Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 18 mars 2015

L'Havrais Vérité: "On aura ta peau !" Depuis plus d'un an, Abdoulaye Camara se disait menacé par la Brigade canine du Havre. Un article par Abdourahmane Camara

Abdoulaye Camara
avec son petit frère, il y a 6 ans

présentation Yanick Toutain
17/3/15

Cette police qui menaçait Abdoulaye Camara, c'est cette même police havraise qui nous a interpellé le 28 juillet 2014 Julie Amadis et l'auteur de cet article. La BAC nous a interpellé 22 jours après le délai de prescription avec des faux en écritures du procureur Nachbar.
Cette même police qui a tiré sur le frère de Abdourahmane Camara.
Faux en écritures que ce procureur voyou du Havre a réitéré pour une convocation (de Julie Amadis seule) à un procès truqué dont on attend encore le résultat...
Faux en écritures que la Cour de Cassation laisse circuler !!!
Une police qui ne nous a toujours pas expliqué de quoi est mort en garde à vue le client de Joué Club en août - Mohamed Rajhi 31 ans.
On attend que le juge d'instruction Marc Hedrich ait le courage de demander à de vrais policiers d'enquêter sur les agissements du réseau raciste du Havre. En particulier sur cette brigade canine qui assassina en décembre celui qu'elle menaçait depuis plus d'un an.
Voici l'article du frère de la victime - Abdourahmane Camara :

"On aura ta peau !" Depuis plus d'un an, Abdoulaye Camara se disait menacé par la Brigade canine du Havre

par Abdourahmane P. Camara
12/3/2015

Mort tué de 10 balles le 16 décembre 2014, Abdoulaye Camara avait parlé à sa famille et à des amis des menaces que lui faisaient les policiers de la Brigade canine.
Depuis plus d'un an Abdoulaye me répétait souvent :
"La police me piste" "Ils me disent "On aura ta peau".
 Je lui disais
"Tu délires, tu deviens parano"
Je lui demandais :
"Pourquoi ils font ça ? Tu fais pas de bizness" ....
Il me répétait .. plusieurs fois. :
"Quand ils me contrôlent dans la rue... j'étais avec des amis ils me contrôlent et me prennent à part de mes amis.... Il me disent "on aura ta peau t'inquiète pas allez tu peux partir...."
Quand j'essayais de lui demander des explications, il ne savait pas pourquoi :
"Je sais pas ? Pour casser les couilles..... à chaque fois je sors de chez moi je les croise toujours la canine et la BAC ils me pistent......"

"ON AURA TA PEAU" LES AMIS DE ABDOULAYE
 L'ONT AUSSI ENTENDU SE PLAINDRE 

Plusieurs amis qui connaissent également Abdoulaye m'ont répété la même chose avec les mêmes mots "On aura ta peau"
"Ton frère nous a dit plusieurs fois qu'il était pisté par les keuf et quand il était contrôlé ils lui disaient "on aura ta peau"

On attend que la police - une vraie police - viennent relever les empreintes des agresseurs du 15 décembre dans l'appartement de Abdoulaye.
On attend que la  police montre toutes les vidéos du quartier le jour de l'assassinat de Abdoulaye.
On attend que la police interroge les témoins qui ont entendu Abdoulaye dire être menacé par la Brigade Canine.
On attend que la police retrouve la trace de ceux qui se sont vanté d'être allé agresser Abdoulaye le 15 décembre au soir.
On attend que la police et la justice viennent rectifier tous les mensonges du procureur Nachbar et nous explique pourquoi celui-ci a affirmé des choses contraires à la vérité.
On attend les excuses des médias qui, sachant que ce procureur était un faussaire dans d'autres affaires (en particulier concernant Julie Amadis et Yanick Toutain) ont répété sans aucune vérification tous les mensonges de ce procureur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire