Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 22 novembre 2014

Les militaires et gendarmes de Gnassingbé tyran du Togo auraient du être placés sous les ordres des délégués révocables des CDR missionnés par le CNR du Togo (21 novembre 2014)

par Yanick Toutain
#RevActu
22/11/14

Toute révolution est une nouvelle légalité. Sa légitimité constante se transforme en légalité quand le peuple entérine sa volonté révolutionnaire en désignant ses délégués, en basculant dans l'humanocratie
Tel est le sens de ce commentaire de conseils aux révolutionnaires néosankaristes au Togo.
Pendant que le larbin de la slavoisie françeçfric rencontre le terroriste Idriss Déby au Tchad missionné par HollandeGATE, le financier secret de polichinelle de Iyad Ag Ghali.le coupeur de mains du Mali que Compaoré hébergeait à l'hôtel Laïco de Ouagadougou... c'est Valls qui prépare la contre-révoluion contre le peuple tchadien, victime de l'exécuteur de N'Djaména
lire aussi

20/11/2014

Révolution togolaise du 21 novembre 2014 ? Le peuple du Togo après 2 ans et demi de mobilisation va-t-il renverser le fils de Eyadéma ?




Excellente vidéo où l'on voit bien les événements des deux côtés de la barrière.
(Très bon travail de prise de vue et de montage...à un détail près.)
.... Une barrière tout à fait réelle..... que les manifestants vont même emporter en pièces détachées.....
Grâce à ces multiples prises de vues, on voit bien aussi le manque de structuration révolutionnaire, le manque de combat psychologique productif...
Les milliers de manifestants (qu'on entrevoit sur quelques trop rares images... le "détail" mentionné au-dessus) auraient du être clairement représentés par des délégués de base (1 pour 25), des délégués de conseil (1 pour 625) et même dans ce cas d'au moins un délégué député (1 pour 15000)
Le rang de celui-ci lui aurait permis de se placer HIERARCHIQUEMENT AU-DESSUS des militaires et en particulier AU-DESSUS des GRADES
Avec la TRANSMISSION D'UN COMMANDEMENT
1° A DEGAGER LA RUE
2° A SE PLACER EN PROTECTION DE LA MANIFESTATION - SI BESOIN ETAIT EN OPPOSANT UNE FORCE PHYSIQUE CONTRE LES FORCES PRO-GNASSINGBE DELOYALES AU PEUPLE
Ce commandement à OBEIR transmis aux militaires par le DELEGUE DEPUTE représentant 15625 personnes mais SOUS LES ORDRES du CNR (Comité National Révolutionnaire) et en particulier de sa COMMISSION MILITAIRE D'AUTO-DEFENSE (CMAD) ...... aurait été UN COMMANDEMENT à OBEIR SOUS PEINE de POURSUITES GRAVES après la REVOLUTION pour MENEES SUBVERSIVES FRANCEàFRIC au service d'une PUISSANCE ETRANGERE...
ET donc PASSIBLES de PLUSIEURS ANNEES DE PRISON, de la PERTE DE TOUS DROITS CIVIQUES ET MEME, pour les GRADES de TOUS DROITS FAMILIAUX pour HAUTE-TRAHISON anti-AFRICAINE.
Ces documents de la NOUVELLE LEGALITE doivent être préparés pour tous les RASSEMBLEMENTS ET MANIFESTATIONS à venir...
Chaque soldat aurait dû être PHOTOGRAPHIE en même temps qu'il recevait (ou REFUSAIT DE PRENDRE) la feuille avec son ORDRE D'OBEISSANCE à un CDR DE BASE... 
Chaque délégué de base lui donnant transmission et connaissance de cet ORDRE à OBEIR au CNR , au future CIRAf (Comité International de la Révolution Africaine), aux CDR..... serait suivi des POURSUITES ULTERIEURS contre les GREDINS refusant de ROMPRE LES RANGS....
Pour des raisons tactiques, des DELEGUEES FEMMES munies de SOURIRES, RAFRAICHISSEMENTS et autre sucreries auraient aussi pu intervenir près des BARRIERES...
Mais on voit aussi le rôle qu'aurait pu jouer la FRATERNISATION REVOLUTIONNAIRE auprès de MILITAIRES MUNIS de MITRAILLEUSES et autres engins de gros calibres comme FORCES D'APPOINT pour IMPOSER OBEISSANCE à ces GENDARMES EN DISSIDENCE....
CF le film Capitaines d'Avril

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire