Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 1 octobre 2013

Bravo à Martijn Courteaux pour son protocole expérimental néonewtoniste pour connaître notre vitesse absolue (Ce protocole donne la moitié des informations nécessaires) NOUS SOMMES (au moins) DEUX SUR TERRE à DEFENDRE les vraies thèses de Newton !

par Yanick Toutain

C'est avec enthousiasme que j'ai perdu plus d'une heure de sommeil (dans ce qui me restait)
 Pour poster au jeune de 17 ans qui a CONSTRUIT UN PROTOCOLE EXPERIMENTAL NEO-NEWTONISTE.
Voici ce que je lui ai posté cette nuit, ce matin et tout à l'heure.
Une réponse plus "épistémologique" en anglais est lisible à

MARDI 1 OCTOBRE 2013


  • Conversation démarrée aujourd’hui
  • Yanick Toutain
    Yanick Toutain

    Bonjour êtes vous le 2° sur Terre qui veut prouver que Newton a raison... Et que les vitesses absolues DANS LE VIDE SONT SEULES COHÉRENTES ET PERTINENTES. ?
    C'est passé minuit que j'ai commencé a lire votre démonstration.
    Elle semble logique pour le début. Il va me falloir google translate... A moins que vous n'ayez une version en français.... Il me reste 5heures de sommeil, je vous réécrit demain.
    Vous pouvez taper mon nom sur Google et Newton... Vous trouverez plein de pages... Et des vidéos aussi. Les anciennes sont a materialisteYT SUR YOUTUBE A +
    Au fait... C'est a 45 que j'ai compris l'imposture. Bravo a vous. Newton a écrit a 23 ans le De Gravitatione contre Descartes. Il avait tout compris des fondements.
  • Yanick Toutain
    Yanick Toutain

    Pps si vous êtes le pro newton demandez moi ami..... NOUS ALLONS DÉMARRER ENSEMBLE LA PLUS GRANDE RÉVOLUTION SCIENTIFIQUE DE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE.... De plus....j'ai passé près de 2h dimanche avec un 14 ans génial.... Il est possiblement le 3° Il comprenait le rapport entre gnoséologie matérialiste, vitesses absolument et... La logique atomistique de Leucippe et Démocrite.

  • Yanick Toutain

    Vous lirez avec intérêt ceci. C'est du NÉO newtonisme cad strictement conforme au SOCLE de Newton mais en ajoutant le délai du signal.
    J'ai une formule de composition de leur PSEUDO VITESSES.
    J'ai compris tout a l'heure pourquoi j'avais du mal a comprendre le début de votre explication : le smartphone coupait en deux vos dessins.
    Je mets mes a l'instant a répondre sur le papier a votre expérience. Je dactylographiait qd j'aurai un vrai claviers après 11h.
  • Yanick Toutain
    Yanick Toutain

    Au fait VOS INTERLOCUTEURS VOUS RÉPONDENT SANS JAMAIS DIRE S'ILS PARLENT DE VITESSES ABSOLUES ou de pseudo vitesses... que les einsteinistes et les poincareistes appellent «vitesses radiales» et qui ne sont que des variations de longueur de trajet parcouru par un photon signal par unité de temps..
  • Yanick Toutain
    Yanick Toutain

    Ne faisant pas ce distingo, vos interlocuteurs ont juste fait du bruit pour vous humilier.
    Je vais vous étudier.....
  • Aujourd’hui
  • Yanick Toutain
    Yanick Toutain

    Je vais mettre au propre mes équations de ce matin. Ma réponse est : votre expérience donne la vitesse de l'un PAR RAPPORT à la vitesse de l'autre.... mais ne donne pas les deux vitesses absolues. Cela dit... j'avais une expérience qui, en fonction de la connaissance de la vitesse radiale RECIPROQUE donne la connaissance des VITESSES ABSOLUES des deux. Votre expérience peut se SUBSITUER à l'UNE DES DEUX... Si on a VOTRE donnée (je l'appelle f = q - b).... on trouve (sauf étourderie) S = K/f * (C+W) / (C-W) -C
  • Yanick Toutain
    Yanick Toutain

    avec C vitesse de la lumière W vitesse du 1° (b) S vitesse du suiveur (a) K l'écart au début
LE PROTOCOLE DE MARTIJN COURTEAUX EN TRADUCTION GOOGLE

Actuellement, je suis âgé de 17 ans, aller à l'école secondaire. Donc, mes idées pourraient être totalement faux ... 
Je sais que tout est relatif. Dans l'exemple de la vitesse, les mouvements de la terre, et la galaxie se déplace, etc
Mon professeur de physique m'a dit que la vitesse de la lumière est absolue, ce qui signifie que la vitesse de la source de lumière n'a aucune influence sur la vitesse de la lumière dans l'espace. Donc, je pensais que ce fait pourrait nous aide à mesurer la vitesse absolue de notre planète dans l'espace. Pas par rapport au soleil, ou la galaxie.
La façon de mesurer qu'il suivait:
A est l'émetteur de lumière. B est le capteur de lumière, en combinaison avec une minuterie très grande précision. D est le point d'émission du signal. ~ ~> est la lumière, allant de A à B .


 A ~ ~ ~ ~ ~> ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~> ~ ~ ~ ~> ~ ~ ~ ~ ~> ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~> ~ ~ ~ ~ ~ ~> ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~> B
  \ __________________________D_________________________ /
Alors, comment cela fonctionne - dans ma tête - c'est que vous envoyez un signal de D à la fois A etB . Les distances de A à D et de B à D sont égaux, ce qui devrait obtenir le signal à la fois A et B en même temps. La distance entre A et B est constante, dit K.
Dès que le signal atteint B et A, au même moment, B démarre la temporisation très précis et attend que la lumière provenant de A, dans le même temps, A commence à émettre de la lumière.
A ma connaissance, vous devriez être en mesure de calculer la vitesse de l'ensemble de la situation le long de l'axe A, B. Pourquoi? Parce que si notre vitesse absolue est avec la direction de la lumière, il faut prendre plus de temps à la lumière pour atteindre B, parce que la distance est plus grande. Sinon, nous allons dans la direction opposée de la lumière émise, donc nous allons vers la lumière, donc, nous faisons la distance que la lumière voyage plus court, parce que nous concédons vers la lumière.
Comparez-le avec une voiture ( C ) conduite sur la route, à côté d'un train à grande vitesse ( T ). Le train va plus vite que la voiture.
Comparer les deux situations:
1) Le train et la voiture se déplaçant dans la même direction, le train démarre derrière la voiture.
T ---------------->
                          C ------>
2) Le train et la voiture se déplaçant en sens inverse vers l'autre.
T ---------------->
                <------- c="" font="">
Dans la situation 1, il faudra plus de temps pour la voiture et en train de se rencontrer. 
Dans la situation 2, il sera assez vite qu'ils rencontrent, parce qu'ils vont vers l'autre.
C'est cette différence dans le temps qui peut être utilisé pour calculer notre vitesse absolue, je pense.
Pour définir notre vecteur vitesse absolue, nous pouvons faire des mesures de ce trois fois, chaque test perpendiculaire aux deux autres, donc on peut appliquer Pythagore pour obtenir notre vitesse absolue comme un scalaire.
Mon professeur avait peine à croire que cela fonctionne, alors il a pensé que quelque chose devrait être tort de ma théorie. Que pensez-vous, en supposant que nous disposons d'outils de mesure très précis?
Partager edit
 MA REPONSE TRADUITE

Vous êtes la deuxième personne que je connais qui défend la vraie théorie de Newton!
Je suis le premier depuis 1999.
Nous sommes deux sur terre!
(J'ai travaillé de 7h à 10h ce matin à mettre en équation votre protocole expérimental sur le papier.
Toutes mes félicitations pour la démarche et le protocole: votre logique est la bonne.
Vous êtes un DIGNE SUCCESSEUR DU JEUNE NEWTON de 23 ans qui écrivit le De Gravitatione en SE MOQUANT des BÊTISES de René Descartes.
Cette expérience donne la MOITIE du renseignement. Il faut une DEUXIEME donnée expérimentale pour connaitre les DEUX VITESSES ABSOLUES des deux personnages.)

En 1999, je l'espèrais rencontrer rapidement d'autres partisans des véritables thèses de Newton.
Jamais, JAMAIS depuis 14 ans je n'ai rencontré de chercheurs faisant campagne en faveur des thèses du jeune Isaac : lieux absolus, temps absolus, translation absolue d'un lieu absolu à un autre lieu absolu.
Je ne connais PERSONNE qui milite en faveur de cette thèse. Qui est pourtant le socle du véritable matérialisme.
Je pensais, en 1999, rencontrer rapidement des gens ayant compris avant moi ce que Newton avait écrit...
PERSONNE !
On croise des anti-Einstein..... mais ils veulent retourner à l'éther et refusent les VITESSES ABSOLUES dans le VIDE ABSOLU !
Je pensais croiser des alliés !
Il est vrai que mes connaissances en langues étrangères sont un obstacle..
Mais j'ai lancé de nombreux appels sur les forums anglophones des newsgroups dès 1999 (sur déja.com)

J'ai croisé des imposteurs se faisant passer pour matérialistes.... mais faisant campagne pour Einstein et ses âneries.
D'autres imposteurs militant pour Poincaré.
Un âne qui prétendait pouvoir "relativiser" la rotation de la Terre.
Vous êtes le premier que je rencontre qui défend clairement les vitesses absolues.
Certes, j'ai convaincu (sans davantage de résultat) de dizaines de diplômés de la validité de mes thèses néo-newtonistes, ainsi que d'autres qui ne parvenaient pas à fabriquer un argument de contradiction.
J'avais même convaincu (en 2000) un futur docteur en astrophysique. Mais la peur de la répression à l'Université de Strasbourg (peur qu'il m'avoua) et l'appât du gain (qu'il ne m'avoua pas) lui fit ranger son intelligence dans un placard. Il comprenait toute la logique de Newton. Il admettait que les vitesses absolues étaient les seules logiques. Mais passa tous ses diplômes en feignant de croire en l'orthodoxie. Honte à lui !
Je vais publier les équations de votre protocole au propre sur mon blog.
Encore bravo !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire