Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 30 octobre 2013

Un relativiste anonyme pseudo SANS-FACTION vient défendre les âneries de Einstein en multipliant par ZERO pour prouver que la science matérialiste newtoniste est fausse !

Un commentaire sur médiapart vient répondre à mon article

Vitesse absolue Un article RevActu en 3° ligne de la recherche Google Le robot sait qui sont les vrais partisans de Isaac Newton

Définition 1: Le lieu est la partie de l'espace qu'une chose remplit exactement.
Def: 1. Locus est spatij pars quam res adæquatè implet.a

29/10/2013, 22:33 | PAR SANS-FACTION
Bon alors, essayons un cas simple:  l = 0. On remplace dans votre formule.
On trouve que, forcément, w = c.
Autrement dit, un mobile lançant un objet à la même vitesse que lui-même se met obligatoiremennt à voyager à la vitesse de la lumière.
Le lecteur attentif aura noté que la dmaonstration est foireuse à partir de la 2ème assertion: "Il faut, tout de suite remarquer que m> l"
puisque c'est totalement faux... mais vous n'en êtes plus à ça près.

Comme ils ne sont plus que des médiocres pour tenter de défendre Einstein, ils prennent des masques anonymes. C'est donc un anonyme  SANS-FACTION qui prend sa plume... pour ..... écrire des âneries !
Voici mon commentaire :
NOUVEAU 30/10/2013, 18:08 | PAR YANICK TOUTAIN
J'ai par principe de ne pas débattre avec les lâches anonymes. Sauf dans de rares cas où ils ont un argument.
Il arrive parfois que je donne une réponse pour l'édification pédagogique des naïfs.
On a ici un anonyme dépourvu d'argument et qui nous donne la preuve qu'il ne comprend RIEN à la vraie science.
Il veut donner ZERO comme valeur de l (l=0)
Il a donc placé 0 dans l'équation 
W =C *( C * ( m – 0)+0*m )/( C * ( m + 0 ) - 0*m)
W =C *( C * ( m )+0 )/( C * ( m ) - 0)  
W =C *( C * m  )/( C * ( m )
C'est de cette absurde façon qu'il s'est amusé visiblement à écrire 
Bon alors, essayons un cas simple:  l = 0. On remplace dans votre formule.On trouve que, forcément, w = c.Autrement dit, un mobile lançant un objet à la même vitesse que lui-même se met obligatoiremennt à voyager à la vitesse de la lumière.
Seulement voilà.... l'étourdi ayant donné une valeur arbitraire à l a totalement oublié que l et m étaient deux valeurs liées.
Le redshift de la Terre pour le Soleil est évidemment lié au redshift du Soleil pour la Terre.
Une valeur ZERO (quelles que soient la possibilité qu'elle puisse exister) pour l a, bien évidemment des conséquences sur les valeurs possibles de m
Si un individu de bonne fois s'était penché sur le problème, il se serait interrogé sur les conditions nécessaires.
Rappelons ce qu'est (en science matérialiste) la valeur de l 
Considérons donc que la fusée soit appelée « Walter ». Et qu'elle lance son canot de sauvetage « Sam » vers l'arrière.La fusée mesurera, pour Sam, une pseudo-vitesse apparente égale à m.On a doncm = pseudo-vitesse apparente de Sam pour WalterDe la même façon, le canot de sauvetage Sam, mesurera une pseudo-vitesse apparente de Walter. On l'appellera ll = pseudo-vitesse apparente de Walter pour Sam
 Ces pseudo-vitesses mesures les DIFFERENCES DE LONGUEUR des TRAJETS DES PHOTONS allant de Sam à Walter ou de Walter à Sam.
Si cette différence est ZERO pour un des cas..... elle est évidemment ZERO dans l'autre cas (pour des vitesses constantes)
Et donc si l= 0 cela implique que m=0
Ce qui viole la consigne 
Il faut, tout de suite remarquer quem> lSi tel n'était pas le cas, cela indiquerait le fait que la fusée ….. avançait vers l'arrière !!!
On a donc un farfelu qui nous a construit la bonne vieille "blague" de la multiplication par 0
En effet, la dernière ligne de sa page de calcul contenait cette absurdité
W =C *( C * 0  )/( C * ( 0 )
C'est ainsi que le médiocre anonyme est venu sur cette page nous démontrer la bêtise crasse des relativistes.
ANONYMEMENT BIEN EVIDEMMENT ! 


NOTA BENE
Un relativiste de BONNE FOI aurait vérifié dans la suite du texte si son raisonnement était possible
En lisant ceci
m = C * (W - S) / ( C - S )l = C * (W - S) / ( C + W )
 .... il aurait compris que les valeurs nulles de l (et donc de m) impliquaient W-S=0 et donc impliquaient que W=S
Ce qui était contraire à l'énoncé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire