Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 21 août 2015

Grèce: La plate-forme de gauche tombe dans le piège de Tsipras-le-traître (Il faut "Tout le pouvoir aux délégués révocables" & "révo-monnaie" !)


par Yanick Toutain
21/8/2015

en anglais: Greece: The left platform falls into Tsipras-the-traitor's trap (We need "All power to the revocable delegates" & "currency-revo" !)

Les lecteurs de Revactu n'ont pas été surpris hier de la démission d'Alexis Tsipras - un coup de poignard dans le dos du peuple donné par un traître collabo.
 Le leader de la formoisie grecque - ces traitres spoliateurs diplômés qui dépensent plus que 1000€/mois et veulent perpétuer leur spoliation - vient de travailler pour l'UE en préparant la division de la résistance grecque.
Alors qu'il fallait transformer les "députés élus" en "délégués députés" et les ministres en délégués nationaux révocables, Tsipras-le-traître dissout le parlement.
En agissant ainsi, Tsipras supprime la prime de 50 députés qui lui donnait une majorité au Parlement avec ses alliés.
Le but de Tsipras est donc de scissionner Syriza en rendant la gauche responsable de la défaite
LA PLATE FORME DE GAUCHE N'APPELLE PAS LE PEUPLE A DESIGNER EN URGENCE DES DELEGUES REVOCABLES
La plateforme de gauche répond à Alexis TsiprasLors de son discours annonçant des élections anticipées, Alexis Tsipras est apparu avec un autre visage, complètement et radicalement opposé à ce qu’étaient jusqu’alors les engagements et les combats de Syriza.
La première et principale promesse d’Alexis Tsipras a été l’acquiescement au troisième Mémorandum d'austérité et de dure servitude du pays, un Mémorandum qu’il a accepté de signer sans consulter les membres et cadres exécutifs de Syriza.
Les élections décidées par Alexis Tsipras constituent un refus complet du « NON » fier lors du référendum. Elles sont une pierre tombale des luttes contre le mémorandum et les attentes anti-austéritaires du peuple. L’objectif de ces élections anticipées annoncées au milieu de l'été est non seulement de se débarrasser des engagements anti-Mémorandum de Syriza, mais aussi de demander au peuple grec de se mettre une corde autour du cou et d'approuver un nouveau Mémorandum en votant en faveur de Tsipras ou de Nouvelle démocratie ou du PASO ou de To Potami, les partis constituant le nouveau consensus pro-austéritaire.
Fidèle aux engagements de Syriza, en accord avec le "non" du peuple grec, la plateforme de gauche soulève haut la bannière de la lutte pour une alternative à la crise, pour la reconstruction productive et progressiste du pays.
La plateforme de gauche va contribuer immédiatement à la création d'un large front démocratique, progressiste et anti-Mémorandum qui se présentera aux élections afin de se battre pour l'annulation de toutes les Mémorandums et pour  l’annulation de la majeure partie de la dette. Pour défendre le « NON » combatif du peuple grec lors du référendum du 5 juillet. Pour en finir avec l'austérité dans les salaires, les retraites et les dépenses sociales. Pour arrêter la liquidation des biens publics et des actifs de la Grèce. Pour orienter le pays dans une nouvelle voie d’indépendance nationale, de souveraineté, de reconstruction et dans une nouvelle trajectoire progressiste. "
Jeudi 20 août 2015
-----
La réponse, ce sont des délégués révocables..... en urgence

VENDREDI 7 AOÛT 2015


GREXIT FRANCEXIT Varoufakis voit le complot visant la France mais ne crie toujours pas "Tout le pouvoir aux délégués révocables"



par Yanick Toutain
7/8/2015



Yanis Varoufakis a souvent raison dans ses analyses mais il ne va pas assez loin dans l'explication de la situation grecque qu'il donnait au journal espagnol El Pais il y a quelques jours et que relatait RT en français.

SAMEDI 11 JUILLET 2015


Contre les députés SYRIZA qui trahissent il faut l'humanocratie des délégués révocables. Un commentaire sur le site de Guillaume Etiévant sec Nat du Front de Gauche


par Yanick Toutain
REVACTU
11/7/2015



De nombreux tweets éclairant ce qu'un véritable gouvernement du peuple aurait fait depuis une semaine ont été publiés. En particulier sur la mise en place de l'humanocratie et d'une révo-monnaie se subsituant à l'euro autant en Grèce qu'en France, qu'en Espagne et dans tous les territoires libérés de l'esclavage de la bankoslavoisie.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire