Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 17 mai 2013

Notre "maladie sénile du communisme" : la concession électoraliste, cette maladie para-formoise du trotskysme ! Un article par Yanick Toutain sur Mediapart-blogs


Ce texte, à l'origine, est un commentaire posé sur le site Mediapart.
Ce commentaire -dont le contenu portait sur le bilan à tirer de un siècle de stratégie léniniste (et trotskyste) concernant les institutions de la bourgeoisie- a valu à son auteur des menaces de mort par le journaliste Mediapart-France-Culture Antoine Perraud: "Je me demande parfois s'il ne va pas falloir l'achever à la carabine...". 5 jours avant le jugement en Cour d'Appel de Bordeaux !
Cette triste (et ahurissante) affaire ayant donné lieu à un article, le lecteur s'y rendra.
La réponse de l'auteur de l'article étant son unique réaction à mon commentaire, il m'est impossible de comprendre le rapport entre son texte et mon analyse ci-dessous.
Je répondais en effet à un lecteur Yvan Najiels qui jurait qu'il "ne votera plus jamais P"S"."
Et, je profitais de l'état d'esprit de cette formoisie en voie de rébellion pour faire un retour critique sur ces années 68-81.
Nous fumes victimes des insuffisances théoriques de Lénine.
Non seulement il crut partiellement faire un putsch en Octobre 1917 - quand il ne faisait que donner le pouvoir aux DELEGUES REVOCABLES - seuls à être légitimes....
Mais de surcroit, il adopta pour la France, l'Allemagne et les pays capitaliste une stratégie anti-gauchiste..... qui n'était, in fine, que du CRETINISME FORMOIS.....
Nous n'étions pas tous des formois arrivistes. Comme on le voit dans le film de , nous étions, dans ces années-là très nombreux à être des proto-égalitaristes. Comme le furent Ernesto Guevara ou Thomas Sankara : nous aurions accepté sans problème la mise en oeuvre du salaire unique. Même si notre idéologié formoise nous faisait croire que les écarts de salaire permettraient de FACILITER la révolution.....
Mais nous fumes victimes de nos concesssions électoralistes.
Le bilan 40 ans plus tard , est le fait que les inconvénient à participer à la FARCE ELECTORALE furent bien plus grands historiquement que les avantages momentanés.
On a même vu, depuis dix ans, comment la bourgeoisie tendait le micro à Olivier Besancenot - le réformiste - pour le lui retirer dès que les centres de décision donnaient les consignes : On a même vu d'ahurissant yoyos médiatiques au sujet de la candidature Bové..... Celui-ci voyant les projecteurs s'allumer et s'éteindre en totale coordination selon qu'il passait pour anodin ou dangereux pour la bourgeoisie...
C'est oe BOYCOTT TOTAL ET DEFINITIF qui aurait du être proclamé DES LE PREMIER CONGRES DE L'INTERNATONALE COMMUNISTE !
Ce qui transparait maintenant va beaucoup plus loin que la conclusion de Yvan Najiel  Et nous devons FAIRE NOTRE AUTO-CRITIQUE y compris de la candidature Krivine de 1969 ! Y compris depuis 1920 ! Notre MALADIE SENILE DU COMMUNISME !):
17/05/2013, 07:49 Par Yvan Najiels
en réponse au commentaire de philippe alain le 17/05/2013 à 07:43
Ce ne fut jamais de gaieté de coeur mais ce fut. Ce ne sera plus. Je ne voterai plus jamais P"S".

Ce qu'il faut analyser, ce n'est pas la "trahison" socialiste.
Ces gens, en mai 1981, PCF et PS, ont "trahi" les Africains en perpétuant l'occupation militaire de l'Afrique.
Et ils ont "trahi" la formoisie française à partir de 1983.
Et ce fut -avant le gouvernement Fabius de 1984-, le gouvernement Mauroy 3 qui sonne la glas du socialisme réformiste en France
Le « tournant de la rigueur » désigne le changement radical de politique économique, décidé en mars 1983 par François Mitterrand après l’échec d'une politique qui restait inspirée par le Programme commun et dans le contexte d’attaques contre le franc. Jacques Delors, ministre de l'Économie, des Finances et du Budget, dans le gouvernement Pierre Mauroy (3), met en place une politique de rigueur à partir du 21 mars 1983, qui sera poursuivie par Pierre Bérégovoy, ministre de l’Économie, des Finances et de l'Industrie dans le gouvernement Laurent Fabius.
On avait vu, dans l'intervalle PCF et PS mettre au pouvoir - pour plus de 30 ans - le pantin Franceàfric Paul Biya au Cameroun.
Et le PCF envoya son espion Bruno Jaffré surveiller le grand révolutionnaire Thomas Sankara pour le compte du gouvernement colonialiste (fasciste en Afrique) PCF-PS
Cela fait donc plus de 30 ans que nous savons que ces gens sont des traitres à la classe formoise. Ils ne sont pas des réformistes, ni même des réformistes colonialistes - tel Jules Ferry offrant l'école à la proto-formoisie française sur le sang des Africains...
Cela fait plus de 30 ans que nous savons que ces gens sont des AGENTS DE LA BOURGEOISIE.
ET MAINTENANT PIRE ENCORE, ils sont devenus les agents de la BANCOCRATIE, les agents de la BOURGEOISIE COLONIALISTE.
On a même eu les preuves de leur corruption par l'entreprise mafieuse criminelle ELF. (eux le PCF et le PS complices de l'UDF et du RPR)
La totalité de ces directions politiques aurait du être mise en prison si Eva Joly n'avait eu le projet de passer ensuite alliance politique avec ceux qu'elle aura donc protégé de l'exercice de la loi.....
On voit donc maintenant ces pantins de la bancocratie travailler avec l'agence de mercenaire QATAR à DIFFUSER LES COUPEURS DE MAINS en Afrique - en commençant par le Mali, la Tunisie et l'Egypte - et dans les quartiers pauvres de France....
Et participer à la 4° guerre contre l'Afrique - invasion et occupation directe de la Côte d'Ivoire, invasion et occupation directe du Mali..... Demain, le Burkina Faso, le Togo, le Cameroun.... Les coupeurs de mains sont financés....

Face à cela, annoncer ne plus voter socialiste pour, certainement, voter pour la ROUE DE SECOURS Mélenchon-FdG-PG-PCF-GU-GA- etc .... est une FARCE ABSOLUE.....

Face à cela il faut s'interroger sur quelque chose de bien plus profond : TOUTE LA STRATEGIE des TROTSKYSTES et des LENINISTES....
La MALADIE INFANTILE DU COMMUNISME était donc le CORPS SAIN et Lénine VICTIME DE SENILITE PRECOCE !
Sa participation aux STRUCTURES demoScratiques était donc une idiotie !
Ce qu'il faut interroger c'est la campagne LC-FCR-LCR en faveur de l'Union de la gauche....
Il faut le dire : NOUS NOUS SOMMES TOTALEMENT TROMPE !!!
Il fut une erreur absolu que de CAUTIONNER le système électoral...
LA CANDIDATURE KRIVINE fut une ERREUR tragique dont on n'a pas fini de payer le prix !!!
Deux campagnes présidentielles : 1969 et 1974
Après la création du nouveau parti (la Ligue communiste), Alain Krivine part effectuer son service militaire à Verdun comme 2e classe au 150e régiment d'Infanterie. C'est pendant ce service militaire qu'il sera candidat à l'élection présidentielle de 1969, représentant alors la Ligue communiste. Son adversaire du PCF Jacques Duclos obtiendra un score important en obtenant le troisième meilleur score (4 808 285 voix, soit 21,27 % des voix), alors qu'Alain Krivine se contentera de la dernière place avec seulement 240 000 voix, soit 1,1 % des voix. Au second tour, Georges Pompidou est élu face à Alain Poher. Sa première candidature est donc considérée comme un échec. Il revient à Paris où il devient journaliste à Rouge à partir de 1970.
La Ligue communiste (LC) est dissoute par l'État français en juin 1973, en raison de violences entre ses militants et des membres du mouvement d'extrême droite Ordre nouveau. Cette dissolution oblige les militants de la LC à rester clandestins durant deux mois sous le nom de Front communiste révolutionnaire. C'est dans ce contexte qu'Alain Krivine se présente de nouveau à l'élection présidentielle en 1974 où il recueille un score en net recul : 94 000 voix, soit 0,4 % des voix, derrière Arlette Laguiller qui recueille près de 600 000 voix, soit 2,33 % des voix.

dimanche 12 octobre 2008

En défense de Christian Piquet ou Siné déconne

Ce CRETINISME ELECTORAL permit une organisation unique avec Christian Piquet.... MAIS L'ERREUR EST JUSTEMENT LA !
Ce traitre formois-bourgeois -qui tentait dès 1978 avec Union dans les Luttes de faire un enfant dans le dos à la révolution - était la structure externe du même projet que celui de Gérard Filoche : protéger les miettes coloniales pour la haute formoisie....
L'un à gauche de la LCR et l'autre à sa droite.... ils avaient le même projet bourgeois-formois.....

Il aurait fallu se contenter des COORDINATIONS et BOYCOTTER TOUT LE CIRQUE ELECTORAL de la fausse gauche....
C'est ce qui avait permis un recrutement massif de jeunes à partir de mars 1973....
Le militantisme révolutionnaire dans le MLAC, les Comités Chili, dans l'Ecole Emancipée, dans les CDA comités de défense des appelés, dans les structures anti-nucléaire etc..... n'avait pas besoin de participation à un projet électif...
EN BOYCOTTANT TOTALEMENT L'UNION DE LA GAUCHE, nous aurions ramassé le TAPIS en 1983 !!!
Nous AURIONS, alors, COMMENCE LA CONSTRUCTION D'UN GOUVERNEMENT DE DELEGUES REVOCABLES dès l'annonce de l'austérité Mauroy !
Mais l'aile FORMOISE COLLABO veilait : c'est elle qui participa à la destruction de la 4° Internationale en 1979 avec les infiltrés de Castro dans le SWP.
Face à cela, quoi faire maintenant ?
Abolir la démocratie au profit de l'humanocratie
La réponse était dans cet article
Ce commentaire (fait sur Mediapart le 22/04/2013, 22:28 Par Yanick Toutain )  montrait les éléments du programme à suivre.

Il indiquait la seule voie à suivre (il est à noter que Ivan Rioufol en a laissé la copie apparaitre sur son blog du Figaro.)
"Cela fait, en réalité, 142 ANNÉES que nous subissons l'abolition du DÉLÉGUÉ-DÉPUTÉ RÉVOCABLE par la bourgeoisie fasciste !
Une abolition de la révocabilité faite dans le sang de 30 000 Parisiens !
La révolution qui vient va laver l'insulte faite au peuple travailleur !

Pour renverser HollandeGATE le menteur, il suffit de
720 028 délégués de base
28802 délégués de conseils
1152 délégués députés
et donc 46 délégués nationaux.
Tous révocables !
Tous sous le contrôle de 18 000 669 Français délégateurs !
Pour renverser HollandeGate et son gouvernement fasciste coupable de plus de 2,5 millions de bébés morts en Afrique depuis son arrivée au pouvoir, il suffit d'avoir PLUS de délégateurs que le nombre de ses BULLETINS de VOTE PÉRIMÉS !
Et si les militants de droite veulent voir ANNULER rapidement cette ADOPTION GPA, ce TRAFIC INTERNATIONAL D'ENFANTS du Tiers-Monde que le Code Noir Taubira (loi + circulaire) contient, ils n'ont qu'à , eux-aussi, former des groupes de 25 délégateurs et DESIGNER LEURS DÉLÉGUÉS DE BASE !
Si les anti-GPA veulent renverser le gouvernement Hollande et INSTAURER une HUMANOCRATIE en France, qu'ils le fassent par des DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES !
Comme les ANTI-TAUBIRA sont majoritaires, les DÉLÉGUÉS HOSTILES à sa loi le seront aussi !
HOLLANDE DEGAGE !! AYRAULT DEGAGE ! DUFLOT DEGAGE !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire