Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 14 mai 2015

La Révolution burundaise du 13 mai 2015 assaillie par la contre-révolution doit appeler à des CDR du peuple 1 délégué pour 25

par Yanick Toutain
14/5/2015








DERNIERE HEURE : la CONTRE-REVOLUTION a lancé une contre-offensive dans la nuit : les infos de la BBC
En ce jeudi 14 mai 2015, la situation est devenue totalement confuse
La radio a été annoncée comme étant libérée de la présence des troupes du dictateur puis à nouveau perdue

La correspondante de RFI est sur place

BBC AFRIQUE
Une nouvelle que beaucoup de Burundais mettent sérieusement en doute
19:00 GMT Le président burundais Pierre Nkurunziza annonce sur Twitter qu'il est de retour dans son pays en dépit d'une "opération ayant visé à l'évincer du pouvoir".
18:00 
GMT Le chef d'Etat major des troupes loyales annoncent le début imminent d'une vaste opération de ratissage à Bujumbura
17:40 GMT L'émissaire de l'ONU au Burundi Saïd Djinnit juge la situation "globalement calme" en dehors de la capitale
17:37 GMT Nkurunziza reste le président "légitime", pour les Etats-Unis
17:22 GMT Le Conseil de sécurité de l'ONU a entamé des consultations à huis clos sur la crise au Burundi
15:45 GMT La présidence tanzienne fait savoir que le président burundais a quitté son sol hier
15:27 GMT Au moins trois militaires sont morts dans les affrontements qui ont opposé autour de la radio nationale les forces loyales au président Pierre Nkurunziza aux putschistes.
14:50 GMT L'Union africaine lance un appel au dialogue à l'issue de son Conseil de paix et de sécurité
14:12 GMT La radio nationale a rediffusé un message téléphonique du président Nkurunziza, bloqué depuis mercredi en Tanzanie
13:20 GMT La radio nationale émet à nouveau. On y entend de la musique
13:02 GMT Réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies sur le Burundi
12:10 GMT La radio nationale (RTNB) a cessé d'émettre. Elle a été attaquée par les putschistes qui tentent d'en prendre le contrôle aux troupes loyales au président Pierre Nkurunziza

11h30 Jeudi 14/5 Titre changé suite au contre-putsch des prétendus "loyalistes" du président à vie nommé par Dieu Pierre Nkurunziza 

JEUDI 14 MAI 2015

Il y a en en effet urgence à faire apparaître un pouvoir CIVIL du peuple au service duquel le général Godefroid Niyombare doit se placer.
Au lieu de négocier avec ses collègues gredins "loyalistes", il ferait mieux de basculer vers le sankarisme et appeler lui-même le peuple à former des groupes de 25 et des CDR de base.
Que Niyombare le fasse ou pas, ce sont des délégués révocables que le peuple doit désigner, des délégués conseillers, des délégués députés et des délégués nationaux

La Révolution burundaise du 13 mai 2015 sera-t-elle confisquée par son accoucheur, le général Godefroid Niyombare, potentiel Lvov.



Après un processus révolutionnaire de 18 jours avec des manifestations populaires de plus en plus puissantes et déterminées, la dictature du président Pierre Nkurunziza est tombée le 18 mai 2015.


REVOLUTION OU COUP D'ETAT ?


Tous les médias esclavagistes se sont empressés d'appeler « coup d'Etat » la proclamation du général Godefroid Niyombare.
Certes, il faut lire entre les lignes. L'expression « général putschiste » - qui avait rapidement et miraculeusement épargné le gredin Zida au Burkina Faso dès qu'il s'empressa de recevoir les ambassadeurs des principaux pays esclavagistes – de ce communiqué AFP France info n'est qu'un avertissement pour le général Niyombare. Si celui-ci se vend aussi vite aux occupants de l'Afrique, il aura droit aux mêmes honneurs.
Francetv info avec AFP
Mis à jour le 13/05/2015 | 19:51 , publié le 13/05/2015 | 19:40

Le général burundais Godefroid Niyombare a déclaré, mercredi 13 mai, avoir destitué le président Pierre Nkurunziza après plus de deux semaines de manifestations contre une troisième candidature de ce dernier à l'élection présidentielle. Des foules en liesse ont défilé dans la capitale du Burundi, Bujumbura, criant "président" au passage du général. Ce dernier a annoncé sur une radio privée la fermeture des frontières du pays ainsi que de l'aéroport de Bujumbura.
Suivez notre direct sur la crise burundaise 
Une tentative de coup d'Etat était en cours mercredi au Burundi, alors que le président Pierre Nkurunziza était en Tanzanie pour un sommet africain. Le général Godefroid Niyombare en a profité pour demander à la "communauté nationale, surtout à la communauté internationale et sous-régionale, les pays amis, de faire compassion à la population burundaise, et de faire tout son possible pour ne pas la laisser à la merci des bourreaux qui ont décidé de décimer cette population".

"Sécuriser et être aux côtés de la population burundaise"

Plus de 50 000 Burundais ont fui vers les pays voisins après 18 jours de contestation et de manifestations violemment réprimées par la police. Le général putschiste, parlant au nom d'un "comité pour le rétablissement de la concorde nationale", a dit faire tout son possible pour "sécuriser et être aux côtés de la population burundaise". A Bujumbura, les locaux de la radio-télévision sont restées dans l'après-midi sous contrôle des loyalistes, qui ont fait face à des milliers de manifestants.

Sur la page Facebook des prétendus « loyalistes » on a vu apparaître cet amusant communiqué à 16h21 précise hier mercredi.
Présidence - République du Burundi
5 h · 
Communiqué de Presse : Coup d’Etat fantaisiste
C’est avec regret que nous avons appris qu’un groupe de militaires s’est mutiné ce matin et à fait une déclaration fantaisiste de coup d’état. La Présidence de la République annonce à l’opinion tant nationale qu’internationale que cette tentative de coup d’état a été déjouée et que ces gens, qui ont lu ce communiqué de coup d’état via des radios locales privées sont recherchés par les forces de défense et de sécurité afin qu’ils soient traduits en justice. La Présidence de la République demande à la population burundaise et aux étrangers vivant au Burundi de garder le calme et la sérénité. Tout est mis en oeuvre afin que la sécurité sur tout le territoire national soit maintenue.

La reponse égalitariste sankariste a finalement été postée sur cette même page Facebook officiel du « gouvernement burundais » .. qui ne l'a point effacée... si tant est que le responsable de cette page n'était pas occupé à faire ses bagages de collabos pour quitter en urgence le Burundi !

Yanick Toutain URGENCE Burundi le Que général Niyombare ne refasse pas les MEMES BETISES que Amadou Haya Sanogo et Moussa Dadis Camara.... Il faut qu'il IMITE THOMAS SANKARA et appelle le peuple à FORMER IMMEDIATEMENT DES CDR !!
1 pour 25 = 25 pour 1 = CDR de base
Pour réagir au coup d'Etat au Burundi c'est cela qu'il faudrait faire
A GRANDE ECHELLE
Chaque habitant du Burundi devrait appartenir à un tel groupe de 25.
Il faut CONTRAINDRE Niyombare et les militaires à OBEIR à un CNR formé de DELEGUES NATIONAUX REVOCABLES
Chaque délégué national représentant 400 000 personnes et contrôlé par 25 délégués députés révocables
++++
@Teddy Mazina
Ne votez plus JAMAIS
Devenez délégué de base (pour un CDR de base de 25)
Devenez délégué conseiller pour 625 personnes REVOCABLE à tout moment
Devenez délégué député si 25^3 personnes vous suivent... mais sous le contrôle de 25 délégués conseillers en PERMANENCE
et pourquoi pas délégué national pour 25²² = 400 000 personnes pour PANAFRICAIN délégué international pour un CIRAF
Un CNR comme celui de Thomas Sankara mais à l'échelle continentale... avec 40 millions de CDR de base....
+++++
http://www.lemonde.fr/.../teddy-mazina-l-un-des-meneurs...
+++++
Vous photographiez, mais vous refusez de voter. Pourquoi ?
Je refuse de déposer un bulletin de vote dans une urne. Mais en réalité, je vote tous les jours. À chaque clic de mon appareil photo, je vote. À chaque fois qu’on arrête ou qu’on libère quelqu’un, je vote. C’est de la contestation positive. J’aimerais bien que des gens plantent des arbres ou ramassent les sacs plastiques qui traînent dans les rues pour exprimer leur colère ou leur vote démocratique. Mettre un bulletin dans une urne au Burundi, c’est de la foutaise. Depuis le sommet de la Baule, en 1990, qu’avons-nous vu en Afrique ? Des fils de dictateurs ou leurs clones qui s’accaparent nos pays et veulent trafiquer les Constitutions.

ACCOUCHEUR DE REVOLUTION OU VOLEUR DE REVOLUTION ?

La question théorique qui est posée est : le général Godefroid Niyombare est-il un accoucheur de révolution comme Moussa Dadis Camara ou Amadou Haya Sanogo ? Est-il un voleur de révolution comme le gredin Zida qui fut aidé dans ce vol par la clique du Balai A Chiottes des ambassades mené par les pourris ?

MERCREDI 3 DÉCEMBRE 2014

Révolution volée au Burkina Faso. Les 4 traîtres du 30-31 octobre: Hervé Ouattara, Serge Smockey Bambara, Guy Hervé Kam et Sams'K le Jah



présentation et commentaires
Yanick Toutain
RevActu
2/12/14



Hervé Ouattara: "Au départ, nous avons
voulu inciter Gilbert Diendiéré,
lui-même, à perpétrer un coup d’Etat"

Ou bien la situation est-elle encore incertaine ?
Il est vrai que la déclaration qu'il a faite sur son soutien par la hiérarchie militaire n'est pas encourageante du point de vue de son souci humanocratique.
Après avoir proclamé la constitution d'un «  "comité pour le rétablissement de la concorde nationale",« , il n'a en aucune manière appliqué – comme nous le préconisons ci-dessus – à la formation de CDR du peuple et à la désignation de délégués révocables. Qu'ils soient délégués de base pour 25 qu qu'ils soient délégués conseillers pour 625 (ou quota similaire de 500 de la révolution de 1905) ou encore qu'ils soient délégués députés du peuple (15000 environ était le quota de la Commune de Paris)
Pire encore, à 19h27, il se revendiquait – non pas d'un soutien de dizaines de milliers de délégués révocables du peuple – mais d'une liste de badernes en uniforme accoutumé à la servilité au service des impérialistes étrangers...
19:27 GMT Le général burundais putschiste Godefroid Niyombare assure avoir beaucoup de soutiens au sein de l'armée et la police dans un message diffusé à la radio.

C'est sur le site de la BBC qu'on peut discerner – par les images principalement - le poids de la population dans le processus révolutionaire qui pousse en avant les troupes compradores à assumer un rôle qui n'est pas – habituellement – le leur.

Les dernières informations concernant la situation au Burundi et la tentative de coup d'Etat en cours. Cliquer ici pour accéder aux dernières infos


13:50 GMT La présidence burundaise parle d'échec de coup d'Etat.
14:02 GMT communiqué du général Godefroid Niyombare diffusé sur la radio privée burundaise Isanganiro
"Les forces vives de la nation décident de prendre en main la destinée de la nation pour pallier à ce climat d'inconstitutionalité dans lequel le Burundi est plongé. Les forces vives de la nation refusent avec vigueur et ténacité le troisième mandat du Président Nkurunziza conformément à la constitution et l'accord d'Arusha. Le président Nkurunziza Pierre est destitué de ses fonctions, le gouvernement dissout."
14:06 GMT Au moins 3 personnes sont mortes aujourd'hui à Bujumbura dans des circonstances encore floues.
14:20 GMT La radio indépendante privée RPA émet de nouveau et diffuse le message du général Godefroid Niyombare. Le gouvernement avait forcé la radio a arrêté ses programmes un jour après le début des manifestations le 26 Avril.
Ecoutez la déclaration du général Godefroid Niyombare ici
14:24 GMT La police aurait disparu des rues de la capitale burundaise Bujumbura d'après l'agence Associated Press qui ajoute que des milliers de personnes célèbrent une tentative de coup d'Etat contre le président Pierre Nkurunziza qui doit participer à un sommet en Tanzanie.


15:42 GMT d'après notre correspondante sur place Maud Jullien, les soldats fidèles au président Nkurunziza et les soldats responsables de la tentative de coup d'Etat sont en négociations.
photo de Cyriac Muhawenayo journaliste à la BBCDes manifestants à Bujumbura célèbrent l'annonce d'une tentative de coup d'Etat.



15:45 GMT Le porte-parole de la présidence burundaise Willy Nyamitwe a dit à la BBC que les forces fidèles au président Nkurunziza sont toujours au pouvoir.
15:48 GMT Des manifestants qui étaient détenus dans la prison nationale de Bujumbura se sont évadés après que d'autres manifestants aient réussi à pénétrer de force dans la prison.
16:07 GMT La communauté d'Afrique de l'Est "condamne le coup d'Etat au Burundi" et appelle à un retour à l'ordre constitutionnel dit le président tanzanien Jakaya Kikwete également président de l'EAC.
Des soldats se dirigent vers le centre ville de Bujumbura accompagnés par des manifestants.
Etrangement le 16h21 visible sur Facebook est indiqué
16:09 GMT La présidence burundaise a publié sur son compte Facebook le communiqué suivant:
Coup d’Etat fantaisiste
"C’est avec regret que nous avons appris qu’un groupe de militaires s’est mutiné ce matin et à fait une déclaration fantaisiste de coup d’état. La Présidence de la République annonce à l’opinion tant nationale qu’internationale que cette tentative de coup d’état a été déjouée et que ces gens, qui ont lu ce communiqué de coup d’état via des radios locales privées sont recherchés par les forces de défense et de sécurité afin qu’ils soient traduits en justice. La Présidence de la République demande à la population burundaise et aux étrangers vivant au Burundi de garder le calme et la sérénité. Tout est mis en oeuvre afin que la sécurité sur tout le territoire national soit maintenue."



16:37 GMTLe principal responsable de la tentative du coup d'Etat le général Godefroid Niyombare a demandé aux forces de l'ordre de sécuriser l'aéroport a tweeté le journaliste d'RFI Daniel Finnan.
Des soldats à Bujumbura la capitale burundaise célèbrent l'annonce d'un coup d'Etat.



16:43 GMT Le président du Burundi Pierre Nkurunziza va prendre l'avion pour regagner son pays d'après le porte-parole du gouvernement tanzanien qui s'adressait à l'agence de presse AFP. Le chef d'Etat s'était rendu dans la capitale tanzanienne Dar es Salaam pour un sommet de crise sur le Burundi.
16:56 GMT Le président burundais Pierre Nkurunziza va faire un discours à la population à son retour d'après son porte-parole Willy Nyamitwe.
Cela faisait plusieurs jours qu'une partie de la population manifestait contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.



17:35 GMT

Des photos de manifestants à Bujumbura célébrant une tentative de coup d'Etat par le général Godefroid Niyombare continuent d'arriver...

...Et ce en dépit du fait que le gouvernement a déclaré que la tentative de coup d'Etat avait échoué.
18:01 GMT Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé les différents camps au Burundi à rester calme et à montrer de la retenue.
18:15 GMT
Le chef de la tentative du coup d'Etat
Ce que l'on sait du général Godefroid Niyombare, le meneur des putschistes et ancien allié du Président burundais Pierre Nkurunziza:
  • Il a fait partie de l'ex-rébellion hutu, le Cndd-FDD
  • Un négociateur avec le dernier groupe armé le FNL
  • Il a supervisé le déploiement de l'armé Burundaise en Somalie au sein d'une force Africaine
  • Ancien ambassadeur au Kenya
  • Il est limogé de la tête des services de renseignement en février
  • Il a été destitué de ses fonctions après avoir déconseillé le président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat
Le secrétaire général de l'ONU Ban-Ki moon suit de près les événements au Burundi d'après son porte-parole.


18:49 GMT La Maison Blanche a indiqué suivre avec inquiétude les derniers développements au Burundi.
Elle a appelé toutes les parties à déposer les armes et à faire preuve de retenue après une tentative de coup d'Etat.
19:05 GMT La Rema, la radio pro-gouvernementale a cessé d'émettre selon un tweet de Sonia Rolley, journaliste d'RFI présente sur place.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire