sankara :Et pourtant, ce sont eux qui souffrent le plus du manque des structures, d'infrastructures routières, du manque des structures et d'encadrement sanitaires.
YT : Ce passage témoigne clairement de la complicité des formoisies dans le fonctionnement du Burkina : tout amélioration destinée à la formoisie compradore et à la proto-formoisie compradore est directement VOLEE aux paysans – pauvres !
Thomas Sankara : Ce sont ces paysans créateurs de richesses nationales qui souffrent le plus du manque d'écoles et de fournitures scolaires pour leurs enfants.
YT : On voit ici que la classe sociale de ceux qui sont privés du capital formation est aussi la classe sociale – formariat – de ceux DONT LES ENFANTS sont privés de la formation.
COMPLICITE
DE TOUTE LA FORMOISIE AFRICAINE
DANS LE VOL DE LA FORMATION
DES ENFANTS DU FORMARIAT
Egoisme de la formoisie des villes ! Cette formoisie complice de la bourgeoisie étrangère recoit le prix de sa complicité !
Thomas Sankara :Ce sont leurs enfants qui vont grossir les rangs des chômeurs après un passage-éclair sur les bancs des écoles mal adaptées aux réalités de ce pays. C'est parmi eux que le taux d'analphabétisme est le plus élevé : 98 pour cent. Ceux qui ont besoin de plus de savoir pour que leur travail productif puisse s'améliorer en rendement, c'est encore eux qui profitent le moins des investissements dans le domaine de la santé, de l'éducation et de la technologie. ..»
YT : Le formariat des campagnes voit la formoisie des villes s’accaparer tous les moyens matériels de REPRODUCTION DU CAPITAL FORMATION.
Atom Acorn sur lequel mes élèves de
1981 commencèrent à apprendre
UNE REVOLUTION PEDAGOGIQUE GEANTE
Cette lutte des classes dans les écoles sera combattue par une REVOLUTION PEDAGOGIQUE GEANTE !
Thomas Sankara :La jeunesse paysanne, qui a les mêmes dispositions d'esprit que toute la jeunesse, c'est-à-dire, plus sensible à l'injustice sociale et favorable au progrès, en arrive, dans un sentiment de révolte, à déserter nos campagnes les privant ainsi de ses éléments les plus dynamiques. ..»
YT : Cette jeunesse paysanne était – devait être – la base sociale du projet sankariste. Ce sont en effet les damnés de la Terre qui doivent devenir le moteur social principal de la révolisation !
Thomas Sankara :Le premier réflexe pousse cette jeunesse dans les grands centres urbains que sont Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. ..»



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire