Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 7 décembre 2013

LA VOYOUCRATIE C'EST LA BANDE RIVAUD* !!! LA VOYOUCRATIE C EST L'ARMÉE FRANÇAISE DONT LA LISTE DES EXPLOITS RÉSONNE POUR LES SIÈCLES ET LES SIÈCLES INVASION DE L'ALGÉRIE PRISE DE LA SMALA D'ABD EL KADER INVASION DE TOUTE L AFRIQUE AUX PROFITS DES GANGSTERS COLONIALISTES (...) Un commentaire censuré par Médiapart

  • Dépublication d'un commentaire par Mediapart‏

contact@me​diapart.fr (contact@mediapart.fr)
06/12/2013
À : yanicktoutain@
Bonjour,

Cet e-mail est une notification automatique.

Le commentaire suivant a été dépublié par la rédaction de Mediapart :

LA VOYOUCRATIE C EST L'ARMÉE FRANÇAISE DONT LA LISTE DES EXPLOITS RÉSONNE POUR LES SIÈCLES ET LES SIÈCLES

INVASION DE L'ALGÉRIE
PRISE DE LA SMALA D'ABD EL KADER
INVASION DE TOUTE L AFRIQUE AUX PROFITS DES GANGSTERS COLONIALISTES
INVASION DE L'INDOCHINE AU PROFIT DES GANGSTERS COLONIALISTES

 ASSASSINAT DES VIGNERONS FRANÇAIS ! DES MINEURS FRANÇAIS ! ETC. ! ETC. !
ASSASSINAT PRÉVU DES ANARCHO-SYNDICALISTES AU FRONT PAR DES MILITAIRES GRADÉS
ASSASSINAT DES RÉVOLTÉS DE 1917
ORGANISATION DÉLIBÉRÉE DE L'INVASION NAZIE EN FRANCE (entre autres : visite de la ligne Maginot par le sympathisant pro nazi frère du roi d'Angleterre (source : Histoire ?)
GUERRE OUVERTE CONTRE LES PATRIOTES VIETNAMIENS (embauche de jeunes juifs dans la légion étrangère mis sous les ordres d'authentiques nazis allemands recyclés en défenseurs de la France en Indochine : salut à Marcovich qui a osé signer la pétition pour le petit Oussama quand il était menacé d'expulsion par la police de Sarkozy, Marcovich qui dut obéir à ceux qui venaient d'assassiner, dans les camps d'extermination, ses parents, Polonais juifs,)
TRAFICS DE DROGUE DANS TOUTE L'INDOCHINE (source Verschave : Lors de la guerre d'Indochine, au début des années cinquante, le service Action n'a pas hésiter à financer ses troupes indigènes avec la vente de l'opium, expédié par "l'Union corse", la mafia locale à quatre grandes familles de Marseille (...) Le trafic de drogue continue (...) en 1967 (...) en 1971 (...) en 1995 (...) " NS p. 432)
USAGE RÉGULIER DE LA TORTURE CONTRE LES RÉSISTANTS
GUERRE OUVERTE CONTRE LES PATRIOTES ALGÉRIENS
 USAGE RÉGULIER DE LA TORTURE CONTRE LES RÉSISTANTS
(Lire "Les crimes de l'Armée française" dossier de Pierre Vidal Naquet 1975 Maspero
"Sous les deux républiques, les pouvoirs publics n'ont cessé de mentir avec une admirable constance."
Page 38 un prêtre témoigne "J'ai d'abord cru que c'était les chacals mais c'était le gosse qu'on torturait"
TENTATIVE DE COUP D'ÉTAT EN 1958 PAR UNE FACTION DE GÉNÉRAUX
COURS DE TORTURE AUX DICTATURES D'AMÉRIQUE DU SUD (ARGENTINE ETC. !)
INTERVENTIONS RÉGULIÈRES CONTRE LES FORCES DE LIBÉRATION AFRICAINES ET ASSASSINATS RÉGULIERS DES MEILLEURS D'ENTRE LES AFRICAINS
Assassinat de Medhi Ben Barka sur le territoire français !
ATTAQUE CONTRE UN PAYS SOUVERAIN - L'IRAK - EN 1991 (Salut glorieux au ministre Chevènement qui démissionna par sens de l'honneur!)
ATTAQUE CLANDESTINE CONTRE LA YOUGOSLAVIE POUR DÉPECER UN PAYS SOUVERAIN EN INFILTRANT DES MILICES FASCISTES ORGANISANT LA HAINE ENTRE LE NORD ET LE SUD
Pierre Vidal-Naquet écrivit : "Mais est-ce dans l'armée que ces hommes sont les plus dangereux ? Les anciens d'Algérie font prime sur le marché des brigades patronale. Les rapports hiérarchiques, les méthodes militaires d'encadrement se transmettent facilement de l'armée à l'usine. Au-delà en fin de l'armée et des anciens militaires, il est clair que de temps à autre, les méthodes algériennes peuvent être utilisées. Rien ne ressemble plus à la façon dont on a camouflé le meurtre de Mauricie Audin (21 juin 1957) que la façon dont on a camouflé le meurtre de Jean Pierre Thevenin au commissariat de Chambéry, dans la nuit du 15 au 16 décembre 1968. Il est vrai que le juge d'instruction, M. Victor Soulan, avait inauguré sa carrière en Algérie."


Le motif de cette dépublication peut-être par exemple, l'édition d'un commentaire en double, ou d'un commentaire vide par erreur.

Cela peut-être lié aussi au non respect de notre charte de participation que vous pouvez retrouver ici :http://www.mediapart.fr/charte-editoriale

Cordialement.

L'Équipe de Mediapart

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire