Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 5 mars 2016

Lettre ouverte à Caroline de Haas : pétition illusion ou pétition délégation (1/2)

par Yanick Toutain
REVACTU
5/3/2016



Lettre ouverte à Caroline de Haas
 (écrite le 1/3/2016 il y a 4 jours)




Caroline, faites ce calcul
800 000 par groupes de 25
cela aurait pu être
32 000 délégués de base
1280 délégués conseillers
51 délégués députés
2 délégués nationaux



Vous avez, seule, lancé une pétition
Toute une certaine gauche vous applaudit.
Pour les médias, c'est votre pétition – ayant atteint 800 000 signataires - qui est l'outil qui a fait reculer le gouvernement.
Mais une lecture plus attentive montre qu'il n'en est rien.
Ce n'est d'ailleurs même pas le front uni syndical qui a incité, hier 29 février, Valls à annoncer un report de 15 jours pour la discussion en Conseil des ministres de cette loi Front National cassant les accords nationaux.
Ce qui a paniqué le gouvernement c'est ce que certains appellent le syndrome CPE – l'action militante de la jeunesse. Et au-delà, l'irruption révolutionnaire de celle-ci pour en finir avec ce capitalisme barbare.
Car c'est bien de cela dont il s'agit.

PETITION-ILLUSION VS PETITION-DELEGATION


Et votre pétition NON délégation va devenir un outil pour – précisément – protéger ce capitalisme barbare.
800 000 personnes isolées ont l'illusion de la force par une pétition.
Mais..... ce n'est qu'une illusion.
ET les 15 jours qui viennent vont montrer que votre action aura fait perdre du temps aux Français dans leur résistance face à ce gouvernement OAS.
800 000 signataires dans une pétition délégation se seraient organisés – ils en auraient pris l'engagement en déposant leur signature.
Ils auraient donc, d'ores et déjà formé 32 000 groupes de 25 pour désigner 32 000 délégués de base.
Ces 32 000 délégués de base se seraient groupés par 25 en 1280 groupes de 25 délégués de base.
ET ces 1280 groupes auraient désigné 1280 délégués conseillers.
Chaque délégué conseiller représentant 625 signataires.


800 000 c'est 51 DELEGUES DEPUTES REVOCABLES


En signant une pétition-délégation au lieu d'une pétition-illusion, pétition-manipulation, les Français auraient donc pris l'engagement de désigner 1280 délégués conseillers révocables.
Et ces 1280 délégués se seraient, à leur tour, groupé en 51 groupes de 25.
Ils auraient désigné un délégué par groupe, un délégué député révocable.

800 000 c'est 2 DELEGUES NATIONAUX REVOCABLES

Dans ce modèle institutionnel,il n'existe pas d'assemblée nationale : chaque membre du gouvernement est sous le contrôle public de 25 délégués députés.
Réunir 577 députés plus ou moins endormis, plus ou moins harceleurs, plus ou moins dignes est une aberration.
Dans cette perspective institutionnelle.

SOYEZ DELEGUEE NATIONALE REVOCABLE
DE 400 000 DELEGATEURS
DEVENEZ MEMBRE D'UN
GOUVERNEMENT PROVISOIRE
REVOCABLE DE 51 DELEGUES NATIONAUX

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire