Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 4 août 2015

Burkina Faso 4 août 1983 : le début de la construction des CDR, TPR, CNR ! Il faut construire 551 211 CDR de base au Burkina Faso


par Yanick Toutain
REVACTU
4/8/2015

"En 2015, il est possible de former
551 211 CDR de base
 au Burkina Faso
avec 551 211 délégués de base
(
348 996 CDR adultes,
66 600 CDR juniors,
135 615 CDR pionniers)

EUDI 4 DÉCEMBRE 2014


"Rien désormais ne pourra empêcher le peuple de donner un châtiment exemplaire à toute cette racaille politique qui s’est nourrie de la famine, à toutes ces crapules qui l’ont toujours bafoué, humilié par mille et une vexations.
Le peuple voltaïque accuse, et le monde tremble".
(Thomas Sankara infra)

Il y a 32 ans, la révolution du 4 août 1983 bouleversait l'Histoire africaine et donc l'Histoire humaine: des militaires marxistes léninistes proto-égalistes recommençaient depuis l'Afrique ce que les révolutionnaires militaires du Portugal avaient réalisé en 1974  une révolution anti-impérialiste à partir des casernes.
Immédiatement, Thomas Sankara et ses camarades civils - à commencer par le jeune Valère Somé - appelèrent le peuple à prendre lui-même le pouvoir en formant des CDR.
Tout ce que nous avons réalisé au Burkina Faso, sous la révolution, nous l'avons réalisé grâce aux CDR en premier lieu."

En relisant cet article du mois d'août 2014, on peut comprendre de quelle façon la révolution du 30 octobre a été trahie par les faux sankaristes

LUNDI 4 AOÛT 2014


Ecoutez Thomas Sankara ! Il faut des CDR dans toute l'Afrique ! Construisez des Comités de Défense de la Révolution Africaine

présentation Yanick Toutain

"L’objectif de cette révolution
consiste à faire assumer
 le pouvoir par le peuple."
DOP 1983

2° REVOLUTION
FOULES DE OUAGADOUGOU
BIENTOT L AFRICATION
THOMAS EST TOUJOURS DEBOUT
NOUS F'RONS DELEGATION
FOULES DE OUAGADOUGOU
POUR LA REVOLUTION
THOMAS EST PARMI NOUS

Dans son DOP de 1983 - dont Valère Somé a dit qu'il l'avait rédigé préalablement - Thomas Sankara indiquait la marche à suivre

CONSTRUIRE DES COMITES
DE DEFENSE DE LA REVOLUTION

En 2014, ce sont des groupes de 25 que doivent construire tous les activistes néosankaristes en Afrique. 25 personnes, ce sont 25 délégateurs et donc 1 délégué de base.
Révocable à tous moments.
Puis, des délégués de conseil, des délégués députés, des délégués nationaux formant des gouvernements, des délégués internationaux^puis des délégués mondiaux !
Telle est la voie à suivre ! Celle de l'humanocratie, celle de la délégation générale révocable
Voici un extrait du Discours d'Orientation Politique portant spécifiquement sur la question des CDR.

"De la souveraineté du peuple dans l’exercice du pouvoir révolutionnaire

Un des traits distinctifs de la révolution d’août, avons-nous dit, et qui lui confère son caractère populaire, c’est qu’elle est le mouvement de l’immense majorité au profit de l’immense majorité.
C’est une révolution faite par les masses populaires voltaïques elles-mêmes avec leurs mots d’ordre et leurs aspirations. L’objectif de cette révolution consiste à faire assumer le pouvoir par le peuple.C’est la raison pour laquelle le premier acte de la révolution, après la Proclamation du 4 août, fut l’appel adressé au peuple pour la création des Comités de défense de la révolution (CDR). Le CNR a la conviction que pour que cette révolution soit véritablement populaire, elle devra procéder à la destruction de la machine d’État néo-coloniale et organiser une nouvelle machine capable de garantir la souveraineté du peuple. La question de savoir comment ce pouvoir populaire sera exercé, comment ce pouvoir devra s’organiser, est une question essentielle pour le devenir de notre révolution.
L’histoire de notre pays jusqu’à nos jours a été essentiellement dominée par les classes exploiteuses et conservatrices qui ont exercé leur dictature anti-démocratique et anti-populaire, par leur mainmise sur la politique, l’économie, l’idéologie, la culture, l’administration et la justice.
La révolution a pour premier objectif de faire passer le pouvoir des mains de la bourgeoisie voltaïque alliée à l’impérialisme aux mains de l’alliance des classes populaires constituant le peuple. Ce qui veut dire qu’à la dictature anti-démocratique et anti-populaire de l’alliance réactionnaire des classes sociales favorables à l’impérialisme, le peuple au pouvoir devra désormais opposer son pouvoir démocratique et populaire.
Ce pouvoir démocratique et populaire sera le fondement, la base solide du pouvoir révolutionnaire en Haute-Volta. Elle aura pour tâche primordiale la reconversion totale de toute la machine d’État avec ses lois, son administration, ses tribunaux, sa police, son armée qui avaient été façonnés pour servir et défendre les intérêts égoïstes des classes et couches sociales réactionnaires. Elle aura pour tâche d’organiser la lutte contre les menées contre-révolutionnaires de reconquête du « paradis perdu » en vue d’écraser complètement la résistance des réactionnaires nostalgiques du passé. Et c’est là que résident la nécessité et le rôle des CDR, comme point d’appui des masses populaires à l’assaut des citadelles réactionnaires et contre-révolutionnaires.

SUIVEZ LES CONSEILS DE THOMAS SANKARA


Pourquoi les CDR ? Historiquement, vous savez que rien n'est plus faux que de dire que les CDR ont été créés au lendemain du 4 août 1983.
Les CDR ont été créés avec les premiers coups de feu qui ont été tirés ici.
Les CDR ont été créés le 4 août 1983, précisément.
[Applaudissements] Les CDR sont nés dialectiquement en même temps que la révolution au Burkina Faso.
[Applaudissement] Parce que, à l'instant même où nous avons prononcé le mot révolution dans ce pays, la nécessité de la défendre s'est fait sentir et celui qui parle de révolution sans prendre les dispositions pour protéger cette révolution commet une grave erreur et méconnaît les capacités de lutte, les capacités de destruction de la réaction.
Pour notre part, nous avons invité le peuple dans la nuit du 4 août, à se constituer partout en Comités de défense de la révolution parce que nous ne nous faisions pas d'illusion : la révolution allait être attaquée.
Elle l'a été, elle l'est et elle le sera.
Donc, les Comités de défense de la révolution l'ont été, le sont et le seront.
[Applaudissement] Rien de ce qui a été fait de positif sous la révolution n'a pu être réalisé sans les CDR.

EN 2015 FORMEZ 551 211 CDR DE BASE


Il est possible de former 551 211 CDR de base au Burkina Faso avec 551 211 délégués de base.(348 996 CDR adultes, 66 600 CDR juniors, 135 615 CDR pionniers)

La démographie du Faso nous renseigne sur le total possible de CDR
BURKINA FASO 18 355 573
Adultes 18+ 8 724 907 47,5%
Juniors 14 à 17 1 665 001 9,1%
jeunes pionniers 7 à 13 3 390 387 18,5%
très jeunes -de 7 ans 4 575 278 24,9%
+++++

BURKINA FASO Dont adultes (adultes+juniors) juniors pionniers
13 780 295 délégateurs
551 211 délégués de base 348 996 66 600 135 615
22 048 délégués conseillers 13 960 2 664 5 424
881 délégués députés 559 106 216
35 délégués nationaux 23 4 8
1 délégués internationaux 1 0 0


13 780 295 75,07%
551 211 délégués de base
440 968 délégué de base strict
88 193 DIC
17 638 délégués conseillers
3 527 DID
705 délégués députés
141 DIN
28 délégués nationaux
5 D2I
1 délégué international

#BurkinaFaso #CNR #CDR #TPR #TPC #TPD #TPA

SAMEDI 20 JUIN 2015


Le programme NEOsankariste nous renseigne sur les INSTITUTIONS LEGALES à mettre en oeuvre pour le Burkina Faso 2015
4631 juges DIC (Délégué Intermédiaire Conseiller)
926 juges délégués conseillers
185 juges DID (Délégué Intermédiaire Député)
37 juges délégués députés
7 juges DIN (Délégué Intermédiaire National)
1 juge délégué national

Un juge délégué député est contrôlé par 15625 citoyens réunis dans 625 CDR de base
Un juge délégué conseiller est contrôlé par 625 citoyens réunis dans 25 CDR de base
http://revolisationactu.blogspot.fr/2015/06/cdr-cnr-tpr-tpc-tpd-tpa-les-seules.html

Amélioration du système sankariste 83-87 (qui laissait encore en fonction des JUGES "PROFESSIONNELS" INCONTRÔLES)
Les juges de base et correctionnel sont DIC
Les juges d'instance sont DC
Les juges d'appel sont DID
Les juges de cassation sont DD
Les juges internationaux sont DIN
Les juges d'appel internationaux sont DN
Les juges mondiaux sont D2I
Les juges d'appel mondial sont DI
++++
https://www.facebook.com/groups/creerdescdrdebase/permalink/883133608441519/

LES ENSEIGNANTS ET LES PERSONNELS DE SANTE DOIVENT ETRE DES DELEGUES DE BASE ISSUS DES CDR ET DONC CONTRÔLES PAR LE PEUPLE






40,00% 33,00%


profs médic


ProDR MédDR

délégués de base 220484 181899

délégués de base strict 176387 145519

DIC 35277 29104

délégués conseillers 7055 5820

DID 1411 1164

délégués députés 282 232

DIN 56 46

délégués nationaux 11 9

D2I 2 1




LES PROTECTEURS et ENQUETEURS (EX-POLICIERS) et LES DEFENSEURS (EX-MILITAIRES DOIVENT ETRE ISSUS DES CDR







10,00% 2,00% 8,00%


protecteurs enquêteurs défenseurs


PDR EDR DDR

délégués de base 55121 11024 44096

délégués de base strict 44096 8819 35277

DIC 8819 1763 7055

délégués conseillers 1763 352 1411

DID 352 70 282

délégués députés 70 14 56

DIN 14 2 11

délégués nationaux 2 0 2

Tous les personnels médicaux sont DB
Les médecins spécialistes doivent être DIC
Les juges de base et correctionnel sont DIC
Les juges d'instance sont DC
Les juges d'appel sont DID
Les juges de cassation sont DD
Les juges internationaux sont DIN
Les juges d'appel internationaux sont DN
Les juges mondiaux sont D2I
Les juges d'appel mondial sont DI

6 MOIS AVANT LA REVOLUTION DU 30 OCTOBRE 2014, IL FALLAIT COMMENCER LA CONSTRUCTION DES CDR

DIMANCHE 1 JUIN 2014


MARDI 11 NOVEMBRE 2014



au Burundi aussi, il faut construire des CDR

JEUDI 14 MAI 2015


xxx


ANALYSE THEORIQUE POSTMARXISTE SUR LE DOP 1983

SAMEDI 7 MAI 2011


Thomas Sankara et les classes sociales au Burkina Faso : une étude néo-marxiste et post-marxiste en rapport avec son discours d’orientation politique du 2 octobre 1983 (1/x)


LUNDI 9 MAI 2011


Thomas Sankara et les classes sociales au Burkina Faso : une étude néo-marxiste et post-marxiste en rapport avec son discours d’orientation politique du 2 octobre 1983 (2/x)

par Yanick Toutain
8 mai 2011
1
SANKARA, SANKARA (x2)
SANKARA, SANKARA (x2)
9
BLAISE COMPAORE
L'ASSASSIN TOMBERA
IL T'A TUE
MAIS TU NOUS REVIENDRAS
13
COMPLOTEUR FRANCE A FRIC
LE TRAITRE ÉTAIT TROP BÊTE
POURRI VENDU CYNIQUE
1987

VENDREDI 13 MAI 2011

Thomas Sankara et les classes sociales au Burkina Faso : une étude néo-marxiste et post-marxiste en rapport avec son discours d’orientation politique du 2 octobre 1983 (3/x

Les preuves en images de la corruption France à fric
du PCF, du PS, du RPR et de l'UDF (Les Prédateurs)

par Yanick Toutain
12 mai 2011

« Il nous fallait prendre la tête des jacqueries
qui s’annonçaient dans les campagnes affolées
par l’avancée du désert,
épuisées par la faim
et la soif et délaissées.
Il nous fallait donner un sens
aux révoltes grondantes des masses
urbaines désoeuvrées, frustrées et
fatiguées de voir circuler les limousines
des élites aliénées qui se succédaient
à la tête de l’Etat et qui ne leur offraient
rien d’autre que les fausses solutions
pensées et conçues par les cerveaux des autres.
Il nous fallait donner une âme idéologique
aux justes luttes de nos masses populaires
mobilisées contre l’impérialisme monstrueux.
A la révolte passagère, simple feu de paille,
devait se substituer pour toujours
la révolution,
lutte éternelle contre la domination. »
Thomas Sankara
4 octobre 1984 discours de l'ONU
Il faudrait préciser que l'Afrique est un demi-paradis
pour les formois compradores et proto-formois
compradores les plus élevés
dans la hiérarchie des kapos
et un demi-enfer pour les
petits-proto-formois compradores
..... pendant que le véritable enfer
est réservé à ceux qui voient
plus d'un bébé sur dix mourir avant l'âge de un an !
Ceux-là sont NOTRE BASE SOCIALE.
NOTRE BASE SOCIALE : LE FORMARIAT !

Les autres CLASSES ET COUCHES DEVRONT
SE RALLIER A NOTRE PROJET
EN FAVEUR DU FORMARIAT DES PAYSANS,
DES CHÔMEURS, DES SDF,
DES ENFANTS ABANDONNES.
(conclusion YT de ce texte)

2° REVOLUTION
FOULES DE OUAGADOUGOU
BIENTOT L AFRICATION
THOMAS EST TOUJOURS DEBOUT
NOUS F'RONS DELEGATION
FOULES DE OUAGADOUGOU
POUR LA REVOLUTION
THOMAS EST PARMI NOUS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire