Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 21 mai 2014

La ministre Najat Vallaud-Belkacem qui donne des fessées à ses enfants de 5 ans milite pour empêcher une loi interdisant ces actes barbares ! C'est une agresseuse d'enfants qui est ministre des femmes ... et des enfants !


La ministre  Najat Vallaud-Belkacem qui donne
 des fessées à ses enfants de 6 ans milite pour empêcher
 une loi interdisant ces actes barbares !
C'est une agresseuse d'enfants qui est
ministre des femmes ... et des enfants !
"Oui, j'ai déjà donné une fessée [à l'un de mes enfants]. Et à chaque fois, je l'ai regretté. (interview par Jean-Jacques Bourdin ce mercredi 21/5/14)

Chaque fois ?
Elle frappe ses enfants !!!
Et c'est une pratique réitérée ?
Dont on peut supposer qu'elle est régulière !!!
Cette barbare agresse ses propres enfants ! Elle sera donc condamnée après la révolution !
Elle comme tous les enseignants et les parents agresseurs d'enfants !

Wikipédia Fessée : L'article 222-13 du Code Pénal  (qui condamne notamment les auteurs de violences sur mineurs de quinze ans, et plus sévèrement lorsque l'auteur est un ascendant) est sensée protéger tout citoyen contre toute violence. 

DES ENFANTS DE 5 ANS FRAPPES PAR UNE MÈRE INDIGNE

Le président François Hollande et le premier ministre Manuel Valls ont choisi - pour les femmes et les jeunes  - une ministre agresseuse d'enfants !
Cela n'a rien d'étonnant !
Ils sont des barbares bourreaux de l'Afrique et des Africains. Les protecteurs des terroristes MNLA, Ansardine et autres pantins du Qatar !
Ils militent pour protéger les agresseurs d'enfants !
Ils ont fait empêcher le vote d'une loi contre les parents agresseurs d'enfants !
Les enseignants agresseurs d'enfant sont tellement protégés dans les écoles de France que ce sont les témoins qui sont terrorisés.... et même - au Havre - victime de harcèlement professionnel allant jusqu'à la suspension (OMERTA76)

LA FRANCE REFUSE DE REJOINDRE LES PAYS CIVILISES


Une ministre qui se vante d'agresser des enfants, dans la plupart des pays sur Terre, sa carrière politique s'arrêterait à la seconde même.
La ministre Najat Vallaud-Belkacem est censée défendre les femmes et les jeunes. Pour les femmes la prostitution est encore autorisée et pour les enfants, les claques et les fessées, cette ministre milite pour que la loi ne la punisse pas.
On découvre, sur internet que ses deux jumeaux - victimes des agressions d'une mère indigne - sont nés en 2008.

Najat Belkacem, son mari Boris Vallaud et leurs jumeaux : une famille formidable (TerraFemina)


La ministre Najat Vallaud-Belkacem perpétue
 la tradition en tapant ses jumeaux de 6 ans
Ce sont donc des enfants de moins de 6 ans qui sont - à répétition - victimes d'une mère indigne -protégée par des juges voyous et des députés barbares - qui viennent de refuser de modifier la loi ! Et le père - lui aussi indigne - est présenté dans un des reportages (donnant même le prénom des deux enfants) comme.... le directeur de cabinet d'Arnaud Montebourg.
Boris Vallaud : le mari discret de Najat Vallaud-Belkacem
Le sentiment d'impunité de ces gens est absolument incroyable !!!

LA FRANCE PAYS BARBARE !

"Oui, j'ai déjà donné une fessée [à l'un de mes enfants]. Et à chaque fois, je l'ai regretté, c'est bien que quelque part, ce n'est pas la bonne façon de fonctionner. Mais faut-il l'interdire par la loi?", s'est interrogée Najat Vallaud-Belkacem, avant d'indiquer qu'elle-même y était peu favorable.
La question de l'interdiction des châtiments corporels tels la fessée ou la gifle aux enfants, soulevée par les écologistes n'est plus discutée à l'Assemblée dans le cadre de la loi sur la famille. Elle a été repoussée à un texte ultérieur, celui qui pourrait être déposé au Sénat sur la protection de l'enfance" (source BFM-RMC-Jean-Jacques Bourdin)

En France, les enfants sont battus dans les familles (avec le soutien de la "loi") et sont battus dans les écoles (là c'est interdit, mais ce sont les témoins qui parlent qui sont sanctionnés).
La France est le pays le plus barbare du monde.
Non seulement c'est le pays qui agresse les Africains et qui organise un génocide sanitaire qui tue près de 3 millions de bébés par an.... mais de plus, c'est le pays où l'on peut voir, au sein de l'Education Nationale une rectrice Schmidt-Lainé et ses complices Philippe Carrière et Serge Tillmann tenter de faire taire une témoin de violences à enfants en 2008 !
Un règlement intérieur de l'Éducation nationale interdit tout châtiment corporel dans les écoles depuis 1881. Malgré cela, bon nombre d'enseignants utilisaient encore la fessée au XXe siècle. Un règlement de 1991 rappelle et confirme cette interdiction.(wikipédia)
C'est le pays qui refuse de modifier sa législation barbare.

Wikipédia Fessée : L'article 222-13 du Code Pénal  (qui condamne notamment les auteurs de violences sur mineurs de quinze ans, et plus sévèrement lorsque l'auteur est un ascendant) est sensée protéger tout citoyen contre toute violence. Mais elle n’est guère appliquée pour les violences subies par les enfants en raison de la disproportion des pénalités. C’est pourquoi le Conseil de l’Europe demande à la France de revoir sa législation pour se mettre en accord avec la signature de la Charte Sociale Européenne dont l’article 17 interdit toute violence envers les enfants.
La députée Edwige Antier avait déposé en 2009 une proposition de loi pour que soit inscrit dans le Code Civil (et non dans le Code pénal ce qui exclut des pénalités) l’interdiction de frapper les enfants, interdit qui ne visait pas à punir les parents mais à protéger les enfants des violences familiales. Cette interdiction était demandée depuis 1998 par l’association « Éduquer sans frapper » devenue en 2002 « Ni claques ni fessées », demande restée sans suite jusqu'à ce jour .

C'EST UNE FEMME MERE AGRESSEUSE D'ENFANTS
QUI REFUSE UNE LOI PUNISSANT
LES AGRESSIONS D'ENFANTS PAR LEURS PARENTS

Après le délirant spectacle de Robert Badinter prenant la défense du libre droit à la prostitution au nom des droits à.... disposer de son corps, voici maintenant la mère agresseuses ministre qui vient militer pour empêcher que la loi ne la condamne !
Nos juges révolutionnaires délégués révocables enverront ces barbares dans les prisons où ils envoient les pauvres. Et protégera leur propres enfants des agresseurs que sont leurs parents !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire