Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 17 juillet 2012

Nouvelle censure stalino-fasciste de Lucien Prader sur son blog usurpant le sigle "La bataille socialiste" de Jean Zyromski et Marceau Pivert

Le stalino-fascisme a encore frappé. Il a, encore une fois, détruit nos commentaires.


  1. lucien dit :
     
    0
     
    0
     
    Rate This
    Un commentateur agresse le site en parlant de ses “méthodes fascistes” parce qu’un commentaire aurait été modéré à une autre occasion (?). Il n’a rien d’autre à dire, en tout cas rien sur le texte dont il s’agit sur cette page. Il ne faut pas contrarier les paranoïaques: continuons donc de censurer ses commentaires afin qu’il puisse en toute sécurité se savoir persécuté par la “formoisie” stalino-facho-bs-ienne.


 Piller le sigle "la bataille socialiste" ne suffit pas à Lucien Prader , il faut encore qu'il s'imagine avoir les pouvoirs de la Guépéou et du KGB en bâillonnant ses adversaires politiques. Mais le Mur de Berlin est tombé et le développement des forces productives se manifeste sous la forme d'un Internet ennemi de tous les censeurs fascistes...

dimanche 15 juillet 2012

Stalinisme, formoisie, plus-value, innovations ancestrales et censure stalino-fasciste : deux débats sur le site "La bataille socialiste'

Quand nous écrivons sur le blog "La bataille socialiste" nous ne savons pas si nos commentaires vont apparaitre, s'ils vont rester, ou s'ils vont apparaitre pour être rapidement censurés ensuite....
Ce blog publie de très beaux textes dont le auteurs s’approchèrent du concept de "formoisie" sans jamais parvenir à en conceptualiser clairement les contours.
Là, ce sont deux débats qui commencent.sous le texte


COMPLEMENTS
wikipédia
La Bataille socialiste est un ancien courant à la gauche de la SFIO, dirigé par Jean Zyromski et Marceau Pivert (qui s'en détache en 1935 pour fonder la Gauche révolutionnaire). Le courant se reconstitue après guerre mais est exclu en 1947 et fonde le Parti socialiste unitaire (« premier PSU »). Entre temps, Jean Zyromski a rejoint le Parti communiste français et est devenu sénateur du Lot-et-Garonne en 1946.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire