Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 6 décembre 2014

La "chose en soi" et Matérialisme et empiriocriticisme 1908 de VI. Lénine (une introduction 2014 à la présentation 2008 de Yanick Toutain)


par Yanick Toutain
RevActu
-Monsyte/Revolisation
9/10/2008
6/12/2014 pour cette nouvelle introduction 2014
 à la présentation 2008

Ce qui suit est une introduction à un texte publié en 2008.
Ce tete étant lui-même une présentation du texte de Lénine de 1908 (Matérialisme et empiriocriticisme)
On va simplifier pour l'étudiant en philosophie qui semblait demander une bouée cet après-midi sur un forum Facebook "philosophique".
Quel est donc le sens de "en soi" et de "pour soi"?

C'est simple comme bonjour.
Vous voyez le Soleil de la photo ?
C'est le Soleil "en soi"  tel qu'il était il y a 8 minutes.
L'image que vous voyez a été fabriquée par le Soleil "en soi".... 500 secondes plus tôt.
Pendant que vous le voyez intact,
 le Soleil "en soi" a déjà peut-être explosé !

Le Soleil "en soi", le Soleil réel, le Soleil actuel a peut-être explosé ou changé de couleur.
Ce que vous appelez "Soleil" ce n'est qu'une image...
Vous ne voyez qu'un troupeau de photons, 

de grains de lumière partis du Soleil 8 minutes plus tôt
Le Soleil que vous "voyez" tout de suite.... ce n'est qu'un troupeau de photons qui se sont échappés de cette étoile
Ils ont voyagé pendant 8 minutes pour arriver jusqu"à vos yeux.
Donc l'événement "en soi" a eu lieu 8 minutes auparavant. : le départ du troupeau de photons du Soleil.
 la RECEPTION de ce TROUPEAU dans VOS YEUX
c'est "POUR VOUS MEME", "POUR SOI"
Pour vous-même, pour soi, cet évenement, à cet instant, vous ne le connaissez pas....
Il n'existe que "en soi"....
Mais, tout cela est compliqué par les relativistes, Ces positivistes de la sous-école Henri Poincaré ou la sous école Ernst Mach.

La relativité interdit formellement de dire que "deux évènements ont lieu au même moment", il est strictement interdit (ils vont vous prendre pour un idiot si vous le faites) que, à l'instant précis où vous bougez votre souris pour lire la phrase suivant, il existe un grain de lumière jaune qui est en train de quitter le Soleil.
Il est interdit de prétendre que ce photon jaune qui a quitté le Soleil au moment précis où vous bougiez la molette de votre souris arrivera dans vos yeux dans 500 secondes.
Et donc, ce qui a été exposé au-dessus est strictement tabou pour un relativiste.
Il est interdit de demande où est le Soleil au moment où vous le voyez dans telle ou telle direction.

Il est interdit de dire (regardez par la fenêtre - moi, je ne peux pas le faire il est 09/10/08 05:54) ...que la lumière du Soleil que vous voyez par votre fenêtre est partie de celui-ci il y a 500 secondes (8 minutes) au moment précis où vous étiez en train de vous gratter le bout du nez (8 minutes, donc avant que vous actionniez la molette)
Je résume
12 h 00 Instant 1 : sur Terre votre bout du nez vous démangeant, vous le grattez. AU même instant, le photon jaune Gustave quitte le Soleil
12 h 08 Instant 2 : vous actionnez la molette de l'ordinateur tandis que le photon Hanna quitte le Soleil. Au même instant, le photon Gustave arrive dans votre œil (vous venez de regarder par la fenêtre)
12 h 16 Instant 3 : le photon Gustave, après un voyage de 500 secondes, a parcouru 150 millions de kilomètres et arrive dans votre œil. Il a quitté le Soleil au moment précis où vous bougiez la molette de la souris de votre ordinateur.
Tout ce qui précèdes est hérétique !!!
La relativité interdit formellement d'écrire cela.
Pour le crétin relativiste, le départ de Gustave et de Hanna n'existe pas : il ne peut y avoir SIMULTANÉITÉ D'ÉVÉNEMENTS DISTANTS.
En fait, sans le savoir, le brûlot anti-crétins de Lénine s'adressait en premier lieu à des imbéciles du genre de Einstein et de ses partisans.
C'est la raison pour laquelle Staline massacra les partisans de la philosophie de Lénine avant de laisser les relativistes reprendre pied en URSS.
Le crétin crypto-idéaliste, l'idéaliste caché Einstein considère le monde au travers de son nombril.
Il croit que la seule simultanéité possible c'est la perception simultané de deux évènements.
Dans son chapitre 8 il écrit :
"S'il aperçoit les éclairs en même temps, ils sont simultanés."
Traduit en français, on arrive à l'idiotie suivante : un Américain venu de New York annoncer la fin du carnaval (qui s'est produite le 1 mai 1815).
Il croise le passager de la diligence annonceur de la défaite de Waterloo.
Le crétin Einstein va vous prétendre que la fin du carnaval new-yorkais et la défaite de Napoléon sont simultanés.
Il va vous raconter que l'événement du 1° mai et celui du 18 juin sont simultanés parce que les deux messagers se rencontrent à Paris - en un même endroit - le 21 juin !!!
Ces imbéciles, de même que tous les crétins qui osent se parer du nom de physiciens, ont complètement lâché l'héritage de Newton en physique et l'héritage de Lénine en philosophie, en gnoséologie.
Ces imbéciles ne comprennent pas la différence entre l'évènement et le message, entre l'émission et le délai.

 C'est ce que le lecteur va comprendre en lisant Lénine et la présentation

SAMEDI 6 DÉCEMBRE 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire