Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 19 août 2013

Epistémologie à partir de réflexions sur Malcolm X, Martin Luther King, la proto-formoisie en Egypte et la question de la violence



Yanick Toutain
rédigé le 18/8/2013 à 2h00




Ce texte est un premier jet. Seules des fautes d'orthographe et des abréviations ont été rectifiées.
Si la gnoséologie est l'étude de ce qui peut être connu, l'épistémologie a pour objet l'apparition des découvertes. C'est à ce titre que le mot est utilisé : un pas dans la construction de l'appareil conceptuel du postmarxisme.

Je venais de lire la biographie de Malcolm X racontée par Daniel de Roulet («Par tous les moyens nécessaires» ) dans ce qui apparaît comme une lettre à son fils quand, tout à coup m'est venue, il y a quelques minutes une idée.
Une idée qui me semble fondamentale dans la construction de la structure du postmarxisme.
Je vais d'abord prendre en note cette idée pour ensuite la développer et la confronter au réel et à la structure des concepts déjà établis (devoir de pertinence et de cohérence)
Pour des raisons épistémologiques, je vais essayer de retrouver les étapes de cette "irruption idéelle"
Je venais de faire une description de l'ouvrage oralement à JA : C'est une biographie destinée à son fils dans le coma après avoir été frappé sur le pont de Genève au cours d'une manifestation.
La fin de son livre est surtout un questionnement sur l'usage de la violence.
L'auteur signale son hésitation entre Martin Luther King et Malcolm X, son hésitation entre les deux stratégies..
(en même temps que je lisais, je trouvais absurde la dichotomie présentée, les deux étant dans l'erreur)
Quand tout à coup m'est venu un enchaînement d'idées.
La violence préconisée par Malcolm X est un simulacre.
Comme est un simulacre les gesticulations formoises des étudiants bloqueurs français.
Comme sont des simulacres les attaques violentes (offensives ou prétendument défensives) des Black Block contre les forces de répression capitalistes...
Ne sont que simulacres quand je préconise la solution simple : ORGANISER LA PRISE DU POUVOIR !
Ces gens font des simulacres au lieu de désigner des délégués révocables !
Quand la SEULE URGENCE REELLE est de construire un gouvernement du peuple, quand la seule urgence réelle est de former des groupes de 25 et de désigner des délégués de base, de désigner les premiers représentants politiques révocables destinés à REPRESENTER LE PEUPLE EN PERMANENCE.... toute autre action est absurde !
Toute autre action est même du sabotage si elle vise à jouer un RÔLE DISSUASIF dans la construction de ces groupes de 25 délégateurs.
C'est le contenu du reproche que je faisais tout à l'heure aux Tamarrod dans le commentaire (non publié aussitôt) posté sur le site du journal Al Ahram.

DIMANCHE 18 AOÛT 2013

Je leur précisais que je connaissais les racines sociales de leur choix de faire apposer 23 millions de signatures plutôt que de faire se réunir 920 000 groupes de délégateurs pour désigner 920 000 délégués de base.
Cette racine de classe, celle qui incite constamment ces militants à inventer ces simulacres c'est la formoisie. Formoisie sous toutes ses formes. Formoisie compradore. Protoformoisie étudiante, protoformoisie compradore au Sud. Protoformoisie chômeuse au Nord ou au Sud etc....
Et c'est là l'intuition qui m'est venue..... En quelques secondes....
Le fait que les Tamarrod, en réalité, sont des militants qui préfèrent subir les Frères Musulmans plutot que de suivre le conseil que je leur donnais le 11 février 2011 : plutôt que de se contenter de vivre avec 1200 livres égyptiennes en abolissant les diplômes, plutôt que de mobiliser les pauvres, ils préfèrent constamment inventer des TRUCS pour ne pas en passer par là !!!
Ils inventent des solutions absurdes et minables pour ne pas PRENDRE LE RISQUE DE DONNER LE POUVOIR AUX PAUVRES.
Combien de fois ai-je répété à mes amis FB formois tunisiens : "choisissez, ce sera 500 dinars pour tous OU BIEN Ennahda !"
Et ce choix, pour l'instant a toujours été ..... le mauvais !
Ils connaissent le moyen de DEGAGER ENNAHDA depuis des mois et des mois : la DGR, les délégués révocables.... mais ils ne le font pas !
Crétinisme électoral ?
Certes ! Mais un crétinisme de conjoncture et non de structure : la Tunisie a fait l'expérience finale de l'absurdité de la DEMOcratie et de la CONSTITUANTE. Deux impostures ayant abouti à DONNER LE POUVOIR AUX ISLAMOFASCISTES....
Ce crétinisme a comme seule cause, actuellement, la sensation qu'a la formoisie tunisienne de DONNER LE POUVOIR AUX PAUVRES si la DGR se met en place.....
Et derrière qu'y a t-il ?
LA QUESTION FONDAMENTALE DE LA SPOLIATION ANCESTRALE....
C'est cela qui m'est apparu tout à l'heure...
LA FRONTIERE ENTRE LE NEOMARXISME et le POSTMARXISME.
Je fais un bref rappel pour mes non lecteurs : Le postmarxisme est la GRILLE CONCEPTUELLE COMPLETE.... le néomarxisme , lui, oublie ou ignore un point fondamental : la VALEUR DES INNOVATIONS ANCESTRALES.
Dans la grille postmarxiste, il faut constamment prendre en considération le fait que plus de 80% de la productivité provient du feu, des mots, de l'agriculture et des nombres.
Dans cette grille là, il faudrait comprendre l'Histoire de Rome, par exemple, en imaginant, année après année, mois après mois, une GIGANTESQUE SACEM qui visiterait la totalité des producteurs, la totalité des agents économiques, pour leur FAIRE PAYER LES DROITS D'AUTEUR ANCESTRAUX : "vous utilisez le feu, éclairage, chauffage, cuisson etc..... eh bien.... payez" idem pour l'usage des mots, des techniques agricoles, des nombres etc....
Et donc , à chaque étape de l'Histoire de Rome, prendre en considération l'absence de cette SACEM et donc l'absence de la REDISTRIBUTION à chaque humain de CES DROITS D'AUTEUR ANCESTRAUX.
Les esclaves ne seraient donc pas volés en tant qu'esclaves fondamentalement, pas volés en tant que victimes d'un TRANSFERT DE PLUS-VALUE ESCLAVAGISTE (la grille qui est CELLE DU NEOMARXISME) mais en tant que VICTIMES NON RÉCIPIENDAIRES du PAIEMENT DES DROITS D'AUTEURS ANCESTRAUX.
Et donc, mon intuition de tout à l'heure, c'est le fait que l'attitude des Tamarrod d'Egypte et de leurs clones de Tunisie est telle qu'elle doit être étudiée du point de vue POSTMARXISTE de plus en plus : la simple analyse NEOMARXISTE ne suffit plus.
En effet, c'est en PERMANENCE que les MILITANTS TAMARROD ont comme une SECONDE NATURE de PROTECTION DE LA SPOLIATION ANCESTRALE..... En effet, ils SENTENT DE PLUS EN PLUS leur statut de FORMOIS SPOLIATEURS être susceptible d'être MIS EN LUMIERE.....
Et cela, malgré le fait que -quasi certainement - la plupart des TAMARROD ont MOINS QUE 800 EUROS PAR MOIS comme revenu consommable...
et peut-être que certains ne dépensent même pas les 1200 livres égyptiennes , le niveau du PIB au moment de la révolution.

Et pourtant, ce qui explique leur INCOMPETENCE POLITIQUE : Ils ont prétendu STRUCTURER LA DEUXIEME REVOLUTION avec une PETITION ..... pour aussitôt laisser l'ARMEE COMPRADORE VOLER CETTE REVOLUTION..... c'est le POSTMARXISME....
Ce qui explique l'attitude de ce groupe sociale proto-formois c'est cette TROUILLE LARVEE DE DEVOIR PARTAGER AVEC LE PEUPLE !
Les Tamarrod ont PEUR de devoir SE CONTENTER DE 1200 LIVRES PAR MOIS !
C'est cela la clé !
Et ils sont INCAPABLES ACTUELLEMENT D'AVANCER LE PROJET DE 1000 EUROS POUR TOUS LES TERRIENS !

UN PROJET QUI MET LE POSTMARXISME AU COEUR CONCEPTUEL de notre STRATEGIE !

C'est en effet ce projet LIBERAL EGALITARISTE qui fait le tri entre le BON GRAIN des THEORICIENS LUCIDES et l'IVRAI des pseudo CONCEPTUALISATEURS mais VRAIS IDEOLOGUES..... qui craignent la MISE EN LUMIERE DE LA SPOLIATION ANCESTRALE......

Plus une REVOLUTION doit MOBILISER SES PAUVRES et PLUS la QUESTION DE L'EGALITARISME DANS LA REPARTITION DES REVENUS SE POSE...
Plus une révolution doit mobiliser la TOTALITE DES COUCHES OPPRIMEES et plus LA QUESTION DES OPPRESSIONS SE POSE et donc plus la QUESTION des PRIVILEGES DE TOUS ORDRES se pose....

Ce qui met le GRILLE POSTMARXISTE au centre de l'analyse de l'EGYPTE AUJOURD'HUI, c'est le fait que les 500 MORTS et la TRAHISON PRO-AL-SISSI de la DIRECTION TAMARROD a pour origine le fait que UNTEL préfère MAGOUILLER AVEC AL SISSI (pour devenir président de l'Egypte et perpétuer la HIERARCHIE SALARIALE) PLUTOT QUE D'ABOLIR LES ELECTIONS et les DONNER LE POUVOIR AUX DELEGUES REVOCABLES DU PEUPLE !
Les mains de l'équipe dirigeante des TAMARROD est pleine du SANG VERSE PAR LA CONTRE REVOLUTION ISLAMOFASCISTE !

Ces 500 morts du 15 aout, ces plus de 75 morts du 18 ne sont pas à porter au compte de la VRAIE REVOLUTION TUNISIENNE !

LES PAUVRES D'EGYPTE , AUX CRIS DE “A BAS LA RIBA” auraient été bien plus efficaces à DISPERSER PACIFIQUEMENT les GREDINS et les NAIFS que les BALLES DES STOCKS DE MOUBARAK et de AL SISSI !
TELLE EST LA CONCLUSION POST MARXISTE ISSUE DE CETTE “ILLUMINATION” SOUDAINE DE TOUT à l'HEURE !
Les voyous de la bancocratie de la CLIQUE AL SISSI ont profité des TIRS VENUS DE LA FOULE pour TENTER DE FAIRE CROIRE qu'ils ETAIENT LE PRETEXTE POUR JUSTIFIER UN TEL MASSACRE....
C'est ce que décrit mon texte commencé samedi et non achevé.



Compléments

Malcolm X. Par tous les moyens nécessaires. De Daniel de Roulet. Editions Desmaret, 66 p.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire