Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 25 novembre 2015

Burkina Faso Accusations trouillardes de la Transition contre le putschiste Diéndiéré. Ces usurpateurs anti-CDR "oublient" Soro, Puga, Beth et Hollande !


par Yanick Toutain
REVACTU
25/11/2015
Gilbert Diendéré
 "A fait venir de la Côte d'Ivoire et du Togo des armes (matériels de maintien de l'ordre), et un sac de voyage contenant de l'argent (provenance: Côte d'Ivoire) "


"Le général Diendéré a bien bénéficié d'un appui extérieur : selon les renseignements obtenus, le Général putschiste a bénéficié d'un soutien extérieur. Il s'agit de la caution morale et politique de certaines personnalités étrangères et de la fourniture de matériels de maintien de l'ordre pour réprimer ceux qui manifestaient contre le coup d'Etat. Il a refusé de donner l'origine des 160 000 000 F CFA qu'il dit avoir reçus des mains d'amis."

Pendant que Soro est parti au Parlement britannique se faire nettoyer du sang qu'il a sur les mains les pantins de la Transition camouflent ses crimes.

Pendant que le MI6 et les parlementaires impérialistes pratiquant le #TerroristWashing lui fabrique une réputation internationale, le rapport bidon de la Transition sur putsch dont ils ont été victimes vient de paraitre sur le site de la Lettre du Continent.


Tableau 5
Nom-Prénoms  Diendéré Gilbert
 (au lieu de Diendiéré)
Grade  Général de Brigade
Rôle joué A planifié le coup d'Etat avant le 16 septembre 2015 
avec qui ? bande d'abrutis !
Ces usurpateurs anti Sankara de la Transition sont incapables d'intégrer les preuves et les commencements de preuves
Les révélations Mondafrique et l'enregistrement téléphonique mettaient évidemment en cause
1° Benoit Puga+ Emmanuel Beth et donc François Hollande
2° Guillaume Soro et donc Alassane Ouattara, son complice depuis 2002
3° Les terroristes du Mali dont on devine qu'ils sont ceux que Diendéré Bassolé hébergeaient à l'hôtel Laïco et donc tout le MNLA, plus Ansar Eddine et donc Iyad Ag Ghali qui est probablement le chef des "barbus" qui allait recevoir de l'argent pour les attaques de "commissariat ou de gendarmerie" du MP3 Soro-Bassolé
Il suffit d'écouter le son

JEUDI 12 NOVEMBRE 2015


Bassolé-Soro aux TPR ! La probable bande son de la conversation entre les terroristes Guillaume Soro et Djibril Bassolé vient d'être rendue publique

par Yanick Toutain
REVACTU 
12/11/2015

EXTRAITS
"Voilà ce que je voulais te proposer.

hm
On frappe dans une ville en haut quelque part là-bas . On récupère un commissariat une gendarmerie et ils vont fuir....(...)
et comme on me dit que l'armée est autour de Ouagadougou
hm hm
si on frappe à un bout là bas l'armée ...devra se réorganiser pour aller vers là-bas () 
hm hm (...)
ils s'ront obligés d'aller se battre. Au moment où ils décollent on refrappe dans un autre coin
hm hm hm
Ca va les paniquer et le RSP lui il sort, à 200
d'accord
il dit ceux de po avancent de 50 km"
 La suite du rapport ne vaut pas plus cher
A donné l'ordre le 15 septembre 2015 d'arrêter lors du Conseil des Ministres du 16 septembre 2015 le Président du Faso, le Premier Ministre et les membres du Gouvernement 
A pris la tête de la junte et a dissout les institutions de la Transition 
A entériné la prise d'otages, l'enlèvement et la séquestration du Chef de l'Etat, du Premier Ministre et des membres du Gouvernement, personnes jouissant d'une protection internationale
On se demande ce que vient faire ici "protection internationale" !!
Sauf à considérer que ces pantins pleurnichaient le maître franceàfric dans cette absurde phrase !!

A fait venir de la Côte d'Ivoire et du Togo des armes (matériels de maintien de l'ordre), et un sac de voyage contenant de l'argent (provenance : Côte d'Ivoire) 
Pas de noms ?
Si Soro est sous-entendu ici dans la phrase est-ce à dire que Gnassingbé est mouillé aussi ?
Ce gangster criminel receleur de l'asssinat de Sylvanus Olympio par son père aurait sa place dans la liste des criminels....
Encore faut-il les inscrire !!

QUELS CHEFS D'ACCUSATION POUR QUELS FAITS ?
RAPPORT BORDELIQUE PREPARANT UNE ANNULATION GENERALE PAR LES AVOCATS VOYOUS FRANCEAFRIC


Et le bordel dans la colonne de droite est un appel du pied aux gredins avocats franceàfric de la clique Mignard et Co.
Infraction présumée

Trahison
Complicité d'actes de terrorisme
Complicité de meurtre
Complicité d'homicides volontaires
Complicité de coups et blessures volontaires
Complicité d'enlèvement et de séquestration


Complicité de destruction des biens

Les chefs d'accusation ne sont même pas clairement en face des faits constatés !!
Il y a urgence à ce que le peuple sankariste du Burkina renverse ces abrutis de la Transition et leurs successeurs tout autant illégaux !
il y a urgence à désigner 7% 
de délégués de base de CDR de base justice pour que le peuple désigne SES juges JDR délégués révocables
Pour que le peuple désigne 2% 
de délégués de base de CDR de base enquête pour RECOMMENCER au début ce SABOTAGE d'enquête
Pour que le peuple désigne 10% de délégués de base de CDR protecteurs pour remplacer les flics minables que la Transition a laissé
Pour que le peuple désigne 8% de de délégués de base de CDR défenseurs pour que les militaires soient contrôlés par le peuple
Et donc pour que les autres CDR désignent 40% de délégués Pédagogie et 33% de délégués Santé.
Pour que l'appareil d'Etat soit sous le contrôle du peuple en permanence !!!

POST SCRIPTUM
Voici la liste dactylographiée par un résistant
Le rapport d’enquête sur la tentative de coup d’état manqué du 16 septembre est disponible dans le courrier confidentiel dans sa
parution du 25 novembre 2015.
Nous vous proposons la liste des personnes auditionnées, celles soupçonnées et celles introuvables ou en fuite.
Les militaires
Zagré Pingrenoma
Moné Alassane
Sadou Oumarou
Traoré Ibrahim
Traoré Nabéré Honoré
Ilboudo Poko
Bayala Brice
Traoré Aly
Beremwoudougou Noufou
Bonkian Alain Laurent
Aouba Mamadi
Palé Raba Théodore
Kaboré Raboyinga
Tinguery Salif
Minoungou Moise
Gouba Aimé
Coulibaly Tuandaba
Traoré Léon
Kaboré G Flavien
Somda B. Cuthbert
Traoré Zoumana
Damiba Henry Sandogo
Sankara W Edmond
Bonkoungou Wendpanga
Mahamadi
Sedego Stéphane Auguste
Ouédraogo Souleymane
Sorgho Ouindnongdo Gaston
Sawadogo Nobila
Ouédraogo Seydou Gaston
Deka Mahamady
Dayamba Boureima
Koné Mariam
Traoré Abdoul Karim
Paré Sidi
Ouédraogo N Pélagie
Korogo Abdoul Aziz
Kaboré Georges
Zagré Boureima
Dao Abdoulaye
Birba Michel
Diallo Arouna Moncef
Koné Daouda Begnon II
Zoumbri Oussène
Wassongma Wendyam Aida
Guiré Yahaya
Nikièma Théophile
Yonaba Saidou
Badiel Eloi
Diallo Adama
Gorgo Aliou Ghislain Honoré
Barry Auguste Denise Marie
Bernard Hamidou
Yago Issa
Dah Sami
Bassole Koilabour Fulgence
Nion Jean Florent Akowé
Bamba Mamadou
Ly Amadou
Sow Léonce
Sawadogo Rasmata
Kéré Boureima
Ouédraogo Zoubéré Jean Martial
Lankoandé Saidou
Ouattara Sidiki
Saboue Massa
Zallé Mahamady
Suiguiri Mohamed
Bassole Yipènè Djibril
Bouda Mahamado
Coumbia Moutuan
Kiendrebeogo Sandaogo
Ouédraogo arouna
Ouattara Philippe
Ouédraogo R Honoré
Moukoro Pascal
Ouandaogo Abdoulaye
Yé Siéti
Lingani Boukaré
Ouédraogo Wilfried
Compaoré Rodrigue
Kaboré Cyprien
Ouattara Hamza
Sawadopgo Issoufou
Bationo Gilles
Ouédraogo Yacouba
Dienderré Gilbert
Kambou Ardjouma
Kaboré W Constantin
Bagagnan Boukari
Keita Boubacar
Nadié Abdel Aziz Boris
Lankoandé Djingri
Gnoumou Paulin
Ouattara Oula Sidiki Ahmed
Sawadogo Paulin
Zoungrana Emmanuel dit Al-Qaida
Bationo Omer
Badoum Lamoussa
Pagabelem Amidou
Dianda Abdoul Kadri
Dibloni Gbondjaté
++++++++++++++++++
Les civils auditionnés
Zerbo Gnouma SG du premier ministère
Comboigo Désiré Dieudonné Vice président du CSC
Bako Mathurin président de l’ARCEP
Yao Seydou Contrôleur de fréquence à l’ARCEP
Sawadogo Salifou Ingénieur
Koné Léonce cadre de banque à la retraite
Yameogo Hermann Avocat non inscrit
Coulibaly Servaire Technicien
Saré Lassane
Diawara Fatoumata Thérèse
Gérante d’entreprise
Gué Elibié Amelie Journaliste
Nyampa Jacques Boukary
Somé Hien Nathalie journaliste
Nogo Idrissa Journaliste
Yamba Yrissa chauffeur
Ouédraogo Ousmane
Kanazoé Souleymane
Kaboré Jean Baptiste
Bassole Yves Nicodème
Tapsoba Achille Marie Joseph
Ouédraogo Alassane
++++++++++
Les civils soupçonnés introuvables
Comboigo Eddie particulier
Traoré Abdoul Karim particulier
Batonnier Traoré Mamadou avocat
Kaboré Réné Emile particulier
Diendéré/Diallo Fatimata officier de police
Kiéma Adama
Guirwaré Minata particulier
Ouédraogo Adama dit Damiss
Journaliste
Zongo Adama ancien maire de Tanghin Dassouri, détenu à la MACO pour autre chose
Diawara Lanciné opérateur
économique
Koné Sangoussi PCA de la banque Atlantique
Vebamba Victor opérateur économique
++++++++
Personnes soupçonnées en fuite ou non entendues pour diverses causes
Nébié Moussa dit Rambo
Médah Betamba
Ouékoudri Koesse
Koussoubé ROger
Sanou Aly
Zerbo Laoko
Sangotouan Zackaria
Djerma Bia
Foro Joseph
Poda Ollo Stanislas
Zouré Boureima
Nébié Abdoul Nafion
Bambara Fréderic Patindé
Zongo Hamado
Soulama Seydou
Tamboura Sekou
Zéba Issouf


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire