Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 17 mars 2016

Le milicien terroriste Aristide Zogbo des brigades de propagande du jihadiste AQMI Guillaume Soro ose venir poser ses étrons sur mon compte Twitter


par Yanick Toutain
REVACTU
17/3/2016





LIRE

LUNDI 14 MARS 2016

JUGES VOYOUS ROBERT MIORI BERNARD ORS ET LA COUR DE CASSATION PROTEGENT LE TERRORISTE GUILLAUME SORO

le criminel Soro a de puissants protecteurs en France : des juges voyous dans tous les tribunaux sont prêts à se compromettre avec le terrorisme international dont Guillaume Soro est un des plus puissants mercenaires. : Les juges voyous Robert Miori et Bernard Ors sont allés jusqu'à FABRIQUER un FAUX EN ECRITURES PUBLIQUES au service du terrorisme en plus de receler les innombrables faux fabriqués par le chef de la police ONUCI

MARDI 27 JANVIER 2015


Faux en écritures publiques: Est-ce que la Cour de Cassation et le Conseil d'Etat autorisent les juges voyous à multiplier un total par 671 pour obtenir condamnation ?

Escroquerie Bourry 183 visites d'un article
 vont être multiplié par 671
pour devenir un faux en écritures publiques 
Michael Janas 122848 visites au 15 novembre 2011
présentation Yanick Toutain
27/1/2015


Cela fait 4 ans et deux mois qu'un réseau de juges voyous, de policiers faussaires et barbouzes, de procureur délinquant (agresseur de témoin, protecteur d'agresseurs d'enfants et auteurs de faux en écritures à fin de poursuites) bafouent impunément la justice la plus élémentaires.
Le premier faux a été fabriqué le 15 novembre 2011, 11 mois après l'attaque terroriste de la RTI à Abidjan par les marionnettes du barbouze putschiste Jean-Marie Bourry. Ce faux a été fabriqué pour servir à une plainte en diffamation prescrite (8 mois plus tôt) à l'encontre d'un article publié le 2 janvier 2011.
Le but ?
S'attaquer à un abolutionniste activiste partisan du #SMICenAfrique, dénonciateur des salaires à 50 euros de l'esclavagiste Bolloré et du patronat de la slavoisie.
Il s'agissait de régler son compte à un blogueur SDF qui réclamait le respect du 13° amendement interdisant l'esclavage,
Il s'agissait de punir celui qui avait eu l'audace de dénoncer les auteurs des 10 meurtres de policiers ivoiriens commis le 16 décembre 2010 par les terroristes protégés et soutenus par l'ONU en Côte d'Ivoire.
Il s'agissait surtout de faire taire définitivement celui qui, sans jamais l'avoir soutenu politiquement, avait commencé, dès le soir du 16 décembre 2010 criminel à mener campagne EN DEFENSE du président Gbagbo. Le seule légitime président de Côte d'Ivoire. Face aux dizaines et aux dizaines de faux procès-verbaux électoraux que l'opposition putschiste FMI avait fabriquer dans le but de donner la victoire au candidat du FMI - Alassane Ouattara.

Le complice Havrais du réseau de faussaire, le procureur Francis Nachbar avait lancé son propre complice, l'OPJ Gosselin menacer les deux victimes du barbouze Jean-Marie Bourry. Une menace d'interpellation avait été prononcée au téléphone suite à l'exigence à déférer à sa convocation.....sans avocat, sans connaitre la plainte.... logique !
Elle avait été prescrite 8 mois plus tôt. Mais l'OPJ voyou et délinquant Gosselin ne voulait pas avouer son forfait : il voulait seulement terroriser Julie Amadis qu'il avait convoquée 3/4 d'heures AVANT  l'auteur de l'article.
Son but était évidemment de FABRIQUER des FAUX pour les POSTER à BOURRY
(Cela sera fait, selon l'aveu même de l'avocat voyou Jean-François Changeur qui s'en VANTERA dans une lettre de MENACES)
Ce procureur voyou du Havre (on n'ose écrire "de la République" ou alors, il faudrait ajouter "bananière" à chaque fois), ce procureur Nachbar n'avait jamais daigné répondre à la demande, par courrier,faite par Julie Amadis de connaître le nom et le motif exact de la plainte.
Mais cela n'était que le début : celui qui s'est illustré comme un agresseur faisant l'objet d'un signalement du procureur du Roi belge allait 3 ans plus tard fabriquer ses propres faux en écritures publiques dans une 3° procédure de harcèlement
xxxxxxxxxxxxxx

JEUDI 12 NOVEMBRE 2015

Bassolé-Soro aux TPR ! La probable bande son de la conversation entre les terroristes Guillaume Soro et Djibril Bassolé vient d'être rendue publique

par Yanick Toutain
REVACTU 
12/11/2015

EXTRAITS
"Voilà ce que je voulais te proposer.

hm
On frappe dans une ville en haut quelque part là-bas . On récupère un commissariat une gendarmerie et ils vont fuir....(...)
et comme on me dit que l'armée est autour de Ouagadougou
hm hm
si on frappe à un bout là bas l'armée ...devra se réorganiser pour aller vers là-bas () 
hm hm (...)
ils s'ront obligés d'aller se battre. Au moment où ils décollent on refrappe dans un autre coin
hm hm hm
Ca va les paniquer et le RSP lui il sort, à 200
d'accord
il dit ceux de po avancent de 50 km"

Les révolutionnaires exigeaient du procureur militaire Sangaré qu'il publie cet enregistrement. Celui-ci ne fit rien !
Ni ne démentit les révélations qui circulaient ni ne lança un mandat d'arrêt contre le président de l"Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, le terroriste Guillaume Soro.
On se demande comment ce procureur voyou à moitié au service du terrorisme franceàfric et à moitié au service de la justice va pouvoir se dépétrer de pareille révélation !
C'est le journaliste blogueur de la résistance anti-Franceàfric Théophile Kouamouo qui vient de publier ce 12/11 ce scoop sur SoundCloud
C'est aux TPR, aux Tribunaux Populaires de la révolution de mener l'enquête. Les incompétents de la Transition trainent les pieds et sabotent l'enquête au service de leurs maîtres

CET ENREGISTREMENT à 18hGMT a été ECOUTE PRES DE 70 000 FOIS !
LA FRANCEàFRIC VA VOIR SA REPUTATION EXPLOSER EN VOL




JEUDI 15 OCTOBRE 2015

MERCREDI 9 DÉCEMBRE 2015

Mise en examen de Soro ! La juge Khéris résiste au gang terroriste de l'Elysée qui tente de protéger leur complice et pantin Guillaume Soro ! Elle met en examen l'auteur des tortures contre Michel Gbagbo

Par Yanick Toutain
REVACTU
9/12/2015

Cela fait une heure que la Lettre du Continent a annoncé la nouvelle: le mandat d'amener annulé s'est transformé en mise en examen pour le terroriste Soro.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire