Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 18 mai 2015

Malgré la répression, la révolution burundaise se poursuit paficiquement

par Yanick Toutain
REVACTU
18/5/15
En ce lundi 18 mai 2015, la révolution burundaise se poursuit.
Malgré les rumeurs non prouvées d'infiltration des militaires révolutionnaires du 13 mai 2015 par les forces fascistes, malgré l'accusation non prouvée d'un complot de Gaciyubwenge avec Prime Niyongabo les deux qui auraient travaillé secrètement à inventer un faux putsch (une fausse révolution burundaise du 13 mai 2015) en faveur du président fasciste Nkurunziza , malgré toutes ces rumeurs, le processus révolutionnaire poursuit son chemin.
Des groupes de plusieurs dizaines de manifestants se forment, se défont, se réforment.
(les twittos les plus intéressants dans cette liste)



*

xxx

SAMEDI 16 MAI 2015


Révolution burundaise du 13 mai 2015 En prétendant la nier en "prouvant" un complot de Nkurunziza, l'opposant Gratien Rukindikiza confirme cette révolution



par Yanick Toutain
REVACTU
16/5/15



"Les militaires et officiers
qui ont fait ce coup d'Etat
étaient imbus d'un amour de la patrie, pour sauver le pays.
 Malheureusement ils ont  été trahis."

Gratien Rukindikiza avouant
 le contraire de sa "démonstration"

Le 28 avril, Gratien Rukindikiza, sur France24 dénonçait, face à l'ambassadeur du putschiste "3 mandats" 
"Ce qui se prépare au Burundi est catastrophique"
Il prévoyait : 
Il prévoyait
"des massacres généralisés, une situation pré-génocidaire"

L'ambassadeur médiocre de  Nkurunziza de ne put que répondre des âneries


"Ils créent des situations pour s'apitoyer devant la communauté internationale"
Comme si les opposants tentaient de s'apitoyer : l'imbécile mercenaire de Nkurunziza en France ne sait même pas parler correctement !

LIRE AUSSI

JEUDI 14 MAI 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire