Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 1 octobre 2015

Diendiéré arrêté après 28 ans de crimes Les provocations verbales de l'assassin RSP téléguidé par Hollande & Puga et hébergé par le pape à Ouagadougou Burkina Faso ne l'ont pas protégé

Photo de Radio Liberté/Ouaga.
présentation et commentaires par Yanick Toutain
1/10/10
LIRE AUSSI

VENDREDI 2 OCTOBRE 2015


BREAKING DIENDIERE ET BASSOLE ENFERMES AU MEME ENDROIT

 
D’après une source diplomatique, il est arrivé à 15h30 (heure locale) au camp de la gendarmerie « Paspanga ». Son entourage a tenté ce jeudi matin d’approcher l’ambassadeur français, afin de trouver une porte de sortie. En vain. (...) 
Ironie du calendrier, Gilbert Diendéré est arrivé au camp « Paspanga » au moment même où Djibrill Bassolé, arrêté mardi, rencontrait son avocat dans le même camp. Les deux hommes, qui dépendent tous deux de la justice militaire, sont donc détenus au même endroit.Avant sa reddition, Gilbert Diendéré était, selon plusieurs sources diplomatiques, réfugié à l’ambassade du Vatican et négociait depuis mercredi sa reddition. Il cherchait à obtenir des garanties de la part des autorités de la transition et exigeait, via le canal diplomatique, des garanties de sécurité pour lui ainsi que pour sa famille.
Il avait fait part de son souhait de partir à l’étranger, « le temps que la tension retombe », quitte, avait-il dit à ses interlocuteurs, à ce qu’il revienne plus tard répondre de ses actes devant la justice. Mais Diendéré savait que sa proposition avait peu de chance d’être acceptée. (Jeune Afrique)

Diendiéré  "....la caserne Naba Koom a été bombardé à tirs d’artilleries lourdes, mais je n’ai pas été sur place"

RFI sur Diendiéré "Concernant son propre sort, le général Diendiéré affirme qu'il est en sécurité.
  Il avait quitté le camp peu avant l'assaut
.
"

Diendiéré "je me vois mal entrain de faire venir des djihadistes
 pour appuyer une opération qui concerne un corps militaire."

ose avouer l'imbécile Diendiéré
On peut en déduire qu'il avoue en disant cela que,
pour les autres opérations il les faisait venir.
En effet , Bassolé et Diendiéré utilisaient,
 protégeaient et hébergeaient les terroristes MNLA et Ansardine.
En janvier 2013, le psychopathe islamofasciste Iyad Ag Ghali
était logé au 11° étage de l'hôtel Laïco à Ouagadougou. 

"Général Gilbert Diendiéré: J’avais souhaité que le dialogue prévale sur cette violence, mais malheureusement on n’a pas pu dialoguer."


 "vous avez tenté d'aller à l’ambassade des USA et cela vous aurait été refusé.
Général Gilbert Diendiéré : je ne voudrais pas répondre à la question."


L'auteur de près de 20 meurtres à Ouagadou s'était installé depuis 2 jours à l'ambassade du Vatican - la Nonciature  apostolique.
http://www.embassypages.com/ambassade25223/


ADRESSE Nonciature apostolique du la Saint-Siège (Vatican) à Ouagadougou, Burkina Faso
Centre Spiritualité Jean Paul II, Tange, Tange Saabé
B.P. 1903
Ouagadougou 01
Burkina Faso
TÉLÉPHONE(+226) 50.31.63.56
CHEF DE MISSION Archbishop Vito Rallo, Nonce apostolique 

Saint-Siège (Vatican) au Burkina Faso: La nonciature apostolique de Saint-Siège (Vatican) à Ouagadougou est la seule représentation du la Saint-Siège (Vatican) au Burkina Faso.

La nonciature apostolique du la Saint-Siège (Vatican) à Ouagadougou est l'un des 40 représentations étrangères au Burkina Faso, et l'une des 39 représentations étrangères à Ouagadougou. Pour plus d'informations, visitez le.. 


» EmbassyPages du Burkina Faso  

La  nonciature apostolique à Ouagadougou est l'une des 119 représentations diplomatiques et consulaires du la Saint-Siège (Vatican) dans le monde. Pour plus d'informations, visitez le.. 

» EmbassyPages du Saint-Siège (Vatican)  

S'il vous plaît contacter la nonciature apostolique à Ouagadougou si vous avez des questions sur la réglementation des visas ou passeports. 
Le pape François protégeait l'assassin comme ses prédécesseurs protégeaient les nazis en fuite !
Une longue tradition du Vatican de complicité avec le crime, avec les assassins, avec les fascistes, avec les prêtres violeurs d'enfants.

DIENDERE AVAIT QUITTE LE CAMP PEU AVANT L'ASSAUT


 C'est hier 31 octobre à 16 h que la page Facebook de Radio Liberté/Ouaga  publiait les provocations de l'assassin Diendiéré (source)
Il semble que l'enregistrement aurait été fait le mardi 29 octobre dans l'après-midi
L'assassin s'était enfui de son poste en laissant ses hommes du RSP seuls face à la contre-offensive des forces "loyalistes" illégales de Zida-Kafando.


Concernant son propre sort, le général Diendiéré affirme qu'il est en sécurité. Il avait quitté le camp peu avant l'assaut. Et il assure : « Quand la situation sera calme, je me mettrai à la disposition de la justice. » (RFI Radio Colonies)
Dès le commencement de cette "interview" probablement avec le téléphone de l'ambassadeur du Vatican, l'archevèque comploteur et complice des criminels Vito Rallo , on voit le ton provoquant de l'assassin.
Général Gilbert Diendiéré: J’avais souhaité que le dialogue prévale sur cette violence, mais malheureusement on n’a pas pu dialoguer.
Dialoguer ?
Un assassin auteur d'un putsch veut dialoguer avec ceux qu'il venait de renverser ?
Quel sens a ce délire.
Mais simplement le fait que l'Elysée aurait exigé de Zida et Kafando qu'ils laissent des libertés à leur pantin.
Nous savons par le site Mondafrique que le général Puga téléguidait de France le putsch du 17 septembre. En coordination avec le général Beth et donc, avec la complicité du président Hollande.
Le "dialogue" dont il parle n'a d'autre sens que le fait que ses maîtres de Franceàfric ont ordonné aux pantins Zida Kafando de continuer à protéger son bras armé - le RSP.
Et donc de ménager Diendiéré.

DIENDERE  LE PERROQUET DE HOLLANDE PUGA BETH
REPETE "PREVALE" 
 "PREVALE" 

COMME SES MAITRES EUROPEàFRIC
FRANCEàFRIC ET VATICAN

L'usage du verbe "prévale" montre parfaitement comment ce pantin de la Franceàfric parle avec le vocabulaire de ses maîtres
" L'Union européenne souhaite que le dialogue prévale"
ou encore
"Rome: Benoît XVI souhaite que l'Esprit Saint aide à la paix dans le monde. webmaster@kath.ch. Que le dialogue prévale sur les armes"
Le complice de Diendiéré, Djibril Bassolé le protecteur direct des terroristes du Mali a lui aussi le même tic de langage. Celui-là a été arrêté hier. Et son domicile perquisitionné
Crise malienne : « Nous insistons pour que le dialogue prévale », dixit Djibrill Bassolé. 

TOUS LES TERRORISTES ESCLAVAGISTES
 RÉCLAMENT "QUE LE DIALOGUE PREVALE" 

Le vocabulaire destiné à faire accepter les assassins d'Aguel Hoc comme interlocuteurs
"Il émet le vœu que le dialogue prévale toujours et que l'Accord paraphé, à Alger, et qui sera signé ce vendredi 15 mai à Bamako, rallie toutes les parties, pour le ."

Rien d'étonnant ! Ils ne sont que des marionnettes criminelles de la France esclavagiste
Et que les criminels du Vatican le protège est logique : il est aussi leur pantin
m.vatican.va/.../papa-francesco-cotidie_20150326_hymne-a-la-joie.html26 mars 2015 - ... afin que le feu de l'amour de Dieu éteignent les incendies de guerre et de violence qui affligent l'humanité, et que le dialogue prévale partout 

C'est le vocabulaire du ministère français des affaires étrangères
www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/.../la...et.../thailande-26-11-13
26 nov. 2013 - La France suit avec attention l'évolution de la situation à Bangkok.
 Il est essentiel que le dialogue prévale, dans le respect de l'État de droit et ...






On remarquera la mollesse des questions.
Un accusateur ou un enquêteur sankaCDRriste parlerait autrement à l'assassin de près de 20 personnes la semaine dernière.... et coupable de meurtres innombrables depuis le 15 octobre 1987 !


Radio liberté : Quel est votre état d’esprit vis-à-vis du communiqué du gouvernement selon lequel Kossyam a été libéré et qu’un bilan sera établi ultérieurement ?
Général Gilbert Diendiéré : je suis un peu consterné par ce qui est arrivé cet après midi. Effectivement la caserne Naba Koom a été bombardé à tirs d’artilleries lourdes, mais je n’ai pas été sur place donc je ne connais pas le nombre de morts, ni celui des blessés.

DIENDERE, UN KORNILOV FELON ET DESERTEUR 

Le déserteur Diendiéré avait été exfiltré par les faux loyalistes
Il se dénonce lui-même sur Radio Colonies RFI
Concernant son propre sort, le général Diendiéré affirme qu'il est en sécurité. Il avait quitté le camp peu avant l'assaut. Et il assure : « Quand la situation sera calme, je me mettrai à la disposition de la justice. »

Un général félon et déserteur
Radio liberté : pourquoi êtes-vous consterné ?
Général Gilbert Diendiéré : je le suis parce que cela a été d’une très grande violence. J’avais souhaité que le dialogue prévale sur cette violence, mais malheureusement on n’a pas pu dialoguer. Je présente mes condoléances aux familles éplorées.
Un putschiste commettant des meurtres se plaignant de la "violence"
On aura tout vu !
Radio liberté : êtes-vous sous le choc ?
Général Gilbert Diendiéré : oui, un peu, parce que cela ne fait que rajouter à ce qui a déjà été fait lors des événements passés.
Il parle certainement des centaines de milliers de morts dont il est coupable. Directement ou indirectement.
Il est un des auteurs du génocide sanitaire qui a fait 100 millions de morts d'enfants depuis l'assassinat de Thomas Sankara.


DIENDERE AVOUE SA RESPONSABILITE
 POUR LE PUTSCH DU 16 SEPTEMBRE

Radio liberté : vous sentez-vous en partie responsable ?
Général Gilbert Diendiéré : oui, cela est consécutif à ce qui s’est passé le 16 septembre donc je porte la responsabilité.
Il se garde bien d'évoquer ses liens avec Benoit Puga et Emmanuel Beth. Le feu orange de l'Elysée !
Radio liberté : l’opération de désarmement qui a démarré le 25 septembre a été interrompue et cela serait de votre fait parce que vous instrumentalisez certains éléments du RSP qui refusent le désarmement.
Général Gilbert Diendiéré : j’ai seulement constaté que les hommes étaient un peu mécontents du fait qu’ils avaient concédé beaucoup de choses et n’avaient pratiquement rien reçu en retour. Au contraire ils ont reçu en retour la dissolution de leur corps, la mutation des éléments dans les autres corps, des éléments qui ont été arrêtés dans la ville de Ouagadougou, les menaces au niveau des familles, donc tout cela a contribué à créer un sentiment de frustration, de colère au niveau des hommes qui pensent qu’il vaut mieux suspendre l’opération de désarmement et essayer de négocier de meilleures conditions mais je n’ai instrumentalisé qui que ce soit dans ce domaine.

L'ELYSEE TELEGUIDAIT UNE "PERSONNE RESSOURCE"
 PAS UN FASCISTE FELE TERRORISTE
 MANIPULANT DES MILITAIRES FELONS


Le félon voyou conduit ses hommes à la catastrophe mais parle d'eux comme de victimes.....
Radio liberté : le gouvernement estime que c’est vous et le Général Djibril Bassolé qui avez orchestré une résistance.
Général Gilbert Diendiéré : non, cela n’est pas exact. Le Général Djibril Bassolé n’est pas en contact avec les hommes du RSP, c’est plutôt moi qui suis en contact avec eux parce qu’ils me considèrent comme une personne ressource qui leur donne quelque fois des conseils. Mais ce dont on nous accuse avec le Général Bassolé, c’est qu’on aurait eu l’intention de faire venir des djihadistes dans le pays. Cela nous étonne beaucoup. C’est une assertion qui n’est pas juste parce que je me vois mal entrain de faire venir des djihadistes pour appuyer une opération qui concerne un corps militaire.
On tombe sur la tête
Diendiéré n'est pas le chef d'un putsch contre-révolutionnaire.
"’ils me considèrent comme une personne ressource qui leur donne quelque fois des conseils."
Ah bon !
Il est donc juste le "conseiller" , la "personne ressource" d'une bande de timbrés.
L'équilibre mental de ce criminel téléguidé depuis l'Elysée est en loque !

DIENDERE N'EST PAS "LE CERVEAU DE LA RESISTANCE"
ON LE SAVAIT : LE CERVEAU C'EST BENOIT PUGA
DEPUIS L'ELYSEE

Radio Liberté : vous auriez déclaré que le RSP ne saurait être dissout par la transition, qu’il appartiendrait aux autorités nouvellement élues de décider du sort du RSP
Général Gilbert Diendiéré : je ne suis pas le responsable de cette résistance. J’ai eu à les approcher quelque fois pour les comprendre, pour les aider. Bien vrai que je les ai défendu à des moments donnés mais cela ne veut pas dire que je suis le cerveau de la résistance. Ce matin (ndlr mardi 29 septembre 2015) lorsque les hommes ont pris des positions défensives, je n’y étais pas. Il se trouve qu’ils avaient pris un certain nombre de dispositions, ils sont sortis de la caserne et ont fait un certain nombre d’activités.
"Il se trouve que"
Un étrange militaire qui n'est même pas capable d'indiquer quels sont ses ordres et quels sont ses subordonnés qui ont désobéi à ses ordres.
On retrouve la même structure mentale que celle des nazis après 1945 : incapables d'accéder à la culpabilité, ils créent un nuage de fumée deculpabilisant.
On a ici un militaire qui ni ne désavoue ses hommes ni n'assume leurs actes.
Un irresponsable qui SUGGERE que ses hommes agiraient dans son dos.... mais sans même le proclamer clairement.... de peur d'être .... démenti...



DIENDERE CHEF DU PUTSCH RSP-CND OU 
AIMABLE TOURISTE PASSANT LA PAR HASARD

Radio liberté : aujourd’hui vous semblez vous laver les mains, vous mettez sur le compte des militaires du rang alors que c’est vous qui avez été proclamé chef du CND
Général Gilbert Diendiéré : je n’ai jamais dit le contraire, ni que je me lavais les mains. J’ai seulement dit qu’il y a des actions qui ont été menées et qui ne sont pas de mon ressort.
On remarque qu'il ne revendique pas son statut de chef du putsch CND
Radio liberté : comment se fait-il que vous ayez déclaré que le putsch est terminé et que votre plus grand tord, c’est de l’avoir perpétré. Finalement vos hommes ne vous écoutent pas, fondent les résistances en dépit de vos conseils et de vos observations comme vous le dites ?
Général Gilbert Diendiéré : en fait, la résistance n’est pas liée au putsch. C’est parce que les hommes s’attendaient à des éléments qui puissent aller en leur faveur par rapport aux accords qui ont été signé sous le CND. Ils s’attendaient par exemple à ce que la dissolution, les affectations et les mutations interviennent un peu plus tard. Malheureusement cela n’a pas été le cas, et c’est ce qui a créé le mécontentement à leur niveau.
Sont-ce les cadeaux que ces imbéciles avaient cru recevoir de l'Elysée par Diendiéré qui créent ce mécontentement ?
Il ne le dit même pas clairement......

Radio Liberté : le Général Djibril Bassolé qui serait avec vous, parce que, accusé d’instrumentaliser les irréductibles du RSP a été mis aux arrêts ce 29 septembre. Quelle est votre réaction.
Général Gilbert Diendiéré : c’est vrai que le putsch aurait contribué à améliorer sa situation puisqu’il était candidat, mais il n’était pas avec nous, ceux qui l’accusent ont leurs raisons.
Absurde ! Il faut donc que Puga ait mis la pression sur Diendiéré pour le faire mentir à ce point sur Bassolé.
Comme si Diendiéré et les putschistes CND avaient pu agir sans se coordonner avec le complice de tous les crimes passés - Djibril Bassolé. Celui dont la victoire aux élections truquées par l'ambassadeur Thibeault allait - comme en Côte d'Ivoire avec Ouattara - leur assurer l'impunité ?!!!
Radio Liberté : à propos du putsch manqué du 17 septembre certaines informations font état de ce qu’il y avait l’aile politique constitué d’hommes politiques, quels étaient vos soutiens ?
Général Gilbert Diendiéré : Nous allons réserver cela à la justice parce que je ne vais pas commencer à tout dévoiler. Je ne voudrai pas devancer l’iguane dans l’eau.
En somme, Diendiéré ne nie pas.... et passe la corde au coup des politiciens CDP et MPP qui se tenaient dans la coulisse du coup d'Etat.....
UN 4° PUTSCH RSP EN PREPARATION
après le 15/10/1987,
après le 31/10 2014,
après le 16/9/2015


Radio Liberté : le coup d’Etat serait en préparation et que votre objectif serait d’enlever August Barry du gouvernement parce que tant qu’il serait là, il allait empêcher tous vos coups.
Général Gilbert Diendiéré : non, cela n’a rien à voir. Je ne voudrai pas répondre à la question.
Les sankaCDRistes historiens savent que le putsch raté du général Kornilov en août 1917 a été suivi d'une autre tentative début novembre 1917. Et que c'est précisément cette 2° tentative qui a déclenché la Révolution d'Octobre : une action de protection de la réunion du 2° Congrès panrusse des Soviets de Russie.
Diendiéré sait qu'il y a un autre putsch en préparation.
Radio Liberté : le RSP a été dissout, quel est votre sentiment ?
Général Gilbert Diendiéré : j’ai toujours défendu ce régiment. Bien vrai qu’il a des défauts, mais il a aussi beaucoup de qualités. Sa dissolution va créer un certain nombre de problème que nous allons constater plus tard.
On connait ces "problèmes". L'absence du principal bras armé de la dictature Franceàfric.
C'est pourquoi le RSP va être camouflé dans plusieurs corps d'armée pour être reconstitué à tout moment.
Pour perpétrer le 4° coup..... légitimé par le futur nouveau président....
Radio Liberté : votre compte et celui de votre épouse ont été gelés. Quels commentaires ?
Général Gilbert Diendiéré : je me mettrai à la disposition de la justice de mon pays.
 Ici, c'est Puga qui parle : "ferme-la et la DGSE va te rendre tout sur des comptes offshore à l'étranger"
La loi de l'OMERTA comme dans toutes les bandes criminelles...
Il n'ose même pas émettre la moindre protestation de forme.


Radio Liberté : quand allez-vous vous rendre à la justice ?
Général Gilbert Diendiéré : je ne sais pas d’abord mais ça ne saurait tarder, mais avant, je voudrai d’abord assurer ma sécurité.
Sa  "sécurité". Il s'y connait. Il a assassiné tellement de gens.....
Radio liberté : allez-vous tenter de quitter le pays ?
Général Gilbert Diendiéré : je ne vais pas quitter le pays. J’assume et je me mettrai à la disposition du pays.
... à la disposition de l'Elysée , de Hollande et de Puga et de Beth pour un 4° putsch

LES USA REFUSENT ASILE A LEUR PANTIN DIENDERE
LE COMPLICE DE CHARLES TAYLOR
QUE LA CIA AVAIT FAIT EVADE
A TROP DE SANG SUR LES MAINS

Radio liberté : selon certaines informations, vous avez tenté d'aller a l’ambassade des USA et cela vous aurait été refusé.
Général Gilbert Diendiéré : je ne voudrais pas répondre à la question.
Refuser de répondre à une pareille question,c 'est dire oui.
Rien de surprenant qu'il ait demandé asile aux protecteurs de Charles Taylor, les vrais organisateurs des crimes du Liberia et de la Sierra Leone, les complices de Foccard, Houphouet, Kadhafi dans l'assassinat de Thomas Sankara. Il est aussi l'un de leurs pantins.
On notera qu'on a corrigé le futur du texte original sur Facebook pour y mettre un conditionnel "voudrais" plus cohérent qu'un futur.

Radio Liberté : où vous trouvez-vous ?
Général Gilbert Diendiéré : je ne voudrais pas non plus répondre à cette question. Je suis toujours dans le pays.
Il était donc camouflé dans les jupes du Pape François.
Le protecteur des assasassins, des prêtres violeurs et de tous les fascistes de la planète..... comme son prédécesseur Pie le facho.



UN PUTSCHISTE QUI RESSENT "UNE DECEPTION"

Radio Liberté : quel sentiment vous anime aujourd’hui après l’insurrection et le putsch?
Général Gilbert Diendiéré : une déception. On aurait pu éviter le putsch parce que cela aurait créé moins de problème?
A question stupide, réponse imbécile !
Radio Liberté : quelle image voulez vous que les burkinabè gardent de vous ?
Général Gilbert Diendiéré : je ne saurai décrire cette image.
Erreur, il fallait lui demander
"quelle image voulez vous que les ESCLAVAGISTES FRANCAIS gardent de vous ?
Radio Liberté : De nombreux burkinabè estiment que vous êtes l’incarnation du côté sombre du régime Compaoré parce que vous êtes au cœur de tous les secrets, de tous les bas besoins.
Général Gilbert Diendiéré : beaucoup ne me connaissent pas, ils ne font que se fier à ce qu’on raconte.
 Un démenti bien faible pour une dictature criminelle ayant duré un quart de siècle.
Il ne tente même pas de présenter quelque réalisation positive dont il serait l'auteur.

28 ANS DE CRIMES DANS LE SILLAGE DE DIENDERE



Radio liberté : l’assassinat de Thomas Sankara en octobre 1987, le complot Lingani, Henri Zongo, l’assassinat du professeur Oumarou Ouédraogo, de tous ces crimes commis, vous n’êtes pas étrangers.
Général Gilbert Diendiéré : au temps opportun, chacun saura la vérité dans toutes ces affaires.
Un procureur sankariste annoncera le double de peine pour un prévenu qui osera parler avec cette arrogance.
Enfermé dans la même cellule que Hollande, Puga, Beth, Iyad Ag Ghali, Bassolé et la direction du MNLA.
Radio liberté : au procès David Ouédraogo, vous avez dit que vous pardonnez. A la mutinerie, quand votre domicile a été saccagé, vous avez dit que vous avez pardonné. Cette fois-ci avec le putsch, vous avez dit que vous présentez vos excuses. Êtes-vous sincère ?
A question stupide, réponse idiote
Général Gilbert Diendiéré : ce n’est pas parce qu’on a demandé pardon une ou deux fois que l’on n’est pas sincère.
Pauvre type ayant quitté les rangs de l'humanité.

AVEC ZIDA " Il n’y a jamais eu de rivalité entre nous."

Radio liberté : on a toujours cru que vous êtes rentré en conflit avec Zida parce que n’ayant pas réussi à le manipuler. Est-ce qu’entre Diendiéré et Zida, c’est réellement la rivalité?
Au lieu de demander quel avait été l'accord passé le 30 octobre, le 31 octobre et même AVANT le 30 octobre avec Hervé Ouattara et le Balai à chiottes, on a une question stupide !
Général Gilbert Diendiéré : il n’y a aucune rivalité entre nous, nous venons de la même localité. Sur certaines questions, nous avons eu des points de divergence mais ce ne sont pas des problèmes personnels. Il n’y a jamais eu de rivalité entre nous.
A-t-on ici une REPONSE SINCERE ?
Radio Liberté : comment voyez-vous l’avenir du Burkina ?
Général Gilbert Diendiéré : nous devons dialoguer parce que le manque de dialogue amène beaucoup de difficultés. c’est par le dialogue, la concertation, la compréhension mutuelle que nous pourrons ensemble
Ce que le gredin appelle "compréhension mutuelle" a une description conceptuelle.
LA négociation entre les responsables de la LVOVisation et les responsables de la CONTREREVOLUTION.
Les premiers montent sur le cheval de la révolution en feignant d'en être les organisateurs et les protecteurs - comme le fit le prince Lvov de mars à juillet 1917.
Et les seconds, tels le général Kornilov organisent l'écrasement de la révolution.
On voit fréquemment les seconds être nommés à des postes de responsabilité. Par exemple Kornilov nommé par Kérensky ou encore Pinochet nommé par Allende.
On a donc un chef contre-révolution au sein d'un gouvernement lvovisation.
Tant que les sankaristes ne mettront pas les impérialistes hors d'Afrique avec un CIRAF panafricain appuyé sur 40 millions de CDR, on verra de tels imbéciles à de tels postes.
Tant que la révolution anti-slavoisie n'aura pas fait le ménage en Europe et aux USA, l'humanité devra subir des infra-humains comme Gilbert Diendiéré,  Emmanuel Beth, Iyad Ag Ghali, Gilles Thibeault, Djibril Bassolé, Yacouba Zida, François Hollande, MNLA, Al Thani, et Benoit Puga, le chef d'orchestre de ces crimes récents à Ouagadougou.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire