Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 18 mars 2016

Lettre ouverte à Gnaka Lagoke : fusion Burkina Faso Côte d'Ivoire OK mais avec des institutions CDR CNR et avec des CNR Togo, CNR Mali et vers un CIRAF CNR de l'Afrique


par Yanick Toutain
REVACTU
18/3/2016


J'ignorais qu'il exista un Ivoirien comme Gnaka Lagoke se revendiquant de l'héritage de Thomas Sankara.
Je viens de le contacter en MP
En voici la copie
Ce texte a été écrit pendant les 48 minutes de l'écoute de la vidéo suivante



xxx xxx


je vous écoute en ce moment
https://www.youtube.com/watch?v=-CEiX-1AlJM


mais je n'entends JAMAIS le mot CDR dans vos propos...

Je ne trouve pas le mot CDR sur votre site ?
https://www.google.fr/search?q=site%3Awww.gnakalagoke.com+cdr&oq=site%3Awww.gnakalagoke.com+cdr&aqs=chrome..69i57j69i58.4519j0j4&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Comment être SANKARISTE en ne faisant AUCUNE PROMOTION pour le PRINCIPAL HERITAGE de Thomas ?

Je vous entends parler de PANAFRICANISME
MAIS pas un mot sur les 40 MILLIONS DE CDR qu'il faut construire pour avoir un CIRAF un CNR Sankara géant
http://revolisationactu.blogspot.fr/2014/12/il-ny-pas-deux-burkina-faso-il-ny-quun.html

Révolisation Actu (#RevActu): "Il n'y a pas deux Burkina Faso. Il n'y a qu'un seul Burkina Faso...

Je vous rappelle les MOTS de Sankara

+++
JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014
"Il n'y a pas deux Burkina Faso. Il n'y a qu'un seul Burkina Faso : le Burkina Faso des CDR. Il commence avec les CDR et finit avec les CDR" Thomas Sankara 1986
Présentation 2014
par Yanick Toutain
RevActu
 4/12/14
"Tout ce que nous avons réalisé au Burkina Faso, sous la révolution, nous l'avons réalisé grâce aux CDR en premier lieu."
Thomas Sankara 4 avril 1986
"... beaucoup étaient venus pour fêter la disparition de ces fameux CDR.
Pourquoi les CDR ? Historiquement, vous savez que rien n'est plus faux que de dire que les CDR ont été créés au lendemain du 4 août 1983.
Les CDR ont été créés avec les premiers coups de feu qui ont été tirés ici.
Les CDR ont été créés le 4 août 1983, précisément.
[Applaudissements] Les CDR sont nés dialectiquement en même temps que la révolution au Burkina Faso.
[Applaudissement] Parce que, à l'instant même où nous avons prononcé le mot révolution dans ce pays, la nécessité de la défendre s'est fait sentir et celui qui parle de révolution sans prendre les dispositions pour protéger cette révolution commet une grave erreur et méconnaît les capacités de lutte, les capacités de destruction de la réaction.
Pour notre part, nous avons invité le peuple dans la nuit du 4 août, à se constituer partout en Comités de défense de la révolution parce que nous ne nous faisions pas d'illusion : la révolution allait être attaquée.
Elle l'a été, elle l'est et elle le sera.
Donc, les Comités de défense de la révolution l'ont été, le sont et le seront.
[Applaudissement] Rien de ce qui a été fait de positif sous la révolution n'a pu être réalisé sans les CDR.
Nous savons que nous CDR, nous ne sommes pas parfaits.
Nous le savons, mais nous continuons de rechercher dans ce monde les exemples de perfection.
Nous CDR, avons eu à exercer le pouvoir populaire.
Sur le plan politique, sur le plan économique, sur le plan militaire, sur tous les plans de la vie nationale, à tous les niveaux de la vie des Burkinabè, nous, CDR, sommes impliqués directement.
Il est donc important que nous comprenions que la marche correcte des CDR a une conséquence bénéfique et heureuse pour chacun de nous.
Se détourner des CDR, c'est se faire à soi-même du tort ; à moins que l'on ne soit en mesure de quitter le Burkina Faso.
Nous avons besoin des CDR et nous aurons toujours besoin des CDR quelle que soit la forme qu'un jour ils pourraient prendre.
"Nous ne pouvons pas accepter de mettre les CDR de côté.
Il n'y a pas deux Burkina Faso.
Il n'y a qu'un seul Burkina Faso : le Burkina Faso des CDR.
Il commence avec les CDR et finit avec les CDR.
[Applaudissements] C'est pourquoi, il faut que là où il n'y a pas encore des CDR qu'ils soient rapidement constitués.
Partout où se trouvent des Burkinabè, le premier réflexe doit être pour eux de constituer un Comité de défense de la révolution parce qu'ils sont et existent grâce à la révolution.
Et s'ils ne le font pas, ils vont à l'encontre de la révolution et il n'y a pas de raison qu'ils bénéficient des bienfaits de la révolution."
+++

je vous entends reprendre le concept d'ETAT NEOCOLONIAUX
Je dirais PSEUDO ETATS COMPRADORES
mais nous pourrions être d'accord
"Si nous sommes MIEUX organisés"
j'écoute vos mots
Mais..... vous n'enchaînez pas avec l'APPEL aux CDR !!!
"l'esprit, l'énergie de Thomas Sankara"
mais Thomas c'est l'ANALYSE du DOP 83 qu'il partageait avec Valère Somé
Thomas c'est un PROGRAMME celui du DOP
Thomas c'est une ORGANISATION : les CDR TPR CNR TPC TPD TPA etc
"Nous revendiquons le COLLECTIVISME africain... UBUNTU"
Etes-vous d'"accord pour DONNER la capacité" d'investissement au peuple ?
Etes-vous d'accord pour verser 20 000 FCFA en monnaie afro pour investir à CHAQUE AFRICAIN ?
Investir SANS RETOUR
Acceptez vous le SALAIRE EGAL ou militez vous pour les PRIVILEGES de la PETITE BOURGEOISIE INTELLECTUELLE ?
Concernant la CIV.....
Allez-vous rejoindre mon appel du 31 décembre 2010
100 000 DELEGUES DE BASE désignés par 100 000 CDR de base de 25 personnes ?
http://revolisationactu.blogspot.fr/2010/12/cote-divoire-il-faut-25-millions-de.html
Vous parlez de l'Histoire de la CIV ... sans préciser que c'est un PAYS SOUS BOTTE ESCLAVAGISTE
où les Français REFUSAIENT de respecter leurs PROPRES lois sociales..
Vous parlez de Ouattara....
Je ne vous comprends pas bien
Au lieu du FRONT UNI ANTIFASCISTE avec Gbagbo vous faites un salmigondis sur les FASCISTES SORO OUATTARA ... c'est étrange...
au dela de .....
Mais on ne peut pas être AU DELA d'une DICTATURE FASCISTE ???!!
une "controverse"
Ce n'est pas UNE CONTROVERSE... c'est un TRUCAGE organisé par les VOYOUS de l'ONUCI avec leurs PANTINS SORO AND CO
Les élections étaient les préparations de l'ATTAQUE PUTSCHISTE
LES BASES D'uNE CONCILIATION
Est-ce que De Gaulle appelait à la RECONCILIATION avec les MILICES NAZIES ?
"MONSIEUR" Ouattara ?
On ne dit pas "MONSIEUR" HITLER ou MONSIEUR "PINOCHET"
Que dirait SANKARA de vos propos ambigus ?!!
"idéologie nordiste"
Mais ce n'est qu'un ETHNICISME DGSE fabriqué par les services secrets français !!!
Vous n'avez pas l'air d'avoir compris ce que SAM L'AFRICAIN a compris lui-même...
CONSTITUTION
Le sankarisme est la MATRICE d'une SOCIETE SANS constitution
Vous parlez à nouveau d'un DICTATEUR aux ORDRES de l'Elysée et de la Maison Blanche comme d'un être humain normal......
Mais IL SUFFIT DE 120 000 GROUPES de 25 pour que le peuple SOIT PLUS NOMBREUX que le nombre de suffrages revendiqué par les FASCISTES !
Le SANKARISME c'est donc 120 000 CDR de base
et donc 120 000 délégués de base
et donc  4800 DELEGUES CONSEILLERS
192 délégués députés révocables (choisis et contrôlés par 25 délégués conseillers)
et donc 7 délégués nationaux révocables pour FORMER un GOUVERNEMENT ANTIFASCISTE !
"beaucoup de CHOSES"
Vous parlez de CRIMES ?
"LE GRAND PARRAIN"
Vous parlez du CHEF REGIONAL TERRORISTE ?!!
mais ce n'est pas une PRESSION sur OUATTARA mais un RENVERSEMENT ANTI FASCISTE !!
SORO GUILLAUME... le jihadiste
"citation embarrassante" ?
"IL A REVENDIQUE...... "
"LE SENS DE l'HISTOIRE" ??
un fasciste mercenaire des ESCLAVAGISTES est CONTRE l'HISTOIRE ....
"PAS SA VOIX"
Quel menteur votre interlocuteur...
LE prétendu spécialiste a RECONNU qu'il n'a PAS EXPERTISE la VOIX de Soro !
"Nous voulons que justice soit faite" depuis 2002
"Que laurent Gbagbo réponde des crimes qui lui sont reprochés"
MAIS CE n'EST PAS du même ordre !!
entre les bavures du camp anti fasciste espagnol de 1936 et celles de FRANCO il n'y a pas de trait d'égalité !
LE BALAI à CHIOTTES du Burkina sont les SABOTEURS FASCISTES du Sankarisme !!!

toutes les "RACES" ???

on a les mêmes ennemis

la côte d'ivoire peut être à l'avant-garde... cela peut être le Burkina Faso

ICI vous avez raison.... mais sur la BASE d'INSTITUTIONS SANKARISTES
Votre "mot de fin"
"Il faut changer la constitution"
"une nouvelle constitution"
je vous réponds : il faut UNE PANSTITUTION abolissant TOUTES les constitutions de la Terre

Curieusement vous n'évoquez pas l'ABOLITION du MOT "CÔTE D'IVOIRE"

une "révolution culturelle"
^pas seulement
une révolution ANTI ESCLAVAGISTE

L'"intégration BURKINA CÔTE D'IVOIRE est juste
mais il faut aussi ajouter TOGO, MALI et les autres pays qui BASCULERONT dans le système CDR


Voici  ce que je vous ai posté
la fin est restée bloquée.
J'espère que vous accepterez de revenir au DOP , aux CDR, au CNR, aux TPR, aux TPC, TPD, TPA

La Terre est notre patrie
Nous vaincrons




xxxx
  • Conversation démarrée aujourd’hui
  • Yanick Toutain
    13:21
    Yanick Toutain


    mais je n'entends JAMAIS le mot CDR dans vos propos...
  • Yanick Toutain
    13:23
    Yanick Toutain


    Comment être SANKARISTE en ne faisant AUCUNE PROMOTION pour le PRINCIPAL HERITAGE de Thomas ?
  • Yanick Toutain
    13:24
  • Yanick Toutain
    13:24
    Yanick Toutain


    Je vous rappelle les MOTS de Sankara
  • Yanick Toutain
    13:24
    Yanick Toutain


    +++ JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014
    "Il n'y a pas deux Burkina Faso. Il n'y a qu'un seul Burkina Faso : le Burkina Faso des CDR. Il commence avec les CDR et finit avec les CDR" Thomas Sankara 1986
    Présentation 2014 par Yanick Toutain RevActu 4/12/14
    "Tout ce que nous avons réalisé au Burkina Faso, sous la révolution, nous l'avons réalisé grâce aux CDR en premier lieu." Thomas Sankara 4 avril 1986
    "... beaucoup étaient venus pour fêter la disparition de ces fameux CDR. Pourquoi les CDR ? Historiquement, vous savez que rien n'est plus faux que de dire que les CDR ont été créés au lendemain du 4 août 1983. Les CDR ont été créés avec les premiers coups de feu qui ont été tirés ici. Les CDR ont été créés le 4 août 1983, précisément. [Applaudissements] Les CDR sont nés dialectiquement en même temps que la révolution au Burkina Faso. [Applaudissement] Parce que, à l'instant même où nous avons prononcé le mot révolution dans ce pays, la nécessité de la défendre s'est fait sentir et celui qui parle de révolution sans prendre les dispositions pour protéger cette révolution commet une grave erreur et méconnaît les capacités de lutte, les capacités de destruction de la réaction. Pour notre part, nous avons invité le peuple dans la nuit du 4 août, à se constituer partout en Comités de défense de la révolution parce que nous ne nous faisions pas d'illusion : la révolution allait être attaquée. Elle l'a été, elle l'est et elle le sera. Donc, les Comités de défense de la révolution l'ont été, le sont et le seront. [Applaudissement] Rien de ce qui a été fait de positif sous la révolution n'a pu être réalisé sans les CDR. Nous savons que nous CDR, nous ne sommes pas parfaits. Nous le savons, mais nous continuons de rechercher dans ce monde les exemples de perfection. Nous CDR, avons eu à exercer le pouvoir populaire. Sur le plan politique, sur le plan économique, sur le plan militaire, sur tous les plans de la vie nationale, à tous les niveaux de la vie des Burkinabè, nous, CDR, sommes impliqués directement. Il est donc important que nous comprenions que la marche correcte des CDR a une conséquence bénéfique et heureuse pour chacun de nous. Se détourner des CDR, c'est se faire à soi-même du tort ; à moins que l'on ne soit en mesure de quitter le Burkina Faso. Nous avons besoin des CDR et nous aurons toujours besoin des CDR quelle que soit la forme qu'un jour ils pourraient prendre.
    "Nous ne pouvons pas accepter de mettre les CDR de côté. Il n'y a pas deux Burkina Faso. Il n'y a qu'un seul Burkina Faso : le Burkina Faso des CDR. Il commence avec les CDR et finit avec les CDR. [Applaudissements] C'est pourquoi, il faut que là où il n'y a pas encore des CDR qu'ils soient rapidement constitués. Partout où se trouvent des Burkinabè, le premier réflexe doit être pour eux de constituer un Comité de défense de la révolution parce qu'ils sont et existent grâce à la révolution. Et s'ils ne le font pas, ils vont à l'encontre de la révolution et il n'y a pas de raison qu'ils bénéficient des bienfaits de la révolution." +++
  • Yanick Toutain
    13:25
    Yanick Toutain


    je vous entends reprendre le concept d'ETAT NEOCOLONIAUX

    Je dirais PSEUDO ETATS COMPRADORES mais nous pourrions être d'accord

    "Si nous sommes MIEUX organisés" j'écoute vos mots

    Mais..... vous n'enchaînez pas avec l'APPEL aux CDR !!!

    "l'esprit, l'énergie de Thomas Sankara"

    mais Thomas c'est l'ANALYSE du DOP 83 qu'il partageait avec Valère Somé

    Thomas c'est un PROGRAMME celui du DOP

    Thomas c'est une ORGANISATION : les CDR TPR CNR TPC TPD TPA etc

    "Nous revendiquons le COLLECTIVISME africain... UBUNTU"

    Etes-vous d'"accord pour DONNER la capacité" d'investissement au peuple ?

    Etes-vous d'accord pour verser 20 000 FCFA en monnaie afro pour investir à CHAQUE AFRICAIN ?

    Investir SANS RETOUR

    Acceptez vous le SALAIRE EGAL ou militez vous pour les PRIVILEGES de la PETITE BOURGEOISIE INTELLECTUELLE ?

    Concernant la CIV.....

    Allez-vous rejoindre mon appel du 31 décembre 2010 100 000 DELEGUES DE BASE désignés par 100 000 CDR de base de 25 personnes ? http://revolisationactu.blogspot.fr/2010/12/cote-divoire-il-faut-25-millions-de.html

    Vous parlez de l'Histoire de la CIV ... sans préciser que c'est un PAYS SOUS BOTTE ESCLAVAGISTE où les Français REFUSAIENT de respecter leurs PROPRES lois sociales..

    Vous parlez de Ouattara.... Je ne vous comprends pas bien

    Au lieu du FRONT UNI ANTIFASCISTE avec Gbagbo vous faites un salmigondis sur les FASCISTES SORO OUATTARA ... c'est étrange...

    au dela de ..... Mais on ne peut pas être AU DELA d'une DICTATURE FASCISTE ???!!

    une "controverse" Ce n'est pas UNE CONTROVERSE... c'est un TRUCAGE organisé par les VOYOUS de l'ONUCI avec leurs PANTINS SORO AND CO

    Les élections étaient les préparations de l'ATTAQUE PUTSCHISTE

    LES BASES D'uNE CONCILIATION

    Est-ce que De Gaulle appelait à la RECONCILIATION avec les MILICES NAZIES ?

    "MONSIEUR" Ouattara ?

    On ne dit pas "MONSIEUR" HITLER ou MONSIEUR "PINOCHET"

    Que dirait SANKARA de vos propos ambigus ?!!

    "idéologie nordiste" Mais ce n'est qu'un ETHNICISME DGSE fabriqué par les services secrets français !!!

    Vous n'avez pas l'air d'avoir compris ce que SAM L'AFRICAIN a compris lui-même...

    CONSTITUTION

    Le sankarisme est la MATRICE d'une SOCIETE SANS constitution

    Vous parlez à nouveau d'un DICTATEUR aux ORDRES de l'Elysée et de la Maison Blanche comme d'un être humain normal......

    Mais IL SUFFIT DE 120 000 GROUPES de 25 pour que le peuple SOIT PLUS NOMBREUX que le nombre de suffrages revendiqué par les FASCISTES !

    Le SANKARISME c'est donc 120 000 CDR de base

    et donc 120 000 délégués de base

    et donc 4800 DELEGUES CONSEILLERS

    192 délégués députés révocables (choisis et contrôlés par 25 délégués conseillers)

    et donc 7 délégués nationaux révocables pour FORMER un GOUVERNEMENT ANTIFASCISTE !

    "beaucoup de CHOSES" Vous parlez de CRIMES ?

    "LE GRAND PARRAIN" Vous parlez du CHEF REGIONAL TERRORISTE ?!!

    mais ce n'est pas une PRESSION sur OUATTARA mais un RENVERSEMENT ANTI FASCISTE !!

    SORO GUILLAUME... le jihadiste

    "citation embarrassante" ?

    "IL A REVENDIQUE...... "

    "LE SENS DE l'HISTOIRE" ?? un fasciste mercenaire des ESCLAVAGISTES est CONTRE l'HISTOIRE ....

    "PAS SA VOIX" Quel menteur votre interlocuteur... LE prétendu spécialiste a RECONNU qu'il n'a PAS EXPERTISE la VOIX de Soro !

    "Nous voulons que justice soit faite" depuis 2002

    "Que laurent Gbagbo réponde des crimes qui lui sont reprochés"

    MAIS CE n'EST PAS du même ordre !!

    entre les bavures du camp anti fasciste espagnol de 1936 et celles de FRANCO il n'y a pas de trait d'égalité !

    LE BALAI à CHIOTTES du Burkina sont les SABOTEURS FASCISTES du Sankarisme !!!

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    LE BALAI à CHIOTTES du Burkina sont les SABOTEURS FASCISTES du Sankarisme !!!

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    toutes les "RACES" ???

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    LE BALAI à CHIOTTES du Burkina sont les SABOTEURS FASCISTES du Sankarisme !!!

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    on a les mêmes ennemis

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    la côte d'ivoire peut être à l'avant-garde... cela peut être le Burkina Faso

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    ICI vous avez raison.... mais sur la BASE d'INSTITUTIONS SANKARISTES

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    Votre "mot de fin" "Il faut changer la constitution" "une nouvelle constitution" je vous réponds : il faut UNE PANSTITUTION abolissant TOUTES les constitutions de la Terre

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    Curieusement vous n'évoquez pas l'ABOLITION du MOT "CÔTE D'IVOIRE"

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    une "révolution culturelle" ^pas seulement une révolution ANTI ESCLAVAGISTE

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.

    L'"intégration BURKINA CÔTE D'IVOIRE est juste mais il faut aussi ajouter TOGO, MALI et les autres pays qui BASCULERONT dans le système CDR

    Cette fonctionnalité n’est pas disponible.
+++++++++++++

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire