Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 16 juin 2015

Cours très rapide de philosophie en 365 mots

Elle fut inventée par Puthagoras.
La philosophie était la science.
par Yanick Toutain
MONSYTE-REVACTU
24/6/2008
16/6/2015






Elle fut inventée par Puthagoras. La philosophie était la science.
Un vrai philosophe comme Newton intitula son livre de physique en utilisant le terme de philosophie naturelle.


La première loi philosophique majeure fut découverte par Puthagoras : seuls existent les nombres entiers pour décrire l'univers.
La deuxième loi philosophique majeure fut énoncée par Democritos, puis Epicuros et Titus Lucretius : Les grains qui forment la matière sont cassables jusqu'au dernier niveau. On trouve alors les briques ultimes, incassables, les atomOs.


Dès cette époque, deux groupes s'opposèrent à la science et à la philosophie.


Le premier groupe est formé des anti-philosophes, partisans de la continuité, partisans de l'infiniment petit et de l'immobilité, adversaires des atomOs.
Tous ces Aristotelès et autres Claudius Ptolémée géocentristes qui fournirent le socle idéologique des bigots du christianisme.


Le deuxième groupe est le groupe des mercenaires baratineurs : les rhéteurs et autres sophistes.
Socrate et Platon ont décrit l'imposture de ces mercenaires du discours, prêts à vendre leur capacité oratoire au plus offrant, dans le Gorgias.
Les soi-disant professeurs de philosophie pour les classes de lycée sont les héritiers de ces mercenaires.
Le triple mouvement, thèse, antithèse, synthèse, n'a qu'un rapport mercenaire avec la dialectique du matérialisme : ce n'est qu'une technique de manipulation psychologique en vue de convaincre par duperie l'auditeur considéré comme un mouton naïf.


Au 19° siècle, la philosophie, voyant s'autonomiser, peu à peu, toutes les différentes sciences, devint la science du global; elle devint l'ensemble des lois scientifiques qui s'appliquent dans les trois domaines : sciences physiques, sciences biologiques, sciences humaines.


Engels définit les trois premières de ces lois en s'appuyant sur les acquis antiques et les travaux de Hegel et Marx.
Transformation quantité qualité, interpénétration de contraires et contradiction dans la contradiction sont les trois premières lois de cette science philosophique à construire.
Quant à l'aspect gnoséologique, il fut étayé et défendu avec vigueur par V.I. Oulianov Lénine dans son "Matérialisme ou empiriocriticisme" contre les nouveaux partisans de l'évêque Berkeley.


Des travaux sur ces lois philosophiques de Engels furent commencés vers 1997. (avec, des fonctions, des courbes, des dérivées, étude des maxima, des points d'inflexion ...).
Mais l'auteur devint SDF en 2000, et ses travaux furent détruits.














MERCREDI 13 JUIN 2012








MARDI 2 SEPTEMBRE 2014






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire