Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

dimanche 25 août 2013

Tunisie: L'impérialisme esclavagiste ayant usé ses pantins Ettakatolistes doit maintenant envoyer la 2° vague de collabos tunisiens sur le front !

Mustapha Ben Jaafar présidant une séance de l'Assemblée constituante.
par Yanick Toutain

Pour comprendre la situation dans la Tunisie de 2013, il est nécessaire de voir les classes sociales supplémentaires que Marx ne voyait pas. Il faut comprendre le rôle joué par la formoisie et la proto-formoisie compradores tunisiennes.
Les formois tunisiens consommant plus que le PIB moyen mondial. Et les proto-formois compradores consommant plus que 250 euros par mois, plus que le PIB moyen tunisien.
Il faut aussi intégrer la disparition prochaine des strates des Parasites et des Répétants.
On voit commencer à s'affirmer de plus en plus, dans les révolisations du Nord de l'Afrique et de Turquie la strate des Innovatings. Elle est destinée à prendre le leadership de toute l'Humanité.
La première grille est le néomarxisme. Et la seconde - le postmarxisme - est un dépassement dialectique de la première.

Walid SFAR écrivait justement (le 8 mars 2013)

"Mustapha Ben Jaafar, la figure de proue du feu « Ettakatol » (...) a donné une légitimité sur la scène politique à un parti intégriste, sanguinaire et fasciste. Il a fermé l’œil, lui président de l’autorité suprême en Tunisie après les élections, sur les violations du système républicain et civil dont il dit à tous ceux qui veulent l’entendre qu’il en est le garant. "

Ettakatol est en effet l'une des charnières entre les 3 agences de l'impérialisme esclavagiste.
Le Forum démocratique pour le travail et les libertés (التكتل الديمقراطي من أجل العمل والحريات ou at-Takattul ad-Dīmuqrāṭī min ajl il-‘Amal wal-Ḥurriyyāt) ou FDTL, transcrit et mieux connu sous le nom de Ettakatol, est un parti politique social-démocratetunisien fondé le 9 avril 1994 et reconnu le 25 octobre 2002. Il est dirigé par son fondateur et secrétaire général, le médecin et radiologue Mustapha Ben Jaafar.
Le parti est membre de l'Internationale socialiste en tant qu'observateur (vu qu'il n'a pas payé ses cotisations1) et ce jusqu'au 30 août 2012, date à laquelle il est élu membre permanent, disposant ainsi du droit à la parole et au vote2.
Mustapha Ben Jaafar
مصطفى بن جعفر

Mustapha Ben Jaafar présidant une séance de l'Assemblée constituante.
Les bourreaux semi-esclavagistes* (de France et d'ailleurs) qui refusent aux Tunisiens le #SMICenAfrique depuis la prétendue indépendance ont en effet trois agences principales.
L'armée compradore, les électoralistes et les islamofascistes.

Après la chute de leur pseudo-Etat compradore par le début de la CASSURE INTERNE de leur ARMEE COMPRADORE - la chute de Ben Ali le 14 janvier 2011 - les Franceàfricains esclavagistes se sont dépéchés de demander à Al Thani qu'il finance la victoire aux élections de Ennahda en Tunisie (et des Frères Musulmans en Egypte)
Le prétexte était de "protéger" du salafisme saoudien ces pays.
La vérité étant de maintenir l'oppression et la spoliation du peuple tunisien.
Mais il a fallu qu'une partie des électoralistes poussent le bouchon jusqu'à se compromettre avec les islamofascistes.
On voit actuellement, depuis deux mois, la même forfaiture en cours : les électoralistes formois de l'UGTT en sont arrivés à leur tour à NEGOCIER avec les BIGOTS MENTEURS.

Ennahda : Bigots et menteurs !

En effet, le fonds de commerce de ces bigots - l'islam - devrait les transformer en ENNEMIS DU CAPITALISME - en tant qu'ennemis de la RIBA.
Mais de la même façon que les Frères Musulmans furent invités aux USA par le président des USA, de la même façon qu'Al Husseini le grand mufti de Jérusalem était devenu mercenaire de l'Etat capitaliste nazi , au service de Hitler, de la même façon Ennahada était devenu le PREMIER PROTECTEUR des INTERETS DES ESCLAVAGISTES en Tunisie.

DEUX ASSASSINATS DECLENCHENT
 LA 2° REVOLUTION TUNISIENNE


Seulement, la 2° REVOLUTION TUNISIENNE de 2013 montre l'usure des Ben Jaafar et des Ettakatolistes..... Il faut donc en GRILLER d'autres pour EMPECHER LE PEUPLE de prendre le pouvoir.
C'est donc le SALE BOULOT que les ELECTORALISTES DROITIERS absents du Bardo et PRESENTS au Bardo sont occupés à faire.
Ils profitent de ce que la formoisie et la proto-formoisie compradores éduquées ne se décident toujours pas à appeler le peuple à former des groupes de 25 et à désigner des délégués de base vers un gouvernement formé de délégués nationaux révocables.
Il n'y a pourtant aucune autre solution !!!

Yanick Toutain


LIRE : Super-BenJaafar l’Entremetteuse de la Révolution : Walid SFAR



compléments

esclavagiste : un écart de 1 à 20 entre le SMIC de France et les salaires Bolloré SOCAPALM à Kienké au Cameroun 2008 permet la caractérisation d'ESCLAVES pour ces travailleurs.
Le PIB de 250 € (500 dinars ) dans la Tunisie pouvant être considéré comme la charnière (1 à 4 serait le niveau séparant le statut de semi-esclave du statut d'esclave)
Il faut noter que l'esclave de 1850 aux USA pouvait avoir une consommation inférieure de 50% de la consommation d'un manoeuvre de New-York.
L'esclave de Bolloré reçoit un salaire payé par le barbare MOINS DE 5% du SMIC de France. Et les syndicalistes SOCAPALM ..... des menaces de mort en réclamant quelques euros de plus PAR MOIS !!!

WIKIPEDIA sur Ettakatol : Deuxième congrès[]

Le deuxième congrès du parti se tient du 5 au 7 juillet 2013. Plusieurs personnalités, essentiellement des représentants de partis socialistes, sont invitées à y assister23 :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire