Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 24 novembre 2014

Le PCRV et le PCOF démasqués par le Drapeau Rouge (PCmF) en avril 2012



par Yanick Toutain
 #RevActu
 24/11/14



 Ces remarques sont en réponse à un lien vers le dernier article du PCRV. Ce n'est pas une étude détaillée du dernier article (1° novembre) de cette agence franceàfric de gauche de l'impérialisme français, mais un recadrage plus général sur leur cours d'accompagnement du Front de Gauche et de la formoisie spoliatrice de France.  

Ce texte contient des extraits d'un article du site Drapeau Rouge du PCmF (PC maoiste de France). On remarque l'absence du criminel contre-révolutionnaire Staline sur leur image de présentation
  •  : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Description : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

  7 avril 2012
LIRE AUSSI MES CRITIQUES de 2011 DU PCRV ET DU PCOF DANS

VENDREDI 13 MAI 2011


Commentaires du 24/11/14
sous le lien







  • Yanick Toutain Le PCRV continue son cours SECTAIRE REFORMISTE crypto FRANCEàFRIC ! Son appui sur la PROTO-FORMOISIE COMPRADORE des années 83-87 se perpétue !
    AU LIEU DE FAIRE COMME LENINE AVAIT FAIT en AVRIL 1917, (appel à TOUT LE POUVOIR AUX SOVIETS, au lieu de CONS
    TRUIRE DES CDR DE BASE, des MINI CONSEILS POPULAIRE... le PCRV est CONFORME AU COURS MENCHEVIK-BOURGEOIS DE STALINE EN MARS 1917....
    Alliance TOTALEMENT SCANDALEUSE avec LES TRAITRES FRANCEàFRIC DU PCOF en France (membres du Front de Gauche Esclavagiste)
    ILS ONT LES OREILLES TOTALEMENT BOUCHEES au Faso (qu'ils persistent STUPIDEMENT) à APPELER DE SON NOM COLONIAL de Haute Volta.....
    MAIS L'EXPLICATION EST SIMPLE : LE PCRV est un KUOMINGTANG du Faso....
    Même pas capable de faire ce que le demi-révolutionnaire formois Mao Tse Toung a FAIT : ROMPRE AVEC TOUTES LES FORCES COMPRADORES pour LUTTER AVEC LES SPOLIATES....
    Cela fait des années que les diirigeants du PCRV préfèrent SUIVRE LES CONSEILS des AGENTS FRANCAIS MELENCHONISTES du PCOF !!
    QUELLE HONTE !!!
    QUELLE TRAITRISE !!
    Même des groupes NON EGALITARISTES et NON SANKARISTES de la mouvance Marxiste-Léniniste DENONCENT CE COURS CONTRE-REVOLUTIONNAIRE DU PCOF
    http://drapeaurouge.over-blog.com/article-le-pcof-se-met...
    +++++++++++
    Qui est le PCOF et quelle est son histoire ?

    Le PCOF est né en 1979 d’une scission du PCMLF à l’issue de son 2ème Congrès, dont la liquidation totale surviendra quelque temps après la mort de Mao Zedong. Le PCOF, dans son 1er Congrès, a suivi Enver Hoxha, dirigeant du Parti du Travail d’Albanie, après la restauration du capitalisme en Chine. Il s’est construit contre le maoïsme, ralliant des militants troublés après les restaurations successives en URSS, dans les ex-pays socialistes, puis en Chine. 
    ++++++++++++++++++++++
  • Yanick Toutain LE PCOF "théoricien" de la TRANSITION AU SERVICE DU CAPITALISME
    ++++++++++++++
    http://drapeaurouge.over-blog.com/article-le-pcof-se-met...
    ...Voir plus
  • Yanick Toutain Le texte des ML Drapeau Rouge est intéressant
    http://drapeaurouge.over-blog.com/article-le-pcof-se-met...
    +++++++++++++++++++++++++++++++++

    Le PCOF, paradoxalement, reprend le maoïsme mais à l’envers. Il propose d’instaurer une période transitoire entre le capitalisme et le socialisme. Les maoïstes revendiquent une période transitoire mais uniquement dans les pays opprimés par l’impérialisme. La nécessité de cette période transitoire dans les pays opprimés prend ses racines dans le fait que dans les pays opprimés par l’impérialisme, l’analyse de classe est différente que dans les pays impérialistes (lire Analyse des classes de la société chinoise, Mao Zedong, 1926).

    Dans les pays opprimés, il y a la classe ouvrière (faible numériquement mais représentant l’avenir de la révolution), le semi-prolétariat (paysans pauvres, petits artisans,…), la petite bourgeoisie (forte numériquement et composée des paysans propriétaires, petits commerçants, étudiants, etc.), la bourgeoisie nationale (oscillant entre révolution et réaction mais globalement pour l’indépendance nationale), les propriétaires fonciers féodaux et la bourgeoisie compradore et bureaucratique (permettant aux impérialistes de piller leur propre pays).

    Etant dans un statut semi-colonial semi-féodal, la première étape de la révolution dans les pays opprimés est de se débarrasser de la domination impérialiste qui trouve son appui dans l’alliance entre la bourgeoisie compradore et bureaucratique et les féodaux. La révolution, elle, trouve son appui dans la classe ouvrière, le semi-prolétariat et une partie de la petite bourgeoisie et de la bourgeoisie nationale.

    La tâche est alors de se débarrasser complètement des féodaux et compradores et commencer la construction du socialisme. Voilà pourquoi les maoïstes affirment qu’il y a une étape de transition, appelée Démocratie Nouvelle, pour parvenir au socialisme dans les pays opprimés.

    En revanche, les maoïstes ne fixent pas de période intermédiaire pour les pays impérialistes. La dictature du prolétariat se concrétise directement par la prise du pouvoir par la révolution au cours d’une lutte, d’une guerre prolongée se terminant par l’insurrection générale, la destruction totale de l’appareil d’Etat bourgeois. Il n’y a aucune nécessité de période transitoire en tant que telle.

    La démarche d’aujourd’hui du PCOF est très en retrait de ses hypothèses de 1979. Le gouvernement qu’il est prêt à soutenir est celui d’un Etat bourgeois, dirigé par la social-démocratie qui ne remet pas en cause le système, ni ne veut rompre avec le capitalisme. Il ne veut que prétendre lutter contre le libéralisme, qui n’est qu’une des théories économiques du capitalisme, et non contre le capitalisme lui-même, à son stade impérialiste. 
    ++++++
  • Yanick Toutain ET LA CONCLUSION EST IMPITOYABLE MAIS JUSTE
    http://drapeaurouge.over-blog.com/article-le-pcof-se-met...
    ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    Dans la partie « Le Front Ouvrier contre le Capital » du programme de 1979, le PCOF affirmait :

    « La lutte contre le révisionnisme est une nécessité vitale pour la victoire de la révolution. Elle doit se mener en théorie comme en pratique, afin de démasquer l’idéologie et la politique de collaboration de classe des révisionnistes du PCF et des autres partis réformistes. »

    Le PCOF nie aujourd’hui la thèse marxiste-léniniste dont il se réclamait hier, et celle du maoïsme. Il ne combat plus le révisionnisme et la voie social-démocrate dans laquelle est embourbé le PCF aujourd’hui.

    Cet extrait du 1er Congrès du PCOF montre que les racines du révisionnisme qu’ils dénonçaient à l’époque, déjà appréhendé par des camarades, se concrétisent ouvertement dans le communiqué intitulé « Le Parti Communiste des Ouvriers de France est membre du Front de Gauche » (voir les extraits plus haut). Le PCOF est pour une alternative au libéralisme. On est loin de la « dictature du prolétariat » proclamée en 1979. 
    +++++++++++++++++++++++++++++++++

  • Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire