Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 2 décembre 2014

Batibié Batis Benao : "Pour, disent-ils, célébrer la mémoire des "martyrs"; les tueurs vont même les chercher à la morgue"



source Facebook



Batibié Batis Benao a ajouté 2 nouvelles photos.
1 h · Modifié ·
Chers Amis, Mes frères et sœurs; Camarades;
Nous sommes allés ce matin les inhumer. Nous les avons inhumés, les martyrs de l'Insurrection Populaire. "C'est bien, mais ce n'est pas arrivé", comme disent les commerçants. Pourquoi?

DES MARTYRS


Dire qu'ils sont des martyrs, Est-ce l'invention de quelqu'un ou la faveur accordée pas quelqu'un?
L'Hommage rendu est-il une faveur d'un individu ou d'un corps donné?
Le silence sur trois choses a été tellement bruyant depuis le 30 Octobre 2014, et ce matin encore à la Place de la Nation: Lumière, Vérité et Justice. Ce matin, des militaires ont embarqué les cercueils, sur un camion militaire, et, un Maître de Cérémonie militaire a animé la cérémonie. La scène était romanesque... Ils tuent des gens qui œuvraient pour que l'emporte la volonté du Peuple; sous prétexte de la volonté du Peuple, les tueurs organisent la fuite des commanditaires principaux; Après quoi, les tueurs prennent le Pouvoir; ils annoncent une litanie de cérémonies pour, disent-ils, célébrer la mémoire des "martyrs"; les tueurs vont même les chercher à la morgue, tiennent même, peut-être, leurs portraits en main sous le regard médusé de familles qui n'y semblent plus comprendre grand chose! Nulle part, dans leurs discours, interviews... je n'ai entendu parler de "lumière, vérité et justice". Ca ne les arrange pas, me dit-on... On a annoncé des cérémonies, on ressassé que les défunts se sont sacrifiées (une lapalissade), on nous a même dit qu'"ils ne sont pas morts" en récitant pour nous un poème de BIRAOGO DIOP... Seul le Représentant des Familles des victimes a, dans son discours, demandé Lumière et Justice. Puis après, direction Gounghin où ils ont été enterrés, TOUS LES SIX. Mais en les enterrant dans ces conditions, nous avons enterré, avec eux, dans chaque tombe, la lumière, la vérité et la justice. Puisqu'aucune disposition médico-légale n'a été prise avant l'enterrement et ce, depuis un mois!

AUCUNE ENQUETE
AUCUNE INFORMATION JUDICIAIRE

Aucune enquête n'a été ouverte. Aucune information judiciaire non plus. Dans toutes les grandes annonces, le PF, le PM, les Ministres, les Partis, la majorité des OSC (qui parlaient) devenues aphones du fait des postes distribués ca et là... ne parlent que des hommages et des prétendues cérémonies. Pourquoi? Personne ne "veut égratigner" le RSP qui a tiré sur ces martyrs? Et le jeune BERE tombé chez Assimi devant nous tous?
Voilà pourquoi nous devons refusé l'impunité d'où qu'elle vienne! Pour cela, e 13 DECEMBRE 2014, nous devons sortir pour leur dire que rien ne saurait remplacer la Justice, La Lumière t la Vérité. Rien!! Sortons quantitativement et qualitativement pour le dire et surtout, à partir de ce jour, agir pour la Justice, la Vérité et la Lumière sur la mort des Martyrs, tous les martyrs, y compris ceux qui sont tombés, avant, à SAPOUY où ailleurs!! Comme dit Norbert ZONGO, "quand vous dites, "tuez-le", il faut avoir le Courage de dire "c'st moi qui ai dit de le tuer"! Qui a tiré sur nos Camarades? Qui a ordonné de tirer? Pourquoi a-t-on tiré? Lumière, Vérité et Justice!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire